les ordres de bourse

0
0

‘investisseur qui souhaite acheter ou vendre des valeurs mobilières doit passer un ordre de bourse auprès de son intermédiaire financier, qui va effectuer l’opération pour son compte. Les différentes catégories d’ordres de bourse permettent de gérer de manière active un portefeuille de valeurs mobilières.

Informations

Les ordres peuvent être transmis par tout moyen : téléphone, Internet, fax. Il est néanmoins conseillé de confirmer sa demande par écrit (lettre, télécopie,…).

Un ordre de bourse doit comporter un certain nombre d’informations :

Le sens de l’opération :

  • Achat (achat en bourse, souscription sur le marché primaire), ou,
  • Vente (vente sur le marché secondaire).

La nature des titres :

C’est-à-dire le code ISIN

La quantité des titres :

C’est-à-dire le nombre de titres de la transaction.

Le mode de règlement choisi :

Règlement comptant ou règlement différé ;

La validité de l’ordre :

  • Validité jour : l’ordre sera annulé le lendemain s’il n’a pas été exécuté,
  • Validité à révocation : si l’ordre n’est pas exécuté, il sera conservé jusqu’à sa date limite de validité,
  • Validité jusqu’au … : date d’échéance fixée par le donneur d’ordre,
  • Validité X bourses : le nombre de séances de validité est fixé par le donneur d’ordre.

Différents ordres

L’ordre à cours limité

C’est sans aucun doute l’un des plus ordres les plus simples et les plus pratiqués. L’acheteur ou le vendeur fixe un seuil à ne pas dépasser. L’acheteur donne un seuil maximal au-delà duquel il n’achète pas; le vendeur, un prix sous lequel il ne souhaite pas vendre.

L’ordre à la meilleure limite

C’est l’un des ordres les plus utilisés avec l’ordre à cours limité. Il est simple et très pratique notamment pour les valeurs à fortes liquidités. Si l’ordre peut être exécuté en totalité sur un seul cours, l’ordre est exécuté immédiatement. Toutefois, si le nombre de titres présents en contrepartie n’est pas suffisant à un seul niveau de cours, l’ordre à la meilleure limite se transformera en un ordre à cours limité.

L’ordre au marché

C’est l’ordre prioritaire devant tous les autres types d’ordres. Cette priorité s’explique par une absence totale de limites en terme de prix. L’investisseur souhaite acquérir une certaine quantité de titres mais le prix d’exécution lui importe peu.

L’ordre à seuil de déclenchement

C’est l’un des deux ordres, avec l’ordre à plage de déclenchement, qui est apprécié par les investisseurs spécialisés. Ce type d’ordres permet à un actionnaire de se prémunir d’une baisse du marché, ou bien encore de ne pas rater la hausse.

L’ordre à plage de déclenchement

Il permet de fixer une fourchette de prix pour l’exécution. Au contraire de l’ordre à seuil de déclenchement, l’ordre à plage de déclenchement est assorti d’une limite au-delà de laquelle l’ordre ne doit plus être passé. L’ordre n’est exécuté qu’à l’intérieur de la plage déterminée par le client qui fixe le cours minimal à ne pas dépasser pour une vente (et maximal pour un achat). Cet ordre peut être exécuté partiellement, voire pas du tout, si le cours sort des limites.

Il existe aussi des ordres de bourse tactiques.

L’ordre triple est composé de trois ordres envoyés successivement sur le marché. Le premier ordre exécuté conditionne l’envoi automatique des deux autres ordres.

L’ordre alternatif comprend deux ordres envoyés en même temps sur le marché. L’exécution d’un premier ordre annule automatiquement le second ordre.

L’ordre séquentiel correspond à deux ordres de sens opposés qui sont passés. Le second ordre est envoyé sur le marché lorsque le premier ordre a été totalement exécuté.

lire aussi…

La loi bancaire et les principales directives

Les activités bancaires traditionnelles

La banque de marché et d’investissement

La gestion des flux monétaires

La gestion des flux d’investissement

L’organisation de la banque d’investissement

La gestion collective

Les systèmes de compensation et de règlement

La gestion des risques

La bancassurance

Les métiers bancaires

La comptabilité et le résultat bancaire

Sommaire intégral du Guide de la Banque