La Gestion de Portefeuille, c’est quoi ? Définition et principes

0
0

La gestion de portefeuille est l’art et la science de sélectionner et de superviser un ensemble d’investissements qui répondent aux objectifs financiers à long terme et à la tolérance au risque d’un client, d’une entreprise ou d’une institution. La gestion de portefeuille exige la capacité de peser les forces et les faiblesses, les opportunités et les menaces dans tout l’éventail des investissements.

Dans ce guide, nous vous expliquerons en détail ce qu’est la gestion de portefeuille, ainsi que ses principes de base, et les différents types de gestion de portefeuille.

La gestion de portefeuille, c’est quoi ? 

Entrons désormais plus en détails dans la définition de la gestion de portefeuille, en commençant pas expliquer ce qu’est un portefeuille d’investissement.

Qu’est-ce qu’un portefeuille ?

Un portefeuille désigne un ensemble d’outils d’investissement tels que des actions, des fonds communs de placement, des obligations, des liquidités, etc. en fonction des revenus, du budget et du calendrier de l’investisseur.

Le portefeuille est soit ouvert auprès d’une société de gestion de portefeuilles, soit auprès d’un broker en ligne qui permet de gérer son portefeuille soi même. À ce titre, eToro vous offre cette possibilité. Vous pourrez ainsi y ouvrir un compte et gérer vos actifs en toute simplicité.

Qu’est-ce que la gestion de portefeuille ? Le rôle du gestionnaire de fonds (fund manager)

traderGérer un portefeuille, c’est pratiquer l’art de sélectionner la politique d’investissement la plus appropriée pour les individus en termes de risque minimum et de rendement maximum.

La gestion de portefeuille consiste à gérer et choisir les investissements d’un individu sous forme d’obligations, d’actions, de liquidités, de fonds communs de placement, etc. de manière à ce qu’il réalise le maximum de bénéfices dans les délais impartis.

La gestion de portefeuille consiste à gérer l’argent d’un individu sous la direction experte de gestionnaire de fonds (gestionnaire de portefeuille), en visant à minimiser les risques liés à l’investissement et augmenter les chances de réaliser des bénéfices. Elle permet aux gestionnaires de portefeuille de fournir des solutions d’investissement personnalisées aux clients en fonction de leurs besoins et de leurs exigences.

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de portefeuille ?

Le gestionnaire de portefeuille est une personne qui comprend les besoins financiers du client et qui conçoit un plan d’investissement adapté en fonction de ses revenus et de sa capacité à prendre des risques. Un gestionnaire de fonds est une personne qui investit au nom du client, qui lui signe un mandat de gestion.

Le gestionnaire de fonds, ou fund manager, conseille les clients et lui propose le meilleur plan d’investissement possible qui garantira un rendement maximal à la personne.

Un gestionnaire de portefeuille doit comprendre les buts et objectifs financiers du client et lui proposer une solution d’investissement sur mesure.

Les styles de gestion portefeuille

Intéressons nous désormais aux différents styles de gestion de portefeuille, sachant qu’il en existe trois principaux : La gestion active, la gestion passive, et la gestion alternative.

Gestion active de portefeuille

Trading

Les investisseurs qui mettent en œuvre une approche de gestion active utilisent un gestionnaire de fonds ou des courtiers pour acheter et vendre des actions dans le but de surperformer un indice spécifique, tel que l’indice Standard & Poor’s 500 ou le CAC 40.

Un portefeuille d’investissement peut être géré par l’investisseurs lui-même, ou par un gestionnaire de portefeuille. Le succès du portefeuille dépend d’une combinaison de recherches approfondies, de prévisions du marché et de l’expertise du gestionnaire de portefeuille ou de l’investisseur.

Les gestionnaires de portefeuille engagés dans l’investissement actif sont très attentifs aux tendances du marché, aux changements de l’économie, à l’évolution du paysage politique et aux nouvelles qui affectent les entreprises. Ces données sont utilisées pour chronométrer l’achat ou la vente d’investissements. Les gestionnaires actifs affirment que ces processus augmentent le potentiel de rendements plus élevés que ceux obtenus en imitant simplement les titres d’un indice particulier.

Attention : Tenter de battre le marché implique inévitablement un risque de marché supplémentaire.

Gestion passive de portefeuille

La gestion passive de portefeuille, également appelée gestion de fonds indiciels, vise à reproduire le rendement d’un indice de marché ou d’une référence particulière. Les gestionnaires de fonds achètent les mêmes actions que celles qui sont cotées dans l’indice, en utilisant la même pondération que celle qu’ils représentent dans l’indice.

