Accueil Entretien avec Olivier Novasque, PDG de Sidetrade
Non classé

Entretien avec Olivier Novasque, PDG de Sidetrade

Boursier.com : Votre rentabilité a cru dans des proportions très importantes au premier semestre. L’effet de la montée en puissance de votre modèle SaaS ?

O.N. : Effectivement, en tant que “pure player” du SaaS (Software as a Service), notre modèle 100% par abonnement nous offre une récurrence et une visibilité exceptionnelle sur nos revenus futurs. Compte tenu d’une structure de production composée essentiellement de coûts fixes, tout accroissement de chiffre d’affaires produit mécaniquement un effet de levier sur nos résultats. Par conséquent, notre très forte croissance du CA (+18%) enregistrée sur S1 2010 nous a permis de battre tous nos records en matière de rentabilité. J’ajoute qu’il ne s’agit pas d’un effet conjoncturel puisque nous affichons à fin juin notre septième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres de notre activité.

Boursier.com : Votre chiffre d’affaires ” installé ” constitue t-il désormais la quasi-totalité de votre activité ?

O.N. : C’est très simple : plus de 70% de nos revenus reposent sur des contrats d’abonnements pluriannuels intégrant systématiquement un abonnement à notre Software et dans certains cas des abonnements complémentaires liés à la souscription d’autres services professionnels de type Mandat de gestion ou dématérialisation de documents. Nous nous sommes largement inspirés du business model des opérateurs téléphoniques en lançant auprès de notre base d’abonnés – des entreprises exclusivement- des offres ” double ou triple play ” adaptées à notre métier et aux usages professionnels. Nos activités de conseil ou de formation accompagnant la mise en oeuvre de notre offre globale constituent le reste de nos revenus.

Boursier.com : Le premier semestre a-t-il été fructueux en termes de nouvelles signatures ?

O.N. : Oui, nous avons rencontré à nouveau beaucoup de succès commerciaux sur cette période ! Ce semestre a été marqué par une répartition quasiment équivalente du nombre de contrats signés en France et dans les principaux pays européens. Parmi les prestigieuses références qui sont venues compléter notre réseau d’abonnés, je citerai en France des groupes tels que Darty ou Steria et au niveau européen Loxam (sur 5 pays), Randstad en Belgique, Michael Page en Italie ou encore Manutan au Royaume-Uni.

Boursier.com : Quelles sont vos priorités désormais pour la fin d’exercice ?

O.N. : Poursuivre la tendance haussière de notre chiffre d’affaires car nous sommes avant tout une valeur de croissance. Sans forcément chercher à battre des records semestres après semestres sur le plan des résultats, nous continuerons à maintenir un niveau de rentabilité élevé pour nos actionnaires. Grâce à notre capacité d’innovation, nous avons créée un avantage concurrentiel significatif sur le marché du crédit interentreprises. Notre principal objectif est de continuer à dominer notre sujet et d’accroître notre base d’abonnés partout en Europe !

Boursier.com : Au-delà de 2010 justement, quelles indications pouvez-vous donner aux investisseurs et comment voyez vous l’évolution de votre secteur ?

O.N. : Aujourd’hui, plus personne ne doute de la pertinence du modèle SaaS dans notre marché du logiciel tant du point de vue des éditeurs que des entreprises utilisatrices qui en bénéficient. L’industrie du logiciel connaît une vraie rupture et peu d’éditeurs de logiciels traditionnels auront les capacités à franchir ce cap. Cette tendance de fonds peut conduire à une redistribution des cartes des acteurs en présence et à l’émergence de ” pure player ” du SaaS à l’instar du marché nord américain. Concernant Sidetrade, nos actionnaires peuvent compter sur nous pour maintenir un niveau de croissance élevé tout en étant fortement rentable car nous sommes idéalement placés pour profiter de l’intérêt grandissant des entreprises européennes pour des solutions de modernisation de leurs processus financiers. De plus, nous avons un positionnement original en Bourse en étant un des rares pure player du SaaS coté à Paris.

Boursier.com : Vous faudra t-il avoir recours à des acquisitions pour accélérer votre croissance et devenir le numéro un européen ?

O.N. : Avec 5,1 millions de trésorerie, nous disposons de ressources largement suffisantes pour accélérer notre croissance organique. Cela nous permet d’envisager toute opportunité de croissance externe qui pourrait nous faire gagner du temps dans notre développement européen.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Boursier.com : Quelle est la raison qui vous pousse à passer en cotation continue ?

