Le dialogue du jour sur l’économie : Le RACHAT

0
1972
Salle du conseil d'administration

Conseil d’administration chez Vamoyen : La séance est ouverte !

– Messieurs les administrateurs, s’exclama le PDG de VAMOYEN, je n’irai pas par quatre chemins ! La question stratégique figurant à notre ordre du jour est la suivante : devons-nous prendre le temps suivant le rythme prévu, presser le pas où y aller à marche forcée ?

– Pour ma part, je me prononcerais pour presser le pas sans trop nous précipiter, dit un administrateur,

– La prudence dans l’action, voilà ce qui vous caractérise et assoit votre réputation dans les affaires, cher Ambroise, acquiesça le Président. Qu’en pensent les autres administrateurs ?

– Je soutiens sans équivoque la proposition de mon ami Voltout, affirma avec force un deuxième administrateur,

– Je vote pour également, se prononcèrent à leur tour de parole les 3ème, 4ème, 5ème, 6ème, 7ème, 8ème, 9ème et 10ème administrateurs, heureux possesseurs de jetons de présence,

– Merci Messieurs, reprit le Président, je me rallie à cette proposition et me félicite de l’unanimité exprimée par le Conseil sur le transfert du restaurant de l’entreprise, du premier étage du siège au septième étage. Le confort de nos collaborateurs, grâce à une vue plus dégagée sur Paris, et qui plus est une luminosité supérieure, en sera fortement accru.

– Il y a cependant un hic, Président, risqua Ambroise Voltout,

– Lequel Ambroise, je ne vois vraiment pas…

– Le point stratégique à l’ordre du jour, ce n’était pas le transfert du restaurant mais le rachat de notre concurrent néerlandais HILVA-PLUSMIEUX, visant à faire de nous le leader européen sur notre marché ! Le restaurant était le 4ème point à l’ordre du jour du mois prochain !

– Que c’est ennuyeux, que c’est ennuyeux, se lamenta le Président : Monsieur le Secrétaire du Conseil, croyez bien qu’on s’expliquera fortement dans mon bureau de la connerie que vous m’avez laissé faire !

Le Président laissa passer un temps et reprit la parole :

– Bah, Messieurs, après tout, ne battons pas notre coulpe outre mesure. Dans une économie totalement inter-reliée, tout, absolument tout est stratégique. HILVA-PLUSMIEUX attendra bien quelques semaines ! Le bien-être de nos employés ne figure-t-il pas en tête de nos valeurs, à égalité avec la création de richesses pour nos actionnaires et nous-mêmes ? De leur bien-être découle l’épanouissement de tous, lui-même source inépuisable de motivation, sans laquelle aucune entreprise ne saurait se développer durablement. Déménageons donc notre restaurant au plus vite, car le déploiement de la stratégie par les troupes dépend autant de leur ventre que leur tête !

Deux citations sur le conseil d’administration

Il est impossible de gouverner la France. A-t-on idée d’une maison de commerce où le directeur et les membres du conseil d’administration ne s’occuperaient qu’à plaire aux employés ?
Maurice Sachs

 

Le conseil d’administration est un lieu où un certain nombre de vieux jetons et de faux jetons viennent encaisser leurs jetons de présence.
Daniel Confland

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here