Vanguard ETF : Comment Investir en Trackers Vanguard en 2021 ?

0
0

Les fonds indiciels (ETF) sont des produits d’investissement à considérer par les investisseurs qui souhaitent mettre en place une diversification de leur portefeuille à moindre coût. Dans cet article nous allons nous focaliser sur les trackers proposés par le gestionnaire d’actif américain Vanguard. Nous présenterons dans le détail 10 ETF Vanguard en cherchant à mettre en avant l’utilité de chaque outil, les entreprises qui composent le fonds (ou les émetteurs pour les fonds obligataires) ainsi que le public visé par chaque type d’ETF.

Il sera question de présenter les avantages et les risques principaux des ETF de façon globale mais également au cas par cas. Nous verrons aussi qu’il est possible d’incorporer certains de ces trackers dans des outils comme le plan d’épargne en actions ou encore un compte titre ordinaire. Enfin, nous chercherons à présenter un tutoriel pour investir en Vanguard ETF grâce à un courtier en ligne : la plateforme eToro.

Comment Investir dans un ETF Vanguard Facilement ? 

Ici nous verrons ensemble comment investir rapidement dans un Vanguard ETF. Nous détaillerons un exemple concret plus bas dans l’article en présentant un tutoriel clé en mains pour investir sur l’un des nombreux ETF Vanguard disponibles sur la plateforme de trading eToro

  • 1 – Choisir un courtier proposant Vanguard ETF – nous recommandons eToro
  • 2 – Débuter sa simulation d’investissement
  • 3 – Créer son compte sur eToro
  • 4 – Valider son compte
  • 5 – Effectuer un premier dépôt
  • 6 – Sélectionner les ETF de son choix et investir

La plateforme eToro permet d’investir dans les ETF dont les produits Vanguard mais aussi sur plus de 2 000 actifs différents. En passant par ce broker, il sera possible d’investir dans les cryptomonnaies et les plus grands projets comme Bitcoin ou encore d’acheter des actions sur différentes places boursières.

L’inscription et l’utilisation de eToro permettra également d’investir sur les indices boursiers ou encore de miser sur le Forex ou les matières premières. Dans la partie suivante, nous détaillerons le processus de A à Z qui vous permettra d’investir dans des ETF de type Vanguard.

Investir dans Vanguard ETF : Tutoriel Complet

Ici, nous allons détailler étape par étape comment investir sur un ETF Vanguard en prenant un exemple précis : l’ETF Vanguard VOO qui réplique l’indice boursier américain S&P 500.

1 – Choisir un Courtier qui Propose les ETF Vanguard

Etape 1 : Choisir un courtier Pour investir, le choix d’un courtier en ligne est une étape décisive. En effet, il s’agit avant tout de trouver un courtier offrant des gages de garantie en terme de sécurité de sa plateforme mais qui dispose aussi de frais raisonnables.

Le choix d’un courtier doit aussi se faire en fonction des affinités avec la plateforme : ergonomie, considération de l’expérience utilisateur et facilité de navigation. Pour tous ces critères, eToro est plébiscité, notamment par les traders qui débutent et qui cherchent des fonctionnalités simples, claires mais aussi très efficaces.

eToro est un courtier reconnu dans le monde entier. Avec la possibilité d’investir sur plus de 2 000 actifs différents dont une trentaine d’ETF Vanguard. S’inscrire sur eToro, c’est rejoindre plus de 20 millions de clients à travers le monde et une plateforme disponible dans plus de 190 pays.

2 – Débuter sa Simulation d’Investissement

Une simulation permet de cibler plus facilement dans quel ETF vous allez pouvoir investir. Une réponse qui dépendra de votre profil d’investisseur (horizon de placement ou degré d’aversion au risque par exemple). Il est possible de trouver facilement des simulateurs d’investissements pour ETF.

Une simulation d’investissement se basera sur des éléments concrets de votre profil comme

  • L’âge
  • Le revenu
  • La situation patrimoniale
  • La situation familiale
  • Les motivations au projet d’investissement (mieux placer son argent, préparer sa retraite, anticiper sur sa transmission, se constituer une épargne de précaution, constituer un apport pour un investissement immobilier…). Les motivations peuvent être multiples et feront sensiblement varier le produit idéal selon chaque profil.
  • La capacité à épargner
  • Le type d’ETF à privilégier : des modèles standards ou plus respectueux de l’environnement pourront par exemple être proposés.

La détermination de son profil d’investisseur permettra notamment d’arbitrer entre des ETF obligataires et des ETF en actions.

3 – Créer son Compte sur eToro

Créer un compte eToro nécessite dans un premier temps de se rendre sur le site de la plateforme. Il faudra alors cliquer sur “Join Now” pour la version anglaise ou “Rejoignez-maintenant” pour la version française.

Dans l’un des deux cas, l’inscription commence par le renseignement de quelques informations personnelles :

  • Nom
  • Prénom
  • Adresse mail
  • Mot de passe à choisir

Étape 1 : S’inscrire sur eToroIl est aussi possible d’inscrire sur eToro en utilisant un compte Facebook ou un compte Google. Pour finaliser cette étape, il faudra lire et accepter les conditions générales d’utilisation de la plateforme ainsi que la politique de confidentialité.

4 – Valider son Compte

Après la création du compte, il faudra le valider. Pour cela, eToro met en place un dispositif en deux étapes. La première étape consiste à valider le numéro de téléphone renseigné à l’inscription. Pour cela, eToro vous enverra un code sur le numéro de mobile, qu’il faudra ensuite restituer sur la plateforme.

La seconde étape du protocole de validation du compte va nécessiter l’envoi de deux documents.

  • Une pièce d’identité en cours de validité
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois, avec la possibilité d’envoyer toute facture à l’exception des factures de téléphonie mobile. Les quittances de loyer peuvent aussi faire office de justificatif de domicile.

Etape 4 : Valider son compte  Pour l’envoi de ces documents, il faudra passer par votre profil eToro. L’envoi des documents nécessite d’avoir un compte aux informations déjà complétées.

Bon à savoir : Si vous êtes hébergé par un tiers à titre gracieux, il faudra joindre une attestation d’hébergement signée de sa main ainsi qu’un justificatif de domicile à son nom.

