ThyssenKrupp prévoit de céder des hauts-fourneaux en US et au Brésil

0
392

ThyssenKrupp, grand nom de la sidérurgie en Allemagne, surprend le marché l’année dernière en dévoilant un déficit net de 1,78 Md€ au titre de l’exercice 2010-2011. En dépit de la reprise des ventes et de l’intégration de l’activité des récentes acquisitions, le groupe reste dans le rouge sur les 9 premiers mois de son exercice 2011-2012 et affiche une perte nette de 220 M€.

Visiblement affecté par ces contre-performances, le sidérurgiste dirigé par Heinrich Hiesinger projette de céder ses hauts-fourneaux aux États-Unis et au Brésil pour renflouer sa trésorerie. L’annonce a été faite par le président du directoire en personne. Plusieurs entreprises s’intéressent de près à cette offre, dont Posco, Baosteel, Hebei et ArcelorMittal.

La cession devrait rapporter au moins 7 Mds € à ThyssenKrupp et lui permettre en même temps d’alléger son taux d’endettement. L’opération témoigne en outre de la volonté du groupe à se concentrer davantage sur ses activités européennes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here