Comment investir en bourse : le guide du débutant

0
0

Lorsque l’on se lance dans la bourse, il est important de prendre en compte le maximum de paramètres afin d’éviter les erreurs.

Comment investir en bourse ? Quel courtier utiliser ? Quelles règles simples permettent d’optimiser votre investissement ?  Avec quel budget commencer ? Nous aborderons avec vous toutes ces thématiques pour vous guider et vous apprendre à bien investir en bourse.

Comment investir en bourse pas à pas ?

Bien commencer en bourse n’est pas aussi difficile que vous le pensez. Il vous suffit de suivre quelques étapes et de vous y tenir. Ci-dessous, nous expliquons comment investir en bourse en suivant ces étapes simples.

Investir en bourse : les étapes à suivre

Afin de vous lancer dans les échanges boursiers, un processus s’impose. En voici les étapes fondamentales pour être fin prêt à investir en bourse :

  • Étape 1 : déterminer le broker adapté à ses besoins, par exemple eToro
  • Étape 2 : se rendre sur le site du courtier choisi
  • Étape 3 : remplir le formulaire d’inscription pour pouvoir ouvrir son compte
  • Étape 4 : déposer des fonds sur la plateforme
  • Étape 5 : vous pouvez désormais commencer à investir en actions ou autre

Pas 1: Choisir un broker de bourse : le top des courtiers en 2020

Avant même d’investir, la première chose consiste à choisir un courtier en bourse. Qu’est ce qu’un broker ? Le broker (ou courtier) est un intermédiaire entre vous et l’entité proposant des produits financiers comme des actions. La qualité d’un broker se mesure selon plusieurs paramètres comme :

  • Les frais de la plateforme
  • La sécurité de la plateforme
  • Les actions et titres disponibles

Après une analyse de 59 plateformes différentes, et en prenant en compte leur caractéristiques (ergonomie, accessibilité, sécurité, commissions…), le courtier qui semble se démarquer est eToro, qui plus est est un broker idéal pour les débutants.

eToro : Le meilleur choix pour débuter en bourse

Parmi les plateformes de trading citées plus haut, l’un se distingue tout particulièrement : eToro. En effet, par sa simplicité d’utilisation, eToro se dégage nettement des autres, notamment pour les débutants en bourse. La plateforme est d’ailleurs l’une des plus utilisées dans l’hexagone. Elle est par ailleurs régulée par des organismes et des agences publiques comme la CySEC, l’ASIC ou la FCA.

En terme de bourse, la plateforme propose une gamme très large d’actions disponibles pour les acheter physiquement ou en investir en CFD.

Une autre particularité d’eToro est le trading collaboratif. Pour les traders débutants, vous aurez la possibilité de suivre les positions prises par les meilleurs traders en bourse et de calquer leur stratégie pour investir à votre tour.

Enfin, sachez qu’investir via eToro c’est la garantie d’un taux de 0 % de commission sur les actions.

Bon à savoir :Vous trouverez notre étude comparative sur les meilleurs courtiers en bourse ici.

Pas 2: Ouvrir son compte de bourse

Pour ouvrir un compte sur eToro, rien de plus simple. Il suffit de visiter ce lien et commencer l’inscription.

L’écran suivant reprend les éléments qui vous seront demandés. Vous pouvez également ouvrir un compte via votre compte Google ou votre compte Facebook.

Après acceptation des conditions générales d’utilisation, vos informations seront soumises à vérification dans le cadre du processus KYC . Pour l’inscription, vous devrez vous munir d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Vous devrez ensuite remplir un questionnaire personnalisé qui permettra de détailler votre profil, toujours en adéquation avec le processus KYC.

Pas 3: Déposer des fonds

Une fois votre compte créé, vous pourrez déposer des fonds, en cliquant sur “Mon compte” puis “Déposez des fonds”. Vous devrez ensuite saisir le montant, la devise et le moyen de paiement que vous souhaitez utiliser pour déposer de l’argent.

Sur eToro, vous pouvez régler avec les moyens de paiement suivants :

  • Carte de crédit / débit
  • Paypal
  • Neteller
  • Skrill
  • Rapid Transfert
  • Virement bancaire

En fonction du pays dans lequel vous opérez, le montant minimal du premier versement varie de 50 $ à 10 000 $. Concernant les dépôts effectués par virement bancaire, le montant minimum est de 500 $.