Un portefeuille de stratégie passive peut se structurer comme un fonds négocié en bourse (ETF), un fonds commun de placement ou un fonds d’investissement. On qualifie les fonds indiciels comme ayant une gestion passive parce que chacun d’entre eux a un gestionnaire de portefeuille dont le travail consiste à reproduire l’indice, plutôt qu’à sélectionner les actifs à vendre ou acheter.

Bon à savoir : Les frais de gestion des portefeuilles ou fonds passifs sont généralement bien inférieurs à ceux des stratégies de gestion active.

Gestion alternative de portefeuille

La gestion alternative désigne différentes stratégies pour obtenir un rendement actif, ou alpha, pour leurs investisseurs. Les fonds spéculatifs peuvent être gérés de manière agressive ou utiliser des produits dérivés et un effet de levier sur les marchés nationaux et internationaux dans le but de générer des rendements élevés.

Il est important de noter que les fonds spéculatifs ne sont généralement accessibles qu’aux investisseurs qualifiés, car ils nécessitent moins de réglementations. Un aspect qui distingue le secteur des fonds spéculatifs est le fait qu’ils sont moins réglementés que les fonds communs de placement et autres véhicules d’investissement.

Chaque stratégie de gestion alternative est construite pour tirer parti de certaines opportunités de marché identifiables. On peut par exemple constituer un portefeuille orienté vers les investissements socialement responsables, vers les biotechnologies, ou vers les technologies de travail à domicile.

Les différents types de gestion de portefeuille

stratégies bourse tradingDans cette section, nous passerons en revue les différents types de gestion de portefeuille, à savoir la gestion individuelle et ses différentes variantes, et la gestion collective.

Gestion individuelle de portefeuille

Dans le cadre de la gestion individuelle, la société de gestion offre à l’investisseur une gestion individualisée et personnalisée de son portefeuille. Cela peut se faire de différentes manières :

La gestion conseillée 

Dans ce cas, l’investisseur continue lui-même à gérer son portefeuille, généralement à travers un compte-titres ou un PEA, avec la possibilité de solliciter les conseils et les avis d’un expert du placement financier.

La gestion pilotée

La société de gestion de portefeuille reçoit la gestion de tout ou partie du portefeuille de l’investisseur. Le client va donner à la société de gestion des instructions en termes d’objectifs et de risques, et cette dernière va prendre les décisions d’investissement à la place de l’investisseur.

La gestion sous mandat

L’investisseur cède la gestion complète de ses capitaux à la société de gestion de portefeuille, qui va réaliser des placements financiers selon le profil de risque du client. En France, le fund manager ou gestionnaire de fonds doit se faire agréer par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Gestion collective de portefeuille

Dans la gestion collective, la société de gestion de portefeuille n’offre pas de gestion individuelle ou personnalisée à l’investisseur. Ce dernier va acquérir des produits qui sont gérés par la société de gestion pour le compte de tous ses clients qui détiennent ce produit.

Typiquement, il s’agit de parts dans un Fonds Communs de Placement (FCP) et/ou d’actions d’une Société d’Investissement à Capital Variable (SICAV). Ces Organismes de Placement Collectif de Valeur Mobilières (OPCVM) sont gérés pleinement par la société de gestion, qui prend les décisions d’achat et de vente des titres les composant. L’investisseur à un droit de regard, mais n’intervient pas dans les choix d’investissement.

Pour éclairer les choix de l’investisseur, la société de gestion de portefeuille peut offrir des conseils en investissement en amont, en étudiant le profil de risque de l’investisseur, et l’orienter vers les OPCVM adéquats. De plus, chaque OCVM a un Document d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) qui retrace la stratégie du fonds, son profil de risque et ses performances passées, entre autres informations.

Ainsi, l’investisseur dans la gestion collective choisit dans quels produits gérés collectivement investir, mais ensuite le gérant décide lui-même des placements individuels à faire dans le fonds.

C’est une gestion moins personnalisée, mais moins couteuse pour l’investisseur.

CopyTrading et CopyPortfolio™ de eToro : Une alternative idéale à la gestion de portefeuille

site de trading appAvez-vous entendu parler du trading social ? Il s’agit, pour résumer, de copier les investissements d’autres traders, afin de répliquer leurs performances. C’est une alternative idéale et plus flexible que la gestion de portefeuille. Il est par ailleurs bien moins cher en termes de frais de pratiquer le trading social que de confier votre portefeuille à un gestionnaire de fonds.

Et dans ce domaine, le broker en ligne eToro est le leader mondial incontesté. Les investisseurs peuvent en effet copier les positions et les investissements des meilleurs traders d’eToro grâce aux services CopyTrading et CopyPortfolio™.

Découvrez ci-dessous plus de détails sur ces deux fonctionnalités.

