Le processus de décision d’octroi des crédits aux entreprises

a prise de risque d’un établissement de crédit commence dès l'entrée en relation avec les entreprises et la formulation de besoins de financement. L'attribution d’un prêt ou son rejet est soumise à une analyse financière approfondie et, le plus souvent, à l’accord du comité de crédit ou du comité des engagements de l’établissement sollicité par le client.

Contexte

Dans le cadre de l’analyse financière, les établissements de crédit s'intéresseront aux bilans et compte de résultats mais aussi aux orientations prises par les dirigeants de l'entreprise, et l'adéquation de ces orientations avec les potentialités propres à l'entreprise et à son environnement.

Processus

L’évaluation du risque de crédit aux entreprises repose sur plusieurs étapes. La démarche d'un établissement de crédit voulant se former une opinion sur une entreprise, avant d’octroyer un prêt, peut se schématiser comme suit :

étapes d'évaluation du risque de crédit aux entreprises


Une première estimation

Dans une première étape, le banquier est amené à porter ses premières appréciations concernant l'entreprise à partir de l’étude des documents comptables et sociaux qui lui sont remis par le ou les responsables de l’entreprise.

Une première approche lui permet d'orienter ses questions. Il s'agit avant tout, pour le banquier, de bien appréhender les besoins et les spécificités de l’entreprise. Cette première lecture ne préjuge pas de la décision finale qui sera prise à l'issue de l'analyse détaillée de l'affaire.

L'analyse de l'entreprise

L'analyse va s'efforcer d'expliquer et d’apprécier l’ensemble des spécificités de l'entreprise. Elle ne se limite pas aux aspects financiers propres à l’entreprise, mais prend aussi en compte les aspects économiques.

Une appréciation des opportunités et des menaces de l'environnement ainsi que les forces et les faiblesses de l'entreprise, s'avèrent indispensable pour anticiper d’éventuelles difficultés. Toutes ces informations sont requises par une banque afin de réduire son risque de non remboursement.

Eventuellement, l'analyse détaillée permettra à la banque de corroborer ses premières conclusions. Les résultats de cette analyse détaillée sont donc bien évidemment d'une grande importance. Il s’agit d’un élément fondamental quant à la décision final de l’établissement de crédit.

Les relations bancaires

L’établissement de crédit détermine également sa décision en fonction de l’historique de ses relations avec les dirigeants de l’entreprise qui ont démontrés ou non leurs capacités à mener à bien leurs différents projets.

Les garanties professionnelles ou /et personnelles des associés ou du dirigeant sont aussi des éléments qui contribuent à recevoir une décision favorable de la part de la banque sollicitée.

La décision

La décision implique non seulement le chargé de clientèle en charge du compte de l’entreprise, mais aussi le comité de crédit ou le comité des engagements de l’établissement de crédit. Une synthèse du dossier de l’entreprise est communiquée à ce comité de crédit, à qui, il revient la responsabilité d’accorder ou non le financement demandé par l’entreprise.

Le chargé de clientèle est susceptible d’être sollicité pour fournir, le cas échéant, les éclaircissements nécessaires sur l’entreprise.

Vous avez aimé cet article de notre guide de la banque ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

 


lire aussi...

La loi bancaire et les principales directives

             Voir le sommaire

Les activités bancaires traditionnelles : Le crédit