Crédit Étudiant : Comment Obtenir un Prêt Étudiant au Meilleur Taux ?

0
0

Besoin de financer des études supérieures ? Pourquoi ne pas se tourner vers un crédit étudiant ? Dans l’univers des prêts bancaires, le prêt étudiant est une variété de crédit à la consommation. Etant donné que l’utilisation des fonds d’un prêt étudiant peut répondre à plusieurs postes de dépenses, on ne parlera pas de crédit affecté. En effet, via un crédit étudiant, vous pouvez à la fois financer vos études mais également vos dépenses de la vie courante.

Au travers de ce guide, nous verrons ensemble comment obtenir un prêt étudiant. Nous chercherons aussi à comparer différentes offres afin de déterminer celle qui est la plus compétitive. L’article détaillera par ailleurs le fonctionnement d’un prêt étudiant ainsi que les différentes variantes qui peuvent exister.

Calculez votre crédit étudiant

Afin de déterminer le montant des mensualités, vous pouvez recourir à notre simulateur de crédit étudiant ci-dessous.

01Choisissez votre mode calcul

Montant de votre prêt
Durée de votre prêt
Ans
Votre mensualité sera de
€ / mois
Coût du crédit: € dont € Assurance

Comment obtenir un prêt étudiant en 5 étapes

Voici 5 étapes qui vont vous permettre d’obtenir un prêt étudiant. Au fil de ce guide, nous reviendrons en détail sur chacune d’entre elles.

Trouver le meilleur crédit étudiant

1 Ans
Loading...

Montant du prêt

1.000 - 100.000 €

Modalités de paiement

12 - 120 Mois

Intérêt / An

0,9 - 2,9%

Délai de réponse

Rapide

Montant du prêt

1.000 - 100.000 €

Modalités de paiement

12 - 120 Mois

Intérêt / An

0,9 - 2,9%

Délai de réponse

Rapide
Company Loans

Montant du prêt

100 - 75.000 €

Modalités de paiement

3 - 84 Mois

Intérêt / An

0,7 - 17,9%

Délai de réponse

Rapide
Consumer Loans

Montant du prêt

100 - 1.000 €

Modalités de paiement

0,5 - 1 Mois

Intérêt / An

0 - 18%

Délai de réponse

Rapide
Consumer Loans

Montant du prêt

200.000 - 500.000 €

Modalités de paiement

1 - 60 Mois

Intérêt / An

5,73 - 21,02%

Délai de réponse

Rapide
Loading...

Qu’est ce qu’un crédit étudiant ?

Qu'est ce qu'un crédit étudiant ?Le crédit étudiant est un prêt bancaire à ranger dans la catégorie des prêts à la consommation. A l’inverse du crédit auto ou du prêt travaux, il s’agit d’un crédit non-affecté. C’est à dire que vous n’êtes pas dans l’obligation de justifier de l’utilisation des fonds auprès de votre banque ou de l’organisme prêteur. Le prêt étudiant peut alors servir à financer vos frais directs de scolarité, mais également vos dépenses courantes (factures, fournitures scolaires et matériel, loyer, dépenses alimentaires…).

Le véritable intérêt du prêt étudiant se situe dans le remboursement différé. En effet, il est souvent question de commencer à rembourser le crédit contracté à son entrée dans la vie active. Les banques pratiquent en général des taux d’intérêts assez bas sur les prêts étudiants. Cela reste pour eux un outil à fort potentiel. En effet, via le prêt étudiant, les organismes prêteurs cherchent avant tout la fidélisation de leur clientèle. Le taux du prêt est matérialisé par le taux annualisé effectif global (TAEG). C’est ce taux, qui tient en compte l’ensemble des paramètres du prêt qui peut être utile pour comparer les différentes offres entre elles.

Pour souscrire à un prêt étudiant, un certain nombre de critères doivent être respectés. Fort logiquement, il est conditionné au statut d’étudiant que l’emprunteur devra être en mesure de justifier. Les organismes bancaires peuvent par ailleurs mettre des contraintes au niveau de l’âge maximum de l’emprunteur. Cela n’est pas systématique, comme nous le verrons.