CopyTrader

L’outil de CopyTrader est un service eToro qui propose aux investisseurs de répliquer les positions d’autres traders qui affichent de solides performances.

copytraderCopyTrader vous permet en effet de consulter en temps réel les positions des meilleurs traders et de copier automatiquement leurs investissements.

Le service CopyTrader est d’autant plus intéressant qu’il n’y a aucun frais de gestion, ni aucun frais supplémentaire que les frais de trading habituels.

CopyPortfolios™

CopyPortfolio™ est un autre service de gestion de portefeuille disponible depuis la plateforme de trading d’eToro. Via ce produit, les traders peuvent investir en répartissant leurs fonds entre différents portefeuilles gérés. Investir dans les CopyPortfolios™ permet ainsi de copier automatiquement plusieurs marchés ou traders en se fondant sur une stratégie d’investissement précise.

copyportfolio etoro

Notons qu’il existe deux types de CopyPortfolios™ :

  • Top Trader Portfolios, qui permet de copier un groupe déterminé parmi les meilleurs traders eToro.
  • Market Portfolios, qui rassemble des actions CFD, des matières premières, des devises ou des ETF choisis selon une stratégie définie.

Un Top Trader Portfolio est fondé sur un portefeuille composé de traders. Chaque trader copié dans le cadre du portefeuille est sélectionné en fonction de la stratégie du CopyPortfolio™.

Les Market Portfolio comprennent quant à eux uniquement des actifs financiers. Le portefeuille peut être composé d’actions, d’ETF, d’indices, de matières premières ou de devises.

Gestion de portefeuille : dans quels types d’actifs peut-on investir ?

Dans cette section, nous allons passer en revue les différents types d’actifs qui peuvent entrer dans le cadre d’une stratégie de gestion de portefeuille.

Les actions

bourse

En achetant des actions, on devient propriétaire d’une fraction d’une entreprise. Les actions permettent de gagner de l’argent de deux façons différentes :

  1. Avec la hausse du cours de l’action
  2. Avec les dividendes versés périodiquement par la société à ses actionnaires

Ainsi, lorsque l’on gère un portefeuille d’investissement, il est judicieux de répartir son capital entre des actions prometteuses qui peuvent voir le cours de leur action s’envoler, et des actions plus stable et anciennes, mais qui versent des dividendes réguliers. Il existe de nombreux secteurs d’activité, et il est également important de répartir ses investissements en actions sur plusieurs secteurs.

Enfin, nous conseillons également d’acheter des actions dans différentes zone géographiques. Ainsi, la diversification de vos actifs s’accroît.

Les obligations

Acheter une obligation, c’est prêter de l’argent à une société (ou à un état dans le cadre d’une obligation gouvernementale), en échange d’une rémunération prédéfinie, sous la forme d’un taux d’intérêt. Le seul moyen de perdre de l’argent avec une obligation est donc que l’émetteur fasse faillite.

Notons qu’il existe différents types d’obligations, dont les obligations classiques et les obligations convertibles en actions. Sachant que plus le risque augmente, plus le taux d’intérêt payé sera intéressant.

Il existe par ailleurs des classements en ligne permettant de savoir si une obligation est plus ou moins risquée. C’est une donnée primordiale pour sélectionner les obligations sur lesquelles investir.

Les SICAV, fonds communs de placement et fonds d’investissement

Ces trois termes désignent à peu de choses près le même type de placement. Il s’agit de portefeuilles d’investissement gérés par des professionnels, et commercialisés sous forme de parts. Les fonds peuvent suivre un indice, comme le CAC 40, ou afficher une thématique d’investissement précise, par exemple en étant spécialisés sur les entreprises produisant des énergies renouvelables.

Les fonds affichent également des profils de risques variés : Ils peuvent être risqués, équilibrés ou conservateur en fonction du niveau de risque impliqué par la composition du fonds.

Les produits dérivés

Les produits dérivés sont généralement réservés aux traders expérimentés qui souhaitent investir en bourse à court terme, ou qui souhaitent couvrir leurs investissements. Il peut par exemple s’agir de produits à effet de levier, qui permettent de démultiplier les gains (et les pertes) et donc d’augmenter le risque d’un portefeuille (et aussi son rendement potentiel).

Dans le cadre d’une stratégie de gestion de portefeuille, seule une petite partie du capital devrait donc être réservée aux produits dérivés.

Les crypto-monnaies

Les crypto-monnaies sont une classe d’actif relativement nouvelle et qui suscite parfois la polémique, mais le fait est que plusieurs gestionnaires de portefeuille consacrent désormais une partie des capitaux qu’ils gèrent au Bitcoin ou autres crypto-monnaies. Les monnaies numériques présentent en effet de nombreux avantages. Certains même les nomment’ “or numérique”, tandis que d’autres y voient l’avenir du système monétaire mondial.

