Ségolène Royal ne partage pas la sémantique gouvernementale

0
592
Photo de Ségolène Royal
Copyright : Matthieu Riegler via Wikimedia Commons

Alors que Michel Sapin, le ministre du travail, n’utilise pas les termes d’augmentation d’impôts,  pour 2014 puisqu’il préfère : “la pérennisation dans la durée du régime social”, Ségolène Royal, elle, appelle un chat, un chat, mais oui, cela arrive. Elle a ainsi déclaré dimanche soir sur BFM TV :  “Maintenant, il faut arrêter les augmentations d’impôts (…) Il ne faut plus de hausse d’impôts. Commençons par faire rentrer toute l’évasion fiscale”. Bercy a fait valoir, qu’augmenter les prélèvements ne se traduira pas nécessairement par de nouveaux impôts.

« Intelligence et subtilité”, selon Michel Sapin (nom prémonitoire pour son avenir politique ?), certes, mais un sous en moins est un sous en moins.

Ce gouvernement ne prend surtout pas les gens pour des imbéciles.

Photo de Ségolène Royal
Copyright : Matthieu Riegler via Wikimedia Commons

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here