Bon à savoir : Selon certains critères, des étudiants peuvent bénéficier d’un prêt étudiant garanti par l’état. Au niveau de l’offre privée, certaines banques disposent de partenariat avec des écoles ou des universités. Les taux proposés sont alors bien souvent encore plus intéressants.

Les meilleures offres de crédit étudiant pour 2020

Comme pour n’importe quel type de prêt, les offres sont variables d’un organisme à l’autre. Elles dépendent aussi de votre profil mais peuvent aussi être dépendantes de la banque de vos parents. Certaines banques, à l’instar du LCL proposent par exemple des prêts bancaires à des conditions avantageuses à l’attention des enfants de leurs clients. Il est important de garder en tête que les banques ne font pas beaucoup de marge sur les prêts étudiants. L’objectif premier de cette démarche est de miser sur le tissage d’une relation de confiance qui pourra par la suite perdurer.

Au travers de cette partie, nous vous présenterons plusieurs offres bancaires de prêt bancaire étudiant. Nous tâcherons de mettre en avant les caractéristiques principales génériques, ainsi que les avantages et les inconvénients de chaque offre.

1. CIC – un taux fixe avantageux pour financer vos études

1. CIC - un taux fixe avantageux pour financer vos étudesCrée en 1859, le Crédit industriel et commercial (CIC) fait partie des réseaux bancaires les plus influents de l’hexagone. Si la banque propose une offre d’emprunt large, elle est aussi connue pour proposer des conditions attractives, à l’égard des jeunes actifs mais aussi des étudiants.

Via le prêt étudiant du CIC, vous aurez accès à un prêt au taux TAEG fixe de 0,9 % et vous pourrez emprunter jusqu’à 80 000 € pour financer vos frais de scolarité et vos dépenses pendant toute la durée de vos études.

Caractéristiques 

  • TAEG : Taux fixe de 0,9 %
  • Durée maximum: 10 ans
  • Montant maximum emprunté : 80 000 euros
  • Frais dossier : Aucun
  • Age maximum: 27 ans

Avantages

  • Pas de frais de dossier
  • Le taux TAEG est un taux fixe quel que soit le montant emprunté
  • Assurance compétitive
  • Fait partie des banques aptes à proposer le prêt étudiant garanti par l’état

Inconvénients

  • Pas disponible pour les étudiants d’Outre-mer

2. Caisse d’Epargne – un prêt étudiant à taux bas 

2. Caisse d'Epargne - un prêt étudiant à taux bas Troisième groupe bancaire français en terme de clients, le groupe BPCE inclue notamment en son sein les Banques Populaires mais surtout les Caisses d’Epargnes. Avec un réseau de plus de 4 000 agences à travers toute la France, le groupe est parmi les plus importants du secteur bancaire.

Fort logiquement, la Caisse d’Epargne propose des offres de prêt à l’attention des étudiants. L’offre se décline sous la forme d’un prêt allant de 1 500 à 45 000 €, remboursable sur une durée comprise entre 2 et 10 ans. Comme pour n’importe quel autre organisme bancaire, il sera possible d’effectuer un remboursement anticipé si vos finances le permettent.

Caractéristiques 

  • TAEG: Taux fixe de 0,9 %
  • Durée maximum : 10 ans
  • Montant maximum : 45 000 euros
  • Frais dossier: Aucun
  • Age maximum: 28 ans

Avantages

  • Pas de frais de dossier
  • TAEG parmi les plus bas du marché
  • Mensualités adaptables en fonction de ses moyens
  • Banque habilité à proposer le prêt étudiant garanti par l’état

Inconvénients

  • Pas de possibilité d’emprunter au delà de 45 000 €

3. BNP Paribas – La possibilité de contracter un prêt sur 12 ans 

3. BNP Paribas - La possibilité de contracter un prêt sur 12 ans 

Avec plus de 33 millions de clients, BNP Paribas est la deuxième banque française la plus sollicitée par les clients particuliers comme professionnels. A l’échelle mondiale, la banque française fait même partie des 10 plus grandes banques, en terme de bilan.