O.N. : C’est une évolution naturelle puisque Sidetrade a maintenant 10 ans d’existence et nous sommes listés sur Alternext depuis le 7 juillet 2005. Nous avions fait un appel aux investisseurs qualifiés. Au mois de septembre 2009 nous sommes passés à l’appel public en épargne avec un contrat de liquidité signé auprès de la société Gilbert Dupont. Ainsi, compte tenu de nos résultats, le moment est venu pour nous de faire participer le plus grand nombre d’actionnaires à “l’aventure Sidetrade”…

Boursier.com : Votre objectif est donc de rendre le titre davantage attractif auprès des investisseurs… ?

O.N. : C’est avant tout de permettre à quiconque d’investir dans un acteur du SAS. En ayant la possibilité de posséder un titre davantage liquide et de lui permettre de sortir de son investissement plus facilement s’il le souhaite.

Boursier.com : Compte tenu des chiffres de votre premier trimestre, la dynamique de croissance semble se poursuivre…

O.N. : En effet ! Il s’agit de notre sixième trimestre consécutif de croissance à deux chiffres dont cinq à plus de 19% ! En outre, nous affichons une régularité de croissance de notre chiffre d’affaires, sachant qu’il s’agit d’une croissance exclusivement organique. Parallèlement, nous maintenons un taux de rentabilité extrêmement élevé !

Boursier.com : La croissance va-t-elle se poursuivre sur l’exercice en cours ?

O.N. : Nous serons en croissance tout en privilégiant le couple croissance- rentabilité. D’une part nous souhaitons être considérés comme une réelle valeur de croissance dans l’industrie du logiciel qui est en pleine mutation. D’autre part, nous voulons afficher un taux de rentabilité supérieur à deux chiffres … Nous ne voulons pas faire de la croissance pour de la croissance !

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Boursier.com : Sidetrade affiche 20% de croissance en 2009, obtenus de façon régulière… Qu’est-ce qui a tiré votre chiffre d’affaires vers le haut l’an passé ?

O.N. : Plusieurs éléments : tout d’abord, les directions financières ont mis l’accent sur la gestion de leur cash et de leur compte clients. La crise a en effet mis en exergue les difficultés de sécurisation du cash et de récupération des encours clients afin de les sécuriser. Elle a ainsi mis en lumière les solutions disponibles sur le marché pour résoudre ces problématiques… Et la nôtre n’est pas la plus mauvaise…

Boursier.com : Le modèle SAAS (Software As A Service) est aussi, à vous entendre, un élément important de votre succès…

O.N. : Absolument. Un élément fondamental. Le modèle SAAS proposé par Sidetrade affranchit les entreprises clientes des lourds investissements initiaux en licence, et facilite donc pleinement l’acceptation de nos solutions.

Boursier.com : Le taux de marge nette atteint 12,7%. Y a-t-il encore un potentiel d’amélioration ?

O.N. : Il y a toujours un potentiel d’amélioration… Ensuite, il s’agit de faire les meilleurs choix possible entre croissance et rentabilité. Nous ne souhaitons pas privilégier l’une ou l’autre, mais cherchons plutôt à trouver l’équilibre adéquat entre les deux, ce qui a été notre force jusqu’à présent. Le modèle économique de Sidetrade permet, dans l’absolu, d’améliorer la rentabilité de façon constante, parce que l’infrastructure logicielle est en place, donc la structure de coûts aussi, alors que les abonnements eux, progressent.

Boursier.com : Quels sont vos objectifs pour 2010 ?

O.N. : Continuer à afficher une croissance significative, tout en maintenant un fort niveau de rentabilité…

Boursier.com : Quelle a été la tendance pour le premier trimestre écoulé ?

O.N. : La tendance est toujours très positive, dans un contexte économique toujours incertain… Nous publierons prochainement le chiffre d’affaires trimestriel.

Boursier.com : Votre Trésorerie atteint 4,5 ME, quel emploi allez-vous en faire ? Un dividende est-il à l’étude ?

O.N. : Pour le moment, nous ne pouvons pas, statutairement, distribuer de dividende, mais la question est en réflexion, bien que nous soyons une entreprise de croissance qui a besoin d’investir dans le développement de nos équipes commerciales et marketing ou dans le développement de notre plate-forme technologique. Le conseil d’administration n’a pas pris d’option tranchée sur le sujet du dividende et aujourd’hui rien n’est exclu.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Boursier.com : Vous expliquez que Sidetrade est en mesure de tirer parti de la crise, pourquoi ?