5 – Effectuer un Premier Dépôt

Pour pouvoir commencer à trader, il va falloir effectuer son premier dépôt. Pour cela, depuis la page d’accueil de votre compte, il suffira de cliquer en bas à gauche sur le bouton bleu “Dépôt de fonds“.

déposer fonds etoroIl faudra ensuite choisir plusieurs choses :

  • Le montant à déposer : sur eToro, le premier dépôt doit être au minimum de 200 $, ou tout autre équivalent dans une des devises acceptées
  • Choisir la devise : avec la possibilité d’opter pour l’euro (EUR), le dollar américain (USD), le dollar australien (AUD) ou encore la livre sterling (GBP)
  • Le mode de paiement : carte de crédit ou de débit, PayPal, Rapid Transfer, virement bancaire, Srill ou encore Neteller. eToro offre une large palette de choix disponibles.

A noter qu’à la création du compte chez eToro, vous aurez immédiatement accès à un compte démo. Sans avoir à valider le compte ni à effectuer de premier dépôt. Le compte démo permet de trader avec de l’argent fictif et de tester sa stratégie d’investissement en même temps que les fonctionnalités d’une plateforme.

6 – Sélectionner les ETF de son Choix et Investir

Après avoir alimenté votre compte, il ne reste plus qu’à sélectionner l’ETF de votre choix et commencer à investir. Pour trouver un actif sur eToro, deux possibilités s’offrent aux traders. La première consiste à chercher l’actif directement depuis la barre de recherche située en haut de page de l’accueil. Comme l’illustre l’exemple ci-dessous :

Etape 6 : Sélectionner les ETF de son choix et investir

Si la méthode est plus rapide, elle nécessite néanmoins de connaitre le nom de l’ETF ou le symbole de celui-ci. Une autre méthode consiste à sélectionner sur la gauche l’onglet “Marchés” puis “ETF”. A la lettre V, vous pourrez alors retrouver les ETF Vanguard en actions. A la lettre B, vous trouverez aussi certains ETF obligataires Vanguard. Avec l’une ou l’autre solution, il faudra cliquer sur le bouton “Investir” de l’actif en question.

Avec l’exemple de l’ETF VOO, voici la fenêtre que vous retrouverez :

Etape 6 : Sélectionner les ETF de son choix et investir

Avant de placer son ordre, il faudra alors choisir le montant à investir, en unité de l’actif ou bien en unités monétaires.

C’est quoi un Tracker Vanguard ? 

Dans cette partie, nous allons définir ce qu’est un ETF et présenter les solutions apportées par Vanguard sur ce marché. En présentant notamment les caractéristiques des produits d’investissement.

Qui Est Vanguard ? 

Qui Est Vanguard ?  Vanguard est un acteur mondial majeur du secteur des ETF. Il s’agit d’un gestionnaire d’actifs au même titre que des entreprises comme Amundi, beaucoup plus connue en Europe et en France. A l’échelle mondiale, le groupe a été crée en 1974 et il est aujourd’hui présent sur plus de 20 sites. La méconnaissance du groupe sur le vieux continent tient au fait que Vanguard ne s’y soit implanté qu’en 2012. Plus de 18 000 personnes travaillent aujourd’hui pour la société. Il existe d’ailleurs une succursale du groupe Vanguard en France, à Paris.

Dans un classement de 2020, Vanguard apparaissait comme étant le second groupe mondial en terme de gestion d’actifs. Avec un encours 5 700 milliards de dollars. Un résultat uniquement dépassé par le groupe américain Blackrock et ses 7 300 milliards de dollars d’encours. A titre de comparaison, le groupe suisse UBS gère 3 500 milliards d’encours, JP Morgan 2 500 milliards et Goldman Sachs 2 060 milliards.

En Europe, le marché est aussi dominé par des acteurs comme Allianz en Allemagne et ses 2 530 milliards d’actifs en gestion ou le groupe français Amundi et ses 1 790 milliards d’actifs en gestion.

Bon à savoir : Le groupe Vanguard est aussi le deuxième fournisseur mondial d’ETF, derrière BlackRock. Le groupe est par ailleurs le fournisseur de fonds communs de placement le plus important au monde.

Les chiffres présentés par Vanguard en date du 31 décembre 2020 parlent d’un encours total de 7 100 milliards de dollars.

Qu’est-ce Qu’un ETF Vanguard ?

Avant de comprendre comment fonctionnent les ETF Vanguard, il est nécessaire de définir clairement ce qu’est un ETF. Un ETF pour Exchange Traded Fund est un fonds indiciel qui permet d’investir simultanément dans plusieurs dizaines ou centaines d’entreprises. Pour investir en bourse, les ETF constituent des outils parfaits pour mettre en place une bonne stratégie de diversification.

Les ETF peuvent être composés d’actions ou d’obligations. En conséquence, selon les produits du fonds, le risque sera plus ou moins important. Les trackers ETF peuvent être de plusieurs natures.

  • ETF boursiers : ce sont des fonds indiciels qui dupliquent et suivent le cours d’un indice boursier comme le CAC 40 ou le Nasdaq.
  • Trackers géographiques : ces ETF répertorient des entreprises du même secteur géographique. Ce peut être des entreprises françaises, allemandes, américaines ou encore de toute l’Union européenne.
  • Trackers sectoriels : il est alors question d’investir sur des actifs d’un même secteur. Il existe par exemple des ETF qui se focalise sur des entreprise de l’alimentaire, de la pharmacie ou encore plus récemment dans le domaine du cannabis.
  • Les ETF de matières premières : ils donnent accès à un panel de matières premières et permettent d’investir indirectement dans l’or ou le pétrole. Ils sont très volatils.

Comme vous l’aurez compris, un tracker ETF peut donc à la fois être dans plusieurs de ces catégories. Un ETF sur le CAC 40 sera en effet un ETF boursier mais également géographique. De manière très simple, les ETF Vanguard sont des fonds côtés en bourse et gérés par la société de gestion Vanguard.

Les Caractéristiques des ETF Vanguard

Les Caractéristiques des ETF Vanguard 

Vanguard n’est pas un groupe côté en bourse. Le groupe Vanguard est d’ailleurs détenu par les fonds et les ETF Vanguard, qui sont eux même la propriété des investisseurs. En d’autres termes, Vanguard fonctionne comme une structure mutualiste.

Cette structure permet notamment de proposer des frais sur les fonds, parmi les plus faibles du marché. En effet, la structure actionnariale de l’entreprise aux Etats-Unis permet de redistribuer les bénéfices sous une autre forme : celle d’une réduction des frais sur les fonds.