Avec BNP Paribas, vous pourrez contracter un crédit étudiant pour un montant allant de 760 à 75 000 €. Le groupe propose souvent des offres promotionnelles sur ses prêts étudiants. En ce qui concerne la durée d’emprunt, elle peut s’étaler de 4 à 144 mois (12 ans). Rares sont les offres bancaires concurrentes à dépasser les 10 ans. Via les offres promotionnelles, la durée maximum d’emprunt est souvent plus basse (96 mois).

Caractéristiques 

  • TAEG : A partir de 1,00 % (notamment via les offres promotionnelles)
  • Durée maximum : 144 mois (12 ans)
  • Montant maximum: 75 000 €
  • Frais dossier : Aucun
  • Age maximum: Pas d’informations

Avantages

  • Pas de frais de dossier
  • Le montant maximum d’emprunt est élevé
  • Nombreux partenariats avec des écoles permettant d’offrir des conditions encore plus avantageuses

Inconvénients

  • TAEG plus élevé que la concurrence (hors offres promotionnelles)
  • Age maximum non communiqué

4. LCL – Une possibilité d’emprunter à 0 % TAEG 

4. LCL - Une possibilité d'emprunter à 0 % TAEG Filiale du Crédit Agricole, le Crédit Lyonnais (LCL) est un historique du paysage bancaire français. La banque a en effet été fondée en 1863 à Lyon.

Le groupe propose également une solution de financement pour les étudiants via son offre “Solution Etudes“. Ces prêts étudiants permettent de financer vos études pour un montant d’emprunt compris entre 1 500 et 75 000 €. Sur une durée allant de 1 à 10 ans. Pour les étudiants dont au moins un parent est client, la banque propose même des solutions de financement à 0 % TAEG. Sur un montant de crédit de 1 500 à 5 000 € et une durée d’emprunt comprise entre 12 et 60 mois. Par ailleurs, la banque se distingue de la concurrence en proposant des prêts à l’attention d’étudiants âgés de plus de 30 ans.

Caractéristiques :

  • TAEG : Fixe à 0,995 %
  • Durée maximum : 10 ans
  • Montant maximum : 75 000 euros
  • Frais dossier: Aucun
  • Age maximum: Pas d’âge maximum

Avantages

  • Pas de frais de dossier
  • Offre avantageuse pour les enfants des clients LCL avec un TAEG à 0 % sur un emprunt pouvant aller jusqu’à 5 000 €
  • Possibilité d’emprunter en reprise d’études et / ou au delà de 30 ans

Inconvénients

  • Taux TAEG légèrement plus élevé que la concurrence sur l’offre classique

5. Société Générale – jusqu’à 120 000 euros pour financer ses études

5. Société Générale - jusqu'à 120 000 euros pour financer ses étudesA l’instar du LCL, la Société Générale fait aussi figure de pionnier dans l’univers bancaire français puisque la banque a également plus de 150 ans d’existence. Crée en 1864, elle est aujourd’hui encore une place forte de la finance hexagonale comme en témoigne sa place au sein de l’indice boursier français de référence : le CAC 40

Via le prêt évolutif, la Société Générale propose également une gamme d’offre de prêts à l’attention des étudiants. L’offre est celle qui offre le plus de liberté avec la possibilité d’emprunter de 1 000 à 120 000 €. Au niveau de la durée de remboursement, celle-ci peut s’étaler de 1 à 10 ans, comme la plupart des offres concurrentes.

Caractéristiques

  • TAEG : Fixe à 0,89 %
  • Durée maximum: 10 ans
  • Montant maximum: 120 000 euros
  • Frais dossier: 30 € (en dehors des offres promotionnelles)
  • Age maximum: Pas d’âge maximum

Avantages

  • Montant d’emprunt maximum plus élevé que la concurrence
  • TAEG parmi les plus bas du marché
  • Possibilité d’emprunter quel que soit son âge
  • Possibilité de moduler ses mensualités

Inconvénients

  • Frais de dossier payants (en dehors des offres promotionnelles)

Comment obtenir un crédit étudiant – Tutoriel

Après avoir comparé les différentes offres de crédit et choisi celle qui vous convient le mieux, nous allons vous présenter étape par étape le déroulement d’une demande de prêt étudiant. De la constitution du dossier et jusqu’au déblocage des fonds.

