Wall Street : corrige dans le sillage des places européennes

0
34

Wall Street fléchit ce jeudi, dans le sillage des principales places boursières européennes minées par le risque grec. La cote américaine pâtit en outre des craintes persistantes relatives à la régulation financière, alors que le Président Barack Obama maintient la pression sur l’industrie en prônant le changement. Les publications trimestrielles US se poursuivent quant à elles, avec des prévisions décevantes d’eBay qui devraient peser sur le Nasdaq. Le DJIA rend actuellement 0,65% à 11.053 pts, alors que le Nasdaq Composite perd 0,56% à 2.491 pts.

Le Département US au Travail vient d’annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont reculé de 24.000 pour la semaine close au 17 avril pour s’établir à 456.000. Le consensus Bloomberg tablait sur 450.000 nouvelles demandes. Il s’agit néanmoins de la première baisse en 3 semaines. La moyenne à quatre semaines atteint 460.250 pour la période terminant le 17 avril. Un chiffre en hausse de 2.750 par rapport à la semaine précédente. Le taux de chômage indemnisé lors de la semaine close le 10 avril atteint 3,6%, en baisse de 0,1 point de pourcentage par rapport à la semaine précédente. Le nombre de chômeurs indemnisés sur la même période s’établit à 4,646 millions, en repli de 40.000 par rapport à la semaine précédente.

D’après le Département américain au Travail ce jeudi, l’indice des prix à la production aux États-Unis pour mars 2010 a progressé de 0,7%, contre 0,4% de consensus. Hors alimentation et énergie, l’indice des prix à la production augmente de 0,1% en mars, comme prévu.

La National Association of Realtors américaine a fait état ce jeudi de ventes de logements existants aux États-Unis en croissance de 6,8%, sur un rythme annuel ajusté des variations saisonnières de 5,35 millions d’unités en mars 2010, après 5,01 millions en février 2010. En comparaison de mars 2009 cette fois, la croissance ressort à 16,1%. Les acquéreurs ont répondu ainsi une fois de plus au crédit fiscal de l’administration Obama ainsi qu’à “des conditions d’accessibilité (de prix)” favorables. La NAR estime que la performance de mars marque le début de la flambée des ventes espérée au printemps.

Lawrence Yun, économiste de la NAR, juge qu’il est encourageant de voir cette reprise concernant pratiquement toutes les régions du pays. Les ventes ont été supérieures aux niveaux de l’an dernier depuis neuf mois, alors que les stocks ont décliné depuis 20 mois en glissement annuel. Yun juge donc que les mesures de l’administration Obama ont été un succès, alors que ces tendances suggèrent une large stabilisation des prix. Le stock des logements à fin mars a augmenté de 1,5% à 3,58 millions de logements existants, en comparaison du mois antérieur. Le stock représente 8 mois d’offre, contre 8,5 mois en février. Yun estime donc que le marché est parvenu à gérer l’absorption des stocks provenant des saisies immobilières. “En fait, les saisies se vendent rapidement, particulièrement dans les prix les plus bas qui attirent les primo-accédants”.

La Federal Housing Finance Agency (FHFA) a annoncé que l’indice des prix immobiliers US a baissé de 0,2% entre le mois de janvier et le mois de février après un repli de 0,6% le mois précédent. Sur un an, l’indice a reculé de 3,4%. L’indice américain est plus faible de 13,3% par rapport au sommet d’avril 2007. L’indice mensuel de la FHFA est calculé en utilisant les prix d’acquisition des logements sur lesquels sont adossés des crédits immobiliers qui ont été vendus ou garantis par Fannie Mae et Freddie Mac.

VALEURS DU JOUR

Starbucks (+6%) a publié les résultats de son second trimestre 2010. Sur la période, la Société enregistre un bénéfice de 217,3 M$ ou un bpa de 28 cents contre un profit de 25 M$ ou un bpa de 3 cents un an plus tôt. En base non-GAAP, le bénéfice ressort à 29 cents par titre contre 16 cents au T2 09. Le chiffre d’affaires grimpe de 9% à 2,53 Mds$ (+7% à magasins comparables). Le consensus tablait sur un bpa de 25 cents pour des ventes de 2,41 Mds$. Le management indique viser une croissance des ventes d’environ 5% sur la totalité de l’exercice.

Qualcomm (-6%), le géant américain des technologies CDMA, vient d’annoncer les résultats de son deuxième trimestre 2010. Sur la période, la firme enregistre un bénéfice net de 774 Millions de dollars ou un bpa de 0,46$ contre une perte nette de 289 M$ ou 18 cents par titre un an plus tôt. En base ajustée, le bpa ressort à 59 cents. Le chiffre d’affaires grimpe de 10% à 2,7 Mds$. Le consensus tablait sur un bpa de 57 cents pour des revenus de 2,6 Mds$.

