Le projet de rachat d’EMI par Vivendi contesté par l’American Antitruste Institute

0
419

Quelques semaines après l’avis défavorable de l’Union européenne, le projet d’acquisition de la maison EMI par Universal Music essuie à nouveau les critiques d’un organisme antitrust américain. L’American Antitrust Institut a en effet appelé les autorités américaines à interdire cette fusion.

L’opération, dans laquelle Vivendi compte investir 1,9 Md$, bouleverserait la concurrence entre les majors du disque, selon l’AAI. Le rapprochement ferait en effet passer à 3 le nombre des grandes maisons de production musicale dans le pays, contre 4 actuellement. Si la fusion se concrétise, la nouvelle entité s’approprierait également pas moins de 51 des 100 titres placés au Billboard.

Cette nouvelle critique menace davantage le projet du groupe dirigé par Lucian Grainge, qui se dit désormais prêt à faire d’importantes concessions, dont la vente du label Parlophone d’EMI, pour obtenir le feu vert des autorités antitrust.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here