Vanguard ETF : Notre Top 10 Trackers 

Dans cette partie, nous allons mettre en avant plusieurs trackers Vanguard. Nous avons cherché à vous présenter des produits différenciés avec des ETF sur des indices boursiers ou encore des ETF sectoriels.

L’ensemble de ces trackers sont disponibles sur la plateforme eToro. Certains de ces ETF sont des produits du marché action, tandis que d’autres se focalisent sur les obligations.

1 – Vanguard S&P 500 ETF (VOO)

Il s’agit d’un des produits références lorsque l’on évoque les ETF Vanguard. Cet ETF, présent sur les marchés depuis juillet 2009, cherche à répliquer le cours de l’indice boursier américain de référence : le S&P 500. Un indice qui inclut plus de 80 % de la capitalisation boursière de l’ensemble des entreprises américaines et qui inclut les actions de groupes mondiaux comme Apple, Amazon, Facebook ou encore Booking, Nike, PayPal, Walmart et Netflix.

Cet ETF s’adresse essentiellement à un public qui souhaite le meilleur consensus entre forte diversification du portefeuille et facilité et faiblesse des coûts pour y parvenir. Il s’agit d’un fonds orienté et taillé pour les investisseurs à long terme qui souhaitent optimiser le ratio entre risque et récompense. Depuis sa création, le Vanguard S&P 500 ETF affiche un rendement annuel moyen de 15,31 %. Sur une échelle de risque graduée de 1 à 5, Vanguard évalue le produit à 4/5 en terme de risque.

Ci-dessous, vous trouverez quelques chiffres clés de cet ETF

  • Capitalisation boursière du fonds : 690 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : + 11,72 %
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : + 56,40 %
  • Nombre d’actions : 509
  • Poids des 10 plus grandes entreprises dans l’indice : 27,3 %
  • Niveau de risque : 4/5

Voici un aperçu du cours de cet ETF depuis sa mise sur le marché.


2 – Vanguard S&P 500 Growth ETF (VOOG)

Créé et mis sur le marché en même temps que l’ETF Vanguard VOO, VOOG propose d’investir sur les entreprises de croissance de l’indice S&P 500 Growth. Cet indice reprend une grande partie des valeurs de l’indice S&P 500, avec des actions de groupe comme Apple, Tesla, Microsoft ou Google. En ne prenant uniquement en considération que les actions de la catégorie “croissance” du S&P 500. En effet, les actions sont classés en deux catégories :

  • Actions de valeur : ce sont les actions les plus matures et les plus sensibles à l’économie et aux cycles
  • Actions de croissance : elles ont une certaine capacité à revoir leur capacité ou à s’adapter à leurs marchés par l’innovation.

Au sein de l’indice S&P 500, la segmentation des entreprises est proche des 50 % pour les deux groupes.

Bon à savoir : Il existe aussi un ETF Vanguard basé sur l’indice S&P 500 Value qui se concentre quant à lui uniquement sur les actions de valeur. Cet ETF Vanguard S&P 500 Value est aussi disponible sur la plateforme eToro via le symbole “VOOV”.

Comme pour l’ETF VOO, il s’agit d’un produit d’investissement à considérer sur une approche de long terme. En terme de risque potentiel, le produit est lui aussi noté à 4/5. L’indice est quant à lui moins diversifié avec les 10 plus grosses entreprises qui représentent environ 50 % du total de l’indice. Le secteur des technologies et de l’information représente plus de 40 % de l’indice.

Chiffres clés de l’ETF VOOG

En terme de rendement, cet ETF mis sur le marché en juillet 2010, affiche un rendement annuel moyen de 17,4 %. Soit un meilleur rendement que l’indice global S&P 500. Voici un aperçu du cours de l’ETF Vanguard S&P 500 Growth :

  • Capitalisation boursière du fonds : 5,2 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : + 9,46 %
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : + 59,4 %
  • Nombre d’actions : 237
  • Poids des 10 plus grandes entreprises dans l’indice : 49,7 %
  • Niveau de risque : 4/5


3 – Vanguard Small Cap ETF (VB)

Cet ETF se focalise sur les petites capitalisation boursières américaines. En dupliquant l’indice boursier CRSP US Small Cap. Il s’agit d’un indice boursier très diversifié offrant une exposition à de nombreux secteurs de l’économie. Le produit existe depuis 2004 mais il réplique l’indice CRSP US Small Cap uniquement depuis 2013. Le fonds cherche à détenir les actions de chaque groupe, proportionnellement à leur poids dans l’indice étudié. Les principales entreprises qui composent cet indice et l’ETF répliqué sont Steris, Idex ou encore Teledyne Technologies.

En terme de potentiel de risque, l’ETF est noté 5/5 par le groupe Vanguard. En effet, bien que diversifié, ce produit est constitué quasiment exclusivement d’actions et d’entreprises moins solides financièrement que les très grands groupes. Le produit s’adresse donc à des investisseurs conscients des risques.

Cet ETF peut être un actif idéal pour diversifier un portefeuille essentiellement constitué de grosses capitalisations (large cap).

Nous restons aussi dans une approche qui est celle du moyen à long terme. Depuis sa mise sur le marché en 2004, l’ETF affiche un rendement annuel moyen de 10,3 %.

Voici les principales données de l’ETF

  • Capitalisation boursière du fonds : 129 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : + 14,86 %
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : + 88,14 %
  • Nombre d’actions : 1 464
  • Poids des 10 plus grandes entreprises dans l’indice : 3 %
  • Niveau de risque : 5/5


4 – Vanguard Small-Cap Growth ETF (VBK)

Cet ETF existe aussi depuis 2004. Ce fond indiciel de gestion passive réplique le cours de l’indice boursier MSCI US Small Cap Growth Index. Celui-ci condense un certain nombre d’actions de croissance à faible capitalisation. Bien qu’il soit passé de l’indice MSCI à l’indice CRSP en avril 2013 comme l’ETF VB, le portefeuille du fonds est encore lié à l’indice référentiel de base MSCI.

Les tendances de cet ETF tendent à suivre celles de l’ETF VB, étant donné qu’il s’agit de deux produits assez similaires. On retrouvera des entreprises et des groupes comme Teledyne Technologies, PTC Inc ou encore Entegris INC comme entreprises principales de l’indice.

Cet ETF offre un cadre d’exposition idéal aux petites entreprises américaines. Il s’agit néanmoins d’un indice légèrement moins diversifié que certains que nous avons vu précédemment. En effet, celui-ci est dominé par des secteurs comme la santé (24,4 %) ou encore la technologie (21 %). D’autres secteurs comme les télécommunications ou l’énergie sont sous-représentés.

