Le dollar américain

    0
    574

    Le dollar américain (USD) est la devise nationale des Etats-Unis et de ses territoires d’outre-mer, ce qui inclut notamment Porto Rico, et de certains pays ou îles comme l’Equateur, les îles Marshall ou encore le Panama.

    Le dollar américain est la monnaie de référence au niveau mondial, du fait du poids économique, politique et militaire des Etats-Unis depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au niveau du marché des changes, le dollar est la devise la plus traitée, représentant presque 90% des échanges, loin devant l’euro qui pèse moins de 40% des échanges sur le forex.

    Le dollar apparaît pour la première fois en 1690, c’est-à-dire à l’époque des colons. La devise ne tarde pas à jouer un rôle primordial au niveau international. A partir de la fin du XIXème siècle, en dépit de la doctrine Monroe, les Etats-Unis commencent à jouer un rôle international de premier plan, d’abord au niveau économique puis au niveau militaire à partir de la Première Guerre mondiale.

    Dans l’entre-deux guerre, la politique plutôt isolationniste des différentes administrations américaines laissent le champ libre à la perpétuation du Gold Exchange Standard. Cependant, peu avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis, conscients de leurs nouvelles responsabilités, décident de les assumer pleinement et de changer le monde à leur façon.

    Ce changement se produit notamment sur le plan monétaire avec la suprématie du dollar actée par les accords de Bretton Woods en 1944 qui mettent en place un système de changes fixes entre les monnaies et élèvent au rang de monnaie de réserve internationale le dollar américain, contrairement aux aspirations du représentant britannique à cette conférence, l’économiste Keynes.

    En 1971, le président Nixon décide d’abolir unilatéralement la convertibilité du dollar en or ce qui ouvre la voie à un système de changes flottants toujours dominé dans les faits par le dollar.

    La crise économique et financière de 2008 a toutefois montré une velléité des pays émergents (Chine, Russie et Brésil en tête) de modifier le système monétaire international en y incorporant plus de multilatéralisme, c’est-à-dire en mettant en place un système de monnaies de réserve internationale qui ne soit pas uniquement dominé par le dollar.

    Un tel système devrait, selon les spécialistes, aboutir dans une dizaine d’années, sous la pression du poids économique et politique grandissant des pays émergents. Le dollar ne serait plus alors la seule monnaie de réserve internationale mais pourrait cohabiter aux côtés, par exemple, du rouble russe, du yuan chinois ou encore du real brésilien.

    Déjà, les banques centrales ont tendance à chercher à diversifier leurs réserves de change qui sont largement dominés par le dollar et l’euro.