Amgen (-1%), le leader américain des biotechnologies, vient d’annoncer les résultats de son premier trimestre 2010. Sur la période, la firme enregistre un bénéfice net de 1,17 Milliard de dollars ou un bpa de 1,18$ contre bénéfice net de 1,02 Md$ ou un bpa de 98 cents un an plus tôt. En base ajustée, le bpa ressort à 1,3$. Le chiffre d’affaires grimpe de 9% à 3,6 Mds$. Le consensus tablait sur un bpa de 1,23$ pour des revenus de 3,65 Mds$.

eBay (-7%). Le leader des enchères sur Internet a annoncé pour son 1er trimestre clos fin mars 2010 un bénéfice amélioré à 398 M$ et 30 cents par titre, contre 357 M$ et 28 cents par action un an avant. En non-GAAP, le profit aurait été de 554 M$ et 42 cents par titre. Les revenus se sont appréciés de 9% à 2,2 Mds$ environ. Hors résultats de Skype, les revenus ont grimpé de 18% en glissement annuel. Le consensus était à 41 cents de bpa et 2,18 Mds$ de revenus. En particulier, l’activité PayPal a progressé de 26% à 809 M$. L’activité de place de marché a enregistré 1,4 Md$ de revenus. Sur le second trimestre fiscal clos en juin, eBay anticipe un bpa allant de 37 à 39 cents par titre en pro forma, pour des revenus allant de 2,15 à 2,2 Mds$. Le consensus était à 40 cents de bpa sur la période, pour 2,2 Mds$ de ventes.

Novellus (+2%), le numéro deux américain des équipements destinés à la production de semi-conducteurs, a annoncé pour son 1er trimestre fiscal un bénéfice net positif de 41,3 M$ et 43 cents par titre, contre une perte de 66,4 M$ et 69 cents par titre un an avant. Hors éléments non récurrents, le bénéfice est ressorti à 45,5 M$ et 47 cents par action. Les revenus se sont envolés de 179% à 276,2 M$, contre 98,9 M$. Le consensus était à 41 cents de bpa et 265 M$ de facturations.

SanDisk (+10%), le Californien leader des mémoires flash, a annoncé hier soir pour son 1er trimestre un bénéfice net positif de 234,7 M$ et 99 cents par titre, contre une perte de 208 M$ et 92 cents par action un an avant. Les revenus sur ce trimestre clos début avril ont grimpé de 65% en glissement annuel, à 1,1 Md$. Hors exceptionnels, le bpa aurait été de 95 cents sur le trimestre. Le consensus de place était à 60 cents de bpa et 986 M$ de revenus.

Qwest (+4%), l’opérateur télécom de Denver, a confirmé ce jeudi un accord de fusion avec le réseau CenturyLink. L’opération va créer un nouvel ensemble aux revenus pro forma 2009 de 19,8 Mds$. La transaction est attendue relutive sur le free cash flow par action, hors coûts d’intégration, immédiatement après la finalisation. L’opération prend en fait la forme d’une acquisition de Qwest par CenturyLink par échange d’actions. Les actionnaires de Qwest recevront 0,1664 action CenturyLink pour chacun de leurs titres ordinaires. A la finalisation, les actionnaires de Century détiendront 50,5% du nouvel ensemble et ceux de Qwest 49,5%. Sur la base des cours de clôture du 21 avril, la considération par action de l’opération représente 6,02$ par titre Qwest soit une prime de 15% environ pour les actionnaires de la firme de Denver. La transaction reflète aussi une valeur d’entreprise de Qwest voisine de 22,4 Mds$, comprenant 11,8 Mds$ de dette nette de Qwest.

Continental Air (+3%), le transporteur aérien américain basé à Houston, Texas, a annoncé pour son 1er trimestre 2010 une perte nette de 146 M$ et 1,05$ par titre, ainsi qu’un déficit hors éléments de 136 M$ et 98 cents par action. Les revenus ont totalisé 3,17 Mds$, en hausse de 7%. Sur le T1 2009, le déficit net était de 136 M$ et 1,10$ par titre.

PNC Financial (+4%) a annoncé ses résultats du premier trimestre 2010. Sur la période, le Groupe bancaire US dévoile un résultat net de 671 Millions de dollars, soit 0,66$ par action. En base ajustée, le résultat net ressort à 744 M$, soit 1,31$ par action. Sur la même période de l’exercice 2009, le Groupe avait affiché un profit de 530 M$, soit 1,03$ par action (et un bénéfice de 563 M$, soit 1,11$ par action en base ajustée). Les revenus trimestriels du Groupe ressortent à 3,76 Milliards de dollars, contre 3,69 Mds$ un an plus tôt.

Marriott (+4%), opérateur hôtelier américain, a annoncé un bénéfice du 1er trimestre de 83 M$ et 22 cents par titre, contre 23 M$ de pertes sur le même trimestre, un an avant. Les revenus ont grimpé à 2,63 Mds$, contre 2,5 Mds$. Le bpa du second trimestre est attendu entre 25 et 29 cents. Le bpa annuel est enfin estimé entre 95 cents et 1,05$. Le consensus de place était à 20 cents pour le 1er trimestre et 23 cents pour le second.

