évolution de l’utilisation des moyens de paiement en France et en Europe

0
0

Les moyens de paiement en europe

Moyens de paiement les plus utilisés en europe

L’instrument de paiement le plus utilisé par les européens est la carte bancaire. Elle représente 33 % du nombre de transactions effectuées par les consommateurs européens.

Le prélèvement apparait ensuite avec 30 % du nombre de transactions pour 28% au virement. Ces trois instruments pèsent pour 90 % des transactions scripturales effectuées en Europe. Les 9 % restant sont répartis très inégalement entre le chèque (8 %) et les différents autres moyens de paiement dont la monnaie électronique.

Selon les pays de l’Union européenne, l’importance de chacun des moyens de paiement est bien entendu différente. Par exemple, l’Allemagne se caractérise par une très forte utilisation du virement et du prélèvement (plus de 80 %) alors qu’au Royaume Uni, la carte de paiement est fortement utilisée à près de 47 % , devant le virement (21%) et le prélèvement (20%).

Le faible pourcentage de la carte bancaire en Allemagne, par rapport à d’autres pays, se justifiant dans l’utilisation plus importante des espèces par le consommateur allemand.

Nombre de chèques par an et par habitant entre 1990 et 2007
Nombre de chèques par an et par habitant
Source : ECB Payments statistics, novembre 2008

Les moyens de paiement en France

Répartition des opérations de moyens de paiement en France
Répartition des opérations de moyens de paiement en France en 2008

L’utilisation des moyens de paiement en France en nombre d’opérations

En France, le paiement par carte est l’instrument de paiement le plus utilisé puisqu’il représente plus de 41 % des utilisations. Le chèque arrive encore, probablement très provisoirement, à la seconde place avec 22%. Le prélèvement vient ensuite avec 19 % et enfin le virement avec 17%.

En raison de la part importante du chèque en France, les trois instruments de paiement concernés par le SEPA représentent 79% du total contre en moyenne 90 % en Europe. Toutefois, la part du chèque décroit très régulièrement sous l’influence conjuguée de moyens de paiement plus attractifs et de l’évolution des habitudes des consommateurs.

L’analyse des moyens de paiement en France en montant

L’analyse des opérations de paiement en fonction des montants est toutefois différente. En montant, les virements représentent plus de 80 % des transactions enregistrées (83,2%), arrivent ensuite les chèques et les prélèvements à hauteur respectivement de 8,8 % et 4,5 % du montant total des transactions. Les paiements par carte ne valent plus quant à eux que pour 1,4 % du montant des transactions.

Les montants indiqués ci-dessous intègrent bien évidemment les éléments chiffrés relatifs à l’ensemble des acteurs économiques.

  • Virement : montant moyen de 7210 euros
  • Chèque : montant moyen de 593 euros
  • Prélèvement : montant moyen de 349 euros
  • Carte bancaire : montant moyen de 51 euros
lire aussi…

La loi bancaire et les principales directives

Les activités bancaires traditionnelles : Les moyens de paiement

Les différents moyens de paiement

La réglementation des moyens de paiement

La banque de marché et d’investissement

La gestion des risques

La bancassurance

Les métiers bancaires

La comptabilité et le résultat bancaire

Sommaire intégral du Guide de la Banque