Pas 4: Acheter des actions en bourse

Une fois votre dépôt effectué, vous pourrez vous lancer dans l’achat d’actions et commencer à investir de l’argent en bourse.

Sur votre compte, dans l’onglet de gauche vous trouverez le lien “Marchés”. C’est via ce lien que vous trouverez les différents marchés et les actions.  Vous pouvez aussi rechercher directement via la barre de recherche au milieu de la page, en haut.

Dans l’exemple ci-dessus, il s’agit de l’action Google. Dans cet exemple, pour acheter des actions Google, c’est très simple. Il suffit de cliquer sur “Action” puis chercher “Google”. Une fenêtre comme celle-ci devrait s’ouvrir.

Un onglet ergonomique pour acheter toutes vos actions !

Vous pourrez alors choisir la quantité d’actions, si vous l’achetez au prix du marché ou à un niveau de prix déterminé. Très important aussi, c’est ici que vous définirez vos niveaux de stop-loss (seuil plancher au dela duquel vous souhaitez vendre vos actions pour minimiser les pertes) et de take profit (plafond maximum au dela duquel vous souhaitez également revendre les actions pour encaisser vos bénéfices). Dans l’exemple ci-dessus, pour une mise de 1 000 $, les actions seront revendues automatiquement dans deux cas :

  • Si vous perdez plus de 500 $ dessus (le stop-loss)
  • Lorsque votre profit sera supérieur à 9 999 $ (le take profit)

Bon à savoir : Avec eToro, vous pouvez acheter des actions physiques ou en CFD (voir la section FAQ au bas de la page pour la différence entre les deux produits). L’investissement en CFD permet (entre autre) de bénéficier de l’effet de levier. C’est le coefficient multiplicateur au bas de la page (x1, x2, x5)

Pourquoi investir en bourse ?

Les raisons peuvent être nombreuses mais sont avant tout personnelles. Voici quelques-unes des raisons principales pour lesquelles les investisseurs décident de franchir le pas.

Investir en bourse pour soutenir l’économie 

L’achat d’actions n’est pas un acte anodin. Par ce biais, vous devenez détenteur d’un fragment du capital de l’entreprise dans laquelle vous investissez. Vous êtes donc (à un degré plus ou moins important selon votre participation) associé aux décisions stratégiques que prendra l’entreprise.

Par votre prise de participation, vous contribuez au développement de l’activité de l’entreprise (relocalisation d’une partie de la production, ouverture d’un bureau d’études dans un autre pays, développement d’une nouvelle gamme de produit…).

Diversifier ses actifs

Vous êtes déjà propriétaire d’un ou de plusieurs biens immobiliers, vous avez investi dans d’autres actifs comme les obligations, l’art, le vin ou les métaux précieux ? La bourse offre une occasion de plus de diversifier vos placements et d’avoir des sources différentes de revenus.

Comme nous le verrons plus bas, la diversification est une stratégie à privilégier lorsque l’on investit.

Investir en bourse pour financer ses projets de vie 

Les études de vos enfants, votre retraite, la constitution d’un apport en vue d’acheter un bien immobilier. Les raisons d’investir en bourse ne manquent pas pour concrétiser tous vos projets.

En privilégiant des actions ou des prises de position pérennes sur le long terme, vous vous laissez la possibilité de financer ces projets de vie. L’investissement peut aussi être l’occasion de financer des entreprises dont les projets vous semblent à la fois rentables et porteur de sens. Si vous êtes sensibles aux solutions écologiques, il sera tout à fait possible d’investir dans des entreprises déployant des solutions pour le monde de demain.

Quel est le meilleur moment pour investir en bourse ?

Avant toute chose, lorsque vous investissez sur un actif, il est important de bien connaître les horaires d’ouverture de la place boursière en question. A titre d’information, voici les horaires d’ouverture des principales places boursières du monde (en heure locale).