Dans ce tutoriel, nous avons choisi de vous présenter l’offre de la Société Générale, qui propose selon nous les meilleures conditions actuelles (taux plus bas, possibilité d’emprunter quel que soit l’âge de l’étudiant, emprunt plus important…).

Etape 1 – Monter son dossier de demande de prêt

La première étape consistera à vous rendre sur le site de la Société Générale. Vous y trouverez alors notamment les conditions générales relatives aux prêts étudiants :

Etape 1 - Monter son dossier de demande de prêt Bon à savoir : En passant par la Société Générale, vous pouvez demander à prendre rendez-vous dans l’une des 2 200 agences pour vous faire assister d’un conseiller dans le montage de votre demande de prêt étudiant. La plupart des concurrents proposent aussi les mêmes services.

Que vous passiez en agence ou que vous ayez recours à la création de votre dossier en ligne, un certain nombre de pièces justificatives vous seront demandées. A savoir :

  • Une pièce d’identité
  • Un document attestant de votre qualité d’étudiant (certificat de scolarité)
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (toute facture à l’exception des factures de téléphonie mobile). A défaut et si vous êtes hébergé par un tiers, une attestation d’hébergement sera utile.

Le prêt étudiant Société Générale nécessite par ailleurs que quelqu’un se porte caution de l’emprunt. Le conseiller bancaire demandera donc également un certain nombre de justificatifs de votre cautionnaire, comme :

  • Les 3 derniers bulletins de salaire ou les deux derniers avis d’imposition (pour les professions non-salariés)
  • Un justificatif de domicile
  • Une copie de la pièce d’identité

Bon à savoir : Votre caution peut aussi être à la retraite. Dans ce cas, il faudra fournir les derniers relevés de paiement des caisses de retraite.

Etape 2 – L’accord de principe de la banque

A la réception des pièces, la banque va devoir les analyser. Si celles-ci sont conformes et que votre demande est acceptable au vue des éléments du dossier, vous recevrez un accord de principe. Cet accord de principe est préalable au courrier de l’offre de prêt. En règle générale, il faut compter plusieurs jours pour réceptionner l’accord de principe d’une banque.

Etape 3 – L’envoi de l’offre de prêt préalable

Après l’accord de principe, vous recevrez dans les semaines suivants une offre de prêt qui vous sera adressée en double exemplaire par courrier. Cette offre de prêt devra faire mention des conditions de l’emprunt comme :

  • Etape 3 - L'envoi de l'offre de prêt préalable
    L’offre de prêt est le document préalable au déblocage des fonds.

    Le montant emprunté

  • La durée de remboursement du crédit
  • Le taux du crédit
  • Le coût total du prêt
  • Un tableau d’amortissement

 

Différentes clauses doivent aussi être précisées. Comme les caractéristiques de l’emprunt (remboursement différé partiel ou total) ou encore les modalités de remboursement anticipé. Dans ce genre de cas de figure, des pénalités de remboursement anticipé pourront vous être facturées. Si c’est la politique de la banque, elle doit le mentionner clairement dans l’offre de prêt.

Comme pour n’importe quel type de prêt, l’offre est valide pendant une durée de 30 jours. Pendant ce délai, la banque ne peut modifier les conditions de son offre.

Etape 4 – Le respect du délai de réflexion

A la réception de l’offre de prêt, il vous faudra respecter un délai de 10 jours comme “délai de réflexion”. Cela signifie que si vous êtes d’accord avec les conditions de l’organisme prêteur, vous ne pourrez signer le document qu’à compter du onzième jour. C’est une condition pour que le prêt octroyé soit considéré légalement comme valide.

Etape 5 – Le contrat de prêt définitif et le déblocage des fonds

A compter du onzième jour, vous pouvez signer et renvoyer l’offre de prêt. Une fois celle-ci réceptionnée, la banque versera le montant du capital emprunté sur votre compte bancaire. Un délai de rétractation de 14 jours s’applique alors après la souscription du crédit étudiant. Comme pour n’importe quel type de prêt contracté. Cela signifie que vous pouvez demander l’annulation du prêt dans un délai de 14 jours à compter de la signature de l’offre de prêt.