Voici quelques informations utiles sur l’indice répliqué par cet ETF

  • Capitalisation boursière du fonds : 35,9 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : + 7,56 %
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : + 83,49 %
  • Nombre d’actions : 639
  • Poids des 10 plus grandes entreprises dans l’indice : 6,3 %
  • Niveau de risque : 5/5

5 – Vanguard FTSE Developed Market ETF (VEA)

Cet ETF duplique l’indice boursier FTSE Developed All Cap (anciennement connu sous l’appellation de US Index. Le fonds VEA existe depuis juillet 2007. Il s’agit d’un indice qui regroupe des entreprises du monde entier. Les principales entreprises qui constituent cet indice sont Samsung, Nestle, Toyota ou encore LVMH pour ne citer que les plus connues.

Ce fonds s’adresse aux investisseurs qui souhaitent un ETF très diversifié : à la fois sur le nombre d’entreprise, sur les secteurs d’activité mais également sur les zones géographiques. Cet ETF vise donc à limiter l’exposition à des crises sectorielles ou à des règlementations géographiques.

Voici un aperçu des données principales de cet ETF

  • Capitalisation boursière du fonds : 147 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : + 8,89 %
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : + 50,84 %
  • Nombre d’actions : 4 045
  • Poids des 10 plus grandes entreprises dans l’indice : 9,6 %
  • Niveau de risque : 5/5

6 – Vanguard FTSE Europe ETF (VGK)

Le fonds VGK de Vanguard est un fonds qui réplique l’indice FTSE Developed Europ All Cap. Cet indice compile différentes actions émises par les principales entreprises et marchés européens. L’investisseur pourra y trouver des actions de sociétés autrichiennes, belges, danoises, finlandaises, françaises, grecques, allemandes, irlandaises ou encore italiennes ou espagnoles.

On y trouvera des entreprises comme Nestle, Royal Dutch Shell, Novartis ou encore LVMH. L’allocation géographique est orientée en majorité vers le Royaume-Uni (24 %), la France (15 %) et l’Allemagne (14 %).

Cet ETF s’adresse aux investisseurs qui souhaitent s’exposer aux actions européennes de groupes plus ou moins importants. Il offre une large gamme de secteurs ainsi que de très nombreuses entreprises européennes. Depuis sa mise sur le marché, l’ETF affiche un rendement annuel moyen de 5,11 %.

Voici quelques données clés de l’ETF VGK

  • Capitalisation boursière du fonds : 21 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : + 10,89 %
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : + 46,86 %
  • Nombre d’actions : 1 325
  • Poids des 10 plus grandes entreprises dans l’indice : 15,3 %
  • Niveau de risque : 5/5


Sachez qu’il est également disponible sur la plateforme de trading eToro.

7 – Vanguard Real Estate ETF (VNQ)

Cet ETF Vanguard permet d’investir dans des sociétés d’investissement immobilier (REIT). Il cherche à répliquer l’indice MSCI US Investable Market Real Estate 25/50. Via ce produit, il est donc possible de s’exposer à des sociétés qui achètent et investissent dans toutes sortes de biens immobiliers, que ce soit des hôtels, des immeubles de bureaux ou encore de l’habitat. Les principales sociétés de cet indice sont Prologis INC, American Tower Corp ou encore Public Storage.

Ce fonds existe depuis 2004. Il s’agit d’un fonds qui mêle les actions avec un certain nombre d’obligations. De ce fait, il offre une opportunité de diversification à tout ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier sans avoir à passer par l’achat d’un bien physique. De plus, il permet de diversifier son portefeuille entre allocation en actions mais aussi en obligations.

Voici quelques données clés pour mieux comprendre l’ETF Vanguard Real Estate

  • Capitalisation boursière du fonds : 68 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : + 15,67 %
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : + 36,78 %
  • Nombre d’actions : 174
  • Poids des 10 plus grandes entreprises dans l’indice : 44,8 %
  • Niveau de risque : 4/5

8 – Vanguard Health Care ETF (VHT)

Il s’agit de notre huitième fonds indiciel. Comme un grand nombre de fonds du groupe Vanguard, VHT est aussi un actif disponible depuis 2004. Il réplique la performance et le cours de l’indice MSCI US Investable Market Index (IMI) / Health Care 25 / 50. Il s’agit d’un indice exclusivement consacré aux entreprises du secteur de la santé. On y retrouve des groupes comme Johnson & Johnson, Pfizer ou encore Abbott Laboratories.

Cet ETF ne présente pas de diversification sectorielle. Néanmoins, il s’appuie sur un marché ou les besoins ne sont pas directement dépendants des crises. A l’instar d’autres secteurs économiques comme l’alimentation. Le poids des 10 plus grandes entreprises de l’indice (plus de 40 %) pourrait néanmoins finir de faire douter les investisseurs en quête d’un placement diversifié.

En termes d’activité, le fonds semble néanmoins proposer une légère diversification avec des entreprises pharmaceutiques, des groupes de logistique de la santé ou encore des biotechs.

Voici un aperçu des chiffres clés de cet ETF

  • Capitalisation boursière du fonds  : 16 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : + 8,28%
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : + 39,54 %
  • Nombre d’actions : 449
  • Poids des 10 plus grandes entreprises dans l’indice : 41,1 %
  • Niveau de risque : 5/5

9 –  Vanguard Long Term Bond ETF (BLV)

Il s’agit d’un fonds obligataire Vanguard, existant depuis 2007. Celui-ci réplique les niveaux de l’indice Bloomberg Barclays US Long Government / Credit Float Adjusted. Il inclut les émissions d’obligations libellées en dollars d’organismes comme le gouvernement américain ou les sociétés de première catégorie pour des échéances supérieures à 10 ans. Plus de 80 % des actifs du fonds sont investis dans des obligations de l’indice.

Ce fonds privilégie en priorité les émissions d’obligation du trésor américain avec une répartition du capital d’environ 40 %. Etant donné la maturité des obligations, cet investissement s’adresse à des profils qui souhaitent miser sur le long terme et avec une plus grande marge de sécurité de leurs actifs.

D’autres secteurs comme la finance (environ 10 %) ou encore l’industrie (35 à 40 %) sont aussi des pourvoyeurs d’investissement du fonds. En terme de diversification, on pourra regretter que 90 % des obligations dans lesquelles le fonds investit, sont américaines.

