Emprunt Immobilier : Comment Trouver la Meilleure Assurance de Prêt ?

4
3929
assurance de prêt

Résidence principale, secondaire ou encore investissement locatif, l’acquisition d’un bien immobilier reste soumise à souscription d’une assurance de prêt. Pourtant non obligatoire, les banques l’exigent. Mais si ces dernières proposent leur propre assurance emprunteur, il est possible de faire jouer la concurrence. Voici donc comment trouver une assurance de prêt immobilier moins chère.

Qu’est-ce qu’une Assurance de Prêt ?

Avant toute chose, voyons ce qu’est concrètement une assurance de prêt. Il s’agit d’une assurance qui prend le relais de l’assuré lorsque celui-ci ne peut plus rembourser son crédit immobilier pour l’une des raisons suivantes :

  • Décès,
  • Perte totale ou partielle d’autonomie (PTIA),
  • Invalidité permanente totale (IPT),
  • Incapacité temporaire de travail (ITT).

Certaines banques demandent des garanties supplémentaires, telles que l’invalidité permanente partielle (IPP) ou encore contre les problèmes dorsaux et psychiques. Il existe également des garanties facultatives comme le chômage.

En ce qui concerne les prêts immobiliers pour un investissement locatif, les banques n’exigent que les garanties décès et PTIA, les revenus locatifs continuant à être versés.

Qui Propose des Assurances de Prêt Immobilier ?

Contrairement à ce que l’on croit souvent, les banques ne pas les seuls organismes habilités à proposer des assurances de prêt emprunteur.

Il existe en effet trois alternatives aux banques traditionnelles pour trouver une assurance de prêt moins chère :

  • Les assureurs,
  • Les courtiers,
  • Les comparateurs.

Les premiers, les assureurs, ne proposent en toute logique que leurs propres contrats d’assurance. Les courtiers, en revanche, présentent l’avantage de proposer plusieurs contrats, parmi les plus compétitifs du marché. Les comparateurs, enfin, délivrent, directement sur Internet et simultanément, les devis des meilleures assurances emprunteur, jusqu’à 8 assurances pour le comparateur Hyperassur par exemple.

Combien Coûte une Assurance Emprunteur ?

Le taux de l’assurance emprunteur est librement fixé par l’organisme assureur. Il est de plus variable selon le profil des assurés : âge, activité professionnelle, antécédents médicaux, taille et poids, tabagisme, etc.

Le taux moyen de l’assurance de prêt proposé par les banques est d’environ 0.40 % du capital emprunté. À titre d’exemple, pour un prêt de 200 000 euros remboursable sur 20 ans, le coût de l’assurance emprunteur sera de 800 euros par an, soit 16 000 euros au total.

Chez un courtier ou chez un assureur spécialisé, ce taux d’assurance emprunteur peut être réduit de moitié, d’où l’intérêt de comparer les offres sur un comparateur en ligne.

Comment Choisir son Assurance de Prêt Emprunteur ?

Pour comparer les offres d’assurances et choisir la plus intéressante, le plus simple, le plus rapide et le plus objectif est de passer par un comparateur en ligne.

Sur Hyperassur.com, par exemple, il suffit, pour obtenir simultanément 8 devis des assureurs leaders du marché (Alptis, Eovi, Harmonie Mutuelle, Lifesquare, April, CSF, etc.), de renseigner des informations telles que :

  • Le type de prêt, son montant et sa durée,
  • Le taux d’intérêt du prêt,
  • L’âge, l’activité professionnelle de l’emprunteur et de l’éventuel co-emprunteur, ses antécédents médicaux, etc.
  • S’il s’agit d’un nouvel emprunt ou d’un changement d’assurance,
  • Les garanties demandées.

Une fois les devis en main, il ne reste qu’à comparer les offres, car il ne s’agit pas forcément de choisir tout bonnement l’assurance la moins chère. Voici les principaux critères à prendre en compte :

  • Le prix de l’assurance,
  • Les garanties incluses,
  • L’âge limite des garanties,
  • La période de franchise,
  • Le délai de carence,
  • Les clauses d’indemnités de remboursement anticipé,
  • La quotité, en cas de co-emprunteurs,
  • Les délais d’adhésion.

Le prix de l’assurance est bien sûr le premier critère à considérer. Calculé sur le capital initial ou sur le capital restant dû, il représente plus d’un tiers du coût global d’un crédit immobilier et doit donc être le plus compétitif possible.

Mais en plus du prix de l’assurance, il faut s’assurer que les garanties incluses dans les différents contrats sont pertinentes. Il faut ainsi veiller à ce que ces derniers incluent les garanties obligatoires et pas de garanties inutiles (par exemple une garantie chômage si l’on est retraité). Il faut aussi prêter attention aux exclusions médicales ou sportives et à l’âge limite pour bénéficier des garanties.

Enfin, il est également important de comparer les délais de franchise, de carence mais aussi d’adhésion.

Peut-on Changer d’Assurance de Prêt ?

Si vous avez déjà souscrit une assurance de prêt immobilier auprès de votre banque, pas d’inquiétude, il n’est pas trop tard pour changer d’assureur. Plusieurs lois vont en effet dans ce sens :

La loi Lagarde de 2010, d’abord, autorise l’emprunteur à souscrire à une autre assurance que celle de sa banque. Elle interdit même cette dernière de relever le taux du prêt en cas de souscription à une assurance externe.

La loi Hamon de 2014 permet aux emprunteurs de pouvoir résilier leur contrat d’assurance pour en souscrire un nouveau dans les 12 mois qui suivent la souscription initiale.

Si la souscription initiale est supérieure à 12 mois, l’amendement Bourquin autorise la résiliation de son assurance à chaque date anniversaire.

4 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here