  • Bourse de New York : de 9h30 à 16h
  • Bourse de Paris : de 9h à 17h30
  • Bourse de Londres : de 8h à 16h30
  • Bourse de Tokyo : de 9h à 15 h

Il faut savoir qu’une grande partie des échanges se déroule à l’ouverture des bourses, à fortiori si des informations importantes risquent d’induire une modification des cours. C’est ce qu’on appelle une correction de marché.

A une échelle de temps plus large et dans le cadre général, il est important d’investir rapidement lorsque des annonces importantes sont divulguées sur l’entreprise que vous suivez de près. Des bilans plus favorables par rapport aux prévisions ? Le marché et la loi de l’offre et de la demande corrige rapidement (à la hausse ou à la baisse), ce genre d’informations.

D’autres évènements et annonces d’autres parties prenantes comme les banques centrales peuvent avoir un effet positif ou négatif sur le cours des actions. C’est typiquement le cas lorsque les banques centrales décident d’augmenter ou d’abaisser les taux directeurs.

Les évènements difficilement prévisibles comme les crises sanitaires ou économiques permettent aussi de dénicher des actions à fort potentiel, notamment dans des secteurs d’activité novateurs. Attention tout de même, en cas de coup dur, les investisseurs retirent souvent leurs participations des secteurs axés sur la technologie pour se tourner vers d’autres secteurs plus “défensifs” comme la santé ou les services publics.

Les 10 règles pour bien investir en bourse

Comme pour n’importe quelle discipline, l’investissement nécessite de respecter un certain nombre de règles élémentaires. Voici un aperçu des règles à connaitre avant d’investir en bourse.

1- Misez sur la diversification de votre portefeuille

C’est la base de tout investissement, qu’il soit boursier ou non. Il est important de ne jamais mettre tous vos oeufs dans le même panier. En cas de crise ou de coup dur, vous risqueriez de perdre une grande partie de votre capital.

Diversifier votre portefeuille peut se faire selon plusieurs paramètres. Premièrement, selon le secteur d’activité. Il est important d’investir sur plusieurs secteurs d’activité n’ayant que peu de variables communes. En cas de défaillance de l’un de ces secteurs, les pertes seront compensées par les autres secteurs. Ensuite, vous pouvez diversifier votre portefeuille en diversifiant le type de produits que vous détenez. Vous pouvez par exemple investir en actions mais aussi détenir des obligations d’entreprises privées, ou d’état, investir en private equity ou dans des produits moins conventionnels comme l’or, le vin ou l’art.

Détenir des actifs très différents vous couvre de ce que l’on nomme le risque de marché. La dernière variante de la diversification est de diversifier géographiquement votre portefeuille, en investissant dans des entreprises américaines, asiatiques et européennes.

Une stratégie de diversification gagnante est donc à la fois :

  • Une diversification dans différents secteurs
  • Une diversification géographique sur des entreprises du monde entier
  • Une diversification de produits (actions, obligations, private equity…)

Bon à savoir : Pour l’investisseur débutant, la diversification la plus importante est celle concernant les secteurs d’activité. Si vous ne vous diversifiez pas géographiquement, cela n’est pas important, du moins en tant qu’investisseur junior. Une diversification géographique peut également demander beaucoup plus d’informations que l’investisseur débutant pourra trouver plus difficilement.

2- Se renseigner avant d’investir primordiale

Pour espérer des rendements sur les marchés financiers, vous pouvez appliquer la théorie des 3 R.

  • Renseignement
  • Renseignement
  • Renseignement

Vous l’aurez compris, la prise d’informations est LE préalable indispensable à toute bonne stratégie d’investissement. Il faudra non seulement prendre en considération la ou les entreprises dans lesquelles vous allez investir mais aussi le secteur d’activité dans sa globalité.

La prise d’information doit donc être globale pour être efficace. A quoi bon analyser les chiffres et la stratégie d’une entreprise si vous n’avez aucune idée de ce qu’applique la concurrence ?

Si le renseignement est primordial, la source de celui-ci l’est tout autant. De la presse spécialisée en passant par les experts d’un secteur ou d’une entreprise, il va falloir rester en veille de ce qui se dit sur les entreprises que vous ciblerez dans vos investissements. Il sera quoi qu’il en soit important de s’assurer de l’expertise de votre source d’information.

