ETF c’est quoi ? Comment investir en ETF en septembre 2020

0
0

Les ETF (Exchange-Traded Funds), encore connus sous l’appellation de trackers, sont des instruments permettant d’investir en bourse. Introduits dans les années 90, ils constituent un marché en plein croissance, car ce sont des outils intéressants et faciles d’accès avec de forts atouts pour les investisseurs.

Cet article a pour objectif de vous présenter les ETF et leur utilisation. Nous vous expliquerons comment ils peuvent vous aider à diversifier vos portefeuilles et réussir vos investissements boursiers de façon optimale.

Comment investir en ETF?

  • Choisir un courtier comme eToro pour investir en ETF
  • Financer votre compte
  • Sélectionner les ETF de votre choix et faire Acheter

Investir en ETF : Tutoriel complet

Prêt à vous lancer ? Pour investir dans les trackers, de nombreux brokers sont à votre disposition. Néanmoins, le courtier eToro présente des avantages considérables pour investir en ETF, surtout pour les débutants. Voici un tutoriel pour commencer.

1ère étape : s’enregistrer sur eToro

La première chose à faire est de s’enregistrer sur eToro. Pour ce faire, rien de plus simple. Il suffit simplement d’ouvrir la page d’accueil du site et appuyer sur « S’inscrire ». Ensuite, il faudra remplir le formulaire en mentionnant vos informations personnelles (nom d’utilisateur, adresse mail, mot de passe).

compte etoro pour etf

Lorsque vous aurez terminé de remplir ces cases, il faudra cocher une case pour attester que vous acceptez les conditions générales de eToro. Pour valider tout cela, cliquez sur « Créer un compte ».

2ème étape : vérifier votre compte

Une fois que vous avez créé votre compte comme il se doit, il faudra passer par l’étape de la vérification de votre compte. Vous devez cliquer sur « Compléter mon profil » et répondre aux questions de sécurité que l’équipe de eToro vous posera pour vérifier votre identité.

vérification de compte

Vous devrez aussi envoyer un de vos document d’identité.

3ème étape : faire un dépôt

Pour investir en ETF, il est tout à fait normal que votre compte eToro soit fourni en argent et pour ce faire, vous devez effectuer votre premier dépôt. Ce qui est bien avec la plateforme eToro, c’est la multitude d’options de paiement disponibles, du virement bancaire à PayPal.

Pour effectuer votre dépôt, vous devez cliquer sur « Dépôt de fonds », opter pour la méthode de paiement, choisir le montant à créditer et cliquer sur « Soumettre ».

4ème étape : sélectionner les ETF de votre choix

Une fois votre compte crédité, vous êtes prêts à investir en trackers. Allez simplement dans la section dédiée aux trackers et faites une recherche pour trouver l’ETF de votre choix. Sur eToro, 151 trackers sont disponibles.

etoro etf

Pour finir, cliquez sur celui qui vous intéresse pour l’acheter.

Un ETF, qu’est-ce que c’est ?

Mais qu’est-ce que les ETF au juste ? Le terme vient en fait de l’anglais et signifie Exchanged-Traded Funds. En français, on le retrouvera plutôt sous le nom de trackers ou de fonds indiciels négociés en bourse. Un Exchange Traded Funds est un élément essentiel de la bourse. Il est donc important de comprendre en quoi il consiste.

ETF Définition

Bourse et ETFPour faire simple, un ETF est l’un des instruments de la bourse, sur lesquels vous pouvez investir – c’est-à-dire acheter, vendre ou trader en CFD.

Sa particularité est qu’il reprend la valeur d’un indice boursier, sectoriel, ou du marché obligataire. Un ETF est ainsi un outil qui réplique un indice boursier, ce qui lui vaut l’appellation de fonds indiciel.

Ce faisant, il vous permet d’investir dans un groupe d’entreprise ou des obligations, de façon plus sécurisée, et à moindre frais.

Le fonctionnement des ETF

Un Exchange-Traded Funds fonctionne en représentant une certaine valeur d’un indice boursier, qui lui, est plus important. De cette façon, le tracker subit les fluctuations de l’indice sous-jacent, c’est-à-dire que sa valeur varie en fonction de celle de l’indice dont il dépend.

Ainsi, lorsqu’on considère un ETF CAC 40 par exemple, sa valeur augmente lorsque celle de l’indice CAC 40 est en hausse, et inversement lorsqu’elle est en baisse.