Du montage du dossier jusqu’au déblocage des fonds il faut parfois compter plusieurs semaines.

Les différents types de prêt étudiant

Comme pour un crédit immobilier, il existe un certain nombre de variétés de crédits étudiants. Si ils s’adressent tous au même public, les modalités et les conditions de l’emprunt sont différentes. Dans le cadre du prêt étudiant, la variation se fait surtout au niveau du différé de remboursement. Avant de présenter les différents types de prêt, il est important de comprendre comment s’articule un prêt étudiant. Celui-ci présente trois postes de remboursement :

  • Le capital emprunté
  • Le montant des intérêts
  • Le montant de l’assurance

Le prêt étudiant à différé partiel

Avec le prêt étudiant à différé partiel, vous ne rembourserez le capital qu’à une échéance déterminée par contrat avec l’organisme prêteur. Tous les mois, il y aura cependant des mensualités. Celles-ci seront composées du montant des intérêts et de l’assurance sur l’emprunt.

Généralement, la période de différé se fait sur 2 à 5 ans. Sur un prêt à différé partiel contracté sur 5 ans, vous rembourserez alors pendant 5 ans une somme faible correspondant uniquement aux intérêts et au coût de l’assurance. Les années suivantes, après la fin de vos études, il faudra rembourser le capital emprunté. Les mensualités seront alors bien plus importantes.

Le prêt étudiant à différé total

Avec le différé total, vous ne commencez à rembourser le capital emprunté et les intérêts de l’emprunt qu’à la fin de vos études. Cela ne signifie pas que vous n’avez pas de mensualités pendant la durée de vos études, mais celles-ci représentent uniquement le montant de l’assurance du prêt.

Comparativement au prêt étudiant à différé partiel, le différé total permet une plus grande liberté d’action pendant ses années étudiantes. En revanche, le coût total de l’emprunt est bien plus important. Comme pour le prêt à différé partiel, les modalités doivent être précisées dans le contrat. Notamment en ce qui concerne la période du différé.

Le prêt étudiant à taux zéro

Le prêt étudiant à taux zéroIl est aussi possible de solliciter un prêt étudiant à taux zéro. Néanmoins, ceux-ci disposent bien souvent d’un plafond beaucoup plus bas (entre 1 000 et 2 000 €). Ils seront particulièrement utiles pour le financement d’équipements d’études comme l’achat de matériel informatique.

En terme de remboursement, le prêt à taux zéro se fait selon deux axes : le remboursement du capital emprunté ainsi que le remboursement de l’assurance du prêt (si une assurance a été contractée). Il est rare de pouvoir trouver ce type de prêt avec un différé de paiement. Dans la grande majorité des cas, le remboursement du prêt s’enclenchera à la validation du prêt.

Le prêt étudiant garanti par l’état

Ce prêt permet d’emprunter jusqu’à 15 000 € sur une durée minimale de 2 ans. Il n’est pas conditionné à des ressources ou au cautionnement d’un tiers. Pour obtenir ce type de prêt, certaines conditions s’appliquent. Il faut par exemple être âgé de moins de 28 ans au moment de l’emprunt, être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur ou encore posséder la nationalité d’un pays membre de l’union européenne.

Ce type de prêt entre dans la catégorie des prêts à remboursement différé total. Il est simplement garanti par l’état à hauteur de 70 % mais doit être contracté auprès d’une banque. En cas de défaillance, c’est alors BPI France qui règlera les mensualités.

Aujourd’hui, l’offre bancaire est restreinte concernant les prêts garantis par l’état. En effet, seulement 5 banques sont aptes à proposer ce type de crédits. Il s’agit de la Banque Populaire, du Crédit Mutuel, du CIC, de la Caisse d’Epargne et de la Société Générale.

Le prêt étudiant cautionné

Celui-ci n’entre pas dans la distinction entre remboursement à différé partiel ou total. La quasi totalité des prêts étudiants sont contractés avec le cautionnement d’un proche. Cette demande est très fréquente étant donné la situation des étudiants qui par définition ne sont pas encore dans la vie active.

