Le chômage recule de 0,9% en novembre 2016

0
69
emploi

En attendant les chiffres sur le taux de chômage en 2016, ceux relatifs au comportement du marché de l’emploi pendant les onze premiers mois donnent déjà le ton. Principale nouveauté : le chômage a reculé en France de 0,9% en novembre 2016, soit 31.800 personnes ayant trouvé un emploi. Cette évolution s’explique par la diminution du nombre des demandeurs d’emploi inscrits dans la catégorie « A » chez Pôle emploi. Cette régression du nombre de ces « personnes sans emploi, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi, à la recherche d’un emploi quel que soit le type de contrat (CDI, CDD, à temps plein, à temps partiel, temporaire ou saisonnier) » est réalisée, d’ailleurs, pour la troisième fois d’affilée.

Dans les détails, la catégorie « A » comptait, à fin novembre 2016, 3.447.000 demandeurs inscrits dans l’Hexagone et 256.400 pour les départements d’outre-mer (DOM). Pour ce qui est des catégories « B » et « C », ils sont 5.475.800 demandeurs d’emploi inscrits en France métropolitaine et 302.200 dans les DOM. La catégorie « C » réservée à toute « Personne ayant exercé une activité réduite de plus de 78 heures par mois, tenue d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi » s’est démarquée en enregistrant une hausse de 3,8% sur un mois. Selon les experts, ce bond a une explication : les salariés en poste s’inscrivent au Pôle emploi pour changer de poste et profiter de la reprise des créations d’emploi.

Rappelant que le recul du chômage a commencé depuis le début de l’année 2016. Sept baisses significatives ont été relevées, en effet, durant les onze derniers mois de l’année précédente. Au total, le nombre des inscrits en catégorie « A » a diminué de 133.500 (- 3,7%). Pour les trois derniers mois (septembre, octobre et novembre 2016), le ministère du Travail, a noté un repli du nombre d’inscrits à l’emploi de 3,1%, soit 109.800 personnes. Autant dire que c’est la plus forte baisse trimestrielle observée depuis janvier 2011.

Du côté de la tranche d’âge, les jeunes de moins de 25 ans relevant de la catégorie « A » ont réalisé une très forte baisse : 10.900 en novembre (-2,3 %) et de 49.500 depuis le début de l’année (-9,5 %), soit le taux le plus bas depuis mai 2011. Cette reprise de création d’emploi s’explique notamment par la conjoncture du secteur marchand. L’INSEE avait souligné dans sa dernière note de conjoncture que ce secteur a permis la création de 237.000 postes au cours des 18 derniers mois, avec 157.00 rien qu’au début 2016. Une tendance appelée à se confirmer en 2017.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here