Chiffres Clés de BLV

  • Capitalisation boursière du fonds : 10 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : – 2,53 %
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : – 7,72 %
  • Nombre d’obligations : 2 707
  • Niveau de risque : 3/5

10 – Vanguard Short Term Bond ETF (BSV)

Il s’agit d’un fonds obligataire comme BLV avec un horizon de temps différent. Si avec le fonds BLV nous étions sur des émissions obligataires d’une maturité supérieure à 10 ans, nous sommes ici sur une période de temps plus restreinte : de 1 à 5 ans. Le fonds investit dans des obligations du gouvernement américain, des obligations émises par des sociétés reconnues de première catégorie ou encore des obligations étrangères émises en USD. Ce fonds réplique l’indice Bloomberg Barclays US 1-5 Year Government / Credit Float Adjusted. Plus de 80 % des actifs de cet ETF sont investis dans des obligations référencées au sein de cet indice.

Pour les investisseurs, il s’agit d’un outil qui permet de prendre peu de risque. Ce qui explique son rendement annuel moyen depuis 2007 qui est de 2,84 % par an. L’argument principal pour investir dans ce fonds est la sécurité qu’il offre. Avec des actifs obligataires mais aussi de nombreux émetteurs différenciés. Cela peut être un ETF intéressant à coupler avec des fonds en actions Vanguard.

Voyons ensemble quelques chiffres clés de cet ETF

  • Capitalisation boursière du fonds : 65 milliards de dollars
  • Evolution du cours depuis le début de l’année 2021 : – 0,37 %
  • Evolution du cours sur les 12 derniers mois : + 1,66 %
  • Nombre d’obligations :  2 674
  • Niveau de risque : 1/5

Pourquoi Investir dans un ETF Vanguard ?

Ici, nous allons voir pourquoi investir via un ETF Vanguard peut être une bonne solution.

ETF Vanguard : Investir avec un Leader Mondial de la Gestion d’Actif

Comme nous l’avons vu, le groupe Vanguard est l’un des mastodontes de la gestion d’actif. Un groupe au savoir-faire qui n’est plus à démontrer et qui peut proposer une palette de fonds beaucoup plus large que la concurrence.

Investir via Vanguard, c’est profiter d’un groupe qui propose plus de 400 fonds et qui gère plus de 7 000 milliards de dollars d’actif. Soit près de deux fois le PIB annuel de la France ou encore 4 à 5 fois l’indice français de référence : le CAC 40. Le groupe Vanguard peut aussi se targuer d’avoir su séduire plus de 20 millions de clients à travers le monde.

Des Frais Parmi les Plus Compétitifs du Marché

Des frais parmi les plus compétitifs du marché 

Le fonctionnement du groupe Vanguard lui permet de mettre en place des frais relativement limités. En effet, Vanguard est en réalité une entreprise appartenant à ses clients. Son ambition n’est pas de gérer du bénéfice. Dès qu’elle réalise des économies d’échelle, l’entreprise cherche à faire baisser les frais des fonds. En effet, la taille du groupe lui permet aussi de faire profiter sa clientèle de frais réduits.

Pour ses fonds actifs, Vanguard annonce des frais sur les ETF aux alentours de 0,20 %. Avec des frais sur certains fonds qui descendent même sous les 0,10 %. Sur ce point, le groupe affiche des performances qu’il est difficile de concurrencer. Chez Vanguard, les ETF en gestion active affichent des frais moyens de 0,22 % par an. Incomparable avec le coût moyen des fonds actifs en France qui flirte avec les 2 %.

Avec des coûts faibles, peu de commissions ou de frais de gestion, Vanguard permet de garantir des performances plus élevées pour des produits d’investissement similaires. En effet, la performance est à la fois liée au rendement des actifs du fonds mais également dépendante des commissions prélevées sur la performance.

Vanguard : Groupe Stable et Indépendant

La structure mutualiste du groupe lui confère une certaine forme de stabilité. En effet, les clients du groupe peuvent rester sereins quant à un hypothétique rachat de la société. Celle-ci n’étant pas concentrée entre les mains d’un faible nombre de personnes, chaque client n’a pas à craindre un rachat du groupe Vanguard. Investir en passant par des ETF ou des produits Vanguard, c’est aussi faire le choix de la tranquillité.

Un Groupe qui se Base sur les Principes d’Équilibre et de Discipline

Le succès de Vanguard tient au respect scrupuleux de certains principes fondateurs comme l’équilibre du portefeuille. Constituer un portefeuille équilibré pourrait être assimilé à une recette de cuisine. Les ingrédients choisis par les gestionnaires Vanguard permettent un équilibre parfait et une certaine complémentarité des produits d’investissement.

Le groupe confirme via des recherches menées que l’allocation d’actifs serait responsable de 80 % des rendements d’un portefeuille diversifié.

La discipline est aussi une valeur centrale du groupe Vanguard. Avec des centaines de professionnels qui connaissent parfaitement les marchés financiers et qui savent faire preuve d’une vision de long terme. Même en cas de crise. Si la modification de l’allocation des ressources (arbitrage) peut être une solution, elle ne l’est pas systématiquement.

Des fonds ETF Éligibles au PEA

Des fonds ETF éligibles au PEA

En passant par un intermédiaire auprès duquel vous pouvez ouvrir un plan épargne en actions, vous pourrez y incorporer des ETF Vanguard. Si le courtier sollicité prétend que les fonds Vanguard ne sont pas éligibles au PEA, sachez que vous pouvez lui présenter la fiche de l’ETF en question. Une fiche disponible directement sur le site de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Voici deux exemples de fonds ETF Vanguard qui sont éligibles au PEA :

  • Vanguard FTSE Developed Europe UCITS ETF – EUR
  • Vanguard FTSE Developed Europe ex UK UCITS ETF – EUR

D’autres fonds comme le Vanguard S&P 500 UCITS ETF qui sont côtés sur la bourse Euronext de Paris ne sont quant à eux pas éligibles au PEA. Cet ETF, comme bien d’autres sont en revanche disponibles via un compte titre ordinaire (CTO)

Investir dans un Produit Diversifié et Liquide

Ce point est valable pour l’ensemble des ETF, que ceux ci soient ou non des ETF Vanguard. Comme nous l’avons expliqué, un ETF est un fonds indiciel qui réplique le cours d’un indice boursier comme le Dow Jones, le CAC 40 ou encore le DAX 30.

