Accueil Minage de Bitcoin et transition énergétique : La récupération de chaleur
Crypto-monnaies

Minage de Bitcoin et transition énergétique : La récupération de chaleur

La plupart des pays travaillent d’arrache-pied à la transition énergétique. Dans ce domaine, le Bitcoin est souvent critiqué pour être trop énergivore. En particulier, l’activité de minage est pointée du doigt. Mais un rapport de l’IRM explique comment utiliser le minage de Bitcoin de façon vertueuse. Par exemple, il explique comment le minage peut permettre de créer de la chaleur qui serait ensuite réutilisée d’une bonne manière.

3 cryptomonnaies vertes à surveiller en mai

La chaleur dégagée par le minage de Bitcoin

Le réseau Bitcoin fonctionne sur un modèle de Proof-of-Work (POW). Sans entrer dans les détails, un tel protocole est très énergivore. La POW régit la façon dont sont validés les blocs de transaction sur le Bitcoin et donc le minage. Pour rappel, l’activité de minage consiste à valider les blocs sur la blockchain. Pour leur travail, les « mineurs » sont récompensés en recevant des bitcoins.

Le minage de Bitcoin nécessite de grandes capacités informatiques. Ces super ordinateurs (appelés ASIC) restent en fonctionnement 24h/24 ce qui génère donc beaucoup de chaleur. Or, comme vous le savez lorsque vous avez à payer vos factures d’électricité en hiver, la création de chaleur nécessite beaucoup d’énergie. En fait, selon l’Agence internationale de l’énergie (IEA), la chaleur représente près de la moitié de la consommation finale mondiale d’énergie en 2021, bien plus que l’électricité (20 %) et les transports (30 %).

L’utilisation efficace de l’énergie pour le chauffage est donc une considération clé alors que le monde continue de se développer vers un avenir durable. Comme expliqué ci-dessus, le minage de Bitcoin génère beaucoup de chaleur. Au lieu d’être dissipée (« jetée »), pourquoi ne pas l’utiliser ? C’est exactement ce que suggère les auteurs du rapport de l’IRM intitulé : « Bitcoin et la transition énergétique : De risque à opportunité ». Ce rapport liste 7 opportunités créées par le Bitcoin en rapport avec la transition énergétique. En particulier, l’opportunité n°6 porte sur la réutilisation de la chaleur.

Quelques exemples concrets de réutilisation de la chaleur

Le rapport fournit plusieurs applications pratiques qui pourraient être faites de la chaleur générée par le minage de Bitcoin. Le rapport donne preuve à l’appui certains exemples déjà mis en œuvre à l’heure actuelle dans le monde.

Chauffage domestique et industriel

La première application pratique est la plus triviale, elle porte sur le chauffage de maisons individuelles ou de locaux d’entreprise. D’ailleurs, les mineurs n’ont pas attendu la sortie du rapport de l’IRM pour cela ! En effet, de nombreux mineurs utilisent la chaleur issue de leur installation de minage de Bitcoin pour leur besoin en chauffage en hiver.

performance énergétiqueUne autre application dérivée de celle-ci consiste également à chauffer de l’eau. Certains mineurs refroidissent leur installation avec des technologies dites par « immersion ». Concrètement, cela signifie que leur ASIC est plongé dans un fluide diélectrique qui absorbe la chaleur. Cette chaleur peut alors être transférée vers un circuit d’eau pour disposer d’eau chaude gratuitement.

Chauffer tout en gagnant des bitcoins dans le même temps, c’est plutôt bien joué !

Agriculture

Mais ces applications sont encore limitées et concernent surtout les mineurs. Voyons à présent comment le minage de Bitcoin peut profiter à d’autres personnes (pas forcément des mineurs), comme les agriculteurs.

La chaleur du minage de Bitcoin peut notamment servir aux serres agricoles. Les serres nécessitent souvent un supplément de chaleur pour préserver les conditions climatiques et environnementales optimales pour la culture des légumes, des fleurs et des fruits. L’apport de chaleur générée par le minage est particulièrement utile dans les régions froides ou dans les zones où les prix de l’électricité se sont envolés ces derniers temps.