Fifth Third Bancorp (-4%), banque de Cincinnati, a annoncé ses résultats du premier trimestre 2010. Sur la période, le Groupe affiche une perte nette de 10 Millions de dollars, contre une perte de 98 M$ au T4 2009 et un bénéfice de 50 M$ au T1 2009. En base ajustée, la perte nette ressort à 72 M$, soit 0,09$ par action, contre une perte de 160 M$ (0,20$ par action) sur le T4 2009 et une perte de 26 M$ (0,04$ par action) sur le T1 2009. Notons que les analystes anticipaient pour le T1 2010 une perte nette de 0,18$ par action en moyenne.

AmerisourceBergen (+3%) a annoncé pour son second trimestre fiscal 2010 clos fin mars, un bpa dilué record de 63 cents en croissance de 34%. Les revenus ont été de 19,3 Mds$, en hausse de 11,5%. Le Groupe renforce sa guidance de bpa dilué 2010 entre 2,01 et 2,10$, traduisant une hausse de 19 à 24% en comparaison de l’an passé. Le bénéfice net du trimestre clos est ressorti à 181 M$, contre 143,4 M$ un an avant.

Philip Morris International (-3%) annonce ses résultats du premier trimestre 2010. Sur la période, son bénéfice par action dilué ressort à 0,90$, en hausse de 21,6% en glissement annuel. Le bpa s’affiche en hausse de 13,5%. Les revenus nets sur le trimestre sont de 15,5 Mds$, en progression de 17,3%. Le résultat net s’élève à 1,7 Md$, contre 1,4 Md$ un an avant, soit une amélioration de 15,4%. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa de 0,91$ sur la période. Par ailleurs, le Groupe annonce un dividende trimestriel de 0,58$ pour le T1, soit un dividende annuel de 2,32$. Le Groupe compte par ailleurs mettre en place un nouveau programme de rachats d’actions portant sur 12 Mds$ sur 3 ans qui devrait débuter en mai 2010.

PepsiCo (-2%), le géant américain des “soft drinks”, vient de dévoiler les comptes de son premier trimestre 2010. Sur la période close le 20 mars, la firme enregistre un bénéfice net de 1,43 Milliard de dollars ou un bpa de 89 cents contre un profit de 1,14 Md$ ou un bpa de 72 cents un an plus tôt. Le chiffre d’affaires grimpe de 13% à 9,37 Mds$. Le consensus attendait un bpa de 75 cents pour des ventes de 9,57 Mds$. Enfin, la direction a confirmé son objectif de résultat annuel, tablant sur une croissance du bénéfice par action comprise entre 11 et 13%, hors effets de changes.

Verizon Communications (-2%), l’opérateur télécom américain, a publié ses comptes du 1er trimestre 2010. Le bénéfice opérationnel trimestriel a baissé de 7% à 4,35 Mds$, contre 4,69 Mds$. Le résultat net chute de 29% à 2,28 Mds$, contre 3,21 Mds$ l’année précédente, à la même époque. Le résultat net part du Groupe plonge de 75% à 409 M$, contre 1,65 Md$. Le cash flow des opérations atteint 7,1 Mds$, en hausse de 7%. Le free cash flow progresse de 26% à 3,7 Mds$. Le bpa se monte à 14 cents, avec 42 cents de charges non-opérationnelles. Les revenus augmentent enfin de 1% à 26,9 Mds$, contre 26,6 Mds$ l’an passé, sur le même trimestre.

Baxter International (-15%), le Groupe pharmaceutique de l’Illinois, a annoncé pour son 1er trimestre un bénéfice net en légère progression de 2% à 525 M$ et 86 cents par titre, contre 516 M$ et 83 cents par action un an plus tôt. Hors éléments, le bénéfice aurait été de 564 M$ et 93 cents par titre. Le consensus de bpa était lui aussi à 93 cents. Le Groupe de Deerfield a réalisé des ventes totales en croissance de 11% à 3,1 Mds$. Sur l’exercice 2010, Baxter prévoit désormais un bpa allant de 3,92 à 4$, contre 4,20 à 4,28$ auparavant. Le Groupe évoque l’impact de la nouvelle législation de santé. Les ventes annuelles sont attendues en hausse de 1-3% hors effets de changes, contre 5-7% précédemment. Sur le second trimestre, le bpa est estimé entre 90 et 93 cents.

Southwest Airlines (stable), le transporteur aérien américain de Dallas, a annoncé pour son 1er trimestre un bénéfice net positif de 11 M$ et 1 cent par titre, contre une perte de 91 M$ et 12 cents par action un an plus tôt. Le bpa ajusté a représenté 3 cents par titre, contre un déficit de 3 cents un an avant. Les revenus totalisent 2,63 Mds$, contre 2,36 Mds$. Le consensus était à 3 cents de bpa. Le management juge que la demande sectorielle s’est légèrement améliorée durant le trimestre.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here