Rappelons également qu’un ETF est un fonds d’investissement côté en bourse. Un fonds qui possède donc un cours en continu et au sein duquel il est beaucoup plus facile d’entrer ou de sortir qu’un fonds d’investissement classique. Cette caractéristique confère aux fonds indiciels, une certaine forme de liquidité que ne possèdent pas les fonds d’investissement non côtés.

Combien Peut-on Gagner avec un ETF Vanguard ?

Difficile de répondre précisément à cette question. Comme pour n’importe quel placement, l’espérance de gain est fonction du risque. Avec un ETF peu risqué, les perspectives de gain restent faibles, tout comme le risque de perte en capital.

À l’inverse, en misant sur des produits plus risqués, les perspectives de rentabilité sont plus fortes. Celles-ci augmentent alors proportionnellement au risque pris.

Les Performances Passées d’ETF Vanguard

Voici un tableau récapitulant les performances des ETF Vanguard présentés plus haut dans l’article. Pour chacun de ces trackers, nous avons détaillé la performance sur 1, 5 et 10 ans. La performance depuis la création du produit d’investissement sera également détaillée.

Pour construire ce tableau, nous avons repris les données accessibles sur la plateforme Vanguard.

Fonds / Performance 1 an 5 ans 10 ans Depuis création
S&P 500 ETF (VOO) + 56,40 % + 16,27 % + 10,85 % + 11,93 %
S&P 500 Growth EFT (VOOG) + 59,40 % + 19,19 % + 16,00 % + 17,37 %
Small-Cap ETF (VB) + 88,14 % + 15,62 % + 12,16 % + 10,31 %
Small-Cap Growth ETF (VBK) + 83,49 % + 19,08 % + 13,17 % + 11,07 %
FTSE Developed Markets ETF (VEA) + 50,84 % + 9,65 % + 5,98 % + 2,91 %
FTSE Europe ETF (VGK) + 48,86 % + 8,76 % + 5,52 % + 5,11 %
Real Estate ETF (VNQ) + 36,78 % + 6,12 % + 8,90 % + 8,57 %
Health Care ETF (VHT) + 39,54 % + 14,84 % + 15,98 % + 10,72 %
Vanguard Long-Term Bond ETF (BLV) –  2,53 % + 5,40 % + 6,97 % + 6,85 %
Short-Term Bond ETF (BSV) + 1,66 % + 2,25 % + 5,40 % + 6,97 %

Pour chacune de ces données de performance, il s’agit d’une performance annuelle moyenne. C’est à dire que sur les dix dernières années, l’ETF VOO S&P 500 croit en moyenne de 10,85 % par an. On constate que les 12 derniers mois ont été particulièrement propices à ces produits, poussés évidemment par les cours boursiers fortement haussiers depuis le krach lié à la crise sanitaire en mars 2020.

Attention : La performance passée des fonds ou de n’importe quel actif ne saurait présager de performances futures du même niveau.

ETF Vanguard : Les Frais à Connaître

En 2019, Vanguard annonçait réduire encore ses frais sur les fonds et notamment ses ETF. Avec une réduction sur 31 fonds directement accessibles par les investisseurs français.

Les frais Vanguard et l’Importance de l’ “Expense Ratio

Les frais Vanguard et l'importance du "Expense Ratio" Pour les ETF, un”Expense Ratio” est un outil particulièrement utile pour regrouper l’ensemble des frais. Ce ratio traduit en effet le rapport entre les coûts du fonds et la valeur de celui-ci. Plus ce ratio est faible et plus les coûts sont faibles au regard de la taille du fonds.

Voici le ratio Expense pour l’ensemble des 10 trackers que nous avons évoqué plus haut :

  • S&P 500 ETF (VOO) : 0,03 %
  • S&P 500 Growth EFT (VOOG) : 0,10 %
  • Small-Cap ETF (VB) : 0,05 %
  • Small-Cap Growth ETF (VBK) :  0,07 %
  • FTSE Developed Markets ETF (VEA) : 0,05 %
  • FTSE Europe ETF (VGK) : 0,08 %
  • Real Estate ETF (VNQ) : 0,12 %
  • Health Care ETF (VHT) : 0,10 %
  • Long-Term Bond ETF (BLV) : 0,05 %
  • Short-Term Bond ETF (BSV) : 0,05 %

La structure du groupe Vanguard lui permet de proposer des frais faibles comparativement à la concurrence.

Les Frais Prélevés par eToro

A ces frais, il faudra également ajouter les frais prélevés par la plateforme eToro. Avec notamment des frais de conversion (exprimés en pips) au moment du dépôt et du retrait sur la plateforme. Ces frais peuvent varier en fonction de la monnaie dans laquelle vous effectuez le dépôt.

Pour chaque retrait, eToro prélève également un montant fixe de 5 $, quel que soit le montant retiré. Le montant de retrait minimum est quant à lui fixé à 30 $, ou tout autre équivalent dans une autre devise. Sur eToro, il existe aussi des frais d’inactivité. Ceux-ci sont de 10 dollars par mois, lorsque le compte n’est pas utilisé sur une période de 12 mois consécutifs.

Concernant les frais sur les ETF Vanguard, il est important de noter que la plateforme ne prélève aucune commission. C’est à dire aucun frais de gestion ni frais de ticket. Cela implique par ailleurs aucun frais de courtage ni aucun frais de roulement. En passant par eToro, vous n’aurez aucun frais d’entrée ou de sortie du fonds.

Les Trackers Vanguard, Pour Qui ?

Les Trackers Vanguard, pour Qui ?

Les trackers sont très nombreux. Comme nous l’avons vu, Vanguard gère près de 400 fonds différents dont 76 ETF différents. De facto, la palette est assez large pour couvrir l’ensemble des profils d’investisseur.

Les ETF Vanguard sont présent sur des indices boursiers, sur les bonds du trésor américain, sur les grandes, moyennes et petites capitalisations boursières ou encore sur des secteurs particuliers. Ainsi, via un ETF Vanguard, vous pourrez investir sur plusieurs secteurs différents. En d’autres termes, il existe autant d’ETF qu’il existe de profils d’investisseurs.

Bon à savoir : En passant par un gestionnaire d’actif, l’investissement minimum est bien souvent de 500 à 1 000 euros pour investir dans des ETF. En passant par un courtier en ligne, il est possible d’investir des sommes encore moins importantes.

