Les Produits Structurés : Guide Complet 2020

0
0

Les produits structurés sont des investissements relativement complexes qui combinent plusieurs instruments financiers afin de remplir des objectifs personnalisés. Il s’agit la plupart du temps d’un investissement réservé aux investisseurs disposant de gros capitaux. Il faut aussi une connaissance poussée des marchés financiers.

Dans ce guide, nous allons donc vous expliquer ce que sont les produits structurés. Nous verrons comment ils se composent, quels sont les différents types de produits structurés et d’autres informations clés. Nous vous fournirons également de précieux conseils pour bien investir dans un produit structuré. Enfin, nous vous présenterons d’intéressantes alternatives, si votre situation ne vous permet pas de vous diriger vers ce type d’investissement.

Un produit structuré, c’est quoi ? 

produits structurés

Les produits structurés sont des investissements complexes qui rassemblent normalement des actifs liés à des intérêts plus un ou plusieurs produits dérivés. Ils sont généralement liés à un indice boursier ou à un panier de titres. Ils sont conçus pour faciliter la réalisation d’objectifs risque-rendement très personnalisés.

Pour ce faire, on prend un titre traditionnel tel qu’une obligation classique de qualité investissement. Ensuite, on remplace les caractéristiques de paiement habituelles – coupons périodiques et capital final – par des paiements non traditionnels dérivés de la performance d’un ou plusieurs actifs sous-jacents, plutôt que du flux de trésorerie de l’émetteur.

L’utilité des produits structurés

L’un des principaux moteurs de la création de produits structurés était la nécessité pour les entreprises d’émettre des titres de créance bon marché. Ils sont devenus populaires en Europe et ont gagné en popularité aux États-Unis, où on les propose fréquemment en tant que produits enregistrés auprès de la SEC.

Cela signifie qu’ils sont accessibles aux investisseurs particuliers au même titre que les actions, les obligations, les fonds négociés en bourse (ETF) et les fonds d’investissement.

Leur capacité à offrir une exposition personnalisée à des classes et sous-classes d’actifs autrement difficiles à atteindre rend les produits structurés utiles comme complément aux composantes traditionnelles des portefeuilles diversifiés.

Quels rendements espérer pour les produits structurés ?

Les émetteurs versent normalement des rendements sur les produits structurés une fois qu’ils arrivent à échéance. Les gains ou les rendements de ces résultats de performance sont conditionnels en ce sens que, si les actifs sous-jacents rapportent “x”, alors le produit structuré rapporte “y”. Les objectifs de gains sont généralement compris entre 6 % et 8 % par an.

Cela signifie que les produits structurés sont étroitement liés aux modèles traditionnels de fixation du prix des options, bien qu’ils puissent également contenir d’autres catégories de produits dérivés tels que les swaps, les contrats à terme, ainsi que des caractéristiques intégrées qui comprennent une participation à effet de levier à la hausse ou des coussins de sécurité à la baisse.

Attention : La complexité des produits structurés peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Pour accéder à un large choix de produits financiers, des plus simples aux plus complexes, renseignez-vous sur le courtier en ligne eToro.

Les composants des produits structurés

Dans cette section, nous vous fournirons plus de détails sur chacune des quatre composantes de base des produits structurés. La compréhension de ces quatre éléments peut aider à examiner n’importe quelle structure. Cela vous donnera également une idée des variables que vous pouvez choisir et ajuster lorsque vous créez vos propres produits structurés.

Échéance

Il s’agit de la période pendant laquelle un produit structuré est détenu. Les échéances peuvent aller de 6 mois à 20 ans, et dans la plupart des cas, les échéances des produits structurés sont comprises entre deux et cinq ans.

Sous-jacent

La performance d’un produit structuré suit généralement la performance d’un actif sous-jacent – un indice, une action, un groupe d’actions, une matière première ou une devise étrangère – sur la période d’échéance.