Dans la majorité des cas, ce sont les parents ou les ascendants qui se portent garants du prêt d’un étudiant. Cela signifie qu’en cas de défaut de remboursement, les organismes exigeront le remboursement auprès de ces personnes. D’autres personnes de la famille ou même des amis peuvent aussi se porter garant d’un prêt étudiant.

Les conditions à remplir pour obtenir un prêt étudiant

Les conditions à remplir pour obtenir un prêt étudiantComme son nom l’indique, le prêt étudiant n’est pas destiné à tout le monde. Nous avons noté 2 conditions essentielles à l’obtention d’un prêt étudiant. Celles-ci sont :

  • L’âge de l’emprunteur : Les prêts sont octroyés pour des personnes majeures et jusqu’à 30 ans de manière générale. Cette borne supérieure n’est pas encadrée légalement. Elle est à l’appréciation de l’organisme prêteur. Certains établissements de crédit n’accordent déjà plus de prêts étudiants aux personnes de plus de 28 ans.
  • Le statut d’étudiant : Cela tombe évidemment sous le sens. Pour contracter un emprunt étudiant, vous devez être en mesure de prouver votre inscription en études supérieures. Cela inclue entre autre les classes préparatoires, les écoles ou bien l’université. Pour prouver votre situation, des justificatifs comme un certificat de scolarité ou votre carte étudiant pourront être demandés.

Si ces deux conditions sont indispensables à l’obtention d’un prêt étudiant, elles ne peuvent garantir son octroi. Pour l’analyse de votre demande, l’organisme prêteur prendra également en compte d’autres éléments comme la nature de vos études, le montant demandé ou encore la solidité de votre caution. La banque pourra aussi appliquer d’autres paramètres comme le conditionnement du prêt à la souscription d’une assurance de prêt.

Bon à savoir : Si l’organisme prêteur peut imposer la souscription d’une assurance, il ne peut pas exiger que vous contractiez l’assurance avec lui. Vous êtes libre de choisir une assurance chez un organisme tiers.

Concernant les modalités de souscription au prêt étudiant cautionné par l’état, elles sont légèrement différentes. Notamment en ce qui concerne l’âge maximum. Celui-ci fixé légalement à 28 ans.

Que peut financer un crédit étudiant ?

Un crédit étudiant fonctionne selon les modalités d’un crédit à la consommation non affecté. Par conséquent, il n’est pas nécessaire après l’obtention du prêt de justifier de ses dépenses par la fourniture de factures. Cela fonctionne en l’occurence comme un prêt personnel.

L’idée du crédit étudiant est de financer la vie d’un étudiant : de ses études (frais d’inscription, matériel pour étudier…) à ses dépenses personnelles (loyer, nourriture, achat de meubles, frais de déménagement…). Le prêt étudiant pourra aussi servir à financer un semestre à l’étranger dans le cadre de programmes d’échanges comme Erasmus.

Certains étudiants cherchent même à obtenir un prêt étudiant pour investir dans l’immobilier sur un petit projet. Si cette solution peut paraitre intéressante étant donné les taux d’intérêts attractifs sur le prêt étudiant, cela reste un montage risqué. De plus, les banques sont vigilantes à ce genre de projets et il vous faudra systématiquement justifier d’une demande de montant cohérente au regard de vos études. Il sera par exemple difficile d’obtenir un prêt étudiant au seuil maximum si vous envisagez des études courtes type BTS.

Comment fonctionne un crédit étudiant ?

Comment fonctionne un crédit étudiant ?Comme pour n’importe quel crédit à la consommation, le prêt étudiant est régi par la loi Lagarde. Cela a des implications en terme de protection du consommateur. La loi de 2010 fixe les montants maximum et minimum qu’il est possible d’emprunter via un crédit à la consommation. La durée minimum est aussi encadrée et fixée à 3 mois. Aucune limite de durée maximale n’est en revanche fixée. Cette loi vise surtout à limiter le surendettement des ménages. En l’occurence, l’objectif s’applique ici à la population étudiante.

