Accueil Entretien avec Thierry de la Tour d’Artaise, PDG de SEB
Non classé

Entretien avec Thierry de la Tour d’Artaise, PDG de SEB

Boursier.com : Comment peut-on expliquer la solide performance de Seb au titre du premier trimestre ?

TdTA : La forte présence du Groupe dans les pays émergents (47% du CA) où la croissance de nos marchés est naturellement forte, a permis d’enregistrer de solides perfomances au premier trimestre. Nous y gagnons généralement des parts de marché ce qui explique un taux de croissance moyen supérieur à 20% dans ces pays. Les pays matures, déjà largement équipés, ont des taux de croissance plus modestes et nous y avons réalisé une croissance de près de 5%.

Boursier.com : Pourquoi les ventes en France sont-elles atones ?

TdTA : Comme je le disais, les taux de croissance dans les pays matures sont plus modestes. Par ailleurs, la stabilité des ventes en France trouve son origine dans la baisse de commandes de la part de l’un de nos distributeurs qui a pratiqué de façon intensive des ventes de produits sous sa marque. Mais la bonne tenue de nos ventes auprès de nos autres clients a permis de compenser ce recul.

Boursier.com Quels sont les produits qui connaissent la meilleure évolution ?

TdTA : La quasi-totalité de nos gammes ont connu des croissances robustes au cours du premier trimestre. Plus precisement, on peut noter la poursuite de la forte croissance de nos aspirateurs (Air Force et Silence Force), la vigoureuse progression de nos produits de l’Electrique Culinaire dans toutes ses déclinaisons (Friteuse sans huile, Cuiseurs à riz, ” Café “, ..) sans oublier le Soin du Linge ou les Articles Culinaires.

Boursier.com : Quel est l’impact de la hausse des matières premières ?

TdTA : La hausse des cours de l’aluminium, du nickel et du cuivre aura pesé pour une douzaine de millions d’euros sur notre résultat du premier trimestre.

Boursier.com : Que peut-on attendre de l’ensemble de l’année ?

TdTA : Après un très bon départ au premier trimestre tant en ventes qu’en résultats, le deuxième trimestre démarre sous de bons auspices. Il est encore tôt pour se prononcer sur l’ensemble de l’année puisque la saisonnalité de nos ventes et de nos résultats repousse sur le 4o trimestre l’atteinte de nos objectifs. Néanmoins, malgré des conditions économiques encore incertaines (conjoncture, devises, matières premières), nous abordons le reste de l’année avec confiance mais aussi avec la détermination de jouer de tous nos atouts pour atteindre notre objectif de croissance de nos ventes et de nos résultats. Le caractère international du groupe, la vitalité de ses innovations et la force de ses marques y contribueront.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Boursier.com : Quelles sont les grandes tendances de Seb en ce début d’année 2010 ?

TdTD : Nous enregistrons un excellent premier trimestre puisque nos ventes sont en croissance de 12% en Euros et de 11% à parité constante. Cela est lié à quatre facteurs. D’abord, nous avons une base de comparaison favorable (pleine crise au premier semestre 2009). Ensuite nous avons connu un environnement favorable tout comme au quatrième semestre avec une croissance sur l’ensemble de nos marchés à l’exception du Royaume-Uni. Nous avons également une excellente dynamique de produits sur l’ensemble des zones du monde (ventilateurs au Brésil, préparateurs culinaires et aspirateurs en Europe…) soutenue par des moyens publicitaires importants.

Boursier.com : Y-a-t-il des pays où l’activité est difficile ?

TdTD : La crise grecque a effectivement de fortes répercussions sur la consommation. C’est également le cas en Europe de l’Est, notamment en Pologne où la situation de la consommation est mauvaise et la distribution est fragile avec un manque d’accès aux crédits. En revanche les zones comme la Chine, le Japon et l’Europe occidentale , sont très dynamiques.

Boursier.com : Quelles sont vos ambitions en Chine ?

TdTD : Nous souhaitons faire partie des acteurs majeurs sur le marché chinois. Nous sommes d’ores et déjà leader sur les articles culinaires (autocuiseurs, wok…). Nous voulons désormais devenir un acteur majeur du petit équipement et de l’électroménager où nous sommes pour le moment numéro trois seulement.

Boursier.com : La marge opérationnelle est-elle plus importante dans les pays émergents ?

TdTD : Non pas vraiment, elle est semblable à celle des pays matures avec cependant des structures différentes. Dans les pays émergents, la marge brute est généralement plus faible mais les coûts de structure le sont tout autant.

Boursier.com : Que peut-on attendre de cette année 2010 pour Seb ?

TdTD : Il est encore difficile de le dire. Nous restons prudents mais en ce début de second trimestre, les tendances sont similaires à celles du premier trimestre, la consommation est bonne sauf dans les pays que nous avons évoqué.

