Crédit et Prêts : Quel crédit me convient ?

0
0

Les crédits et les prêts sont des opérations dans lesquelles des banques ou organismes de crédit prêtent de l’argent à des particuliers ou des entreprises, généralement pour une durée prédéfinie, et en appliquant un taux d’intérêt.

Cependant, bien que le principe soit simple, la réalité est plus compliquée, puisqu’il existe de nombreux organismes de crédit, et de multiples types de prêts différents.

Vous retrouverez donc sur cette page plus d’information sur le fonctionnement des crédits et prêts, ainsi qu’une vue d’ensemble des principaux types de crédits qui existent en France, et plus de détails sur les étapes à suivre pour contracter un crédit en ligne.

Quels sont les différents types de crédits et prêts ?

Il existe donc de nombreux types de crédits, avec des différences notables, que ce soit en ce qui concerne la durée du crédit, son fonctionnement, ou la raison de contracter un crédit en ligne ou en agence.

Dans cette section, nous vous proposons de faire le point sur les principaux types de crédits et prêts disponibles auprès des banques et organismes de crédit en France.

Crédit a la consommation

Le crédit à la consommation (crédit conso) concerne les prêts jusqu’à 75 000 € qui ne sont pas destinés à l’achat ou à la construction d’un bien immobilier. Le crédit à la consommation est un contrat par lequel un prêteur (banque ou organisme de crédit) met à disposition d’un emprunteur une somme d’argent qui devra être remboursée de façon échelonnée dans le temps.

Il existe deux types de crédit consommation :

  • Le crédit affecté, qui finance un bien défini (voiture, cadeau, voyage, …) et seulement lui
  • Le crédit non affecté dont le montant est à la libre utilisation de l’emprunteur : c’est le cas des « prêts personnels » et des « crédits renouvelables », anciennement nommés « crédits revolving ».

Assurez-vous de bien comparer les offres de crédit consommation avant de vous engager. Une simulation de crédit conso est un moyen optimal d’analyser rapidement si le pret sera convenable pour vous.

Prêt personnel

Le prêt personnel est une forme de crédit à la consommation. Il peut vous permettre de financer tous type de projets, même sans apport. La durée de remboursement s’étale généralement sur 6 à 84 mois en fonction de la somme empruntée et de votre capacité de remboursement. Les conditions du prêt sont connues à la signature du contrat. Le taux d’intérêt, le montant des mensualités et le coût total du crédit sont fixes. Plus vous remboursez rapidement, moins le coût de votre prêt est élevé.

Ce prêt peut permettre de financer intégralement un ou plusieurs achat(s) (voiture, équipement ménager, etc.) ou de répondre à un besoin de trésorerie. N’hésitez pas à faire une simulation de pret personnel avant de vous engager.

Crédit auto ou crédit voiture

Le crédit auto est un prêt uniquement destiné à l’achat d’un véhicule. L’organisme qui propose le crédit (organisme de crédit en ligne, en agence ou banque) paye le vendeur du véhicule à la place de l’acheteur. En contrepartie, ce dernier lui rembourse chaque mois une partie du montant versé, à laquelle s’ajoute des intérêts.

La durée du prêt s’étale généralement de 12 mois à quelques années. Pour faire simple, un crédit auto vous permet d’obtenir les fonds pour acheter un véhicule neuf ou d’occasion à tout moment. Comme pour tous types de crédit, de nombreux sites vous permettrons de faire une simulation crédit auto pour pouvoir comparer les conditions de prets de différents courtiers.

À noter : vous pouvez également trouver un pret pour différents types de véhicules : crédit moto ou crédit camping car pour n’en citer que quelques uns.

Crédit immobilier ou prêt hypothécaire

Un crédit immobilier ou prêt hypothécaire est une opération par laquelle un courtier crédit immobilier (banque, organisme de crédit en ligne ou en agence…) met à la disposition d’un emprunteur particulier une somme d’argent pour financer la construction ou l’acquisition d’un bien immeuble (logement et/ou terrain) à usage d’habitation ou à usage mixte (crédit pour habitation ou crédit professionnel).

À noter que depuis le 1er juillet 2016, un crédit accordé pour financer exclusivement les dépenses de réparation, amélioration ou entretien d’un immeuble d’habitation est considéré comme un crédit à la consommation lorsqu’il n’est pas garanti par une hypothèque ou une autre sûreté comparable. S’il est garanti, il peut être considéré comme un prêt immobilier.

Notons que les prêts ou crédits immobiliers sont parfois appelés crédits classiques amortissables. N’hésitez pas à faire une simulation de pret immobilier avant de vous lancer, afin de vous assurer qu’il correspond à vos besoins et moyens.

Le crédit permanent revolving ou crédit renouvelable

Le crédit renouvelable (autrefois appelé crédit permanent ou en anglais revolving credit) est une forme de crédit qui met à disposition d’un emprunteur une somme d’argent réutilisable au fur et à mesure de son remboursement pour financer des achats non prédéfinis. Il constitue une formule particulière de crédit à la consommation.

Le renouvellement du crédit permanent s’opère au fur et à mesure des remboursements de l’emprunteur dans la limite du montant autorisé par l’organisme de crédit (crédit en ligne ou en agence). Cette formule de crédit est généralement assortie d’une carte de crédit utilisable dans le réseau des commerces affiliés qui acceptent cette carte. Si cette formule présente l’avantage de la souplesse, les taux d’intérêt sont généralement élevés. Par ailleurs, cela peut inciter à la surconsommation.