Attention – Comme pour les produits dérivés, seule une petite partie de votre portefeuille devrait se consacrer aux crypto-monnaies. En effet, il s’agit d’un investissement spéculatif.

Les matières premières

Les matières premières les plus connues et les plus échanges sont l’or et le pétrole. Si l’or a sa place dans toutes les stratégies de gestion de portefeuille, en tant que couverture contre les baisses des bourses (l’or ayant tendance à monter lorsque les bourses baisses), l’investissement sur le pétrole est surtout spéculatif.

Dans les périodes de doute, il n’est pas exclu de réserver 20 ou 30% de ses capitaux à l’or. Par contre, les paris sur le pétrole, généralement risqués, ne devraient représenter qu’une pette partie de votre portefeuille.

Le Forex

Le forex, ou le marché des devises, est le lieu virtuel où s’échangent les monnaies entre elles. La paire de devises la plus échangée au monde est la paire EUR/USD. Il faut surtout retenir que le forex est un marché qui concerne surtout le trading à court terme et avec effet de levier.

Au même titre que le pétrole ou les crypto-monnaies, les devises ne devront donc donc représenter qu’une part limitée de vos investissements totaux.

Bon à savoir : Toutes les catégories d’actifs exposées dans cette section sont accessibles chez le broker en ligne eToro.

L’importance de diversifier son portefeuille d’actifs 

diversification gestion de portefeuilleLa diversification est au même titre que l’allocation d’actifs une composante essentielle de la gestion de portefeuille.

Ci-dessous, nous vous expliquerons tout ce que vous avez besoin de savoir pour diversifier au mieux les investissements au sein de votre portefeuille.

Qu’est-ce que la diversification ?

La diversification est une stratégie de gestion des risques qui consiste à mélanger une grande variété d’investissements au sein d’un portefeuille. Un portefeuille diversifié contient un mélange de types d’actifs et de véhicules d’investissement distincts dans le but de limiter l’exposition à un seul actif ou risque.

La raison d’être de cette technique est qu’un portefeuille constitué de différents types d’actifs produira, en moyenne, des rendements à long terme plus élevés et réduira le risque de tout portefeuille ou titre individuel.

Les bases de la diversification

La diversification s’efforce d’aplanir les risques non systématiques d’un portefeuille, de sorte que les performances positives de certains investissements compensent les performances négatives d’autres. Les avantages de la diversification ne se concrétisent que si les titres du portefeuille ne sont pas parfaitement corrélés, c’est-à-dire s’ils réagissent différemment, souvent de manière opposée, aux influences du marché.

Des études et des modèles mathématiques ont montré que le maintien d’un portefeuille bien diversifié de 25 à 30 titres permet de réduire les risques de la manière la plus rentable.

Diversification par classe d’actifs

Les gestionnaires de fonds et les investisseurs diversifient souvent leurs investissements dans différentes catégories d’actifs et déterminent les pourcentages du portefeuille à allouer à chacune d’entre elles. Les classes peuvent inclure :

  • Actions ou parts d’une société cotée en bourse
  • Obligations – Titres de créance à revenu fixe des gouvernements et des entreprises
  • Immobilier – terrains, bâtiments, ressources naturelles, agriculture, bétail, eau et gisements minéraux
  • Fonds négociés en bourse (ETF) – un panier négociable de titres qui suivent un indice, une matière première ou un secteur
  • Matières Premières – biens de base nécessaires à la production d’autres produits ou services
  • Espèces et quasi-espèces à court terme – Bons du Trésor, certificats de dépôt (CD), véhicules du marché monétaire et autres placements à court terme et à faible risque

Ils diversifieront ensuite leurs investissements au sein des classes d’actifs, par exemple en sélectionnant des actions de divers secteurs qui ont tendance à avoir une faible corrélation de rendement, ou en choisissant des actions avec différentes capitalisations boursières.

Dans le cas des obligations, les investisseurs peuvent choisir parmi les obligations d’entreprises de qualité, les bons du Trésor américain, les obligations d’État et municipales, les obligations à haut rendement et autres.

Diversification géographique

Les investisseurs peuvent tirer des avantages supplémentaires de la diversification en investissant dans des titres étrangers car ils ont tendance à être moins étroitement corrélés avec les titres nationaux.

Par exemple, les forces qui dépriment l’économie américaine peuvent ne pas affecter l’économie japonaise de la même manière. Par conséquent, la détention d’actions japonaises offre à l’investisseur un petit coussin de protection contre les pertes en cas de ralentissement de l’économie américaine.