O.N. : La crise est une opportunité pour Sidetrade, dans la mesure où elle a permis une prise de conscience des directions financières des sociétés. Elles ont en effet compris qu’il fallait augmenter aujourd’hui leur cash et que ce dernier vaut plus cher en temps de crise. Cash is king ! Par ailleurs, notre modèle de développement reposant sur le SaaS s’avère pertinent. Le contexte économique dégradé est en faveur d’un modèle par abonnement qui ne nécessite pas d’investissement conséquent en licences.

Boursier.com : La loi de Modernisation de l’Economie (LME) vous a aussi donné un petit coup de pouce…

O.N. : La LME, qui est entrée en vigueur le 1er janvier, a en effet accentué la prise de conscience des directions financières des entreprises. L’ ” effet domino ” joue à plein : si vous respectez la loi auprès de vos fournisseurs, vous devez mettre en demeure vos clients de la respecter vis-à-vis de vous… Au final, tout le monde doit rapidement s’adapter…

Boursier.com : Vous avez publié une croissance de 20% de votre activité pour le compte du premier trimestre, vous êtes donc dans les clous pour réaliser une croissance à deux chiffres en 2009…

O.N. : C’est notre objectif. Une croissance à deux chiffres pour notre chiffre d’affaires et pour notre résultat net. Tous les clignotants sont au vert. Nous souhaitons que les investisseurs prennent conscience du fait que notre modèle est extrêmement robuste et que nous disposons d’une grande visibilité. La récurrence nous confère 100% de visibilité sur les abonnés.

Boursier.com : La croissance externe sera-t-elle au menu dans les prochains mois ?

O.N. : Nous pourrions nous lancer dans des opérations de croissance externe et compléter ainsi notre offre de services avec des mandats de gestion en SaaS, ou nous adjoindre les services d’une société européenne, positionnée sur le même métier mais disposant d’une technologie différente.

Boursier.com : Pouvez-vous revenir concrètement sur les gains de BFR réalisés en 2008 ?

O.N. : Sur les 20 meilleures performances en génération de cash en 2008, nous avons permis une baisse de 12 jours en moyenne des délais de paiement, ce qui constitue un cash-flow total de 214 ME. Le gain varie de 43 ME pour la société la plus performante à 0,70 ME pour la moins performante.

Boursier.com : Qui sont aujourd’hui vos clients ?

O.N. : A l’heure actuelle 90% de nos clients sont des grands comptes, soit environ 200 entités et nous allons désormais axer le développement sur la cible des PME. Nous sommes aux côtés de grandes entreprises en Europe dans tous les secteurs économiques.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Crypto-monnaies, NFT

Découvrez sur quel memecoin une institution a investi 2 millions de dollars

site de prévente Mega dice
Crypto-monnaies

Mega Dice : le nouveau projet GambleFi du réseau Solana récolte plus de 330 000 dollars en prévente

Mega Dice, un casino crypto en pleine expansion, lance en prévente son token DICE, un nouveau projet de GambleFi créé sur la blockchain Solana. Avec $DICE, le projet envisage de devenir le premier casino crypto offrant des récompenses quotidiennes à ses utilisateurs en fonction des performances de sa plateforme.  Actuellement disponible en prévente au prix...

métiers finance
Sponsorisé

Quelles études pour les métiers de la finance ?

Le secteur financier suscite un vif intérêt, offrant à la fois des rémunérations attractives et un mélange stimulant d’efforts intellectuels et pratiques. Cette popularité croissante attire de nombreux jeunes diplômés en quête d’une carrière dynamique et enrichissante. Mais, quelles sont les formations à privilégier pour accéder à ce secteur prisé ? Toutes les réponses ici....

Bourses 2024 comment se positionner
Sponsorisé

Bourses 2024 : comment se positionner ?

passoire thermique
Autres informations financières

Un super déficit foncier peut-il inciter à rénover les passoires thermiques ?

Crypto-monnaies, NFT

Le créateur des Ordinals lance Runes pour déployer les memecoins sur Bitcoin

slothana: la fin de la prévente approche
Crypto-monnaies

Fin de la prévente Slothana dans 13 jours après de Doge Day