Accueil Entretien avec Frédéric Buzaré, Responsable de la gestion actions chez Dexia AM
ACTUALITÉS

Entretien avec Frédéric Buzaré, Responsable de la gestion actions chez Dexia AM

Boursier.com : Le marché parisien a effacé la totalité de ses gains depuis le début de l’année, tiraillé entre, d’une part, des profits records du côté des entreprises, et d’autre part, les signes d’essoufflement de l’économie mondiale…

Frédéric Buzaré : Il y a, en effet, une tension entre le monde micro-économique qui est bien orienté et le monde macro-économique qui est source de d’incertitudes. Nous assistons actuellement à un ralentissement économique assez classique. Il s’agit d’une pause de milieu de cycle mais pas d’un retour en récession. Pour les prochains mois, nous prévoyons un peu plus de visibilité.

Boursier.com : Comment voyez-vous évoluer le marché parisien d’ici la fin de l’année ?

F.B. : Le marché parisien devrait terminer l’année sur des niveaux supérieurs aux niveaux actuels. L’indice CAC40 devrait rallier les 4.500 points d’ici la fin de l’année. Le marché actions est très ‘bon marché’ aujourd’hui, les actions françaises se paient en effet dix fois les bénéfices des douze prochains mois, ce qui est très faible par rapport aux standards historiques.

Boursier.com : Dans ce contexte, faut-il privilégier les valeurs défensives par rapport aux valeurs cycliques ?

F.B. : Il y a un dilemme en termes de leadership du marché. Les valeurs défensives sont abordables mais leur dynamique bénéficiaire est assez décevante. A l’inverse, les valeurs cycliques ont très bien performées mais sont relativement chères. Au sein des valeurs défensives, il faut plutôt préférer celles avec une bonne visibilité comme l’agroalimentaire par rapport aux valeurs de services publics.

Boursier.com : Quels sont vos thèmes de prédilection en ce moment ?

F.B. : Nous privilégions les valeurs de croissance de qualité, c’est-à-dire de la croissance stable, régulière dans le temps, visible à l’image d’entreprises telles que Danone et Nestlé.
Nous sommes prudents depuis le début de l’année sur les valeurs liées aux pays émergents et aujourd’hui, nous pensons que la visibilité est en train de s’améliorer. Ainsi, des valeurs telles que Schneider Electric, LVMH devraient offrir des points d’entrée au cours de l’été. Nous sommes aussi très favorables aux valeurs liées au cycle agricole.

Boursier.com : Quid des valeurs bancaires après la mise sous surveillance par l’agence de notation Moody’s de plusieurs établissements français…

F.B. : Ce n’est pas une surprise ! Nous savons que les banques françaises sont exposées à la Grèce. Notre position sur le secteur est d’être neutre. Les valeurs bancaires sont en train de se redresser en termes de bénéfices…. Ce qui est frustrant car les cours de bourse sont orientés à la baisse, affectés par les craintes sur le risque souverain….

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Boursier.com : Quel est votre scénario boursier privilégié du marché actions dans les mois à venir? Le point bas a t-il été touché en mars selon vous?

Frédéric Buzaré : Mon scénario n’a pas changé depuis le début de l’année. Il s’agit d’un scénario en tôle ondulée avec un point bas touché le 9 mars. Mais je n’exclus pas qu’on aille le tester à nouveau au cours de l’année 2010 en cas de scénario en W.

Boursier.com : Dans les conditions actuelles, il est difficile de bien valoriser le marché et il est important, selon vous, de définir de nouveaux repères. L’analyse fondamentale va-t-elle repasser au premier plan ?

F.B. : Oui car depuis deux ans, le marché était très orienté sur la macro économie. Je pense qu’on va de nouveau réfléchir sur les fondamentaux des entreprises.

Boursier.com : L’appétit pour le risque refait-il surface ?

