Accueil Accises et Transfert du recouvrement de la DGDDI à la DGFiP
ACTUALITÉS

Accises et Transfert du recouvrement de la DGDDI à la DGFiP

ActuFinance.fr Pourquoi faire confiance à Actufinance Arrow down

L’équipe d’Actufinance se compose exclusivement d’éditeurs, de rédacteurs et de journalistes experts en finance, en trading et en jeux d’argent. Ils se portent garants de l’exactitude et de la pertinence de l’ensemble des contenus sur notre site, en vérifiant chaque fait via des sources fiables, et en faisant usage de leur expérience et expertise.

Au 1er janvier 2024, une étape supplémentaire de l’unification du recouvrement au sein de la sphère fiscale a été atteinte avec le transfert de la DGDDI (Douanes) à la DGFiP (Impôts) du recouvrement de l’accise sur les tabacs et les alcools. Ce nouveau transfert porte sur le seul recouvrement de l’accise sur les tabacs et les alcools (auparavant connue sous l’appellation contributions indirectes).

Références législatives

Les décrets n° 2023-1294 et n°2023-1295 du 28 décembre 2023 fixent l’obligation de télédéclaration et de télérèglement des accises sur les alcools et les tabacs et des autres prélèvements obéissant aux mêmes règles, dont le recouvrement est transféré à la DGFiP à compter du 1er janvier 2024.

En outre un arrêté du 28 décembre 2023 délimite le champ de compétence de chacune de ces administrations (DGDDI et DGFIP) en matière de recouvrement, la DGDDI (Douanes) restant compétente pour recouvrir l’accise dans certaines situations, comme c’est le cas du recouvrement de l’accise exigible à l’importation.

Quelles sont les raisons d’un tel transfert ?

Le transfert du recouvrement des accises sur les alcools et le tabac de la DGDDI à la DGFIP a été effectué dans le but d’unifier le recouvrement des créances afférentes aux droits et taxes. Cette réforme vise à simplifier les procédures et à améliorer le service rendu à l’usager, avec la mise en place d’un guichet fiscal unique, faisant suite à un processus initié en 2019.

De plus, ce transfert vise à uniformiser les règles de gestion et à rendre obligatoire la « télédéclaration » ainsi que le « télérèglement ». Le télérèglement par mandat de prélèvement SEPA interentreprises (B2B) deviendra obligatoire dès le premier euro, la carte bancaire, les chèques ou les espèces ne pourront plus être utilisés pour s’acquitter des droits d’accises.

Ces changements visent à faciliter la gestion des taxes et à rendre le processus plus efficace pour les entreprises et les particuliers.

loi alcool

Conséquences du transfert

Le recouvrement sera assuré par les services des impôts des entreprises (SIE) ou la direction des grandes entreprises (DGE), renforçant ainsi leur rôle d’interlocuteur fiscal unique.

Les redevables continueront à déclarer les mises à la consommation des alcools et tabacs par le biais des déclarations récapitulatives mensuelles (DRM) dans l’applicatif de déclaration en ligne douanier (CIEL) et le paiement sera effectué de manière dématérialisée depuis cette déclaration en sélectionnant un ou plusieurs comptes bancaires déjà enregistrés sur l’espace des professionnels sur impots.gouv.fr pour le paiement de leurs impôts.

Comment ce transfert affectera-t-il les entreprises et les particuliers ?

Le transfert du recouvrement des accises sur les alcools et le tabac de la DGDDI à la DGFIP aura plusieurs impacts sur les entreprises et les particuliers :

simplification des procédures : le recouvrement sera assuré par les services des impôts des entreprises (SIE) ou la direction des grandes entreprises (DGE), renforçant ainsi leur rôle d’interlocuteur fiscal unique. Cela devrait simplifier les interactions avec l’administration fiscale pour les entreprises ;

télédéclaration et télérèglement obligatoires : Les entreprises devront déclarer et régler les accises de manière dématérialisée. Cela pourrait nécessiter des ajustements dans leurs processus internes, mais pourrait également rendre ces processus plus efficaces à long terme ;

impact sur le flux de trésorerie : Le paiement des accises s’effectuera au niveau du SIREN par prélèvement SEPA interentreprises (B2B) sur le compte bancaire choisi par le redevable. Cela pourrait avoir un impact sur la gestion de la trésorerie des entreprises ;

pour les particuliers, l’impact direct sera limité, car les accises sont généralement payées par les producteurs et les distributeurs d’alcool et de tabac. Cependant, toute modification des coûts pour ces entreprises pourrait potentiellement être répercutée sur les prix de détail, donc avoir des incidences indirectes pour les particuliers.