3- N’investissez pas avec vos émotions

Pour qu’il soit le plus rationnel possible, l’investissement boursier ne doit jamais être guidé par les émotions. C’est le meilleur moyen de perdre rapidement une grande partie de votre capital. Bien qu’il soit possible d’investir dans des entreprises qui portent les mêmes valeurs que vous, une analyse fine de la situation financière de ces entreprises doit rester le préalable indispensable à toute action.

Les émotions sont le propre de l’humain. L’investisseur n’échappe malheureusement pas à cette règle. Tâchez de vous en détacher un maximum en vous questionnant systématiquement sur ce point.

4- Définissez bien votre profil d’investisseur

Ce point nécessite un véritable travail d’introspection. Cela tient à la fois compte de votre degré d’aversion au risque mais aussi de l’horizon d’investissement sur lequel vous souhaitez vous orienter.

Si vous souhaitez opter pour de l’investissement sur le court terme, sachez que la volatilité y est plus forte. Nous vous conseillons, toujours dans un soucis de diversification du risque, d’investir également sur des produits financiers à plus long terme.

Bon à savoir : Pour profiter pleinement des avantages fiscaux d’un PEA, l’horizon d’investissement minimum est de 8 années.

5- Déterminez votre stratégie en amont de l’investissement

A chaque fois que vous investirez, il est important de se fixer des limites à la fois sur des scénarios en terme de gain, mais aussi de perte.

Ces gardes-fous permettent de rationaliser votre investissement et ainsi d’éviter les mouvements de panique. En fixant des limites avant même d’avoir investi, vous vous garantissez une sérénité dans la réflexion. Via la plateforme eToro, ces seuils sont les seuils de “Stop Loss” et de “Take Profit”.

6- Évitez la panique

Si vous respectez le point précédent, vous n’avez en théorie aucune raison de céder à la panique, même si vous êtes un investisseur débutant.

Nous incluons aussi dans ce paragraphe le fait de vouloir récupérer rapidement une perte que vous viendriez d’essuyer. C’est hélas l’un des travers principaux des investisseurs débutants dans le trading ou le placement en bourse.

Tâchez aussi de vous souvenir qu’une position ayant subie une perte devra connaitre une hausse d’autant plus forte. Par exemple, une position ayant dévissée de 20 % devra connaitre une hausse de 25 % pour revenir à son break down. Pour une position en perte de 50 %, il faut une augmentation de 100 % pour retrouver son niveau initial. Gardez toujours cela en tête.

7- N’investissez que ce que vous pouvez perdre

Et ceux, quel que soit votre profil d’aversion au risque. Investir son argent en bourse n’est pas un jeu et il y a des risques réels de perte de capital. Beaucoup d’investisseurs débutants cherchent à réaliser des “coups” sur les marchés et investissent parfois sans respecter les règles élémentaires de la gestion de portefeuille. Gardez en tête qu’il est très rare de réaliser des coups sur une période de temps relativement courte.

Il est par exemple important de conserver une épargne de précaution en cas de coup dur et de ne pas investir la totalité de son épargne sur des produits financiers.

8- Comprenez les tendances… sans devenir un mouton !

Un certain nombre de tendances et d’indices (micro et macroéconomiques) peuvent permettre d’avoir de la visibilité sur le cours futur d’une action ou d’un indice boursier.

Encore une fois, nous revenons à notre conseil numéro 2. Suivre les tendances sans s’interroger sur les paramètres qui influent ces tendances vous conduira droit dans le mur. Lorsque vous lirez des analyses, si celles-ci sont de sources sérieuses, il faudra à la fois se pencher sur les conclusions mais également comprendre les raisons qui amènent l’analyse à ces conclusions.

9- Ayez l’âme d’un investisseur et non d’un spéculateur

Si il est possible de “battre” le marché sur le court terme, l’horizon à privilégier reste selon nous le long terme.

Beaucoup d’études tendent à démontrer que le risque de perte diminue sensiblement à mesure que l’horizon d’investissement augmente, même en considérant un krach boursier, une guerre, les crises économiques ou sanitaires.

10- Apprenez de vos erreurs

“Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends”. Cette célèbre citation de Nelson Mandela atteste à elle seule les effets parfois positifs d’une erreur.