Par exemple, aux Pays-Bas, certains producteurs de tulipes néerlandais, qui dépendent souvent de serres, ont arrêté de cultiver des tulipes en 2022 ou ont fait faillite. Face à cette situation, certains agriculteurs de tulipes néerlandaise se sont associées à la société de minage de Bitcoin située près d’Amsterdam. Cette société utilisent notamment l’énergie de panneaux solaire pour alimenter les ASIC puis envoie la chaleur générée pour chauffer les serres.

La chaleur du minage de Bitcoin pourrait aussi profiter aux industries agroalimentaires. Le rapport fournit un exemple lié à la production de whisky. Il faut savoir que le processus pour faire du whisky nécessite beaucoup de chaleur notamment pour les différentes distillations our le vieillissement. Au Canada, la société Whisky Shelter Point utilise la chaleur recyclée des mineurs d’ASIC pour son processus de production.

Ces exemples restent encore limités à l’heure actuelle. Pourtant, ils démontrent que, dans le principe, la chaleur du minage de Bitcoin peut être réutilisée pour de nombreuses applications. En parallèle de ces solutions, le réseau Bitcoin poursuit son travail pour réduire sa consommation d’énergie. Qu’on se le dise, le Bitcoin et la transition énergétique ne sont pas incompatibles !

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin a suivi une formation d’ingénieur mécanique à l’Institut Mécanique des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon. Après le diplôme, il a travaillé en France dans l’automobile puis dans le nucléaire pour EDF.  Par la suite, il s'est expatrié à Bristol en Angleterre où il a rejoint Atkins, en tant qu’ingénieur projet.

Après 10 ans dans l’ingénierie mécanique, il s'est réorienté pour devenir rédacteur web freelance en 2020. Cette activité lui permet de voyager tout en utilisant certaines compétences qu'il a acquises. A l’heure actuelle, il est installé en Italie, en Toscane. Il écrit pour des clients spécialisés principalement sur les thématiques suivantes : la crypto-monnaie, la blockchain, les NFT, le métavers, le P2E et la finance au sens large.

Les connaissances techniques acquises au cours de sa formation d’ingénieur l’aident à appréhender les aspects mathématiques associés à la blockchain et lui apportent la rigueur et le sérieux indispensables à tout rédacteur. Sa culture projet, quant à elle, lui permet d’organiser ses activités de manière à satisfaire le client en matière de qualité et de respect du planning.

Dernières Actualités

Dogecoin20 uniswap
Crypto-monnaies

Dogecoin20 en hausse de 100 %, une heure après son listing sur Uniswap

Crypto-monnaies, NFT

Découvrez sur quel memecoin une institution a investi 2 millions de dollars

D’après certaines rumeurs, une grosse institution aurait acheté plus de 2 millions de dollars du memecoin PONKE. Une institution achète du PONKE ? Monday, the 35m tokens (more than $2m USD) were sent here: 7sMiW38oLg5q9SKNoyPaH2Ee1VhpGdMCDrC4Lo4uLBBE yes, the token we are discussing is PONKE. look at these txns. sending $20m USDC. Who tf are these people…...

site de prévente Mega dice
Crypto-monnaies

Mega Dice : le nouveau projet GambleFi du réseau Solana récolte plus de 330 000 dollars en prévente

Mega Dice, un casino crypto en pleine expansion, lance en prévente son token DICE, un nouveau projet de GambleFi créé sur la blockchain Solana. Avec $DICE, le projet envisage de devenir le premier casino crypto offrant des récompenses quotidiennes à ses utilisateurs en fonction des performances de sa plateforme.  Actuellement disponible en prévente au prix...

métiers finance
Sponsorisé

Quelles études pour les métiers de la finance ?

Bourses 2024 comment se positionner
Sponsorisé

Bourses 2024 : comment se positionner ?

passoire thermique
Autres informations financières

Un super déficit foncier peut-il inciter à rénover les passoires thermiques ?

Crypto-monnaies, NFT

Le créateur des Ordinals lance Runes pour déployer les memecoins sur Bitcoin