Protection sur les produits structurés

Il s’agit du montant pour lequel un investisseur est protégé contre les baisses de prix de l’actif sous-jacent. Tant que l’actif sous-jacent ne baisse pas plus que le montant de la protection, l’investisseur récupère son capital et n’est pas exposé à des pertes supplémentaires. Cette protection peut prendre la forme d’une protection dure ou d’une protection souple.

  • Protection dure : il s’agit d’un type de protection plus conservateur, la protection dure sert de tampon contre les pertes. Si la baisse du prix sous-jacent dépasse le niveau de protection, l’investisseur ne sera exposé qu’aux pertes dépassant le montant de la protection.
  • Protection douce : ce type de protection agit comme une barrière contre les pertes. Si le niveau de protection est franchi, l’investisseur est exposé à la totalité des pertes de l’actif sous-jacent. En raison du risque supplémentaire lié à une barrière, vous pouvez obtenir des rendements potentiellement plus élevés que ceux d’une protection dure.

Rendement / remboursement

C’est le montant que l’investisseur reçoit pendant la durée du billet si certaines conditions de marché sont remplies. Il existe deux types de structures de base de ROI qui couvrent la majorité des types de produits structurés, mais il en existe beaucoup d’autres.

  • Revenu : fournit aux investisseurs un niveau de rendement fixe avec des paiements de coupon périodiques
  • Croissance : donne aux investisseurs un niveau de participation à la hausse sur l’actif sous-jacent

En combinant les quatre variables ci-dessus, un investisseur peut créer un produit structuré pour presque tous les objectifs d’investissement.

Les différents types de produits structurés

marchés

Le marché de détail dispose d’une gamme de différents types de produits structurés.

Dans cette section, nous passerons en revue les types les plus courants et examinons leur pertinence pour différents investisseurs et différents scénarios de marché.

Auto-call (ou Kick Out)

Un auto-call peut avoir une durée maximale définie. Mais peut arriver à échéance plus tôt à des dates d’anniversaire spécifiques. Tout dépend en fait si des conditions préétablies définies dans les conditions du produit se remplissent.

L’exemple le plus simple serait que si l’actif sous-jacent (par exemple le CAC 40) est à son niveau initial ou au-dessus un an après la date de début, le plan arriverait à échéance/se désengagerait, remboursant intégralement le capital initial des investisseurs avec un coupon fixe.

Si le CAC 40 est inférieur au niveau initial, le plan se poursuit jusqu’à la date anniversaire suivante, où, si le CAC est supérieur, le plan arrivera à échéance en remboursant l’investissement initial plus deux fois le coupon fixe. Ce plan se poursuit chaque année, en ajoutant un autre coupon fixe chaque année jusqu’à ce que le plan soit lancé ou qu’il atteigne la fin de la durée d’investissement, qui est généralement de six ans.

Si l’indice de référence est supérieur, le plan arrive à échéance en rapportant le capital initial plus six fois le coupon fixe. Si l’indice est inférieur, le plan ne rapporte que le capital initial. À moins que le CAC ne tombe sous la barrière (généralement 50 % du niveau initial). Dans ce cas le capital initial se réduit, en fonction de la baisse de l’indice pendant la durée de l’investissement.

Dans quel cas choisir un auto-call ?

Si les investisseurs ont des perspectives de marché modérées ou positives dans la mesure où ils pensent que les marchés vont augmenter à court terme, un auto-call est une option qui vaut la peine d’être explorée, car ils peuvent arriver à échéance à des dates définies avec des gains définis en cas de hausse très modérée du marché ou, dans certains cas, de baisse modérée.

Produits structurés de croissance

Ce type de produit est conçu pour fournir une croissance, qui peut être un rendement fixe dépendant de la performance de l’actif sous-jacent sur la durée de l’investissement. La participation à l’actif sous-jacent est souvent plafonnée à un rendement maximum du capital investi et certains plans basés sur des dépôts offrent également un rendement minimum.

Dans quel cas choisir un produit structuré de croissance ?