Quel investisseur peut se targuer de n’avoir jamais commis la moindre erreur ? L’important réside dans le fait de comprendre pourquoi l’erreur a été faite. Etait-ce à cause d’un investissement trop axé sur l’émotion ? Un investissement consenti dans la panique ? Quoi qu’il en soit, il est important d’analyser son échec afin de faire en sorte que la situation ne se reproduise plus. Néanmoins, si vous avez suivi nos 9 premiers conseils, vous devriez quand même minimiser vos erreurs et surtout l’impact financier de celles ci !

Pour éviter les erreurs, l’investissement doit se penser en amont !Bon à savoir : Pour les débutants dans le monde de la bourse et du trading, les plateformes proposent la possibilité de créer un compte de démonstration pour se familiariser avec les outils. C’est une occasion de tester l’outil mais aussi de tester vos stratégies avant d’investir réellement!

Bon à savoir : Utilisez une des meilleures applications pour investir en bourse pour vous aider à suivre les mouvements des marchés boursiers et votre portefeuille, où que vous soyez.

Combien d’argent investir en bourse ?

Alors, avec quelle somme faut-il commencer en bourse ? Cette question est récurrente lorsque l’on est un investisseur débutant.

Pour commencer à investir en bourse, en respectant le principe de diversification, une somme de 5 000 € minimum nous semble intéressante. Cela vous permettra d’investir sur 8 à 12 entreprises différentes avec des investissements moyens à hauteur de 500 € par entreprise. Avec une mise de départ de 10 000 €, les conditions nous semblent optimales pour que l’investisseur débutant puisse mettre toutes les chances de son côté.

En investissant des sommes plus faibles, les plus values boursières risqueraient d’être grignotées par les frais de transaction et la rentabilité moindre.

Comment commencer en bourse avec un petit budget ?

Si vous souhaitez investir en bourse avec un budget plus faible, il est important de se fixer une stratégie par pallier. Tachez de vous souvenir que “la meilleure façon de gagner de l’argent en bourse c’est de ne pas être pressé d’en gagner”. En ce sens, un investissement boursier reste possible avec un budget plus modeste à condition d’être patient et de ne pas tomber dans la volonté de “faire des coups”.

Pour les plus petits budgets, d’autres options s’offrent à vous comme la souscription à un fond d’action qui assurent eux mêmes la diversification de leurs produits. C’est par exemple le cas des SICAV (sociétés d’investissement à capital variable) ou des FCP (fonds communs de placement)

Bon à savoir : Si vous avez un petit budget et que vous souhaitez arbitrer entre un PEA et un CTO, sachez que les prélèvements sociaux du PEA sont plus faibles que ceux d’un CTO.  En contrepartie, il faudra consentir à un investissement dans la durée, un retrait sur un PEA pendant la période de 8 ans après l’ouverture entraine la clôture de celui-ci.

Quelles actions choisir pour bien débuter en bourse ?

Vous êtes donc prêt à commencer à investir dans les marchés boursiers, mais avec des dizaines de milliers d’actions à choisir, comment procéder pour en sélectionner une et dans quoi investir en bourse?

Il serait impossible de vérifier chaque bilan pour identifier toutes les entreprises qui améliorent leurs marges nettes chaque année.

C’est une bonne idée de commencer par une industrie qui vous intéresse et de choisir des actions qui continuent à augmenter le versement de dividendes tous les ans.

Pour vous faciliter la vie, nous avons sélectionné les meilleures actions à choisir pour commencer à investir en bourse, par industrie.

Automobile : PSA (UG) : Deuxième constructeur européen, le groupe français peut se targuer d’une gestion exemplaire après chaque période de repli du cours de son action. Après un repli de près de 40 % en quelques mois, l’action devrait repartir à la hausse en 2020, comme ce fut le cas entre 2016 et 2018 (+140 %) après un recul de 32 % en 2016 ou en 2019 (+46 %) après un recul de 32 % sur l’année 2018. Dans le cadre d’un investissement à moyen-long terme, c’est une action à surveiller de près.

Aéronautique : Air France (AF) : Durement touché par le coronavirus, le secteur de l’aviation devrait progressivement repartir et les cours des actions avec. Les analystes de Factset tablent sur une hausse de l’activité du groupe de plus de 60 % sur l’année 2021 et sur un véritable redressement de l’action du fleuron français.