Le courtier en bourse eToro vous permet d’investir avec une diversité géographique hors pair. En effet, vous pouvez investir dans des indices boursiers de tout horizon : DAX 30, Nasdaq, FTSE… Concernant les actions, vous pourrez acheter l’action Apple, Orange ou encore FDJ. De quoi vous assurez un portefeuille à forte diversification.

Inconvénients de la diversification

La réduction du risque est le principal avantage de la diversification. Mais il y a aussi des inconvénients. Plus un portefeuille comporte de titres, plus sa gestion peut prendre du temps et coûter cher, car l’achat et la vente de nombreux titres différents entraînent des frais de transaction et des commissions de courtage plus élevés.

Plus fondamentalement, la diversification fonctionne dans les deux sens, en réduisant à la fois le risque et le rendement.

Les sociétés de gestion de portefeuille

Les sociétés de gestion de portefeuille (SGP) ont pour activité la gestion de capitaux pour leur compte ou pour le compte de leurs clients. Ainsi, ce sont des sociétés d’investissement, dont le rôle est de gérer et investir les capitaux de clients afin de réaliser des plus-values. Ils le font pour le compte de clients et d’investisseurs qui n’ont pas le temps ou les connaissances nécessaires pour réaliser les placements financiers adéquats, et souhaitent profiter de l’expertise de professionnels.

Le gestionnaire de fonds ou fund manager reçoit ainsi l’argent de l’investisseur et le place dans divers produits boursiers (actions, obligations, fonds, OPCVM…) pour constituer un portefeuille boursier d’actifs financiers plus ou moins risqué, selon les préférences et le profil du client. En contrepartie, l’investisseur rémunère la société de gestion de portefeuille généralement sous forme de commissions de gestion. Parfois, la valeur de la commission peut être rattachée à la performance du portefeuille.

Voici une sélection des plus grandes sociétés de gestion de portefeuille en France.

Amundi Asset Management

logo amundi2 gestion de portefeuilleAmundi Asset Management est une société de gestion de portefeuille française, leader en France et en Europe, et fait partie du top 10 des plus grands acteurs de la gestion d’actifs dans le monde. Elle a vu le jour en 2010 suite à la fusion des activités de gestion de portefeuille de Crédit Agricole et Société Générale.


Natixis Investment Managers

logo natixis2 gestion de portefeuilleNatixis Investment Managers est un acteur majeur de la gestion de portefeuille en France et dans le monde. La société est une filiale du groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d’Epargne), créée en 2004. Le groupe Natixis est aussi coté à la bourse de Paris.


AXA Investment Managers

Axa logo gestion de portefeuille

AXA Investment Managers est la société de gestion de portefeuille du groupe AXA, qui existe depuis 1994. Elle est davantage tournée vers les investisseurs institutionnels et les professionnels, mais aussi disponible pour les investisseurs particuliers.


BNP Paribas Asset Management

logo BNP Paribas Asset Management gestion de portefeuille

C’est la société de gestion de portefeuille du groupe BNP Paribas, créée en 2007 sous le nom de BNP Paribas Investment Partners, qui devient BNP Paribas AM en 2017.

BNP Paribas est également l’une des plus grandes banques commerciales de France, et une composante de l’indice CAC 40.


La Banque Postale Asset Management

logo banque postale gestion de portefeuille

La Banque Postale Asset Management est la cinquième société de gestion française, qui dispose de plus de 30 ans d’expérience, créée en 1988. Elle est détenue à 70% par la Banque Postale, le reste étant détenu par Aegon Asset Management (25%) et Malakoff Médéric (5%).


Lyxor Asset Management

Lyxor Asset Management logo gestion de portefeuilleLyxor Asset Management est une société de gestion de portefeuille filiale de Société Générale, fondée en 1998. Le groupe Lyxor est notamment connu pour ses offres d’ETF, dont il est l’un des leaders mondiaux.


Carmignac Gestion

logo Carmignac gestion de portefeuilleCarmignac Gestion est la plus grande société de gestion de portefeuille française indépendante, soit non rattachée à une banque, et l’une des plus grandes au niveau européen. Elle a été fondée en 1989 par Edouard Carmignac et Eric Helderlé.


Comgest

Comgest logoComgest est une autre grande société de gestion de portefeuille française et indépendant, fondée en 1985. Elle est devenue un groupe international dédié à la gestion actions « qualité et croissance ».


La Financière de l’Échiquier

La Financière de l’Échiquier (LFDE) est une société de gestion de portefeuille indépendante française fondée en 1987. Elle a été rachetée en 2019 par Primonial, une société de gestion de patrimoine.