Si un investisseur a des anticipations positives quant à l’orientation du marché et est prêt à bloquer son argent pendant une certaine période, généralement 5 à 6 ans, un produit structuré de croissance pourrait convenir à son portefeuille.

L’élément de participation adaptée de certains produits de croissance signifie qu’ils peuvent sérieusement surpasser les investissements passifs traditionnels tels que les fonds indiciels.

Bon à savoir : Certains produits structurés de croissance peuvent également générer de bons rendements même si les marchés sont en baisse, ce qui peut être intéressant pour les investisseurs plus prudents.

Produits structurés de revenu

C’est un investissement structuré généralement conçu pour fournir un revenu, payable mensuellement, trimestriellement ou annuellement. La conception du produit, en termes de rendement potentiel et de fréquence de paiement, peut largement varier en fonction des produits.

La majorité du marché des produits structurés à revenu est constituée de ce que l’on appelle les plans de revenu conditionnel. Cela signifie que le paiement de tout revenu dépend de la performance du ou des actifs sous-jacents. Certains produits de revenu conditionnel sont dotés d’une fonction de mémoire qui, sous réserve des circonstances, permet de payer les coupons impayés en raison de la performance antérieure du ou des actifs référencés.

Toutefois, investir dans un produit de revenu conditionnel signifie que les investisseurs doivent accepter le risque que si les conditions prédéfinies du produit ne sont pas remplies, le niveau de revenu espéré ne sera pas atteint.

Dans quel cas choisir un produit structuré de revenu ?

Les produits de revenu ne sont pas adaptés à un scénario de marché spécifique, mais sont achetés pour répondre aux besoins particuliers des investisseurs. La recherche d’un revenu, notamment en raison de la faiblesse des taux d’intérêt, est toujours une priorité pour la plupart des investisseurs, en particulier pour ceux qui, plus tard dans leur vie, ont des besoins de revenu tout au long de leur retraite.

Attention : Comme déjà expliqué, les produits structurés sont complexes. Ils ne conviendront donc pas à tous les traders, notamment les débutants. Pour accéder à un large choix de produits financiers moins complexes, renseignez-vous sur le courtier en ligne eToro. Les débutants y trouveront une plateforme intuitive et des outils intéressants comme le CopyTrading.

Pourquoi et quand investir dans un produit structuré ? 

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles il est judicieux d’investir dans un produit structuré. Voici pourquoi et quand investir dans des produits structurés.

Les rendements sont définis

produits structurés, pourquoi

Alors que l’achat de fonds implique un certain degré de confiance dans la capacité du gestionnaire à produire des rendements, les rendements des produits structurés sont définis dès le départ.

Comprendre les termes d’un produit et considérer les rendements potentiels dans différents scénarios de marché n’est pas difficile et peut faire une grande différence dans un investissement boursier.

Les barrières de protection

Investir dans un fonds traditionnel équivaut à participer à la hausse du marché, mais aussi à sa baisse. Les produits structurés comportent des “barrières” qui font que le marché peut chuter jusqu’à un certain montant, généralement de 40 % ou 50 %, avant que l’investissement ne suive la baisse.

Ces investissements offrent ainsi une bonne diversification du risque dans votre portefeuille et conviennent parfaitement aux investisseurs qui souhaitent être plus prudents sur le marché.

Des rendements attrayants

Les produits structurés ont prouvé à maintes reprises qu’ils offrent des performances constantes et enviables. Les produits structurés sont un type d’investissement passif.

Cependant, alors que les passifs traditionnels ont tendance à suivre le marché, les produits structurés de croissance offrent souvent une participation ciblée à la hausse de l’indice sous-jacent ou même un rendement fixe attrayant si l’indice augmente d’un montant quelconque.

Des résultats faciles à comprendre

Bien que les options de produits dérivés qui sous-tendent les produits structurés ne soient peut-être pas les plus faciles à comprendre, il n’est pas nécessaire de connaître tous les détails, car les résultats potentiels sont faciles à comprendre.

