le middle office

0
0

‘opérateur middle office est chargé d’établir un lien entre le front office et le back office. Son positionnement d’interface entre le front office et le back office s’enrichit de plus en plus par des fonctions de contrôle des activités et des résultats du front office.

Rôle du middle office

Le rôle du middle office est complexe, et peut parfois comporter des contradictions entre sa vocation de contrôle et sa mission de support du front office. Le middle office ne participe pas, et ne doit pas légalement participer, à l’acte de gestion qui est du ressort du front office.

Le middle office est à la fois :

  • Présent en amont, en support direct des marchés. Dans ce cadre, il apporte de l’information au front office sur les volumes d’activité, sur les risques ou sur les limites. Apres avoir effectué le rapprochement entre les résultats bruts sur les négociations et les résultats comptables obtenus après injection des opérations dans le système d’information, le middle office fournit aux responsables des desks (mini service à l’intérieur de la salle des marchés) les positions et les performances leur permettant de manager leurs collaborateurs (par produit, par trader, par équipe).
     
  • Actif en post marché dans son rôle de contrôle et de vérification des transactions, de pointage des confirmations, de résolution des différences avant validation et enfin, de contrôle des limites. Les métiers du middle office consistent autant (si ce n’est parfois davantage) dans des contrôles que dans des traitements de post marché.

En fonction des institutions financières, et du niveau d’intégration automatisée des opérations, le middle-office peut être appelé à exercer d’autres fonctions.

Il peut ainsi avoir à répercuter les opérations du front office dans les chaines de traitement de l’institution financière. Dans le cadre de cette fonction, l’opérateur du middle-office saisit sur une base de données toutes les transactions effectuées par les opérateurs de marchés.

Il arrive aussi parfois que le middle soit sollicité pour faire fonctionner des modèles de pricing des positions des operateurs du front office.

Typologie des interventions

La typologie suivante résume, pour l’essentiel, les interventions d’un opérateur de middle office :

  • la fourniture des informations sur la volumétrie passée, sur les limites fixées,
  • le suivi et la vérification des confirmations des transactions avec les différentes contreparties,
  • la réponse aux clients sur les demandes de renseignements et les suspens post trade,
  • le rapprochement entre les données du front office et celles du back office,
  • l’élaboration de tableaux de bords pour compte du front office,
  • la mise en place des schémas de traitement administratifs pour les nouveaux produits financiers créés par le front office,
  • le contrôle et le suivi des limites du front office et des opérateurs.

Le terme middle office est plus rarement employé dans les activités de financement. Dans ce type d’activité, la relation quotidienne avec la clientèle est régulièrement assurée par le back office. Le back office gère la relation avec les contreparties du pool bancaire ainsi qu’avec les banques correspondantes et les clients entreprises.

Mise à jour le 07/03/2012

lire aussi…

La loi bancaire et les principales directives

Les activités bancaires traditionnelles

La banque de marché et d’investissement

La gestion des flux monétaires

La gestion des flux d’investissement

L’organisation de la banque d’investissement

La gestion collective

Les systèmes de compensation et de règlement

La gestion des risques

La bancassurance

Les métiers bancaires

La comptabilité et le résultat bancaire

Sommaire intégral du Guide de la Banque