Grâce à ce fonctionnement, les trackers donnent aux investisseurs l’opportunité d’utiliser un produit simple pour investir sur de nombreux titres en une seule transaction. Ce sont de ce fait des produits de plus en plus populaires, proposés par un nombre croissant de courtiers en ligne.

ETF, comment ça marche ? Exemple concret

Pour mieux comprendre les trackers, nous allons considérer l’indice européen Euro Stoxx 50, l’un des plus importants sur le continent. Il réunit des entreprises telles que Sanofi, Siemens et Total.

Un ETF Euro Stoxx 50, comme par exemple Amundi Euro Stoxx 50 (C50) ou Lyxor EURO STOXX 50 (DR) UCITS ETF-DIST, reproduira la performance de l’Euro Stoxx 50. C’est-à-dire qu’il répliquera toutes les actions de toutes les entreprises de l’indice boursier.

De ce fait, il vous permet de vous positionner sur toutes ces entreprises à la fois, au lieu d’une seule. Vous n’avez pas à aller acheter chaque action de l’Euro Stoxx une par une, vous les aurez toutes en une fois. Pour diversifier votre portefeuille, c’est donc sans doute la plus simple des façons.

Les types de trackers sur le marché

On distingue principalement cinq types de trackers : les ETF boursiers, géographiques, sectoriels, les ETF de matières premières et les ETF du marché obligataire. En voici une présentation.

Les ETF boursiers

bourseL’ETF bourse représente 70% du marché des trackers. Il réplique les valeurs d’un indice boursier, comme un ETF CAC 40 par exemple. Ainsi, il vous permettra d’investir dans toutes les entreprises du CAC 40 (à l’image de Bouygues, Carrefour, Danone, Air Liquide, Axa…) instantanément et simultanément. Sa performance, sans surprise, sera équivalente à celle du CAC 40.

Voici des exemples d’ETF boursiers :

  • En Europe : Amundi Euro Stoxx 50 ETF CFD (C50)
  • Sur la bourse allemande :  iShares core DAX ETF CFD (EXS1)
  • Pour la bourse américaine : SPDR S&P 500 ETF CFD (SPY)
  • Sur la bourse russe: VanEck Vectors Russia ETF CFD (RSX)
  • Sur la bourse chinoise : iShares China Large-Cap ETF CFD (FXI)

Les ETF géographiques

etf msci worldOn parle d’ETF géographique lorsque l’indice sous-jacent est celui d’un groupe d’entreprises appartenant à une même zone géographique. Vous pourrez ainsi cibler une région ou un pays qui vous intéresse, à partir d’un unique tracker.

Ces types de trackers peuvent ainsi vous permettre d’investir sur les grands indices mondiaux, pour de nombreux pays : États-Unis, Europe, Asie, Japon, France, Russie etc.

On peut citer par exemple les Exchanged-Traded Funds suivants :

  • les ETF Euro Stoxx 50 pour investir dans la zone Euro
  • les ETF CAC 40 pour la France
  • ETF S&P 500 pour les USA
  • ETF Topix pour le Japon
  • l’ETF du MSCI World, qui réunit plus de 1 500 actions d’entreprises du monde entier

Les ETF sectoriels

L’ETF est sectoriel lorsque l’indice sous-jacent est représentatif d’un groupe d’entreprises opérant dans un même secteur. De l’eau à la pharmacie en passant par le cannabis et le Bitcoin, les secteurs sont en effet multiples.

En voici quelques uns :

  • Pour l’eau : l’ETF Lyxor MSCI Water
  • Dans le domaine de la santé : l’ETF Lyxor MSCI World Health
  • Pour le cannabis : HMLSF et le North American Medical Marijuana Index
  • Dans la robotique et l’IA : l’ETF Lyxor Robotics et l’ETF AI UCITS 

Il peut être intéressant de considérer ce type d’ETF si un secteur en particulier se trouve être performant dans son ensemble sur une période donnée. Ainsi, les entreprises liées aux technologies de l’information sont dans l’ensemble très performantes depuis les dernières années. Un tracker dans ce secteur permet donc de se positionner sur ces valeurs et de profiter de l’ensemble de ces bonnes performances.

Les ETF de matières premières

Lingots d'orCe sont des ETF dont l’indice sous-jacent est une matière première. Ces types de trackers donnent un accès à un panier diversifié de matières premières tel que les énergies, des produits agricoles comme le maïs ou le blé, des métaux de base ou précieux, etc.