Frais réduits

L’avantage d’investir dans un produit structuré est que tous les frais sont payés d’avance, sans frais mensuels ou annuels additionnels, ce qui signifie que, comme vous connaissez les résultats potentiels et le moment où ils peuvent être obtenus, vous prenez par défaut en considération l’impact de tous les frais.

Diversifier son portefeuilleportefeuille

Alors que les fonds actifs, gérés par des gestionnaires de fonds professionnels, prennent des risques pour surperformer le marché, et que les autres investissements passifs suivent par nature le marché, les produits structurés offrent une protection du marché et parfois du capital.

Cela signifie qu’ils constituent un bon complément aux portefeuilles d’investissement pour diversifier le risque. En combinant des investissements dans un portefeuille présentant des profils de risque et des rendements potentiels différents, vous avez plus de chances d’obtenir les résultats que vous souhaitez, quelle que soit, dans une certaine mesure, la direction du marché.

La croissance du marché n’est pas essentielle pour réaliser un gain

L’obtention d’un rendement positif en investissant sur les marchés des actions dépend généralement de la croissance des actions sous-jacentes aux investissements. Un produit structuré traditionnel a généralement besoin que l’actif sous-jacent à un anniversaire prédéterminé soit supérieur au niveau initial pour arriver à maturité avec un gain.

Par conséquent, les produits structurés peuvent réaliser un gain sur des marchés stagnants ou en légère hausse. En outre, le lancement de produits structurés défensifs, qui offrent la possibilité de réaliser un gain même si l’actif sous-jacent baisse jusqu’à un montant prédéfini, démontre une fois de plus leur capacité à réaliser des rendements dans ce qui serait considéré comme de mauvaises conditions de marché.

Comment investir dans un produit structuré ?

Pour investir dans un produit structuré, il est nécessaire de détenir un compte d’investissement auprès d’une banque ou un courtier en bourse. Il est ainsi possible d’investir via différents enveloppes.

Compte titre

Un compte titre ordinaire (CTO) classique ouvert auprès de votre banque ou de votre courtier en ligne peut vous permettre d’investir dans un produit structuré.

Le compte titre est le type de compte qui vous offrira la plus grande liberté dans le choix de vos produits structurés, mais c’est aussi un compte qui n’offre aucun avantage fiscal.

PEA

Un Plan d’Epargne en Actions peut également servir d’enveloppe pour investir dans des produits structurés. L’offre dans le cadre d’un PEA est toutefois plus restreinte pour des raisons de réglementation.

L’avantage est que le PEA offre des avantages fiscaux.

Assurance vie

Un produit structuré peut également être inclus dans un contrat d’assurance vie. Notons qu’au niveau des avantages fiscaux, le contrat d’assurance vie est encore plus intéressant que le PEA. Le choix de produits structurés sera toutefois également encore plus restreint.

Vous ne disposez pas des comptes ci-dessus ? Vous pouvez vous tourner vers un courtier en bourse à la place, tel qu’eToro. Ainsi, vous pourrez facilement y investir en actions, ETF et autres, quelque soit votre niveau.

Produits structurés : quelles approches ? 

stratégies produits dérivésL’investissement dans des produits structurés peut se réaliser de différentes manières et avec diverses approches. En effet, la nature d’un produit structuré peut permettre d’envisager plusieurs approches d’investissement.

1 – Construire sur mesure selon sa stratégie, ses convictions et objectifs

L’investisseur peut construire un produit structuré sur mesure. Ainsi, il choisira les éléments suivants :

  • Les sous-jacents qu’il souhaite
  • Ses objectifs, en ligne avec ses convictions et anticipations d’évolution du marché en question

2 – Approche offensive ou prudente ?

Il faut aussi choisir son approche : offensive ou prudente. L’investisseur peut personnaliser le niveau de rendement/risque souhaités. Il peut chercher d’avantage de rendement, en prenant un peu plus de risques. Ou alors, limiter les risques en ciblant des gains moins importants.