Etant donné le public cible de ce type de prêt, il est bien souvent soumis au cautionnement d’un tiers. Dans une majorité de cas, c’est le cautionnement de l’entourage qui sera mobilisé avec un parent, un proche, un membre de la famille ou un ami. Il arrive également que le prêt étudiant fasse l’objet d’un cautionnement de l’état. En cas de défaillance de l’emprunteur, c’est donc l’organisme ou la personne garante qui devra assumer les mensualités et les échéances restantes.

Pour l’emprunteur, comme pour n’importe quel type d’emprunt, il s’agit dans un premier temps de monter un dossier. Plusieurs pièces justificatives vous seront alors demandées par l’organisme prêteur, à savoir :

  • Une pièce d’identité (carte d’identité, passeport, carte de séjour…)
  • Un certificat de scolarité
  • Un justificatif de domicile ou une attestation d’hébergement le cas échéant

Si le crédit nécessite un cautionnement, d’autres éléments viendront s’ajouter au dossier comme :

  • La pièce d’identité de la personne qui se porte caution
  • Ses dernières fiches de paie et / ou ses deux derniers avis d’imposition
  • Les derniers relevés de compte bancaire

Comme pour chaque type de crédit, celui-ci doit être honoré et remboursé échéance après échéance. Selon le type de crédit choisi, vous bénéficierez d’un différé de remboursement partiel ou total sur votre crédit étudiant.

Combien puis-je emprunter au maximum avec un crédit étudiant ?

Combien puis-je emprunter au maximum avec un crédit étudiant ?Le prêt étudiant est un crédit à la consommation. Par conséquent, il tombe sous le coup de la Loi Lagarde qui encadre ce type de prêts et en fixe la limite légale à 75 000 € empruntés. La limite minimum est fixée par la même loi à 200 €.

Il est aussi possible d’emprunter au delà de 75 000 €. Dans ce genre de cas de figure, vous ne dépendez plus des prêts à la consommation. C’est notamment le cas via l’offre du CIC ou celle de la Société Générale par le biais de laquelle il est possible d’emprunter jusqu’à 120 000 €.

Concernant le prêt étudiant garanti par l’état, la limite maximum de l’emprunt est de 15 000 €.

Comment bien choisir un crédit étudiant : 5 conseils

Parce que contracter un prêt peut sembler difficile, voici 5 conseils pour choisir au mieux votre prêt étudiant.

1 – Comparer les offres

C’est le conseil le plus simple mais aussi celui qui pourra vous faire économiser le plus sur tous les types de prêts. Utiliser un simulateur de crédit étudiant vous permettra de faire une première sélection sur les offres disponibles.

2 – Mettre en avant les points forts de son dossier

Votre demande doit avant toute chose être cohérente avec votre projet. Il est probablement inutile de chercher à emprunter le maximum si votre projet scolaire est de faire des études supérieures courtes.

Si vous disposez d’un compte dans la banque auprès de laquelle vous souhaitez contracter un prêt, vous pouvez par exemple mettre en avant la bonne tenue de vos comptes. De même, si des membres de votre famille sont clients de la banque, cela peut jouer en votre faveur. Etant donné que chaque dossier est différent, il convient de réfléchir en amont de son rendez-vous avec le conseiller pour faire ressortir vos points forts.

3 – Ne pas se fier qu’au taux d’intérêt

L’erreur classique consiste à ne regarder que le taux d’intérêt. Si celui-ci est un paramètre important lors de la souscription à un prêt, ce n’est pas la seule variable à analyser. La possibilité de moduler ses versements, la possibilité de bénéficier d’un différé total plutôt que partiel, le montant des frais de dossier, les offres complémentaires sont aussi des paramètres à inclure dans votre décision. Il n’est pas rare qu’une offre présentant un taux débiteur plus haut soit en réalité une offre plus intéressante.

Dans tous les cas, lorsque vous utilisez le taux d’intérêt comme variable de comparaison, il est important de comparer avec le taux TAEG.

4 – Ne pas avoir peur de négocier

Beaucoup d’emprunteurs n’osent pas négocier les conditions de l’emprunt. C’est pourtant une erreur. Sachez que chaque clause peut être négociée. Vous pouvez par exemple bénéficier d’une assurance plus intéressante aux mêmes conditions tarifaires. Négocier le taux d’intérêt de l’emprunt risque néanmoins d’être compliqué étant donné les taux bas, à fortiori sur les emprunts étudiant.