F.B. : Il était non existant il y a encore deux mois et demi. Puis, il y a eu ce rebond technique mais il y a encore beaucoup de scepticisme et pas vraiment d’appétit pour le risque. Les opérateurs sont encore extrêmement prudents.

Boursier.com : Quels thèmes vous paraissent attractifs dans le contexte actuel ?

F.B. : Le thème du rendement me paraît attractif même s’il est assez décrié. Beaucoup d’acteurs ont besoin, notamment les compagnies d’assurances, de payer des taux garanties et ils ne peuvent pas y parvenir avec un portefeuille investi uniquement en monétaires à 0% ou en obligation à 3%. C’est un barbell entre cette première thématique rendement et l’autre partie qui est la croissance. La croissance est rare, il faut donc être exposé sur les zones qui ont du potentiel, c’est-à-dire les pays émergents mais de façon sélective : l’Asie pacifique hors Japon et la Chine en premier lieu.

Boursier.com : Pouvez-vous détailler vos convictions fortes actuellement?

F.B. : Nous avons des titres de rendement comme France Télécom et Vivendi et des sociétés qui ont été injustement massacrées et qui ont un potentiel de levier opérationnel comme Veolia. Cette dernière est très controversée car elle a lancé beaucoup de profit warning l’année dernière. Mais il existe un aspect défensif chez Veolia que sont les concessions d’eau ainsi qu’un un aspect cyclique sur le traitement des déchets. Veolia a pu refinancer récemment une partie de sa dette, a versé un beau dividende. C’est une situation spéciale et dans un marché qui risque de baisser à court terme, il faut aller sur des situations spéciales. Parallèlement, nous avons un pari important sur Vinci. Ce groupe concentre une composante assez stable avec les concessions autoroute et un aspect cyclique avec la construction. Vinci est selon nous extrêmement bien géré et renferme des niches de croissance sur les services à l’énergie.

Boursier.com : D’autres pistes…

F.B. : Dans les sociétés de niche, nous apprécions M6. Ses chiffres contrastaient vraiment avec ceux de TF1. Structurellement, M6 continue de gagner des parts de marché. Le groupe a su bien géré les coûts et diversifié ses recettes publicitaires en développant la TNT. Par ailleurs, nous avons initié un pari sur des valeurs cycliques qui n’ont pas encore anticipé une marge de milieu de cycle. C’est le cas par exemple de Saint Gobain.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Pepe Unchained c'est quoi
ACTUALITÉS

Pepe devient un Layer 2 : Voici Pepe Unchained

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Recap : tous les projets web 3 qui ont levé des millions de dollars

Découvrez tous les plus gros investissements qui ont été effectués cette semaine dans le web 3 : La blockchain Modular Particle Network lève 15 millions Le développeur de blockchain modular Particle Network a annoncé avoir levé 15 millions de dollars. Particle Networ est un L1 qui s’appuie sur la technologie d’abstraction (account, wallet et en...

EUR/USD forex
ACTUALITÉS, Devises / Forex

L’EUR/USD reste sous pression face à une multitude de facteurs baissiers, 1,06 en ligne de mire ?

La semaine a commencé de façon positive pour l’EUR/USD, qui a marqué un sommet à 1,0760, mais la paire de devise s’est ensuite retournée à la baisse, rejoignant ce vendredi les creux de la semaine dernière, vers 1,0670. Rappelons que l’Euro Dollar est doublement affecté d’une part par l’incertitude politique en Europe, qui pénalise l’Euro,...

taxes et législation
ACTUALITÉS

Les trois grandes harmonisations fiscales européennes en date du 12/09/2023

ACTUALITÉS

Les meilleurs pronostics d’IA et experts pour le match Slovaquie-Ukraine

Sponsorisé

Les investisseurs se précipitent pour acheter les tokens SPY de SpacePay pour son avantage contre la volatilité et d’autres avantages

Airdrop LayerZero Du héros au zéro - AF
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

Airdrop LayerZero : Du héros au zéro ?