Tout dépend donc de vos priorités. Si vous aimez le risque et chercher des hauts rendements, optez pour l’offensif. Dans le cas contraire, votre approche sera prudente.

3 – Niveaux de barrières de protection

Les niveaux de barrières de protection peuvent permettre à l’investisseur de se protéger contre des variations inverses à ses anticipations des marchés.

Les profils les plus prudents pourront choisir des barrières de protection défensives donnant une protection du capital jusqu’à 50 % par exemple. Les investisseurs les plus agressifs pourront choisir des barrières à 30 % ou 40 %.

4 – Rendement voulu

Une approche d’investissement en produits structurés peut également se baser sur le rendement voulu, en sélectionnant par exemple le sous-jacent et l’échéance.

Les objectifs de gains sont généralement compris entre 6 % et 8 % par an.

Produits structurés : coût, frais et investissement à prévoir

frais produits structurés

Les produits structurés sont des instruments financiers complexes et généralement très couteux pour l’investisseur. Les frais pratiqués peuvent être très variables selon les fournisseurs et les produits, et sont à consulter avant la signature du contrat.

Cela-dit, la plupart des produits structurés sont vendues avec des commissions intégrées qui réduisent considérablement le rendement de votre investissement. La plupart des courtiers perçoivent des commissions importantes pour vendre ces produits d’investissement et leurs commissions sont intégrées dans les frais.

Dans un portefeuille boursier, les produits structurés ne devraient pas dépasser 15 % de l’enveloppe total de l’investissement. Pour la plupart des investisseurs, une part de 5 % à 15 % de l’ensemble de leur portefeuille constitue une allocation raisonnable pour investir dans des produits structurés.

Bon à savoir : Les brokers en ligne tels qu’eToro affichent des frais bien moins élevés que les émetteurs de produits structurés.

Combien peut-on gagner avec un produit structuré ? 

gagner argentPrenons l’exemple d’un produit structuré d’une maturité de 8 ans sur un sous-jacent CAC 40, avec un coupon annuel de 6,0% et qui offre une protection en capital jusqu’à une baisse de 40 %. Le niveau et la date du strike étant évalués à la clôture du 31/11/2020.

À chaque date anniversaire, si le cours du CAC 40 est supérieur à son cours du strike, l’investisseur recevra alors un rendement de 6 % et le produit se termine.

À l’inverse, si le cours est inférieur à son cours d’ouverture, alors le produit continue jusqu’à la prochaine échéance annuelle. Le coupon de 6 % n’est alors pas distribué cette année mais comptabilisé. L’opération se répète à chaque date d’anniversaire, avec des coupons de 6 % qui s’accumulent à chaque fois que le produit n’est pas arrêté.

Ainsi, si le produit se termine après l’échéance de 8 ans avec un niveau du CAC 40 supérieur au niveau strike, l’investisseur enregistre un rendement de 48 %. Si le CAC 40 a baissé de moins de 40 %, l’investisseur est protégé par la barrière de protection. L’investisseur commence à perdre du capital si le CAC 40 a chuté de plus de 40 % à l’échéance de 8 ans.

Les produits structurés ne sont donc pas conçu pour maximiser les gains, mais pour offrir un juste milieu sur mesure entre risque et rendement.

Si votre objectif est de maximiser les gains à court terme, mieux vaut vous diriger vers le trading en ligne, par exemple avec eToro, qui offre un très large choix sur des marchés très volatiles à haut potentiel tels que le forex ou les crypto-monnaies.

L’investissement en produit structuré, pour qui ? 

traderComme vous l’aurez compris, les produits structurés sont des véhicules d’investissement complexes, qui ne sont pas accessibles à tous. Le première condition pour accéder à des produits structurés concerne le capital. Il est par exemple impossible d’investir 200 euros sur un produit structuré, alors qu’il est facile d’ouvrir un compte chez un broker en ligne avec cette somme, voire moins.

De plus, les produits structurés sont des investissements bien plus complexes que les actions, les obligations ou les devises, et investir son argent dans des produits structurés nécessite donc d’avoir des connaissances poussées en ce qui concerne le fonctionnement des instruments qui composent les produits structurés, et en ce qui concerne les marchés financiers.

