La fusion de MAN et de Volkswagen enfin autorisée par l’UE

0
529

Volkswagen, sous l’impulsion de son PDG Martin Winterkorn, a annoncé depuis longtemps son intention de se rapprocher du constructeur allemand de poids lourds MAN avec sa filiale suédoise Scania. En possession de 30 % du capital de MAN en mai dernier, le premier constructeur européen semblait être proche de son objectif. Il ne lui manquait plus que l’autorisation de la Commission européenne pour finaliser la fusion.

Cette instance n’a pas trouvé objection à l’encontre de cette demande : elle vient de donner son aval pour la fusion entre Scania et MAN. De ce rapprochement naitra une entité qui deviendra le deuxième constructeur de bus en Europe et le premier fournisseur de camions lourds. MAN et Scania devront encore faire face à une rude concurrence émanant des autres grands noms comme Daimler, Volvo, DAF et Iveco.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here