En terme de niveau d’expérience, les ETF s’adressent aussi à tous les publics. Il s’agit en effet d’une gestion totalement pilotée qui permet de diversifier ses placements rapidement et facilement. Le tout avec des frais qui restent moindres. Pour un investisseur débutant, les ETF offrent une porte d’entrée à la fois pertinente mais aussi très accessible pour l’investissement en bourse. En quête d’un placement diversifié sur plusieurs entreprises de plusieurs secteurs ? Il faudra alors chercher à investir sur un ETF Vanguard qui réplique le cours d’indices boursiers comme le S&P 500.

Le broker ETF eToro, qui propose une trentaine de trackers Vanguard, peut être tout à fait adaptée à l’ensemble de ces profils. Si les traders de longue date pourraient mettre en avant la trop grande simplicité de la plateforme, eToro tend de plus en plus à développer des fonctionnalités avancées. Tout en restant une plateforme intuitive et ergonomique, à l’attention des investisseurs et traders qui débutent.

Les Risques à Connaître avant d’Investir en Fonds Indiciels

Si les ETF disposent d’un certain nombre d’avantages, il existe évidemment des risques à investir dans ce type d’actifs. Des risques que nous allons vous présenter ici.

Risque de Perte en Capital

Risque de perte en capital

L’investissement dans les ETF ne se fait pas systématiquement avec une garantie du capital. A fortiori pour l’investisseur qui souhaite miser sur des ETF particulièrement volatils comme ceux sur les matières premières. Ce qu’il est important de comprendre, c’est que de manière générale, plus les perspectives de rendement sont élevées et plus les risques de perte en capital le seront également.

Le risque opérationnel et les défaillances internes d’un gestionnaire d’actif peuvent aussi être la source d’une perte en capital pour les investisseurs.

Souscrire à un ETF Vanguard qui réplique un indice boursier comme le S&P 500 peut vous faire perdre une partie de votre investissement. Dans des proportions non mesurables. En revanche, en souscrivant à un ETF qui prend pour base un bon du trésor, le capital investit sera garanti.

Bon à savoir : Pour un ETF composé à 100 % d’actions, on entendra aussi souvent parler de “risque action”. Celui-ci traduit le fait que le fonds est exposé entièrement à des actifs comme les actions.

Le Risque de Liquidité

Il s’agit d’un second facteur de risque à identifier et comprendre avant d’investir dans des ETF Vanguard. Schématiquement, ce risque intervient lorsque le fonds n’est plus côté sur un marché. Pouvant créer une chute de son cours et un mouvement de panique à la revente des parts.

Pour de nombreuses raisons, une place de cotation pourrait affecter la cotation du fonds sur les marchés. Cela peut arriver lorsque la valeur liquidative indicative du fonds ne peut être calculée. Le fonds peut ne plus être côté lorsque le sous-jacent voit son marché également suspendu. Mais ce risque peut aussi exister en cas de panne ou de défaillance informatique des places boursières qui cotent le fonds.

Dans le cas ou une ou plusieurs valeurs d’un indice de référence venaient à ne plus être disponibles pendant un certain laps de temps, cela pourrait aussi suspendre la cotation de l’ETF.

Le Risque de Contrepartie

Avec des ETF gérés en réplication synthétique, le gestionnaire d’actif pourra conclure des contrats d’échange à terme, aussi connus sous le nom de “total return swap”. Il s’agit alors de négocier avec un établissement de crédit l’échange de la performance de l’indice contre une autre performance.

Lorsque l’établissement de crédit avec lequel a été conclu le contrat n’est pas en mesure d’honorer ses engagements, le fonds se trouve en proie avec le risque de contrepartie. Tout simplement car celle-ci n’existe plus.

Le Risque de Change

Le risque de change Il se matérialise lorsque vous investissez sur un ETF Vanguard dans une autre devise que la vôtre. Si il est possible de bénéficier d’un taux de change favorable entre l’investissement et le désengagement du fonds, il est aussi possible de voir sa marge érodé par une conversion moins avantageuse.

Pour supprimer ce risque, il peut être opportun d’investir sur des ETF Vanguard libellés en euros.

Le Risque de Crédit et de Taux

Ces risques sont propres aux ETF obligataires. Le risque de crédit correspond à la baisse de la qualité de crédit d’un ou de plusieurs émetteurs obligataires privés. Le risque de crédit inclut également le risque de défaillance de l’émetteur. Ce risque de crédit peut peser sur le fonds et sur sa valeur liquidative.

Il en est de même pour le risque de taux. Les prix des instruments de l’ETF peuvent varier en fonction d’une modification des taux d’intérêt. Lorsque les taux d’intérêts augmentent ou diminuent, cela peut influencer significativement la valeur liquidative du fonds.

ETF Vanguard : Nos 5 conseils Avant d’Investir

Comme pour tout type d’actif, il est nécessaire d’avoir un plan d’action solidement construit avant d’investir dans des ETF Vanguard. Voici ici 5 conseils pour optimiser votre investissement.

1 – Définir son Profil de Risque

Avant d’investir, quel que soit l’actif, il est important de définir son profil de risque. Pour définir au mieux celui-ci, trois axes sont essentiels :

  • L’horizon de l’investissement : à court, moyen ou long terme, on ne privilégiera pas les mêmes ETF. Cet horizon tiendra lui même compte de l’objectif du placement, de votre âge, situation patrimoniale.
  • L’aversion au risque : il s’agit de votre acceptation du risque. Ce paramètre est différent selon chaque personne.
  • L’objectif du placement : de l’optimisation des placements en passant par la volonté de préparer au mieux sa retraite. Investir dans un ETF Vanguard peut aussi être une stratégie pour constituer un apport et investir dans l’immobilier.

2 – Garder un Œil sur les Performances Passées du Fonds

Ce conseil est directement lié au précédent. En effet, le rendement est systématiquement fonction du risque. Un fonds qui a affiché des performances à deux chiffres est un fonds sur lequel le risque de perte en capital est plus important qu’un fonds plus défensif. Il convient donc de ne pas regarder les performances passées à la seule lumière des performances.

L’important est de rechercher ici le meilleur ratio possible entre Reward et Risk. C’est à dire que l’on cherchera le meilleur compromis entre le risque et la récompense. Dans l’idéal, il faudrait trouver un fonds peu risqué offrant une importante rentabilité. Mais les moutons à cinq pattes n’existent pas.

3 – Utiliser le Compte Démo des Plateformes

L’intérêt de recourir aux comptes démo est double. Premièrement, cela vous permettra de tester en grandeur nature vos stratégies d’investissement. Deuxièmement, recourir au compte démo permet en outre de se familiariser avec les fonctionnalités et les outils d’une plateforme.