En gros, les produits structurés sont à réserver aux traders avertis. Si ce n’est pas votre cas, ou que vos capitaux ne vous permettent pas d’accéder aux produits structurés, il existe cependant de nombreuses autres solutions pour vous permettre de gagner de l’argent sur les marchés.

Si vous êtes débutant, vous apprécierez sans doute particulièrement les fonctionnalités de trading social du broker en ligne eToro. Cela vous permet de copier automatiquement (et gratuitement) les positions des meilleurs traders qui ont fait leur preuve sur la durée.

Les avantages d’investir dans un produit structuré

Rentrons ci-dessous plus en détail dans les explications de certains avantages clés des produits structurés.

Dates d’échéance connues

Comme les rendements sont prédéfinis pour être livrés à des dates prédéfinies, cela peut vous aider dans votre planification financière. Dans le cas d’un produit de croissance, il peut s’agir d’une période déterminée au cours de laquelle des rendements sont réalisés, tandis que les appels automatiques peuvent arriver à échéance plus tôt à des dates d’anniversaire préétablies si certaines conditions sont remplies, par exemple si l’indice boursier est supérieur à son niveau initial.

Si vous investissez dans un auto-call, le potentiel d’une échéance précoce rend la perspective de réinvestir le produit de votre investissement plus attrayante. Alors que la durée maximale d’un auto-call est généralement de 6 ans, la durée moyenne est de moins de 2 ans. Ce qui indique la possibilité de réinvestissement lors de l’achat d’un auto-call.

Contrats bancaires

Si les banques n’ont pas toujours eu la meilleure presse, on ne peut ignorer qu’elles ont été contraintes par des mesures réglementaires de consolider leur bilan. Aussi, elles sont en meilleure forme qu’avant la crise financière. Il est donc rassurant pour certains investisseurs d’avoir une grande banque comme contrepartie pour soutenir leur investissement.

La défaillance d’une contrepartie peut bien sûr avoir un impact majeur sur les rendements des investisseurs. Toutefois, pour les investisseurs des 1 % de produits structurés garantis par la banque Lehman Brothers, qui s’est effondrée, ce n’est pas une mauvaise nouvelle. Si certains ont pu obtenir un recours par l’intermédiaire du service de médiation financière ou du système d’indemnisation des services financiers, d’autres investisseurs ont été créanciers de la banque et le processus de liquidation a permis à beaucoup de récupérer plus de 37,5% de leur investissement à ce jour, et d’autres suivront.

Pas de frais récurrents

La plupart des investissements, y compris les fonds, sont soumis à ce que l’on appelle des frais de gestion annuels. C’est-à-dire les frais payés au gestionnaire pour la gestion des investissements. Il s’agit de frais permanents, qui seront prélevés sur vos rendements annuels.

L’avantage d’investir son argent dans des produits structurés est que tous les frais sont payés d’avance, ce qui signifie que, comme vous connaissez les résultats potentiels et le moment où ils peuvent être obtenus, vous prenez par défaut en considération l’impact de tous les frais.

Pour replacer les frais dans leur contexte, les fournisseurs facturent rarement plus de 2,5 % pour un produit de six ans.

Produits structurés : quels risques ?

Intéressons-nous dans cette section aux risques et inconvénients des produits structurés.

Produits structurés et risque de crédit

Si vous investissez dans des produits structurés, vous avez alors l’intention de le conserver jusqu’à l’échéance. Cela semble bien en théorie, mais avez-vous fait des recherches sur la solvabilité de l’émetteur ? Comme pour toute reconnaissance de dette, prêt ou autre type de dette, vous assumez le risque que la banque d’investissement émettrice ait des ennuis et perde son obligation.

Si cela se produit, les produits dérivés sous-jacents peuvent avoir un rendement positif. Aussi, les billets pourraient toujours être sans valeur. C’est exactement ce qui est arrivé aux investisseurs en 2008, lors de la faillite des produits structurés de Lehman Brothers.

