les actions

0
0

ne action appartient à la catégorie des valeurs mobilières. Un détenteur d´actions est le propriétaire d’un titre représentatif d’une partie du capital d’une société privée. Cela lui confère le statut d’associé et les droits qui vont avec.

Définition

L´actionnaire possède plusieurs droits :

  • un droit pécuniaire (dividende ou paiement de dividende en action),
  • un droit de contrôle,
  • un droit de regard sur la gestion et,
  • un droit sur l´actif net (boni de liquidation).

Seules les sociétés anonymes et les sociétés en commandite par actions ont la faculté d’émettre des actions.

L´émission d´actions s’effectue lors de la création de la société puis ultérieurement à l’occasion d´augmentation de capital par l’émission de nouvelles actions en numéraire ou par la distribution d´actions gratuites.

Une société qui entre en Bourse cède une partie de son capital sous forme d’actions. Le nombre d’actions émis représente le capital engagé par les actionnaires.

L’intérêt de l’investissement en action réside dans la plus value espérée et qui peut être réalisée lors de la revente de l’action.

Le placement en actions est plus risqué que celui en produits de taux car le cours de l’action sera dépendant des bénéfices faits par la société mais aussi des prévisions de profit pour l’avenir, de sa situation, du secteur économique à laquelle elle se rattache, de la confiance et enfin de la conjoncture générale de l’économie du pays.

Le capital peut subir différentes opérations telles que l’augmentation de capital, la réduction du capital ou sa division.

Autres formes d’actions

Les autres formes d’actions ont pour objectif commun l’apport en fonds propres pour les sociétés émettrices. Il s’agit principalement :

  • des Actions à Dividende Prioritaire (ADP)
    Les actions à dividende prioritaire bénéficient d’une rémunération prioritaire par rapport aux dividendes d’actions ordinaires. En contrepartie de ces avantages pécuniaires, les titulaires de ces actions perdent le droit de participer aux assemblées générales et d’y voter. L’émission d’Actions à Dividende Prioritaire permet à une société émettrice de se procurer des fonds propres sans modifier la structure décisionnelle à l’intérieur de son actionnariat. De plus, l’A.D.P. présente, par rapport à une émission d’actions ordinaires, l’avantage de garantir une rémunération minimale à chaque souscripteur.
     
  • des Certificats d’Investissement (CI) et Certificat de Droit de Vote (CDV)
    Le certificat d’investissement et le certificat de droit de vote sont deux titres issus du démembrement d’action existante ou à créer. Le certificat d’investissement bénéficie d’un droit pécuniaire alors que le certificat de droit de vote donne le droit de participer aux assemblées d’actionnaires et de voter. Pour un nouvel actionnaire, le Certificat d’investissement est moins coûteux et plus rentable qu’une action. En effet, la décote de son prix d’émission (titre sans droit de vote) lui assure un rendement supérieur à celui de l’action.
     
  • des Titres Participatifs
    Le titre participatif est un titre hybride qui oscille entre l’action et l’obligation. Pour l’émetteur, l’émission de titres participatifs est un moyen de se procurer des fonds propres sans modifier la répartition du capital et la structure de l’actionnariat. Pour l’investisseur, l’acquisition de titres participatifs est la seule manière de participer au développement d’entreprises. L’investisseur s’assure par ailleurs une rémunération minimum fixée par contrat et limite son risque de perte en capital.
lire aussi…

La loi bancaire et les principales directives

Les activités bancaires traditionnelles

La banque de marché et d’investissement

La gestion des flux monétaires

La gestion des flux d’investissement

L’organisation de la banque d’investissement

La gestion collective

Les systèmes de compensation et de règlement

La gestion des risques

La bancassurance

Les métiers bancaires

La comptabilité et le résultat bancaire

Sommaire intégral du Guide de la Banque