On peut citer par exemple :

  • Les ETF Or phyisque : Sprott Physical Gold ETF CFD (PHYS), l’ETF Lyxor CRB ou WisdomTree Physical Gold
  • ETF sur mines d’or : VanEck Vectors Gold Mines ETF CFD (GDX)
  • Les ETF Argent : iShares Silver Trust ETF CFD (SLV)
  • ETF Lithium : Global X Lithium & Battery Tech ETF CFD (LIT)
  • Les ETF Pétrole et Gaz : VanEck Vectors Oil Services ETF CFD (OIH) et Vanguard Energy ETF CFD (VDE)

Les ETF du marché obligataire

C’est un tracker dont l’indice sous-jacent est un ensemble de bons du Trésor d’un ou plusieurs Etats.

Les principaux émetteurs des trackers

Voici un tour d’horizon des principaux fournisseurs ETF dans le monde.

Les ETF aux États-Unis

Fait notable : les États-Unis représentent 90 % de parts de marché des trackers en Bourse. Cinq émetteurs majeurs dominent ainsi le marché à échelle mondiale. Il s’agit de :

  • iShares, une filiale de Blackrock détient près de 40 % des Exchanged-Traded Funds sous gestion
  • Vanguard Group, qui en détient 25 %
  • SPDR, une filiale de State Street qui lui en possède près de 18 %
  • Power Shares, la filiale d’Invesco qui est à 4 %
  • Charles Schwab, un courtier en ligne qui en possède 3%

Les ETF en Europe

Le marché des trackers européens est quelque peu différent. En Europe, voici les plus grands émetteurs d’Exchange-Traded Funds :

  • Blackrock
  • Deutsche AM
  • Lyxor ETF
  • Amundi ETF
  • iShares
  • Xtrackers
  • UBS
  • Vanguard
  • State Street
  • Invesco
  • Wisdom Tree
  • BNP Paribas

Si l’on s’en tient au marché des ETF en France en particulier, Lyxor arrive en tête, suivi par Blackrock qui commence à prendre une plus grande ampleur sur le territoire.

Pourquoi investir dans un tracker ?

Les ETF ont connu une croissance rapide depuis 2007 avec l’intérêt croissant des investisseurs pour des fonds à revenus fixes et une exposition aux marchés émergents. À ce jour, ce sont plus de 6 180 milliards de dollars qui sont sous gestion. Les trackers sont avantageux pour de nombreuses raisons.

Un outil très simple d’utilisation

Les trackers sont des produits faciles à utiliser. Ils peuvent s’acheter et se vendre n’importe quand pendant la séance de trading, aussi facilement que d’autres actifs financiers.

Il est également possible de vendre à découvert un Exchanged-Traded Fund. Un investisseur peut ainsi tirer profit des marchés peu importe leurs directions (tendance haussière ou baissière).

Un indicateur performant

Les investisseurs peuvent se fier aux ETF, car ils sont guidés par des algorithmes, et non pas des facteurs émotionnels ou irrationnels. Les émetteurs ne cherchent pas à battre le marché, car le fonds indiciel suit l’évolution de l’indice sous-jacent.

Une solution facile pour accéder à la Bourse

Il y a de plusieurs moyens d’investir en bourse. L’un des plus faciles, sinon le plus, c’est de passer par les trackers. En effet, avec un ETF, vous n’avez guère besoin de droit d’entrée. Même les particuliers peuvent facilement accéder à la bourse rapidement, sans frais d’entrée ou de sortie.

Des coûts plus accessibles

Acheter une action en bourse nécessite parfois de gros moyens. C’est l’une des raisons pour lesquelles certains investisseurs préfèrent trader en CFD. Un tracker est aussi une très bonne option, car vous aurez besoin d’une somme beaucoup moins importante que celle de l’action sous-jacente. Un ETF CAC 40 est donc moins onéreuse qu’une action CAC 40, bien que vous bénéficierez quasiment des mêmes avantages fonctionnels.

Peu de frais de gestion

frais etfInvestir en ETF vous demandera peu de frais de gestion, car le broker ne vous facturera pas des frais de recherche ou d’analyses du marché financier. Puisque l’outil ne fait que reproduire les performances de son indice de référence, vous n’aurez pas grand-chose à supporter comme frais de gestion de fonds d’actifs.

