Accueil Entretien avec Hervé Giaoui, PDG de CAFOM
ACTUALITÉS

Entretien avec Hervé Giaoui, PDG de CAFOM

Boursier.com : Pouvez-vous commenter l’évolution des facturations sur le premier semestre ?

H.G. : La conjoncture est évidemment meilleure qu’il y a de deux ans en Outre-Mer quand nous avions connu plus de 45 jours de grève en Guadeloupe-Martinique. Sur ce premier semestre, la conjoncture a été neutre puisque nous avons enregistré une progression de 4% de notre chiffre d’affaires sur les commerces en dur. La performance provient de notre activité e-commerce.

Boursier.com : Pouvez-vous détailler l’offre des facturations sur internet et vos ambitions?

H.G. : Nous commençons à développer vente-unique.com en Europe puisque nous avons ouvert notre site en Allemagne en novembre après l’Espagne en 2008. Nous allons également lancer une e-franchise en Europe en nous appuyant sur les 40 pays qui font déjà partie de nos clients DirectLowCost.com. Nous avons d’ailleurs entamé les discussions avec trois de ces pays.

Boursier.com : Y a-t-il une différence de prix appréciable entre le site internet et la vente en magasin ?

H.G. : Oui et nous sommes obligés ! Sur Internet, nous essayons d’offrir des produits dont le prix est inférieur de 15% à 30% sur le prix de marché tout en conservant une marge. Pour cela, nous avons une organisation logistique qui nous permet de limiter les coûts.

Boursier.com : Comment expliquer le léger repli de la marge opérationnelle courante sur l’exercice ?

H.G. : Trois paramètres l’expliquent. D’abord la multiplication par quatre des taux de fret durant quelques mois. Ensuite, nous avons fait face à la hausse du prix des matières premières et enfin la hausse du dollar. Pour la première fois, ces trois paramètres se sont conjugués en même temps. Aujourd’hui, les taux de fret sont en train de s’assouplir et nous avons rénové notre gamme pour amener de nouveaux produits et dégager des marges plus intéressantes. Enfin, nous avons changé le traitement comptable de notre filiale Cafineo, ce qui minore notre résultat opérationnel mais n’a pas d’impact sur le résultat net qui progresse de 35%.

Boursier.com : Les changements de propriétaires des grands magasins de meubles pourraient-ils avoir un impact sur votre activité ?

H.G. : En ce qui concerne la cession de Conforama, il n’y aura aucun impact. Nous sommes complètement indépendants et nous allons continuer à nous appuyer sur notre activité de “sourcing” avec le groupe BUT.

Boursier.com : L’augmentation des ventes sur Internet est-elle de nature à améliorer la rentabilité de Cafom ?

H.G. : En taux de rentabilité, nous avons une marge un peu meilleure sur internet alors qu’elle avait été nettement supérieure en 2009. L’année prochaine, nous espérons avoir une rentabilité de nouveau à deux chiffres dans le e-commerce.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Boursier.com : Quel sont les effets de la crise économique sur vos ventes ?

H.G. : Le premier semestre de l’exercice est ressorti en ligne avec nos attentes, avec un chiffre d’affaires en hausse 12,4%, à 119,8 Millions d’Euros, même si la chute brutale d’activité dans le bâtiment a une répercussion directe sur les ventes de produits d’ameublement.

Boursier.com : Le pôle e-commerce semble avoir le vent en poupe…

H.G. : Tout à fait, les ventes du pôle e-commerce ont grimpé de 165% sur la période. Nous avons réalisé 9,8 Millions d’Euros en six mois, principalement avec notre site Vente-Unique.com. Le marché est loin d’être mature et le potentiel de croissance est donc important. Nous avons élargi également notre offre vers le bien-être, le meuble, les produits de jardin, la piscine… Nous sommes déjà leader en France de la vente en ligne de meubles.

Boursier.com : Les prix des articles sur vos sites en ligne sont-ils nettement inférieurs à ceux pratiqués en boutique ?

H.G. : Les prix des produits en ligne sont inférieurs de 30 à 40% à ceux pratiqués dans des magasins en dur. Nous bénéficions de notre savoir-faire de centrale d’achat et notre ‘sourcing’ est effectué en direct ce qui explique la différence de prix. A moyen terme, notre offre sur le net sera composée uniquement de produits exclusifs, ce qui limite la pression sur les prix.

Boursier.com : Quelle est la marge sur ce pôle e-commerce ?

H.G. : D’ici 2 à 3 ans, il devrait représenter 25% des ventes totales de Cafom contre 10% au premier semestre. A moyen terme, la marge opérationnelle de ce pôle e-commerce devrait être de 10 à 12%.

Boursier.com : Pourquoi le bénéfice de Cafom est-il en baisse sur le premier semestre de l’exercice 2008/2009 ?

H.G. : La baisse du résultat net est liée en grande partie à la progression des frais financiers qui intègrent des écarts de change. Nous avons également supporté une charge d’impôt importante liée à la non activation des déficits reportables des filiales en perte. En revanche, notre marge brute est en hausse tout comme notre excédent brut d’exploitation.

Boursier.com : Comment voyez-vous évoluer la situation de Cafom sur l’ensemble de l’exercice 2008/2009 ?

H.G. : Le chiffre d’affaires est attendu à 235 Millions d’Euros pour l’ensemble de l’année. Nous ne souhaitons pas donner de prévisions en terme de résultats car nous ne pouvons encore mesurer l’impact de la détérioration de la conjoncture et des grèves générales qui ont eu lieu en Guadeloupe à la Martinique et en Guyane.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

instant casino juventus football
ACTUALITÉS

Instant Casino s’allie à la La Vieille Dame – Juventus !

memecoin AI explose
ACTUALITÉS

Les memecoins « AI » explosent : MemeAI, CorgiAI, WiernerAI

Alors que le memecoin fever bat son plein, de nouveaux projets afin de se démarquer, embarquent des fonctionnalités innovantes. C’est le cas de Meme AI et de Wiener AI qui attirent actuellement les crypto-enthousiastes avec leurs fonctionnalités d’IA. Meme AI (MEMEAI) : créez et vendez des memes grâce au Meme AI Generator Le memecoin MEME...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, NFT

Les memecoins Ethereum explosent, WienerAI est le prochain x100 ?

Les memecoins Ethereum explosent alors que l’approbation des ETF ETH est sur le point d’être annoncée par la SEC. Les memecoins Ethereum reviennent en force Alors que les memecoins Solana étaient les stars depuis le début de ce bull market, le récent pump de +700 dollars de l’Ethereum en une journée aura relancé la machine...

crypto learn to earn
ACTUALITÉS

Cette prévente crypto BRC-20 explose les 1,5 million de dollars

3 cryptos à suivre avant que le BTC n'atteingne 75500
ACTUALITÉS

Les 3 cryptos à suivre avant que le Bitcoin n’atteigne 75 500 dollars

taxes et fraude
ACTUALITÉS, Bourse et économie, Fiscalité / Impôts

Quid des dérives fiscales du fichier FICOVIE

Pump de 25 % - est-il trop tard d'acheter PEPE
ACTUALITÉS

PEPE grimpe encore de 25 % – Est-il trop tard pour acheter PEPE ?