5 – Avoir rapidement un dossier complet

Nous aurions aussi pu commencer par ce dernier conseil. Aux yeux de votre banquier, il est primordial de disposer d’un dossier complet dès les premières entrevus. Cela témoigne de votre implication et du sérieux que vous consacrez à la demande.

Votre projet doit par ailleurs être très clair et il faudra veiller à lever au maximum les ambiguïtés.

Conclusion: Quelle banque propose le meilleur crédit étudiant en 2020 ?

L’offre de prêt étudiant est très concurrentielle. Les banques et les différents organismes de crédit misent plutôt sur la fidélisation client via ces offres. Pour elles, cela permet d’attirer un client potentiel sur le très long terme. Pour ces raisons, les taux proposés et les conditions tarifaires sont très avantageuses.

La meilleure offre dépend donc avant tout de votre profil. Pour un étudiant en reprise d’études et ayant plus de 30 ans, la plupart des offres ne seront pas accessibles. LCL propose quant à lui un prêt étudiant pour les étudiants de plus de 30 ans. Dans tel cas de figure, la solution LCL sera la plus adaptée. Selon la même logique, si vous souhaitez préparer des études longues et coûteuses, il est peut être intéressant de souscrire chez une banque offrant le plafond le plus élevé. Sur ce plan, l’offre de la Société Générale fait partie des plus intéressantes.

Via notre comparatif, nous avons pu identifier que l’offre Société Générale se démarquait quand même de la concurrence. Avec notamment un TAEG légèrement plus faible mais aussi avec une possibilité d’emprunter des montants bien supérieurs aux offres de la concurrence. Comme pour le LCL, la banque Société Générale ne limite pas l’âge des emprunteurs. Il est alors possible d’emprunter en reprise d’études, contrairement à de nombreuses offres concurrentes.

Questions fréquentes

Qu'est ce que le TAEG ?

Il s'agit du taux annualisé effectif global. Celui-ci tient compte de la totalité des coûts d'un emprunt : taux débiteur, frais de dossier. Il permet à l'inverse du taux débiteur de pouvoir comparer efficacement les offres entre elles.

Prêt étudiant : quel délai de rétractation ?

Après signature du prêt, le droit de rétractation s'applique pour une durée de 14 jours calendaires.

Est ce qu'une assurance et un garant sont obligatoires au moment de souscrire un prêt étudiant ?

Non, l'assurance n'est légalement pas obligatoire. Néanmoins, certaines banques conditionnent l'accès au crédit étudiant par la souscription d'une assurance sur l'emprunt. Cela fonctionne selon le même principe pour le garant. Aucune obligation mais la banque pourra légalement refuser votre demande si vous n'avez pas de garant.

Est ce que la Loi Lagarde encadre le crédit étudiant ?

Dans la mesure ou le crédit étudiant est une forme de crédit à la consommation, celui-ci tombe effectivement sous le coup de la loi Lagarde qui encadre ces crédits jusqu'à 75 000 €. Si certains prêts étudiant peuvent dépasser, ils ne sont simplement plus considérés comme des prêts à la consommation.

Puis-je rembourser mon prêt étudiant par anticipation ?

Oui, c'est tout à fait possible. Il n'y a d'ailleurs aucune raison à faire valoir auprès de l'organisme prêteur. Néanmoins, une indemnité de remboursement anticipé pourra être exigée. Elle dépendra des conditions de votre contrat. Lorsqu'une telle indemnité est prévue au contrat, le montant de celle-ci dépendra principalement de la durée restante de l'emprunt.

Financer un projet immobilier avec un prêt étudiant : est-ce possible ?

Possible, oui. Ce n'est en revanche pas souhaitable. Les banques sont d'ailleurs particulièrement vigilantes à ce genre de projets.

David Julius
Diplômé d'un Master de Finance de Marché et fort d'une expérience de plus de 10 ans en tant que trader pour compte propre, David est également un contributeur régulier pour plusieurs importants sites Internet financiers, sur des sujets qui vont de la formation au trading, à la gestion de portefeuille et à l'analyse technique, en passant pas les crypto-monnaies.