Audiovisuel : Netflix (NFLX) : En pleine crise sanitaire, les plateformes de streaming ont eu le vent en poupe et cela risque de continuer. La firme américaine table sur des perspectives de croissance fortes pour 2020 et 2021.

Communication : Twilio (TWLO) : L’entreprise offre une large gamme d’outils de communication à destination des développeurs et pourrait faire partie des rares entreprises à tirer son épingle de la crise sanitaire. Les prévisions de croissance tablent sur une augmentation des ventes de l’ordre de 30 % pour l’année 2020.

Télécommunication : Iliad (ILD) : Dans un contexte difficile, le groupe a présenté une croissance de près de 7 % sur le premier trimestre 2020 et affiche des ambitions intactes pour l’année 2021.

Hôtellerie : Accor (AC) : Notre analyse se base sur les mêmes fondations que l’analyse d’Air France, à savoir miser sur un acteur majeur d’un secteur fortement touché par le coronavirus. Les différentes dispositions mises en avant par le gouvernement vont dans le sens d’une reprise lente mais certaine pour ce grand groupe de l’hôtellerie.

Agroalimentaire : Nestle (NESN) : Le géant de l’agroalimentaire semble de plus en plus miser sur la nutrition et le bien être comme en atteste le rachat de Zenpep en début d’année. L’expansion vers des marchés porteurs comme l’Inde ou la Chine pourraient aussi rassurer les investisseurs.

Luxe: LVMH (MC) et Kering (KER.PA). Le secteur du luxe résiste correctement à toutes les crises et reste moins impacté que la plupart des autres secteurs. Pour le géant mondial LVMH, 2020 est l’occasion de confirmer les très bons chiffres de croissance à deux chiffres des deux années précédentes.

Jeux vidéos : Ubisoft (UBI) : En hausse de plus de 14 % depuis le début de l’année 2020, l’entreprise française a été totalement épargnée par la crise. Il faut dire que son secteur d’activité s’y prêtait allègrement ! Les analystes du secteur ne conseillent pas uniquement de garder l’action en portefeuille mais également de renforcer leurs positions.

Quoi qu’il en soit, la stratégie de miser sur des valeurs ayant fortement baissée pendant la crise sanitaire mondiale, peut constituer une facette d’une gestion globale de portefeuille. Certains exemples risquent néanmoins d’être plus risqués que d’autres.

Bon à savoir :Vous trouverez ici nos guides et tuto pour investir dans des actions populaires:

Misez sur des actions qui proposent des dividendes

Lorsque l’on débute en bourse, il peut être intéressant d’investir sur des actions offrant deux possibilités de faire gonfler votre portefeuille : via la hausse du cours de l’action et via le versement des dividendes.

Investir sur une action offrant des dividendes vous permettra à la fois de générer une plus-value lorsque le cours de l’action augmente mais également de bénéficier d’un revenu, puisque l’entreprise que vous avez choisi verse chaque année un dividende.

Souvenez vous que :

  • Hausse du cours = plus-value
  • Dividende versé = revenu

Faites donc fonctionner les deux leviers !

Misez sur des actions dont les dividendes augmentent année après année

Il existe des indicateurs comme les “Dividendes Aristocrats” qui peuvent vous aider à investir. Pour être une action référencées dans les “Dividendes Aristocrats”, il faut que le montant du dividende versé ait augmenté tous les ans, depuis 25 ans.

Bien que cela ne présage pas nécessairement d’une augmentation continue, une action ayant vu le montant de son dividende augmenter chaque année depuis au moins 25 ans, devrait pouvoir vous rassurer. Pour l’année 2019, la liste des entreprises américaines respectant ce critère était assez faible : 57 actions différentes.

La Bourse : ça rapporte combien ?

Avec la crise sanitaire mondiale que nous traversons actuellement, les perspectives de rendement devraient pouvoir se matérialiser dans les mois à venir. Un bon investisseur est quelqu’un qui investit et place intelligemment son argent dans les 4 enveloppes différentes que sont :

  • Les assurances vie
  • le PEA-PME
  • le PEA
  • Le compte titre

Dans ce guide, nous ne traiterons que ces deux derniers points.

