UBS perd 2,3 MdsUSd à cause d’un trader

0
304

Un ancien courtier dénommé Kweku Adoboli ayant travaillé pour le compte de la société bancaire suisse UBS a écopé d’une peine de sept ans d’emprisonnement. Le Président Directeur Général, Sergio P. Ermotti indique que ce financier est accusé d’avoir procédé de façon hasardeuse à des transactions en bourse. Ces opérations dont le montant a dépassé le seuil maximum autorisé ont coûté à la firme helvète 2,3 MdsUSD. Le trentenaire a dissimulé ses positions en émettant des faux ordres. Le broker n’a par contre pas été reconnu coupable pour les autres chefs d’accusation.

L’affaire remonte en 2011. Lors de ses opérations, le broker a exposé l’entreprise pour laquelle il travaillait à un risque s’élevant à 12 MdsUSD alors que ce montant ne devrait pas excéder 100 MUSD. Pour défendre les causes de son client, les avocats de la défense ont indiqué qu’UBS a profité des transactions effectuées par son employé avant que les choses ne dégénèrent.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here