Sycomore Asset Management

Sycomore logoSycomore Asset Management est une société de gestion de portefeuille française et indépendante qui n’existe que depuis 2001, mais qui connait une rapide et forte expansion.

Faut-il gérer soi-même son portefeuille ou le confier à un gestionnaire de fonds ? 

conseils tradingComme nous l’avons vu plus haut, confier la gestion de son portefeuille à un professionnel présente des avantages, mais a surtout un coût. D’un autre côté, gérer soit même son portefeuille d’investissement n’est pas vraiment une bonne idée si on a aucune connaissance en finance.

Tout dépendra donc du montant de votre portefeuille, sachant que les sociétés de gestion demandent souvent un minimum de plusieurs dizaines de milliers d’euros de capitaux à gérer.

Cela dépendra également de vos connaissances en termes de marchés financiers, sachant que gérer vous même votre portefeuille vous offrira une flexibilité que les gestionnaires de portefeuilles professionnels n’ont pas. Cela signifie qu’il n’est pas impossible que vous affichiez au final de meilleures performances par vous même…

Mais vous n’avez pas non plus obligation de choisir. En effet, il existe des solutions intermédiaires, pour profiter de l’expérience et des idées de trading d’investisseurs performants et expérimentés, sans les inconvénients des sociétés de gestion.

On citera notamment les services de trading social d’eToro que nous avons détaillé plus haut, et qui permettent de copier gratuitement les positions des meilleurs traders d’eToro, et d’accéder à des portefeuilles thématiques.

Les avantages de la gestion de portefeuille

Dans cette section, nous résumerons les principaux avantages et points forts de la gestion de portefeuille.

Profiter de l’expérience d’un gestionnaire de fonds professionnel

Déléguée à une société, la gestion de portefeuille présente l’avantage principal de profiter de l’expérience d’un professionnel dont c’est le métier, et qui est supposé avoir de plus fortes chances de faire les bons choix que vous, et qui saura respecter des principes de précautions tels que la diversification et la couverture.

Il existe de nombreuses sociétés de fund management, comme nous l’avons vu plus haut dans ce guide, et bien qu’il existe certains grands principes appliqués par toutes, chacune affiche des spécificités que vous devrez étudier pour savoir si l’offre vous convient.

Gestion de portefeuille et diversification

Par opposition à l’investissement sur une seule action, la gestion d’une portefeuille de plusieurs titres permet d’appliquer les principes de diversification évoqués plus haut dans ce guide. Cela permet de réduire le risque, tout en réduisant également le rendement potentiel toutefois.

Il est également possible de changer la composition de son portefeuille et la paramètres de diversification en fonction des conditions de marché.

Protection contre les accidents de marché

Investir sur plusieurs actions différents, sur plusieurs marché et sur des instruments différents permet d’éviter les accidents isolé. Parfois, une action peut plonger subitement pour des raisons obscure. Si dans ce cas, seule une petite partie de votre portefeuille s’y consacre, l’impact financier global sera minime.

Protections contre les grandes tendances boursières négatives

Bien gérer son portefeuille permet de profiter des opportunités boursières les plus juteuses, mais cela permet également de se protéger contre les phases de baisse du marché. Lors des crises, il existe en effet des titres à privilégier, qui sont moins susceptibles de chuter ou qui versent de solides dividendes qui viendront au moins en partie compenser la chute du cours de leur action.

Les inconvénients de la gestion de portefeuille

Bien que la gestion de portefeuille présente de nombreux avantages, il existe aussi quelques inconvénients, que nous exposons ci-dessous.

La limitation du risque limite le rendement

Comme nous l’avons expliqué dans ce guide, la diversification est un principe de base de la gestion de portefeuille. L’avantage principal de la diversification est de limiter le risque. En effet, les actions qui grimpent compenseront les pertes des actions qui chutent. Le problème, c’est que l’inverse s’applique aussi.

Il sera en effet rare de voir toutes les actions monter de concert au sein d’un portefeuille à forte diversification. Cela signifie que vous avez peu de chances d’afficher des performances mirobolantes.

Coût élevé de la gestion de portefeuille par un gestionnaire de fonds

Si vous confiez la gestion de votre portefeuille à un professionnel, cela ne sera pas gratuit! Il faudra en effet payer des frais de gestion, indépendamment des gains réalisés. Parfois aussi, une commission sur les gains réalisés pour vous par le gestionnaire de fonds.

Au final, il est donc possible de payer davantage de frais que l’on ne gagne d’argent. Il faut donc veiller à ne pas se tromper lorsque l’on choisit un gestionnaire à qui confier son portefeuille.

Gestion de portefeuille : 5 conseils pour réussir

Dans cette section, vous retrouverez 5 précieux conseils pour une développer une stratégie de gestion de portefeuille efficace.