Conclusion

Ce transfert vise à simplifier et rationaliser le processus de recouvrement fiscal, tout en maintenant une distinction claire entre les responsabilités de gestion et de contrôle entre la DGDDI et la DGFIP.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Didier Brochon Rédacteur Expert en Fiscalité

Didier Brochon Rédacteur Expert en Fiscalité

Dans la filière fiscale, je suis particulièrement compétent et formaté pour la fiscalité des entreprises et des particuliers, le contrôle fiscal et son assistance, les conseils aux entreprises et aux particuliers, le traitement des contentieux suite aux contrôles fiscaux, l'assistance aux vérifications de comptabilité informatisées (compétence informatique particulière dans le traitement des données), mais apte à défendre de la même manière un contrôle fiscal des particuliers (contrôle sur pièces, ou un examen contradictoire de la situation fiscale personnelle d'ensemble; impositions directes locales: taxe d'habitation, taxes foncières), je suis également compétent dans une autre spécialité mal connue, y compris de beaucoup d'avocats, les évaluations domaniales de valeurs vénales et de valeurs locatives d'immeubles, évaluations des indemnisations en matière d'expropriations pour cause d'utilité publique, et leurs contentieux (au sein de l'Agence France Domaine en qualité de Chargé de mission, évaluateur et commissaire du gouvernement devant le Juge de l'expropriation et devant les SAFER).

Ma carrière administrative m'a valu d'exercer dans pratiquement tous les domaines du droit fiscal, y compris international, au sein de plusieurs Grandes Directions Nationales (ex-DSGI aujourd'hui DRESG ; DNVSF, en liaison avec Bercy, puis dans une Grande Direction Régionale de contrôles fiscaux, la DIRCOFI Centre-Val de Loire). 

Plus que mes compétences techniques très étendues, ma personnalité s'est toujours distinguée par une exigence de rigueur, mon adaptabilité, l'esprit d'analyse et de synthèse, le pragmatisme, la créativité, réactivité, curiosité, l'aisance relationnelle et en équipe, la vitesse de compréhension et d'exécution, le goût de l'initiative, des responsabilités et de la négociation. J'aurais pu par exemple intégrer un cabinet spécialisé, pour assurer la défense des intérêts des clients dans les domaines précités. J'aurais tout aussi bien pu travailler en "back office" en défense et recours des contribuables vérifiés, sur études des dossiers, ou les assister pendant les vérifications. Mes principaux hobbies sont : musique, art en général et littérature en particulier, étant auteur publié, et je suis également intéressé par l'activité de rédacteur.

Mes compétences fiscales et "para-fiscales" sont des plus étendues : juridiques (droit civil, fiscal et pénal découlant du fiscal, et droit de l'urbanisme + droit administratif, public et constitutionnel).

Aujourd'hui à la retraite, je reste actif en qualité d'auto-entrepreneur, en matière de conseils et défense en fiscalité des particuliers uniquement, et secondairement conseil dans les activités liées à l'écriture. Mon site web professionnel est https://www.cdjf-casav.com, où je réponds aux contribuables (ou écrivains) qui me sollicitent (mes tarifs et honoraires y sont clairement mentionnés).

Dernières Actualités

Floki Meme Coin
Sponsorisé

Floki Meme Coin annonce une dynamique haussière : pourquoi ce nouveau token ERC20 est à surveiller en 2024

ETF Ethereum ETH attendu à 4000 $ alors que cette prévente ERC20 atteint 4,2 millions $
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

ETF Ethereum : ETH attendu à 4000 $ alors que cette prévente ERC20 grimpe à 4,2 millions $

En attendant le lancement tant attendu des ETF Ethereum, l’ETH lutte au niveau de son cours. Il a augmenté de 10,9 % sur les 7 derniers jours, avec pour objectif de retrouver le niveau de 4 000 $. Pendant ce temps, la prévente de Pepe Unchained ($PEPU) dépasse les 4 millions de dollars. La prévente de...

Un ancien analyste de Goldman Sachs prédit un nouveau cycle des mèmecoins
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Un ancien analyste de Goldman Sachs prédit un nouveau cycle des mèmecoins – Les experts conseillent de suivre Shiba Inu et PlayDoge

Les mèmecoins n’ont pas fini de surprendre le marché en 2024. Alors qu’ils entament une reprise après la récente baisse, ces jetons pourraient très vite entrer dans un cycle haussier. C’est ce que pense cet analyste de Goldman Sachs, au moment où les experts recommandent $SHIB et $PLAY. Un nouveau cycle des mèmecoins en 2024,...

ACTUALITÉS

Grayscale lance un nouveau fond pour investir sur plusieurs cryptos IA

Buterin met en garde contre les alliances politiques pro-crypto - AF
Actualité économique, ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

Buterin met en garde contre les alliances politiques pro-crypto

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

Jeux Olympiques de Paris: les meilleurs memecoins

Le layer 2 Pepe Unchained atteint les 4 millions
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Les mèmecoins Pepe explosent – Pepe Unchained atteint 4 millions $ en prévente