Bitcoin : Jusqu’où la cryptomonnaie va-t-elle grimper ?

0
473
influences BTC USD

Le 27 Décembre, Bitcoin s’offrait son propre cadeau de Noël en dépassant pour la première fois la barre des 22 000 euros. Dans la journée, le cours a même grimpé quasiment au delà des 23 000 euros l’unité. Voyons ensemble les différents facteurs qui ont pu expliquer cette hausse exponentielle des dernières semaines et des derniers mois. Nous chercherons aussi à comparer les différentes analyses sur les perspectives à court et moyen terme de la plus célèbre des monnaies électroniques.

2020 : Une année folle pour le Bitcoin

2020 : Une année folle pour le BitcoinEn début d’année, 1 Bitcoin s’échangeait contre environ 6 500 €. L’apparition de la crise sanitaire au début du mois de Mars plongeait alors la cryptomonnaie dans des zones plus sombres. Avec un Black Thursday (Jeudi noir) dévastateur pour l’ensemble des projets cryptographiques, le cours du BTC tombait alors en dessous des 5 000 € l’unité. Nous sommes alors le 12 Mars 2020.

En à peine 9 mois, le cours de la monnaie virtuelle s’est donc envolé. Avec un cours qui a plus que quadruplé pendant la période. Le 16 Décembre dernier, le Bitcoin devenait officiellement la première cryptomonnaie à dépasser les 20 000 dollars l’unité. Aujourd’hui, le cours flirte encore avec la barre des 22 000 euros l’unité. La capitalisation totale du Bitcoin avoisine aujourd’hui les 500 milliards de dollars.

La multiplication des initiatives à l’égard du grand public comme facteur explicatif de la hausse

De nombreuses annonces récentes peuvent être des facteurs explicatifs de l’envolée du Bitcoin. Le cas de la possible entrée de Coinbase en bourse en est un. Mais l’attention des investisseurs s’est surtout focalisée il y a quelques semaines sur l’annonce de Paypal. Le géant américain du paiement en ligne a déclaré proposer dès 2021 une solution pour acheter, stocker et vendre des cryptomonnaies dont les plus gros projets comme Bitcoin. Cette annonce permettra à terme l’utilisation des monnaies virtuelles par plus de 350 millions de clients à travers le monde et chez plus de 25 millions de marchands.

Cette annonce a eu un effet immédiat sur le cours de cryptomonnaies comme le Bitcoin ou encore l’Ethereum. Si elle est aujourd’hui en proie à des difficultés avec la SEC, la monnaie virtuelle Ripple avait aussi connu une appréciation de son cours à l’occasion de l’annonce. De manière générale, l’investissement dans les cryptomonnaies pourrait être l’une des bonnes pioches de l’année 2021 pour les investisseurs.

Un Bitcoin à 50 000 dollars pour 2021 ?

C’est en tous les cas ce sur quoi tablent certains analystes et observateurs du monde financier. C’est par exemple le cas de l’auteur Robert Kiyosaki, fervent défenseur du Bitcoin. D’autres analystes prenant en compte le ratio entre le nombre de Bitcoin en circulation et le flux de nouveau tokens entrant en circulation tablent sur des estimations parfois encore plus optimistes. Cet indicateur, appelé “stock to flow” montre par ailleurs une corrélation positive entre la raréfaction du Bitcoin et la hausse de sa valeur marchande.

Certains facteurs comme la demande exponentielle des institutions ou encore les prises de position des plus grands fonds d’investissement peuvent plaider en faveur d’une hausse à court et moyen terme du cours de la cryptomonnaie. La considération de la monnaie virtuelle comme une alternative plus moderne que l’or au dollar contribue aussi à l’ancrer dans le champ des possibles des investisseurs. L’un des derniers verrous qui semblait nuire au cryptomonnaie semble en train de céder. Il s’agit de la confiance. L’utilisation des projets de monnaie virtuelle par un nombre croissant d’acteurs financiers tend à crédibiliser les monnaies virtuelles dans leur ensemble. Avec le Bitcoin en chef de ligne.

D’autres analystes font des prévisions beaucoup plus pessimistes. Pour eux, la forte hausse du mois de Décembre rappelle celle de 2017. En seulement 1 mois, la monnaie avait alors triplé son cours pour ensuite s’effondrer en Janvier. La tendance baissière avait été continue pendant l’ensemble de l’année 2018 avec un Bitcoin qui était descendu sous les 3 000 euros l’unité.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here