1 – La diversification est la base

Faire du trading de crypto-monnaies gestion de portefeuille

Les actions peuvent être alléchantes, mais ne mettez pas tout votre argent dans une seule action ou un seul secteur.

Envisagez de créer votre propre fonds commun de placement virtuel en investissant dans une poignée de sociétés que vous connaissez, auxquelles vous faites confiance et que vous utilisez même dans votre vie quotidienne.

Mais les actions ne sont pas le seul instrument financier à prendre en compte. Vous pouvez également investir dans beaucoup d’actifs :

Comme nous l’avons vu, faites en sorte de choisir diverses zones géographiques.

2 – Envisagez les fonds indiciels ou obligataires

Vous pouvez envisager d’ajouter des fonds indiciels ou des fonds à revenu fixe à votre portefeuille. Investir dans des titres qui suivent divers indices constitue un merveilleux investissement de diversification à long terme pour votre portefeuille.

En ajoutant des solutions à revenu fixe, vous protégez davantage votre portefeuille contre la volatilité et l’incertitude des marchés. Ces fonds essaient de suivre les performances des grands indices. Donc, plutôt que d’investir dans un secteur spécifique, ils essaient de refléter la valeur du marché obligataire.

Ces fonds sont de plus souvent assortis de frais bas, ce qui constitue un autre avantage.

3 – Construisez votre portefeuille sur la durée

Complétez régulièrement vos investissements. Si vous avez 10 000 euros à investir, utilisez la méthode de l’étalement des coûts. Cette méthode permet d’atténuer les fluctuations du marché. L’idée derrière cette stratégie est de réduire votre risque d’investissement. En fait, vous investissez la même somme d’argent sur les mêmes actions à intervalles réguliers.

Grâce à cette stratégie, vous achetez plus d’actions lorsque les prix sont bas, et moins lorsque les prix augmentent.

4 – Savoir quand prendre ses bénéfices

L’achat et la détention de titres et l’étalement des coûts sont des stratégies judicieuses. Mais ce n’est pas parce que vos investissements sont en pilotage automatique que vous devez ignorer les conditions du marché. Vous devez rester au courant de vos investissements et de tout changement dans les conditions générales du marché. Vous voudrez savoir ce qui arrive aux entreprises dans lesquelles vous investissez.

Ce faisant, vous pourrez également savoir quand il est temps de réduire vos pertes, de vendre et de passer à votre prochain investissement. Ou, au contraire, d’encaisser vos bénéfices avant que le vent ne tourne durablement.

5 – Gestionnaire de portefeuille : surveillez les frais

Que ce soit les frais de transaction quand vous gérez vous même votre portefeuille ou les frais de gestion lorsque vous confiez cette tâche à un professionnel, il faut absolument tenir compte du coût. Certaines entreprises de fund manager facturent des frais mensuels, tandis que d’autres facturent des frais de transaction. Ces frais peuvent s’additionner et se répercuter sur vos résultats.

Soyez conscient de ce que vous payez et de ce que vous obtenez en contrepartie. D’un autre côté, il ne faut pas oublier que le choix le moins cher n’est pas toujours le meilleur.

Tenez-vous aussi au courant des changements éventuels de vos frais.

Les alternatives à l’investissement via portefeuille

Investissement immobilier gestion de portefeuilleL’investissement via la gestion d’un portefeuille boursier est sans aucun doute la méthode d’investissement la plus répandue et la plus facilement accessible. Cependant, il reste intéressant de s’informer de toutes les opportunités qui existent lorsque l’on souhaite faire fructifier son argent.

Vous retrouverez donc ci-dessous quelques idées d’alternatives à la gestion de portefeuille.

L’immobilier

L’investissement immobilier peut prendre de nombreuses formes, comme par exemple les fonds d’investissement, les SCPI ou encore les actions de sociétés qui gèrent des parcs immobiliers, et peuvent donc être facilement intégrés à un portefeuille.

Cependant, l’investissement immobilier le plus connu est l’investissement locatif, qui consiste à acheter une maison ou un appartement pour le louer et toucher des revenus sous la forme de loyer, pendant que la valeur du bien immobilier lui-même augmente avec le temps.

Le vin

Le vin est à considérer comme un investissement alternatif, mais de plus en plus d’investisseurs y consacrent une partie de leur capital. Comme pour l’immobilier, l’investissement dans le vin peut prendre des formes variées.

Le moyen le plus classique est d’acheter des bouteilles, dans l’espoir que leur valeur augmente avec le temps, puis les revendre. Mais il existe également des intermédiaires permettant de constituer des caves en ligne, en déléguant la contrainte du stockage.

