Yum Brands craint une baisse de ses revenus en Chine

0
260

L’activité de Yum Brands en Chine devrait connaître un léger coup d’arrêt, prévient le groupe américain de restauration. La maison-mère de KFC craint en effet un ralentissement de la deuxième puissance économique mondiale d’ici la fin de l’année.

Elle s’attend ainsi à une baisse de 4 % de ses facturations dans la région au 4e trimestre. Ce recul concernerait surtout les restaurants ouverts depuis seulement un an. Le groupe dirigé par David C. Novak ne modifie pas pour autant ses prévisions 2012, même si ses activités en Chine représentent 40 % de ses revenus.

Yum Brands maintient ainsi ses objectifs de 82 cents de bénéfice par action au dernier trimestre et 3,24 $ pour l’exercice en cours. 2013 sera encore plus prolifique, se plaît à dire le représentant de l’entreprise, avec une augmentation de 10 % de ses profits à prévoir.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here