Sports et économie : Le report des JO coûtera cher au Japon

0
141

C’était l’événement à suivre cette année! Des milliers d’athlètes attendaient les JO de Tokyo pour se hisser au sommet de leur art cette année-là. Malheureusement, tout comme eux, les fans et les organisateurs  doivent patienter une année de plus pour voir les jeux olympiques.  Le report des JO, dû essentiellement par la pandémie du Covid, ne serait pas sans impact pour les organisateurs. Dans cet article, nous vous proposons de voir les conséquences du report du JO pour le Japon. 

Augmentation du budget: 2.5 milliards de plus pour 2021

A cause du report, il faudrait 2.5 milliards de dollars de plus pour organiser les JO en 2021

Quand le Japon avait bidé pour les JO en 2013, la commission japonaise pour les JO avait estimé que 7.3 milliards suffiraient pour organiser l’évènement mais en réalité ce budget était trop mince pour arriver à un set-up standard. En 2019, la même commission a annoncé un budget de 16.3 milliards pour l’événement;  une augmentation de 223% du budget initial. 

D’après l’agence presse japonaise Yomiuri Shimbun, le budget va être revu à la hausse et d’après ces sources, 2.5 milliards seront ajoutés au montant. Garder le personnel responsable de l’organisation et la nécessité de prendre en charge de nouvelles réservations explique l’augmentation du budget. Ces nouveaux chiffre ne prend pas en compte les mesures de prévention du Covid pour les athlètes car les réponses sanitaires devriaent être garanties par le gouvernement.

Contrairement aux prévisions de 5.35 milliards de dollars de l’économiste japonais katsuhiro Miyamoto, l’addition devrait moins salée car les organisateurs prévoient non seulement de réduire certaines dépenses jugées non essentielles mais l’annonce d’un vaccin promet en termes de retombées touristiques pour les JO en juillet 2021.

Le secteur touristique parmi les plus touchés

Le Japon n’atteindra pas l’objectif des 40 millions de visiteurs prévu en début d’année.

Avec cet événement d’envergure mondiale, les japonais s’attendaient à l’augmentation exponentielle des touristes dans le pays. Ce sera pas le cas! Déjà fragilisé par le Covid et les tensions avec Séoul, le report des JO a alourdi encore plus le bilan chaotique des recettes touristiques japonaises. 

Le plan d’attraction touristique tablait autour de 40 millions de visiteurs pour 2020 face à 31.9 pour l’année  2019 mais le Japon n’a vu que seulement 4 millions de touristes fouler le territoire au premier trimestre. Les données sont encore plus terribles car selon JNTO, au mois de septembre, il n’y avait uniquement que 13 700 touristes et 3800 touristes en juillet, le mois où l’on attendait la marée humaine.

 Cette situation tend à s’aggraver puisque le gouvernement a mis le bouclier pour des visiteurs venant de 9 pays de l’Asie Pacifique. Quand on connaît l’importance de l’effet d’entraînement du tourisme dans la création d’emploi au Japon (2.08 millions en 2019), on peut déjà sentir l’impact du report. 

Set-up standard: On parle d’un set-up lorsque la configuration de l’activité correspond au normes internationaux.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here