Santander enterre son projet de rachat d’agences RBS

0
382

Santander s’était engagé en août 2010, dans le cadre d’un accord préliminaire, à racheter 316 agences de la Royal Bank of Scotland, toutes situées en Grande-Bretagne. Deux ans après cet engagement, la banque espagnole fait part de l’abandon du projet. L’enseigne évoque comme raison principale l’impossibilité de conclure la transaction avant la fin de l’année, date limite imposée par les autorités européennes.

Le retrait de la banque espagnole dirigée par Alfredo Sáenz Abad met un terme à un important projet d’acquisition valorisé à 2,04 Mds€.

En dépit de cet échec, la RBS caresse toujours l’idée de céder les 316 agences concernées, d’abord pour renforcer sa structure financière, mais surtout, pour se conformer aux règles imposées par la Commission européenne. Cette dernière exige en effet la vente de ces succursales britanniques en échange de l’aide publique accordée à la banque en 2010, alors qu’elle était au bord de la faillite.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here