Combien rapporte un PEA ?

Le plan épargne en actions (PEA) est une enveloppe fiscale utilisée pour investir sur des actions ayant leur siège dans l’Union Européenne.

Concernant le rendement de votre PEA, il dépend donc exclusivement du panier d’actions dans lequel vous allez investir. Vous pourrez rapidement obtenir des rendements positifs comme perdre une partie de votre capital en quelques jours. Le PEA est totalement dépendant des fluctuations du marché.

Une chose est certaine, le PEA dispose de réels avantages fiscaux. Dans un but d’optimisation, il convient de conserver son PEA et de bloquer le capital pour un minimum de 5 années.

En effet, durant la durée du plan, les dividendes et les plus-values de cession ne sont pas imposables, à condition d’être réinvestis dans le plan. Le versement des dividendes donne par ailleurs droit à un crédit d’impôt de 50 % du montant versé.

Combien rapporte un compte titre ?

Le compte-titre fonctionne de la même manière que le PEA. C’est un compte à ouvrir auprès d’un établissement financier comme un courtier ou une banque. Ce produit permet d’investir sur des actions, des obligations, des OPCVM, des certificats ou encore des warrants…

En terme de stratégie de diversification, le compte titre offre un panel très large. Vous pourrez investir sur des produits hors de l’union européenne. Tout comme pour le PEA, son rendement dépendra des titres et des produits que vous ajouterez à votre portefeuille. A l’inverse, si vous souhaitez investir à long terme, le PEA ou l’assurance vie sont fiscalement plus intéressants.

Bon à savoir : Le compte titre ne dispose pas de plafond, à l’inverse du PEA dont le montant plafonné de versement est de 150 000 €. C’est une variable à prendre en compte si vous souhaitez investir de grosses sommes en bourse.

Conclusion : Faut-il investir en bourse et comment faire ?

Pour bien investir en bourse, il s’agit en premier lieu de le faire avec les bons outils. eToro nous semble être le meilleur compromis entre les produits proposés, les frais de courtage et la sécurité de la plateforme.

Avant d’investir, il va falloir tâcher de suivre un certain nombre de recommandations, à savoir :

  • Appliquer une stratégie de diversification de votre portefeuille
  • Acquérir un maximum de connaissances (entreprise, secteur, législation…)
  • Mettre de côté vos émotions
  • Définir votre profil d’investisseur et une stratégie claire d’investissement
  • Ne pas céder à la panique
  • Comprendre que l’investissement représente par définition un risque et que vous pouvez perdre de l’argent.
  • Se comporter en investisseur plutôt qu’en spéculateur à court terme
  • Choisir un courtier règlementé et réputé qui offre des commissions abordables comme eToro

Ressources et formations

Comme nous le disions précédemment, l’accès à l’information et à de l’information utile et de qualité est très importante lorsque l’on investit en bourse.

Pour apprendre à investir en bourse, il va falloir se renseigner à la fois sur la méthodologie d’investissement mais aussi sur le monde de l’investissement de façon plus large. Si vous débutez, voici un florilège des livres intéressants qui donnent les meilleurs conseils pour investir en bourse.

  • Battre Wall Street de Peter Lynch
  • Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse ? de Peter Lynch
  • Mémoires d’un spéculateur de Edwin Lefèvre
  • Investir sur les actions à long terme de Jeremy Siegel
  • Comprendre toute la finance de Christophe Thibierge
  • Comment gagner sur les actions de William O’Neil

Comment ne pas citer un livre de Warren Buffett lorsque l’on parle d’investissement ? A ce titre, nous vous conseillons chaudement l’interprétation des résultats financiers, véritable bible de l’analyse fondamentale.

D’autres ressources sont aussi disponibles en ligne, des chaînes Youtube jusqu’aux organismes de formation. Concernant ce dernier point, nous vous conseillons de vous fier aux avis d’anciens élèves des différentes formations car elles ne sont pas toutes d’une qualité égale. Ici encore, le renseignement en amont doit primer !