Trader une action vous coûtera entre 2% et 4% l’année, contre 0,02 à 0,05% en moyenne pour un Exchange Traded Funds. À titre d’exemple, voici les frais de gestion appliqués pour les trackers populaires (via Trackinsight, chiffres de mars 2020) :

  • Lyxor Core Morningstar US (DR) UCITS ETF facture 0,04% par an
  • Invesco S&P 500 UCITS ETF prend 0,05% par an
  • Lyxor Smart Overnight Return UCITS ETF facture 0,05% par an
  • HSBC EURO STOXX 50 UCITS ETF facture aussi 0,05% par an

Des gains de temps et donc une solution au long terme

Un Exchanged-Traded Fund  est un indicateur passif, ce qui requiert peu d’énergie dans sa gestion. Vous n’avez guère besoin d’y investir tout votre temps. Généralement, avant d’acquérir des actions, un investisseur prend du temps pour les étudier au cas par cas, afin de déterminer celles qui lui seraient profitables.

Les trackers vous dispensent de ce tracas, puisqu’ils répliquent un ensemble. Ainsi, ils vous font gagner du temps, ce qui en fait une solution d’investissement pragmatique et très optimale sur le long terme.

Un moyen de diversifier votre portefeuille

portefeuilleEn investissant sur tout un marché, plutôt que sur des actions individuelles, les investisseurs évitent ainsi les effets négatifs qui peuvent toucher une seule entreprise. Ce dernier point est d’une importance cruciale pour optimiser sa gestion des risques et le rendement de son portefeuille.

On pensera notamment à la théorie moderne du portefeuille de Markowitz qui applique la diversification à un portefeuille pour en maximiser son rendement. En effet, selon Markowitz, rechercher la maximisation de la rentabilité de son portefeuille entraîne une gestion strictes des risques, basée principalement sur la diversification.

Un ETF vous permet d’accéder à de nombreux marchés, même ceux ayant la réputation d’être fermé, à l’instar du Pétrole ou de l’Or par exemple.

Les ETF sont très liquides

Contrairement à certains instruments, les trackers sont faciles à acheter et à vendre durant les créneaux boursiers. Ils sont côtés en continu, et mieux, leurs coûts sont facilement lisibles. Mais une mise en garde tout de même : pour bénéficier de cette liquidité, l’indice de référence doit être assez connu sur les marchés financiers.

Les trackers peuvent rapporter des dividendes

Dernier avantage pas des moindres, c’est la possibilité de recevoir des dividendes au travers des ETF. Lorsque les entreprises dans lesquelles vous avez investi distribuent des dividendes, vous recevrez votre part, proportionnellement à votre investissement.

Un ETF, combien ça rapporte ?

Pour avoir une idée des retours sur investissements, voici un récapitulatif des récentes performances des principaux Exchange Traded Funds du marché, tous côtés à la Bourse Euronext Paris.

Type d’Exchange-Traded Funds Valeur liquidative
Décembre 2018 Décembre 2019 Août 2020
AMUNDI INDEX MSCI WORLD UCITS ETF 224,3100€ 296,6500€ 296,2000€
Lyxor MSCI World UCITS ETF Dist | WLD 162,2265€ 207,6238€ 195,95€
Lyxor PEA Monde (MSCI World) UCITS ETF – Capi. 14,4801€ 18,8081€ 17,9255€
Lyxor CAC 40 (DR) UCITS ETF – Dist 46,3010€ 58,4838€ 48,5884€

Comment investir en ETF ? Nos conseils

Pour savoir comment investir dans les ETF de façon optimale, il vous faut appréhender certains prérequis, que nous allons vous expliquer pas à pas.

Il faut s’assurer de remplir les conditions préalables pour acheter des trackers

Avant d’acheter des trackers, vous devez posséder un compte titre ordinaire (CTO) ou Plan d’Epargne en Actions (PEA), selon l’instrument que vous visez. Il y a des différences substantielles entre ces deux comptes, l’une d’entre elles étant les possibilités offertes.

  • Avec un compte PEA, vous avez l’obligation de consacrer au moins 75% de vos fonds aux actions européennes ou celles faisant partie de l’espace économique européen.
  • Le CTO vous offre un plus large champ d’action. Vous pouvez acheter des actions, trackers, obligations et autres instruments, peu importe leur situation géographique.

Néanmoins, le choix d’un compte n’est pas systématique, puisque cela dépendra de vos objectifs d’investissements à court, moyen et long terme.

Par exemple, pour acquérir un ETF CAC 40 ou ETF Euro Stoxx 50, vous pouvez utiliser un PEA ou un CTO. En revanche, pour un ETF Bloomberg Barclays US Long Treasury Index par exemple (Une obligation des Bons du Trésor Américain), vous devez posséder un (CTO).