Si vous passez par un courtier en ligne comme eToro, vous aurez accès à un compte démo en illimité. Ce n’est pas systématiquement le cas avec les autres plateformes qui permettent d’accéder à ce type de compte uniquement pendant une période limitée. Celle-ci est souvent de 30 jours.

4 – Privilégier des Indices Larges

Privilégier des indices larges

Plus le sous-jacent sur lequel se base l’ETF est large, plus la diversification du portefeuille le sera. Comme nous l’avons vu, le groupe Vanguard propose par exemple un ETF sur l’indice boursier S&P 500. Il s’agit ici d’un indice extrêmement large qui reprend les 500 plus grandes sociétés américaines cotées en bourse.

Si l’indice est fortement dominé par les géants du numérique comme Facebook, Apple, Amazon ou encore Microsoft ou Google, cet indice est présent sur l’ensemble des secteurs économiques : de la santé en passant par l’énergie, l’immobilier, l’alimentation, les services publics, la finance et la banque ou encore l’industrie pharmaceutique.

Il est aussi possible d’opter pour des indices avec autant d’entreprises mais sur des capitalisations boursières globales moindres. De plus, les ETF reprenant les plus larges indices sont aussi des actifs plus liquides que ceux qui sont hyper-spécialisés.

5 – Rester Attentif à la Qualité de Réplication de l’Indice

L’objectif d’un ETF est de répliquer un indice boursier. Plus le cours de l’ETF est calqué sur celui de l’indice boursier et plus on pourra considérer que la réplication de l’indice est bonne.

Pour cela, il est possible d’utiliser deux méthodes pour les ETF Vanguard mais aussi pour les autres ETF.

  • Le tracking difference : elle mesure les différences de rendement entre le fonds étudié et l’indice répliqué
  • Le tracking error : elle précise l’écart type des différences de rendement

L’outil tracking difference s’utilise au jour le jour pour mesurer les différences. Il s’agit d’une donnée court-termiste alors que la tracking error se focalisera sur un horizon de temps plus grand. En règle générale, on considère que les trackers qui utilisent la réplication synthétique restent plus fidèles au cours de l’indice boursier que les trackers utilisant la réplication physique.

Conclusion : Faut-il Investir en ETF Vanguard en 2021 ?

Les ETF sont de très bons outils pour diversifier son portefeuille d’actifs à moindre coût. Une affirmation d’autant plus réelle lorsque l’on parle d’ETF Vanguard qui sont parmi les plus compétitifs en terme de frais prélevés. Les principaux avantages à l’investissement dans ces produits tient en deux notions : simplicité et faible coût.

Le groupe Vanguard est parmi les leaders mondiaux en ce qui concerne la gestion d’actif. Il est possible de trouver parmi l’un des 400 fonds et des 76 ETF, un produit parfaitement adapté à son profil. Car il est important de comprendre que l’investissement doit se faire à la lumière de plusieurs paramètres. Les motifs du placement, votre âge, votre situation familiale et patrimoniale sont autant de caractéristiques qui viendront sensiblement modifier le choix du meilleur produit d’investissement.

En passant par une plateforme comme eToro par exemple, vous pourrez accéder à une trentaine de trackers Vanguard. En plus de cela, plus de 200 autres ETF sont accessibles sur eToro. Tout comme d’autres classes d’actifs avec des actions, des cryptomonnaies, des matières premières et aussi des devises. 

Questions Fréquentes

Est ce qu'un fonds d'investissement est plus efficace qu'un fonds indiciel ?

Le fonds d'investissement va consister à essayer de battre le marché en sélectionnant un à un des produits à ajouter au portefeuille d'actifs. En contrepartie de ce temps passé à l'analyse, les frais prélevés seront beaucoup plus important qu'avec un ETF.

Pourquoi les frais sont-ils aussi faibles sur les ETF ?

Les ETF présentent des frais moindres par rapport aux fonds actifs qui disposent de gestionnaires de fonds. En effet, un ETF ne nécessite pas les services d'un ou de plusieurs gérants qui viennent éroder le rendement. Une affirmation d'autant plus vraie dans le cadre de Vanguard, connu pour être l'un des acteurs proposant les frais parmi les plus faibles du marché sur les ETF.

Pourquoi est-ce important de se focaliser sur les frais d'un ETF ?

La performance intrinsèque des produits qui composent le fonds et les frais prélevés sont les deux composantes qui déterminent la performance. Pour améliorer la performance de son investissement il faut donc chercher des actifs plus performants ou / et des fonds qui facturent le moins de frais possible. Sur ce dernier point, les ETF Vanguard sont parmi les plus efficaces du marché. Les frais représentent par ailleurs le seul point sur lequel les investisseurs ont le contrôle, contrairement aux performances du marché.

Est ce que les ETF Vanguard donnent le droit de percevoir des dividendes ?

Oui. En passant par le gestionnaire de fonds ou même en passant par un broker en ligne comme eToro, si le fonds ETF dans lequel vous investissez comprend le versement de dividendes, alors il sera possible de les percevoir.

Va-t-on vers une explosion de l'investissement en ETF ?

Le marché américain semble sur ce point beaucoup plus mur que le marché français et européen. Néanmoins, il semblerait que le marché européen des ETF tendent à croitre de manière exponentielle depuis plusieurs années.

Qu'est ce que la valeur liquidative d'un fonds ?

La valeur liquidative correspond à la valeur d'une part du fonds.

ETF : quelles différences entre réplication physique et synthétique ?

Dans le cadre d'une réplication physique totale, l'ETF est un miroir des titres de l'indice, dans des proportions similaires à celui-ci. On parlera aussi de réplication physique directe. Dans le cadre d'un réplication physique échantillonnée ou optimisée, l'ETF cherche en fait à arbitrer entre liquidité et nombre de titres en cherchant à rester au plus proche de l'indice suivi. Pour une réplication synthétique, l'ETF va chercher à choisir des actifs qui ne sont pas liés à l'indice boursier mais qui restent très liquides. Des actifs qui seront complétés par un swap auprès d'organismes comme les banques. La plupart des ETF Vanguard utilisent l'approche synthétique, réputée plus fiable à court et moyen terme pour réplique un indice boursier.

Romain Boyer
Après une licence en économie, un master en management stratégique et un voyage de près de 18 mois à travers le monde, je me suis lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur mon métier, j’écris principalement sur les thématiques naturellement liées à ma formation : finance, économie, immobilier.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here