La livre turque

    0
    312

    La livre turque est la devise officielle de la Turquie et de la République turque de Chypre du Nord.

    Au départ, la livre turque était une monnaie d’or qui fut introduite dans la péninsule anatolienne en 1844, remplaçant progressivement la principale unité monétaire de l’Empire ottoman, l’akçe. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, une nouvelle livre fut mise en circulation par la jeune république à l’effigie du père de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Atatürk.

    Après la Seconde Guerre mondiale, la livre turque fut indexée au dollar américain après avoir été par périodes indexée préalablement soit à la livre sterling soit au franc.

    La phase de stabilité politique de la Turquie fut marquée par plusieurs crises économiques majeures, en 1994, 1999 et 2001, qui affectèrent beaucoup la vitalité de la livre turque sur le marché des changes. La crise de 2001 a notamment conduit à une dévaluation de près de 50% de la livre turque en raison de la récession économique et du fort endettement public qui, conjugués, ont conduit à un effondrement du système bancaire turc.

    Afin de stabiliser le taux de change de la livre turque une fois la crise passée, les autorités décidèrent de réformer en mettant en place une caisse d’émission adossée à des fonds de garantie en devises étrangères ce qui a eu pour résultat de stabiliser la livre turque sur le marché des changes, de contrôler l’inflation et de freiner la fuite des capitaux. Ces réformes vertueuses ont eu un effet immédiat sur la confiance des investisseurs.

    La livre turque a connu une phase de nette appréciation sur le marché des changes face au dollar, profitant des bonnes performances économiques du pays et de la perspective d’un accord spécifique entre l’UE et la Turquie qui éviterait d’intégrer le pays pleinement à la construction européenne. De plus, la politique de taux d’intérêt élevés pratiqués par la banque centrale turque a eu pour conséquence d’accroître l’intérêt des cambistes pour la devise turque. La livre turque est considérée comme une devise exotique sur le marché des changes qui attire de nombreux investisseurs. Du fait de la crise économique et financière de 2008, la devise a chuté face au dollar américain mais elle a depuis repris du terrain.

    Depuis le 1er janvier 2010, la nouvelle livre turque a complètement diparu au profit de la livre turque. L’appellation «nouvelle » a été retirée par les autorités.