Sanofi paie 109 M$ aux États-Unis pour éviter des poursuites

0
182

Sanofi fait la une des médias américains dernièrement suite à son implication dans une affaire de distribution illégale et de fausses déclarations sur le médicament Hyalgan. Les autorités US accusent le groupe pharmaceutique d’avoir menti sur la valeur marchande moyenne de l’infiltration du genou Hyalgan.

Les fausses déclarations seraient étroitement liées à une pratique douteuse de l’entreprise. Elle aurait fourni des doses gratuites du remède à des médecins. Ces derniers doivent en retour, soit acheter des doses de Hyalgan définies au préalable, soit prescrire l’infiltration à leurs patients. Ces pratiques portent pourtant préjudice à l’État américain, dont le calcul du remboursement des frais médicaux – basé sur les déclarations de prix moyen des médicaments — se trouve faussé.

Les autorités n’ont pas tardé à réagir et ont menacé de porter l’affaire dans la justice. Le groupe dirigé par Christopher A. Viehbacher préfère négocier et accepte de payer une amende de 109 M$ pour mettre fin aux poursuites.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here