Un produit structuré ajoute une couche de risque de crédit en plus du risque de marché. Et il ne faut jamais supposer que le risque se supprime du seul fait que la banque est un grand nom.

Manque de liquidité

Les produits structurés se négocient rarement sur le marché secondaire après leur émission. Cela signifie qu’ils sont souvent d’une illiquidité punitive et atroce. Si vous devez vous retirer pour une raison personnelle, ou parce que le marché s’effondre, votre seule option de retrait anticipé est de vendre à l’émetteur initial. Ce dernier saura que vous êtes dans l’obligation.

Si vous devez vendre votre obligation structurée avant l’échéance, il est peu probable que l’émetteur initial vous donne un bon prix. À supposer qu’il soit disposé ou intéressé à vous faire une offre.

Prix inexacts

Comme les produits structurés ne se négocient pas après leur émission, les chances d’obtenir un prix quotidien exact sont très faibles. Les prix sont généralement calculés par une matrice, qui est très différente de la valeur d’actif net.

Le calcul des prix matriciels est essentiellement une approche de la meilleure estimation possible, potentiellement biaisée car calculée par l’émetteur initial.

À noter : Investir via à une broker en ligne régulé tel que eToro permet d’éviter la plupart de ces risques.

Comment choisir son produit structuré ? Nos 4 conseils

Choisir un produit structuré pour investir nécessite certaines connaissances et précautions. Voici 4 conseils pour choisir son produit structuré.

1 – Bien définir ses besoins et objectifs

Avant d’investir, assure-vous que ce type de produit convient à vos objectifs d’épargne et d’investissement. Souhaitez-vous investir à moyen ou long terme ? Désirez-vous épargner pour une retraite ou pour réaliser un achat ?

2 – Choisir le niveau de protection adéquat

Si vous êtes un investisseur plutôt averse au risque, privilégiez les produits structurés qui offrent les barrières de protection les plus défensives. À l’inverse, les investisseurs qui cherchent du rendement et sont prêts à prendre davantage de risques, peuvent s’orienter vers des protections moins défensives.

3 – Privilégier un sous-jacent facile à comprendre et à suivre

L’indice boursier français CAC 40 et l’indice paneuropéen EURO STOXX 50 sont souvent les sous-jacents les plus utilisés par les investisseurs. Ils sont en effet faciles à comprendre. Aussi, et leurs cours de bourse est facile à connaître et suivre même au jour le jour.

Les sous-jacents actions sont également faciles, mais généralement moins utilisés car plus spécialisés et moins diversifiés.

4 – S’engager avec émetteur solide

L’émetteur du produit structuré, soit donc généralement la banque ou l’assurance, doit être solide et fiable. En effet, il faut supprimer tout risque supplémentaire émanent de la contrepartie. En effet, comme nous l’avons vu dans ce guide, l’un des principaux risque des produits structurés est la défaillance de l’émetteur.

Produit structuré, quelle fiscalité ? 

Les produits structurés s’incorporent généralement dans des enveloppes d’un compte titres, d’un PEA ou encore d’une assurance vie. Ainsi, la fiscalité des produits structurés est directement en lien à celle du compte qu’on utilise pour investir.

Produits structurés dans un CTO et fiscalité

Dans le cadre d’un compte titres ordinaire, les gains générés par un produit structuré se font taxer au Prélèvement forfaitaire obligatoire (PFU) ou à l’Impôt sur le revenu (IR). C’est à vous de choisir le mode d’imposition qui vous convient.

  • Le PFU est de 30 % (12,8 % de prélèvement fiscal et 17,2 % de prélèvement social).
  • Tandis que l’IR dépende de votre Taux Marginal d’Imposition (TMI) qui varie entre 0 % et 45 % selon les revenus du foyer fiscal.
  • Le TMI peut aller jusqu’à 49 % si vous êtes redevable de la Contribution Exceptionnelle sur les Hauts Revenus (CEHR).