Questions fréquentes

[sc_fs_multi_faq headline-0=”h2″ question-0=”Faut-il investir en bourse en 2020?” answer-0=”Si on supprime les effets de l’inflation, l’investissement boursier rapporte plus de 5 % par an depuis le début des années 1970. Bien qu’il soit impossible prédire l’avenir avec des résultats passés, ces chiffres attestent d’une certaine solidité. Pour développer son patrimoine, il est important d’investir le plus tôt possible en respectant les règles élémentaires de diversification et d’investir en cohérence avec ses moyens. Rappelez vous que la cohérence d’ensemble de votre portefeuille reste plus importante que le moment de votre entrée en bourse. Il est en général opportun d’investir en bourse après des fortes baisses comme celles engendrées par la crise mondiale du Covid-19. Sachez qu’en moyenne, les périodes de baisse des marchés se soldent par un recul de 33 %, tandis que les périodes de hausse atteignent plus de 250 %. Ces périodes haussières sont aussi cinq fois plus longues.” image-0=”” headline-1=”h2″ question-1=”Peut-on investir dans la bourse avec Boursorama?” answer-1=”Oui. Boursorama propose d’ailleurs un PEA (plan d’épargne en action) et un PEA PME  aux conditions avantageuses avec des frais de courtage très compétitifs. Il en coutera : 0,6 % du montant de l’ordre 1,99 € par ordre (pour les ordres de moins de 500 €) Via le PEA de Boursorama, vous aurez accès à une gamme d’actifs très large. ” image-1=”” headline-2=”h2″ question-2=”Faut-il ouvrir un CTO ou un PEA ?” answer-2=”Les deux produits sont complémentaires. Le compte titre ordinaire (CTO) peut être un produit intéressant pour investir dans des actifs mondiaux. Le PEA est quant à lui adapté à des actions de groupes européens. En terme de rendement et de risque, les deux produits se valent. Pour ce qui est de la fiscalité ou des questions de succession, les deux produits présentent leurs propres intérêts. Le mieux reste d’en discuter avec un conseiller en gestion de patrimoine !” image-2=”” headline-3=”h2″ question-3=”Action, obligation, quelle est la difference?” answer-3=”Une action est une part du capital d’une entreprise. Une obligation est un titre de créance (dette). En principe, l’obligation de par sa structure est un produit moins risqué que l’action. Elle offre aussi des rendements en moyenne plus faibles. Une obligation peut être émise par un état, ce qui n’est pas le cas d’une action.” image-3=”” headline-4=”h2″ question-4=”Qu’est ce qu’un dividende ?” answer-4=” Le dividende est une fraction du bénéfice de l’entreprise qui est reversé aux actionnaires. Le versement de dividende est directement lié à la performance de l’entreprise. Néanmoins, il arrive qu’une entreprise ayant réalisé des bénéfices ne verse pas de dividendes à ses actionnaires et qu’elle privilégie les réinvestir dans l’appareil productif. Le cas d’une entreprise au bénéfice nul versant des dividendes est également possible.” image-4=”” headline-5=”h2″ question-5=”Quelle est la différence entre CFD et action physique ? ” answer-5=” Tout d’abord, contrairement à une action classique, les CFD (Contract for differences) ne permettent pas de recevoir de dividende puisque vous ne serez pas propriétaire de l’action. Les CFD sont des produits dérivés qui permettent de spéculer sur les indices boursiers comme le CAC 40 ou le Dow Jones 30, sur les matières premières, les devises et donc également sur les actions. Contrairement aux actions physiques, investir dans des actions en CFD permet de bénéficier de l’effet de levier. Celui-ci est à double tranchant et peut vous faire gagner beaucoup plus mais également vous faire perdre dans les mêmes proportions.” image-5=”” headline-6=”h2″ question-6=”Est-il possible d’investir en bourse pour les nuls?” answer-6=”Oui, si vous suivez pas à pas notre guide, il est possible d’investir dans des actions même si vous êtes un débutant complet.” image-6=”” headline-7=”h2″ question-7=” Est il possible de gagner mon salaire grâce à la Bourse ? ” answer-7=”Cela dépend forcément du salaire que vous comptez dégager en investissant en Bourse et du capital que vous investirez. Si votre capital de départ est faible (moins de 5000 €), il sera impossible de se dégager un salaire. ” image-7=”” count=”8″ html=”true” css_class=””]