Sam Bankman-Fried prend toujours la parole lors d’événements et la communauté est furieuse

0
2

L’ex-PDG de FTX, Sam Bankman-Fried a une fois encore touché la sensibilité de la communauté des monnaies électroniques. Sa nouvelle sortie prévue lors de la prochaine conférence qui aura lieu à New York ce 30 novembre met particulièrement en colère la communauté.

L’effondrement de la deuxième plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaie au monde FTX a fait énormément de « victimes ». Ces dernières sont particulièrement en colère à l’idée de voir le fondateur Sam Bankman-Fried toujours en liberté. Néanmoins, Sam Bankman-Fried continue de s’afficher et de prendre la parole publiquement. Cela crée particulièrement de la fureur dans la communauté des actifs numériques.

Le New York Times confirme la présence de Sam Bankman-Fried à la conférence du DealBook Summit

Les différentes personnalités crypto de Twitter se demandent ce qui explique la liberté de l’ancien PDG de l’échange aujourd’hui en faillite, malgré les incidents du dernier mois. Le 23 novembre dernier dans un tweet, Bankman-Fried a déclaré qu’il s’entretiendrait avec un célèbre journaliste de New York connu sous le nom de Andrew Sorkin le « mercredi prochain » au DealBock Summit.

Sorkin a rapidement approuvé cette nouvelle en déclarant en public : « Il y a beaucoup de questions importantes à poser et à répondre. Rien n’est interdit ». Après l’effondrement de FTX, certains acteurs de la communauté se demandaient si l’ex-PDG de l’exchange de cryptomonnaie, Bankman-Fried allait honorer ses engagements à la conférence sans oublier celui du DealBook Summit.

L’un des porte-paroles du New York Times a récemment confirmé à Cointelegraph que bien avant l’effondrement de FTX, Bankman-Fried avait été invité à son sommet DealBook il y a environ quelques mois. Il a également notifié qu’il allait probablement prendre part à l’interview de façon virtuelle depuis les Bahamas.

À cet effet, il déclare : « Nous avons invité M. Bankman-Fried à être interviewé au sommet il y a plusieurs mois. À l’heure actuelle, nous prévoyons que M. Bankman-Fried participera à l’interview depuis les Bahamas. ».

De plus, d’après le rapport de Gaxker du 11 novembre, Bankman-Fried s’affichait auparavant sur la page des conférences en tant que ‘PDG, FTX’. On note actuellement une mise à jour de ce titre. En effet, la page du conférencier est désormais enregistrée sous « Fondateur, FTX ». Cette modification montre clairement la démission de Bankman-Fried du poste de PDG depuis le dépôt de bilan de la plateforme FTX.

Sam Bankman-Fried s’affiche en haut de la page des conférenciers du DealBook Summit

L’effondrement de FTX a déclenché une certaine colère des investisseurs sur Bankman-Fried, le fondateur de la plateforme. Ces derniers n’ont désormais plus aucune envie de voir le voir en liberté. Malheureusement, Bankman-Fried continue d’évoluer sans toutefois penser au ressenti des « victimes ». C’est par exemple le cas de son apparition en tête de la page des conférenciers du DealBook Summit.

Suite à cette l’annonce, nombreux sont les membres de la communauté de crypto qui ont pris cette nouvelle à contrecœur. Selon ces membres, Bankman-Fried devrait être mis en garde à vue au lieu de s’exprimer librement lors des conférences.

L’avocat américain John Deaton et fondateur de Crypto Law a publiquement déclaré à ses abonnés sur Twitter que si les forces de l’ordre américaines n’arrêtent pas et n’inculpent pas le fondateur de FTX, Bankman-Fried actuellement, en liberté aux Bahamas pour fraude et vol une fois rentré aux États-Unis la semaine prochaine, il conclurait que le système judiciaire « a été compromis ».

À cet effet, il déclare : « Permettez-moi de comprendre si Sam Bankman-Fried n’est pas arrêté et accusé de fraude, de fraude électronique, de vol et peut-être de blanchiment d’argent et va plutôt jusqu’à cracher son récit de conneries, notre système judiciaire est compromis. @ewarren vous dites que vous êtes en faveur des gens ordinaires, où en êtes-vous ? ».

Cependant, pour appuyer l’idée avancée par John Deaton, Layah Hellpern, une personnalité médiatique britannique et partisane du Bitcoin déclare sur Twitter que ‘c’est dégoutant’ que Bankman-Fried s’exprime sur scène et ne soit pas en détention. Elle s’exprime en ces termes : « Le fait qu’il va parler sur scène lors d’une conférence flippante au lieu d’être retenu pour fraude et vol est incroyable. C’est un agent de l’établissement. Il est dégoutant. ».

De plus, pour aller plus loin, Ryan Adams, le fondateur de la société d’investissement Mythos Capital et Bankless fait une comparaison entre l’arrestation et la détention de trois mois d’Alexey Pertsev et la conduite insondable de Bankman-Fried qui reste encore un sujet d’étude. En effet, Alexey Pertsev était le principal développeur derrière le Tornado Cash qui est désormais sanctionné pas les États-Unis. « Pendant ce temps, Alexey Pertsev est toujours en prison sans inculpation pour avoir écrit un code de confidentialité open source », a déclaré Ryan Adams.

Au même moment, le président du Real Bedford FC et le promoteur de Bitcoin, Peter McCormack font des plaisanteries en disant que « Sam Bankman-Fried va recevoir un prix Nobel à ce rythme ».

La fureur de la communauté crypto va-t-elle mener Sam Bankman-Fried à faire face aux conséquences suite à la mauvaise gestion de FTX ?

Le New York Times a récemment fait l’objet de critique auprès de la communauté crypto. Selon les rapports, le New York Times aurait publié un « article feuilleté sur Sam Bankman-Fried » qui semble encourager les fraudes et les crimes présumés de ce dernier. D’après la communauté crypto, cet article était principalement axé sur l’idée de savoir si Sam Bankman-Fried dormait suffisamment.

Parlant des mouvements de Sam Bankman-Fried, Crypto Crib a récemment publié des photos sur Twitter dans la soirée du 23 novembre. Ces dernières semblent montrer l’ex-PDG de FTX autour d’une table à manger en compagnie de sa mère et d’autres personnes dans son penthouse des Bahamas.

À cette même date du 23 novembre, le procureur général d’États-Unis Merrick Garland, l’assistant de Merrick Kenneth sans oublier les sénateurs américains Elizabeth Warren et Sheldon Whitehouse ont adressé une demande au ministère américain de la Justice. Ces personnalités souhaitent lancer une enquête à grande échelle sur Sam Bankman-Fried et bien d’autres dirigeants de FTX suite à l’effondrement de la plateforme.