Assurance vie, produits structurés et taxation

Avec une assurance vie, l’imposition dépend de la durée du contrat. Les plus-values réalisées avant 8 ans sont imposées à hauteur du PFU de 30 %. Au-delà du seuil de 8 ans, le PFU baisse à 24,7 % dans la limite de 150 000 € de versements. Cela après un abattement annuel de 4 600 € pour un célibataire et 9 600 € pour un couple.

Fiscalité des produits structurés dans un PEA

Enfin, le PEA présente la fiscalité la plus avantageuse. Mais il faut noter que les produits disponibles ont plus de limites dans le cadre du PEA. Le PEA devient non imposable après 5 ans de détention. Ceci dit, les plus-values restent soumises aux prélèvements sociaux de 17,2 %). En cas de clôture du PEA avant 5 ans, les gains réalisés se font imposer à 30 %.

Conclusion : faut-il investir dans un produit structuré en 2020 ? 

Investir dans des produits structurés peut être une bonne idée pour certains investisseurs. Les produits structurés offrent en effet des possibilités de personnalisation des objectifs qui peuvent être très utiles dans certaines situations.

Toutefois, si vous êtes un investisseur débutant, cela ne devrait pas être votre priorité. Les produits structurés devraient intégrer votre portefeuille aux côtés d’investissements plus classiques, comme des obligations, ou une sélection diversifiée d’actions. De plus, les produits structurés ne s’acquièrent qu’à partir de sommes importantes. Ce que les débutants n’ont souvent pas encore à leur disposition.

Si vous ne détenez pas déjà un portefeuille d’investissement variés, et si vous ne disposez pas d’un gros capital, vous devrez donc vous diriger vers d’autres solutions d’investissement. A ce propos, on notera que les services offerts par le broker eToro en font une plateforme multi-marché qui peut convenir à tous les investisseurs.

Les débutants apprécieront la plateforme facile à prendre en main, et les fonctions de Trading Social qui permettent de répliquer automatiquement les position des traders les plus profitables. Les traders expérimentés apprécieront aussi le large choix de produits financiers et de marchés disponibles chez eToro. Enfin, les tarifs eToro sont particulièrement attractifs.

Questions Fréquentes 

Enfin, terminons ce guide en répondant aux questions les plus fréquentes à propos des produits structurés.

Un produit structuré comporte-t-il des risques ?

Un produit structuré est en effet un investissement boursier à risque. En effet, il peut comporter un risque de perte totale ou partielle du capital. Une gestion de risque adéquate peut néanmoins réduire les risques. Surtout s'il y a possibilité de choix du profil de risque selon les produits.

Pourquoi investir dans un produit structuré ?

Les produits structurés peuvent faire office d’excellent support de diversification dans le cadre d’un portefeuille d’investissement boursier global. Ils offrent notamment généralement un très bon rapport risque/bénéfice.

Combien investir dans des produits structurés ?

Généralement les investisseurs investissent entre 5 % et 15 % de leur capital boursier dans les produits structurés. Vous ne devriez pas investir plus de 20 % de votre enveloppe dans des produits structurés.

Quelles sont les performances des produits structurés ?

Les produits structurés offrent généralement une performance annuelle comprise entre 6 % et 8 %. Les protections sur des baisses vont jusqu’à 30 % à 50 % du sous-jacent.

Où acheter des produits structurés ?

Les produits structurés peuvent se rajouter dans une enveloppe d’un compte titres, d’un PEA ou encore d’une assurance vie. Ainsi, vous pouvez investir dans des produits structurés auprès des banques et des courtiers qui proposent ces produits.

David Julius
Diplômé d'un Master de Finance de Marché et fort d'une expérience de plus de 10 ans en tant que trader pour compte propre, David est également un contributeur régulier pour plusieurs importants sites Internet financiers, sur des sujets qui vont de la formation au trading, à la gestion de portefeuille et à l'analyse technique, en passant pas les crypto-monnaies.