Il faut faire son choix d’enveloppe

Comme indiqué dans le choix du compte, vous devez vous demander ce qui correspond à vos objectifs d’épargne et évaluer vos moyens. Ce faisant, vous saurez quels ETF il vous faut et par ricochet, quel compte ouvrir.

Il y a des trackers pouvant intégrer votre PEA, votre Assurance-vie, ou votre compte titre Ordinaire. Gardez déjà à l’esprit que vous devez vous permettre de risquer ce que vous mettez en jeu. Par ailleurs, pour bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse relative aux PEA et à l’Assurance-Vie, vos actifs seront immobilisés pour au moins 5 ans.

Il faut bien choisir son émetteur et s’informer au maximum sur les conditions de vente

lyxor etfEn France, Amundi ETF et Lyxor ETF sont les émetteurs de trackers les plus actifs. Vous devez lire les conditions de gestion des Exchange Traded Funds que vous prévoyez d’acheter, les frais associées ainsi que toutes les politiques liées aux risques, afin d’être sûr de ce dans quoi vous allez investir, donc risquer votre argent.

Chaque tracker a une valeur liquidative de départ, ce qui est aussi un critère à évaluer avant de vous engager.

Il faut choisir un bon broker et ouvrir votre compte pour commencer

Pour accéder à l’instrument ETF bourse, vous devez disposer d’un compte chez un broker. À cet effet, autant choisir le meilleur, aussi bien  d’un point de vue global, que celui des trackers en particulier. eToro se positionne comme le meilleur courtier en ligne, avec l’une des plus vastes offres du marché financier.

eToro, c’est plus de 50 options d’Exchanged-Traded Funds, des outils propices aux débutants, des plateformes compétitives, et surtout 0% de commissions sur les positions d’achats ETF et actions. Par ailleurs, vous bénéficiez d’un effet de levier sur les contrats CFD d’ETF (encore appelé ETF leverage), si vous le souhaitez.

Comment tirer profit des ETF pour une meilleure diversification ?

Diversifier son portefeuille ne signifie pas détenir beaucoup d’actifs mais les détenir dans différentes classes d’actifs ou secteurs. Le but ici est de minimiser le risque idiosyncratique. Il s’agit du risque spécifique ou non-systématique qui n’affecte qu’une poignée d’actifs, et non l’ensemble du marché.

En tant qu’investisseur, nous cherchons tous des solutions qui nous permettent de ne pas être surexposé à un secteur particulier ou une zone géographique spécifique. Les ETF peuvent justement aider à améliorer la diversification d’un portefeuille d’investissement. Il est important de se rappeler qu’« il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier ».

Cibler des zones géographiques

etf mondeVous pouvez utiliser les ETF pour cibler différentes zones géographiques. D’autre part, vous pouvez également les utiliser pour diversifier votre portefeuille en fonction de différentes classes d’actifs. Vous pourrez également investir sur des Blue Chips (grandes sociétés) ou des Small-Caps (sociétés à petites capitalisations boursières). Vous serez donc exposer à des entreprises de tailles différentes avec des objectifs et des problématiques distincts.

On voit bien ici que les ETF sont des produits intéressants pour la diversification de portefeuille. Au lieu de sélectionner une quarantaine d’actions différentes, vous pouvez simplement sélectionner plusieurs trackers puisque chacun contient de nombreux titres. Le risque idiosyncratique sera donc diminué.

Il est cependant important que la sélection de vos trackers reflète votre stratégie d’investissement. Ainsi, il faut donc d’abord réfléchir à vos objectifs d’investissement, votre horizon de placement, votre degré d’aversion aux risques etc. Il faut donc déterminer votre profil d’investisseur avant tout !

Ces produits ne sont pas seulement fait pour les investisseurs long-termes. En effet, il existe différents types de trackers qui peuvent tout à fait convenir aux Swing traders ou aux Day-Traders. Par exemple, il existe des ETF à effet de levier ou à effet de levier inversé qui permettent de décupler les mouvements des marchés.

Investissement en trackers : quels sont les risques à connaître ?

Comme pour toutes les opérations boursières, investir dans les ETF n’est pas sans risques. Vous devez donc les garder à l’esprit, avant d’engager votre patrimoine.

Des pertes envisageables

L’indice de référence fluctue, c’est un fait. Si cette fluctuation est négative, vous en supportez directement les conséquences. Puisque l’Exchange Traded Fund réplique les performances de son indice de référence, si la valeur de celle-ci diminue, il en sera de même pour le fonds, et donc de votre patrimoine. Il faut ainsi toujours garder cela à l’esprit et se préparer à des pertes potentiels.

