Royal Bank of Scotland pourrait verser une amende de 430 M €

0
388

Royal Bank of Scotland est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 350 M£, soit 430 M€, pour avoir manipulé le taux Libor. D’après Sunday Times, la banque écossaise, voulant mettre à fin aux poursuites, annonce vouloir régler l’affaire à l’amiable.

Pour rappel, elle n’est pas la seule à être impliquée, le Britannique Barclays a dû verser une somme importante de 450 M$ aux autorités américaines en juin dernier pour le même motif. Idem pour la banque suisse UBS, actuellement en attente de la décision de la justice, qui risque également de payer jusqu’à 1,63 Mds.

Stephen Hester, le président du groupe déclare que même si le montant à payer était inférieur à celui de Barclays, cela aurait toujours un impact négatif sur les résultats du groupe qui prévoit de se restructurer.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here