Le capital investissement

Le capital investissement désigne l’investissement dans des entreprises qui ne sont pas cotées en bourse. Il s’agit souvent d’entreprises de taille réduites ou en phase de démarrage. Les rendement du capital investissement peuvent être très impressionnant, mais ce n’est pas accessible à tous les investisseurs.

En effet, le capital minimum nécessaire est souvent important. De plus, il faut être expert en finance, et être capable d’analyser l’activité d’une entreprise, et se faire une idée de ses perspectives d’avenir en étudiant la comptabilité et son business plan.

Crowdfunding

Le crowdfunding est une forme d’investissement relativement nouvelle concerne exclusivement l’investissement dans des entreprises de petite taille ou en cours de formation, et non cotées en bourse. Egalement appelé l’investissement participatif, cela permet d’acquérir des parts d’une entreprise, ou de l’aider à financer son développement, via des plateformes en ligne qui présentent de nombreux projets.

En échange, vous recevez des avantages qui peuvent prendre diverses formes, comme un droit de propriété, un tarif avantageux sur le produit que la société fabrique ou compte fabriquer, ou autre.

Conclusion : comment bien gérer son portefeuille en 2020 ? 

À première vue, la gestion de portefeuille semble une affaire de professionnels. Mais nous avons vu dans ce guide que ce n’est pas le cas. Il existe en effet des solutions pour gérer vous même votre portefeuille d’investissement

Vous pouvez vous former à la gestion de portefeuille, appliquer les principes de diversification, et apprendre à choisir quelles actions acheter à quel moment. Ce n’est pas une mince affaire, mais c’est possible pour quiconque s’en donne les moyens.

Il est également possible d’opter pour une solution différente, mais qui répond au même besoin. En effet, via le trading social du broker en ligne eToro, vous accédez à des portefeuilles déjà tout composés. Vous pouvez ainsi de copier automatiquement les décisions des meilleurs traders, et ce sans surcoût.

Questions Fréquentes 

Pour terminer ce guide, répondons ci-dessous aux questions les plus fréquentes à propos de la gestion de portefeuille.

Vaut-il mieux gérer son portefeuille soi-même ou en confier la gestion à un fund manager professionnel ?

Cela dépend de votre profil. Si vous avez de bonnes connaissances en ce qui concerne les marchés financiers, gérez votre portefeuille vous-même. Cela vous fera ainsi économiser beaucoup d’argent en frais. Si vous êtes débutant, confier la gestion de votre portefeuille à un gestionnaire de fonds vous permettra d’éviter de coûteuses erreurs.

Quel est le principal inconvénient de déléguer la gestion de son portefeuille ?

Quand on délègue la gestion de son portefeuille à un fund manager, on perd le contrôle de ses investissements. Ainsi, on ne peut pas intervenir dans la stratégie du gestionnaire, dans de nombreux cas. De plus, les gestionnaires de fonds facturent des frais qui amoindrissent la performance globale des investissements.

Quel est le meilleur courtier pour gérer son portefeuille ?

eToro est une solution idéale. En effet, il propose tous les instruments financiers et marchés nécessaires à une diversification optimale des investissements. Il propose aussi des services de trading social. Ils peuvent constituer une alternative de choix à la gestion de portefeuille. Ou tout simplement, un complément à votre stratégie.

Quel est le principe de base de la gestion de portefeuille ?

Le pilier de la gestion de portefeuille est la diversification. Elle consiste à acheter des titres de profils différents pour réduire le risque global. L’autre principe de base de la gestion de portefeuille est l’allocation. Celle-ci consiste à savoir comment faire évoluer le niveau de risque d’un portefeuille en fonction des conditions de marché.

Quelle est la différence entre la gestion de portefeuille et le trading ?

La principale différence entre gestion de portefeuille et trading est l’horizon d’investissement. En effet, le trading est une activité qui vise à profiter des tendances à court terme du marché. A l’inverse, la gestion de portefeuille vise à investir sur le long terme et à obtenir des rendements réguliers.

Quel est le principal avantage de gérer son portefeuille soi-même ?

Le principal avantage de gérer son portefeuille d’investissement soi-même est le coût. En effet, vous faites l’économie des frais de gestion des sociétés de gestion et d'un fund manager. Ils peuvent parfois largement entamer la performance des placements.

David Julius
Diplômé d'un Master de Finance de Marché et fort d'une expérience de plus de 10 ans en tant que trader pour compte propre, David est également un contributeur régulier pour plusieurs importants sites Internet financiers, sur des sujets qui vont de la formation au trading, à la gestion de portefeuille et à l'analyse technique, en passant pas les crypto-monnaies.