Boursier.com : Concernant la croissance externe, avez-vous des cibles en vue ?

TdTD : Nous avons toujours des cibles en vue ! Compte tenu de notre situation financière confortable, nous pouvons saisir les opportunités mais ce n’est pas pour autant que nous achèterons n’importe quoi… Nous sommes prêts…mais pas pressés !

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Boursier.com : Les résultats de Seb affichent une belle résistance sur ce premier semestre…

TdTD : Dans un contexte difficile marqué par un ralentissement de la consommation et par des effets de variation de devises, le groupe Seb a affiché un ralentissement modéré de 3% de ses ventes. Quant à notre marge opérationnelle, la baisse n’a été que de 9% étant donné le contexte dans lequel nous évoluons.

Boursier.com : Comment le second semestre se présente-il ?

TdTD : Il est difficile de faire des prévisions sur le second semestre car l’évolution de nos marchés est disparate selon les pays… Nous voyons qu’un certain nombre de marchés semblent être bien orientés, comme le Brésil. D’autres restent beaucoup plus poussifs à l’image de la Russie… Au lieu de spéculer sur une reprise rapide, nous préférons concentrer nos efforts sur la gestion de nos frais, de nos achats, de nos investissements publicitaires et sur le lancement de nouveaux produits.

Boursier.com : Vous estimez donc qu’un manque de visibilité est toujours à l’ordre du jour ?

TdTD : Un manque de visibilité est toujours perceptible sur le second semestre. En effet, sur le premier semestre, certains de nos marchés ont très bien résisté, soit en maintenant une croissance ou une stabilité. Toutefois, nous avons des marchés qui ont connu des difficultés en raison de leur situation économique comme la Russie, l’Ukraine ou les Etats-Unis. Nous allons consacrer toute notre énergie à défendre notre rentabilité, à adapter notre activité sans obérer sur le long terme. Nous avons réduit sur notre premier semestre nos investissements publicitaires sur les marchés atones mais, parallèlement, nous avons continué à investir dans la ‘Recherche et Développement’.

Boursier.com : Certains observateurs constatent la fin du phénomène de déstockage, ce qui est a priori une bonne nouvelle…

TdTD : Effectivement, c’est une bonne nouvelle pour Seb ! Nous pouvons considérer la fin proche du mouvement de déstockage qui a eu lieu de la fin de l’année 2008 jusqu’au début de cette année. En revanche, il y aura une très grande prudence de la part des distributeurs quant à la gestion de leurs stocks… Aussi, certains distributeurs des pays émergents continueront à avoir un problème d’accès au crédit sur le second semestre.

Boursier.com : Il est finalement assez étonnant de constater que le petit électroménager résiste assez bien à la crise…

TdTD : Quand on compare notre industrie par rapport à d’autres, comme la téléphonie mobile ou l’informatique, on constate effectivement que le petit équipement se tient bien grâce à la faiblesse des prix de vente moyens. Aussi, notre résistance aux périodes difficiles est d’ordre structurel… En effet, même en période de crise, les consommateurs continuent à acheter des produits de petite catégorie car ils sont plus enclins à cuisiner chez eux.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Crypto-monnaies, NFT

Recap : tous les projets web 3 qui ont levé des millions de dollars

EUR/USD forex
Bourse et économie, Devises / Forex

Un rebond de l’EUR/USD semble imminent mais ce sont le PIB US et l’indice PCE qui auront le dernier mot

Après une violente baisse la semaine dernière, la semaine qui est sur le point de s’achever a été plus hésitante pour l’EUR/USD, malgré une série d’événements qui auraient pu avoir un impact bien plus important sur la paire de devises. L’Euro Dollar a certes marqué un nouveau creux sur le forex, descendant jusqu’à 1,06 lundi,...

bitcoin minetrix et halving
Crypto-monnaies

Bitcoin Minetrix : 13 millions $ levés – Fin imminente de la prévente

La prévente de Bitcoin Minetrix, un projet novateur basé sur le concept du stake-to-mine, s’achèvera dans 6 jours après avoir réussi à lever 13 millions de dollars au cours de ses 39 étapes. Les investisseurs potentiels ont encore deux jours pour acquérir des $BTCMTX au prix unitaire de 0,0147 $. Passé ce délai, le token...

TON sur lucky block
Crypto-monnaies

La crypto TON est désormais disponible sur Lucky Block, le casino Telegram Web3

part dog
Sponsorisé

En partie chien, en partie IA, en partie saucisse : WienerAI déclenche la dernière frénésie de meme coin

CoinPoker lance des tournois
Crypto-monnaies

CoinPoker, le site de poker en crypto lance une série de tournois avec 1 million de dollars à la clé – CHP, son token natif axé sur la GambleFi va-t-il exploser ?

Dogecoin20 uniswap
Crypto-monnaies

Dogecoin20 en hausse de 100 %, une heure après son listing sur Uniswap