Il faut donc, comme avec tout investissement, se limiter à investir seulement ce que l’on peut se permettre de perdre.

Des potentiels risques de change

Si vous possédez des trackers en devises étrangères, la valeur de votre patrimoine baissera en cas de dévaluation de la devise concernée. C’est une autre perte probable qu’il faudra garder à l’esprit.

Le risque de tracking error

Souvent, il y a une différence entre les performances de l’indice sous-jacent et celles de l’ETF. On parle alors de tracking error. Si le tracker performe moins que son indice de référence, naturellement, vous gagnerez moins.

Une autre notion à connaitre, c’est celle de la Tracking Difference, qui représente l’écart global entre les deux performances en question, différence pouvant résulter de plusieurs paramètres dont celui du Tracking error et des frais liés à la gestion des trackers. Néanmoins, plus le tracking error est faible, plus le Tracking Difference est stable.

Les frais résultant de la fréquence du trading

Même si les ETF laissent place à peu de frais de gestion, ce sont des instruments boursiers, et donc, des frais de courtage s’imposent à chaque fois que vous les achetez ou vendez. Si vous faites cela trop souvent, tous ces frais viennent réduire vos bénéfices éventuels.

Conclusion : faut-il investir en ETF ?

Les trackers sont des instruments de charme de la bourse. Ils sont flexibles et proposent un mode de fonctionnement attractif. Acheter des ETF, c’est diversifier efficacement son portefeuille, tout en supportant moins de contraintes et de frais. Mieux, vous gagnez un gain considérable de temps, puisque leur gestion est passive. Autant de raisons pour se lancer dans ce type d’investissement.

Mais vous devez également savoir qu’il y a des risques évidents. Les trackers bourse ne constituent pas un outil miracle, car les pertes d’argent et les erreurs de tracking restent possibles.

Les fonds passifs sont un marché en pleine croissance et l’on prévoit même qu’il franchira à l’avenir le cap des 10 000 milliards de dollars sous gestion – même si rien n’est garanti. Si vous êtes prêt à vous lancer, le courtier eToro est très bien adapté puisqu’il vous permet d’investir en ETF sans commission.

Questions fréquentes

Qui peut souscrire à un tracker ?

Un tracker est un outil accessible à tous, y compris les particuliers.

Quel est ma meilleure option de courtier pour investir en ETF ?

eToro est le meilleur ETF broker sur le marché actuel, avec plus de 150 trackers proposés, des frais de courtage accessibles et d’autres facilités exclusives.

Quelle fiscalité pour les ETF ?

La fiscalité est la même que pour les actions. Le prélèvement forfaitaire sur les dividendes et les plus-values (cas de vente à une valeur supérieure à l’achat) est de 30%, à moins que vous ne choisissiez l’option du barème progressif. Cependant, il n’y a pas de taxes sur les transactions financières.

Combien devrais-je investir en ETF ?

Il n’y a pas vraiment de valeur indicative, car tout dépend du prix du tracker et de vos capacités financières. Si l’on considère le Amundi Euro Stoxx 50 (C50) par exemple, son prix affiché le 20 mars 2020 est de 62 €. Bien entendu, vous pouvez en acheter autant que vous le voulez, mais le mieux est de faire les choses progressivement et de ne pas investir de somme supérieure à ce que vous êtes prêt à perdre.

Les trackers sont-ils fiables ?

Les trackers sont relativement sécurisés car ils suivent les normes de placements collectifs. Celles-ci sont la garantie de titres et la protection les fonds de l'utilisateur en cas de faillite par un dépositaire externe au gérant. De plus, leur liquidité est assurée par une banque émettrice et leur distribution est encardrée auprès du public.

Quels sont les frais liés aux ETF ?

En investissant dans les trackers via un courtier, vous aurez certains frais à payer. Il y a les frais de gestion, de courtage ainsi que de droit de garde. Gardez bien cela à l'esprit avant d'investir, afin d'éviter des mauvaises surprises.

Combien d’argent vais-je gagner avec les ETF?

Cela dépend de votre investissement, des performances de l’indice de référence, des encours sous gestion, de la Tracking Difference, et des frais liés à vos Exchanged-Traded Funds. Il est donc impossible de certifier quel montant vous pourrez gagner. De plus, vous pourriez aussi perdre votre argent.