Tout ce que vous devez savoir sur votre contrat d’assurance habitation

0
325

Comme des millions de Français, vous devez disposer d’un contrat d’assurance habitation. Toutefois, il y a également de fortes chances que vous ne connaissiez pas tous les éléments de ce type de contrat. Nous vous proposons donc un guide dans lequel vous retrouverez toutes les informations que vous avez besoin de savoir sur le contrat d’assurance habitation.

Ce que vous devez payer à votre compagnie d’assurance

Il y a plusieurs sommes que vous devez payer à votre compagnie d’assurance. Les deux premières sont assez proches, ce qui fait que la confusion est assez fréquente. Il s’agit de la cotisation et de la prime d’assurance. La cotisation est tout simplement le montant que vous payez chaque mois ou chaque trimestre pour être assuré.

Donc, qu’est ce qu’une prime d’assurance ? C’est tout simplement le montant total de toutes vos cotisations payées sur une période d’un an. Veuillez noter que votre première prime d’assurance sera payée à la date d’anniversaire de la souscription à votre assurance. En cas de sinistre, vous pouvez également devoir payer une franchise. Il s’agit d’une partie de l’indemnisation qui est à votre charge et qui n’est donc pas remboursée par votre compagnie d’assurance. Son mode de calcul peut varier en fonction des contrats. Sa valeur peut être forfaitaire ou il peut s’agir d’un pourcentage du montant total de l’indemnisation, avec ou sans plafond.

Souscrire à une assurance est-il obligatoire ?

Dans certaines situations, souscrire à une assurance habitation n’est pas obligatoire. Toutefois, lorsqu’elle n’est pas requise, elle est tout de même fortement conseillée, pour vous éviter de vous retrouver dans une situation très compliqué. Si vous êtes locataire de votre logement, la question ne se pose pas, puisque vous devez absolument disposer d’une assurance habitation. Si ce n’est pas le cas, vous vous exposez à des sanctions de la part de votre logeur, notamment au paiement d’un surloyer ou même à une expulsion.

La situation est plus compliquée si vous êtes propriétaire. L’assurance habitation est en effet obligatoire si votre logement est dans une copropriété. Toutefois, vous pouvez alors vous contenter d’une assurance responsabilité civile. Si vous louez un logement vide, c’est à votre locataire de prendre une assurance habitation. Toutefois, si ce dernier ne le fait pas, vous pouvez en prendre une à sa place et ajouter le montant de la mensualité à celui du loyer.

Enfin, il existe quelques cas dans lesquels le locataire n’est pas tenu de souscrire à une assurance habitation. C’est notamment le cas pour la location d’un logement meublé, pour lequel c’est le propriétaire qui doit y souscrire, mais aussi si vous profitez d’un logement de fonction ou dans le cadre d’une location saisonnière, notamment pour les vacances.

Les différents contrats d’assurance habitation

Vous trouverez plusieurs types de contrats d’assurance habitation qui n’offrent pas tous les mêmes garanties. Par exemple, le contrat de responsabilité civile permet surtout de vous couvrir si des dommages provoqués par votre logement causent un préjudice à des tiers, notamment à des voisins. Pour les locataires, elle est comprise dans tous les contrats d’assurance. La formule classique d’une assurance habitation vous couvrira également contre le vol et les dommages provoqués par votre logement.

Toutefois, pour une meilleure protection, vous pouvez opter pour un contrat multirisque. Ce dernier prend en charge un plus grand nombre de cas et vous permet d’être protégé contre de nombreux facteurs de risques. C’est par exemple le cas des incendies, des dégâts des eaux, des catastrophes naturelles ou des bris de glace. Certains contrats peuvent même couvrir vos équipements hi-tech ou vos objets de valeurs. Toutefois, chaque contrat multirisque est différent et peut comprendre des exclusions que vous devez absolument consulter avant de signer votre contrat.

En conclusion

Alors que la plupart des Français disposent d’un contrat d’assurance habitation, peu savent vraiment comment il fonctionne. Avant toute chose, vous devez payer plusieurs sommes à votre compagnie d’assurance. En outre, l’assurance habitation est obligatoire pour un locataire et pour un propriétaire qui loue un bien meublé ou dont le logement se trouve dans une copropriété. Si elle n’est pas requise pour un propriétaire dans les autres cas, elle est tout de même fortement conseillée.

Vous pouvez choisir parmi différents types de contrats, notamment une formule d’assurance classique ou une assurance multirisque. Toutefois, dans tous les cas, vous devez vous assurer de vérifier toutes les exclusions avant de signer votre contrat d’assurance habitation.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here