Bourse : Que se passe-t-il avec l’action Tesla ?

0
116
actions tesla

Le constructeur automobile ne cesse de faire parler de lui depuis quelques semaines. Entre analyses contradictoires des spécialistes et split de son action, voici les principaux éléments à garder en tête concernant l’action Tesla.

Diviser… pour mieux régner ?

Diviser... pour mieux régner ? Une multiplication de son cours par 9. C’est ce qu’a connu l’action Tesla depuis Septembre 2019. Comme pour l’action Apple, Tesla a profité de la segmentation de son action.

Pour les investisseurs possédant déjà l’action, leur engagement ne change pas. Le cours de l’action était alors divisé par 5 mais le nombre d’actions était quant à lui multiplié par 5. Le split n’a donc aucun impact sur la valorisation boursière de l’entreprise américaine.

L’objectif de cette démarche est de rendre l’action accessible aux plus petits investisseurs. Pour certains analystes, ces démarches de division de l’action sont la preuve que les petits investisseurs prennent de plus en plus de place sur le marché des actions et qu’ils ont de plus en plus d’influence sur le cours des actions. Courant du mois de Janvier, ce ne sont pas moins de 40 000 investisseurs de la plateforme Robinhood qui se sont massivement rués sur l’action du constructeur. Le tout en moins de 4 heures, créant une hausse du cours.

La société Amazon avait également opéré de la même façon avec 3 splits différents. La hausse moyenne du cours de l’action sur l’année suivante a été de 209 %. D’autres sociétés américaines comme Microsoft, Coca-Cola ou encore McDonalds ont utilisé le split d’actions 9 fois depuis leur création avec des résultats positifs.

Des analyses différentes sur le cap à long terme

Rarement une action n’aura montré autant de divergences entre les différents analystes. Avant la segmentation de l’action en 5, Gordon Johnson de GLJ Research tablait sur un objectif de prix à 87 $. Rappelons qu’à ce moment la, l’action Tesla flirtait avec la barre des 2 000 $. Pour justifier son propos, Gordon Johnson prend en compte deux éléments : les taux de production ainsi que les chiffres de vente. C’est en comparant ces paramètres à ceux d’autres grands constructeurs comme Volkswagen qu’il établit cette tendance très fortement baissière.

De l’autre côté, toujours avant le split, d’autres analystes étaient beaucoup plus optimistes. C’est notamment le cas de l’équipe de Wedbush, société d’investissement américaine, qui tablait sur une envolée du cours de l’action au niveau des 3 500 $. Le principal argument ? La demande sur le marché chinois. A cela, l’équipe d’analystes met également en avant les innovations majeures en terme de batterie sur l’usine de Shanghai.

Enfin, d’autres analystes tablent quant à eux sur une hausse de 30 % du cours de l’action Tesla sur les 12 prochains mois en considérant uniquement le split d’actions. Ces analyses se basent essentiellement sur les hausses de cours d’autres entreprises ayant utilisé ce levier au cours de ces dernières années.

Dans un cas comme dans l’autre, toutes ces analyses semblent souffrir d’une prise en considération partielle de la réalité de l’entreprise et de l’absence d’une vision globale sur la santé et les perspectives d’avenir du groupe Tesla.

Faut-il acheter l’action Tesla ?

Faut-il acheter l'action Tesla ? La possible entrée prochaine du constructeur automobile dans l’indice américain S&P 500 pourrait aussi être un élément bénéfique pour le cours de l’action. Notamment grâce aux différents fonds d’investissement qui cherchent souvent à détenir un portefeuille se composant de valeurs des plus gros indices boursiers. Selon Morningstar Direct, plus de 1 600 milliards de dollars sont investis sur des fonds suivant l’indice S&P 500. Une opportunité de hausse conséquente de la demande sur l’action Tesla.

De plus, le split d’actions est un procédé qui renvoie dans le cadre général à une tendance haussière à moyen terme du cours. Les nombreux mouvements de ces dernières semaines sur l’action Tesla rendent sa lecture plus difficile. C’est pourquoi nous vous conseillons d’attendre avant d’investir mais de continuer à surveiller l’évolution de l’environnement proche de l’entreprise. Pour les investisseurs disposant déjà d’actions Tesla dans leur portefeuille, le consensus des analystes serait plutôt à la conservation du titre. Peu incitent à l’achat. Ils sont plus nombreux à conseiller la vente.

Selon certains chercheurs en investissement, l’action Tesla serait même l’action la plus dangereuse de Wall Street, mettant en avant que les fondamentaux de l’action ne peuvent soutenir un cours de marché aussi élevé.

En tous les cas, depuis l’évocation du split, le cours de l’action Tesla a réellement augmenté. + 60 % depuis l’annonce opérée à la mi-août. Depuis le split, la tendance est pour le moment légèrement baissière.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here