Comment choisir sa stratégie d’investissement ?

0
666
Stratégie d'investissement

Investir de l’argent en bourse n’est pas une chose à prendre à la légère. Beaucoup d’investisseurs privés considèrent pouvoir investir sur les marchés financiers du jour au lendemain en pensant que cela ne requiert aucun effort d’apprentissage ou de préparation. Faux ! Il est nécessaire de bien se connaître et de choisir sa stratégie d’investissement avant de commencer à acheter et vendre des actifs financiers.

À quoi faut-il penser en premier ? Comment savoir que l’on prend les bonnes décisions ? Comment être sûr que l’on choisit la bonne stratégie d’investissement ?

La clé pour bien investir est de bien se connaître

Il y a plusieurs questions à se poser avant de démarrer son activité de trading pour déterminer son profil d’investisseur. Il s’agit donc de bien se connaître pour réussir à choisir sa stratégie d’investissement. En effet, il est nécessaire de déterminer notre aversion au risque (êtes-vous prêt à prendre plus de risque pour obtenir un gain plus élevé ou avez-vous du mal à gérer votre stress si vos investissements sont volatiles), de déterminer notre projet de vie personnelle et professionnelle (quelles sont les raisons qui vous poussent à investir votre argent en bourse, avez-vous un projet particulier), de connaître nos points forts et nos faiblesses tant d’un point de vue émotionnel qu’intellectuel (comment est-ce que vous gérez votre stress, connaissez-vous bien les marchés financiers et ce qui les fait bouger), etc.

Je vous recommande de lire le paragraphe Bien réfléchir à votre profil de trader et vous poser les bonnes questions de notre analyse précédente : 5 ETAPES ESSENTIELLES POUR DEVENIR UN TRADER AVEC UN EMPLOI A TEMPS PLEIN

Notre stratégie d’investissement doit permettre d’atteindre les objectifs que nous avons fixés en fonction d’un but précis préalablement déterminé. C’est bien en fonction de nos objectifs d’investissement que nous allons pouvoir choisir notre horizon de temps et le type de produits financiers qui nous correspondent le mieux – cela nous aidera aussi à allouer notre capital de façon pertinente et adéquate.

Notre portefeuille d’investissements doit refléter nos objectifs financiers et notre profil de trade.

La composition de notre portefeuille va donc refléter notre capacité financière, nos besoins de liquidités, notre psychologie et notre tolérance face au risque. Si vous êtes averse au risque, il n’est pas prudent d’investir dans les actions avec des produits à effet de levier comme les CFDs ou les Turbos par exemple.

Il faut sélectionner les différents placements dans lesquels investir en fonction :

  • du rendement historique mais également du rendement attendu de l’actif en question,
  • du niveau de risque de l’actif – volatilité historique,
  • du niveau de risque que l’on est prêt à accepter – perte maximale par rapport à son capital total,
  • du niveau de liquidité de l’actif,
  • du risque idiosyncratique de l’actif – risque spécifique ou intrinsèque qui affecte uniquement l’actif en question,
  • du risque systémique – risque avec des conséquences macro-économiques, risque qui affecte l’ensemble des titres, une économie entière ou un secteur d’activité global.

Gestion indirecte vs Gestion directe

Notre type de gestion varie également en fonction des critères mentionnés ci-dessus. Il y a la gestion directe ou individuelle et la gestion indirecte ou collective.

La première consiste pour l’investisseur à investir son argent directement en bourse en achetant/vendant des actifs via un compte titres ou un PEA par exemple. La gestion indirecte est liée à un style d’investissement dans lequel l’investisseur place une somme dans un portefeuille de valeurs mobilières détenu avec d’autres investisseurs comme des OPC – Organisme de placement collectif – qui inclut par exemple la Sicav – Société d’investissement à capital variable – ou le FCP – Fond commun de placement.

Gestion directe : choisir son style de trading

Trouvez le bon style de trading, celui qui est fonction de votre personnalité, de votre disponibilité et bien sûr de votre plan de trading, améliore généralement vos résultats en trading car vous abordez les marchés avec une attitude plus positive. Il y a différente façons de trader les marchés notamment le scalping, le day trading, le swing trading et le trading de position.

Pour plus de détails sur ces styles de trading, veuillez consulter notre post précédent COMMENT TROUVER LE STYLE DE TRADING QUI VOUS CORRESPOND ?

Comment sélectionner les actifs financiers sur lesquels investir ?

D’une manière générale, il existe 3 grands types d’analyses des marchés : l’Analyse Fondamentale, l’Analyse Technique et l’Analyse des Sentiments. Ces 3 types abordent les marchés d’une manière différente.

L’Analyse Fondamentale a pour but d’évaluer les produits financiers en estimant leur valeur intrinsèque et la différence entre cette valeur et la valeur de marché. Si l’actif en question est une entreprise, il s’agit de déterminer ce qui peut l’affecter comme les cycles économiques, les perspectives d’évolution de son secteur d’activité, la santé financière de l’entreprise et ses perspectives de croissance, son mode de gestion, etc.

L’Analyse Technique (AT) se base sur l’étude des graphiques et de l’évolution des prix pour pouvoir évaluer un produit financier. L’un des adages de l’AT est que les prix reflètent toute l’information disponible. Ainsi en étudiant les graphiques, les investisseurs cherchent à identifier des tendances, des niveaux importants, des figures chartistes qui peuvent donner une indication de l’évolution future des prix.

L’Analyse du Sentiment de marché est davantage basée sur l’analyse et la compréhension de la façon dont les investisseurs pensent et réagissent aux nouvelles qui sont publiées ainsi que de leurs attentes vis-à-vis de l’évolution future d’un actif.

Quelques conseils

Il est important de toujours vérifier que nos investissements soient en phase avec les objectifs que nous avons définis. Concernant le money management, l’une des choses les plus difficile à faire est de couper ses pertes et de laisser courir ses gains. Si prendre ses profits est relativement simple, vous remarquerez rapidement que couper ses pertes l’est beaucoup moins. Il faut également savoir reconnaître ses erreurs et apprendre du passé pour avancer et ne plus refaire les mêmes erreurs. Une dernière chose : ne sous-estimez pas l’importance de la diversification de vos investissements.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here