Le crédit LOA (crédit de Location avec Option d’Achat)

Une location avec option d’achat (LOA) permet de louer un bien non professionnel avec la possibilité, en fin de contrat de location, d’acquérir le bien en question. Le crédit LOA fait intervenir trois parties : le loueur, le vendeur, et l’établissement de crédit (crédit en ligne ou traditionnel). En gros, un établissement de crédit achète un bien non professionnel à un vendeur, puis le loue dans le cadre d’un crédit LOA.

La durée du contrat de location varie de 2 à 5 ans. Au terme de ce contrat, le loueur a la possibilité de lever l’option d’achat pour acquérir le bien loué, ou de refuser la levée d’option. Le crédit LOA ne concerne que les biens non professionnels. Il est très fréquent pour les véhicules. Pendant toute la durée de la location, le loueur paie des loyers dont le montant est défini préalablement dans le contrat de LOA. À la signature de ce contrat, les parties fixent également le prix d’achat que doit payer le loueur s’il décide d’acheter à la fin du contrat de location.

Crédit-bail

Le crédit-bail est une méthode utilisée pour permettre à une entreprise d’acquérir des biens (mobiliers ou immobiliers) à l’issue d’une période de location.

Comme un crédit LOA, donc, mais pour les entreprises. Il s’agit d’un contrat de location conclu entre un établissement bancaire qui est le bailleur et une entreprise qui est l’occupant. Ce contrat de location est assorti d’une promesse de vente au terme du contrat. Le prix de vente est généralement faible en fin de contrat. Donc, l’utilisateur n’est pas propriétaire du bien qui est mis à sa disposition durant la période du crédit-bail.

Notons que le crédit-bail peut porter concerner du matériel (voiture, outillage, équipements…) mais aussi sur des biens immobiliers dans certains cas.

Crédit relais

Le prêt relais est un pret qui s’adresse aux personnes qui vendent leur logement actuel pour en acheter un nouveau, en offrant la possibilité d’acheter un bien immobilier sans attendre la vente de l’ancien logement.

Le prêt relais couvre donc pour une courte période votre besoin de financement pour l’achat de votre nouveau logement dans l’attente que vous receviez les fonds issus de la vente de votre bien actuel.

La banque ou l’organisme de crédit (crédit en ligne ou autre) va avancer tout ou partie de la somme sous la forme d’un prêt relais. Vous ne payez dans ce cas que les intérêts. Le crédit est ensuite soldé après que vous ayez reçu le fruit de la vente de votre bien.

Bien sûr, des preuves de votre démarche active de mise en vente de votre bien actuel seront exigées. Le montant du prêt relais se calcule d’ailleurs à partir de la valeur de votre bien à vendre.

Crédit sans justificatif

Le crédit sans justificatif est un contrat de pret à durée limitée. La banque ou l’organisme de crédit prête à une personne qui emprunte un certain montant utilisable librement, sans avoir besoin de justifier d’une dépense spécifique. Le remboursement se fait par le biais de versements mensuellement ou à une autre fréquence.

Egalement appelé prêt personnel rapide, les crédits sans justificatifs permet au souscripteur d’utiliser l’argent à son bon vouloir. Il n’a pas à rendre des comptes à la banque sur les motifs de l’emprunt lors de la formulation de la demande de prêt.

Prêt personnel travaux

Le prêt travaux est un emprunt auprès d’un établissement de crédit ou d’une banque, destiné à réaliser des projets personnels dans son habitation, par exemple construire une piscine, rénover sa maison, changer sa toiture, améliorer l’isolation, etc…

Les prêts personnels travaux ne peut être ni inférieur à 200 € ni supérieur à 75 000 €.

Dans le cadre d’un prêt personnel travaux, le chantier peut être réalisé par l’emprunteur lui-même ou ses proches, ou par un artisan ou une entreprise du bâtiment (électricien, plombier, menuisier etc.).

Les crédits in fine

Le crédit in fine est une forme de crédit à taux fixe, non amortissable. Cela signifie que vous ne remboursez pas de capital dans les paiements mensuels, seulement les intérêts. Le capital est remboursé au terme du crédit, et à l’échéance, en une seule fois. Le crédit in fine est souvent associé à une épargne par capitalisation de type contrat d’assurance-vie destiné au remboursement du capital. Le crédit in fine présente surtout un avantage d’ordre fiscal. Les crédits in fine son généralement destinés à l’investissement immobilier locatif. Les intérêts remboursés sur ce type de crédit immobilier sont en effet déductibles des revenus locatifs.

Les crédits à taux variable

À la différence des prêts à taux fixe, le taux d’intérêt du prêt peut varier dans les crédits à taux variable. Le taux peut augmenter tout comme baisser, en fonction des variations du taux de référence retenu dans le contrat de prêt. Le prêt à taux révisable peut comprendre une période à taux fixe et des limites de variations.

Ces prêts sont intéressants pendant les périodes où les taux sont hauts, laissant l’opportunité de les voir reculer. Toutefois, ils présentent peu d’avantages dans la période actuelle où les taux sont au plus bas un peu partout dans le monde.

Prêt à taux 0% (PTZ)

Le prêt à taux zéro est un prêt immobilier sans frais de dossier et dont les intérêts sont à la charge de l’État français, destiné à l’achat d’un logement neuf ou à réhabiliter. Il ne concerne que les primo-accédants, c’est-à-dire les personnes qui achètent leur premier logement.

La durée des PTZ ne peut excéder 25 ans. Et son montant maximal dépend des ressources du foyer, et de la zone géographique. En fonction des ressources du foyer, le début du remboursement peut être différé de 5, 10 ou 15 ans.

Crédit étudiant

Crédit étudiantPoursuivre des études a un coût, que ce soit pour payer une école, ou financer la location d’un appartement, ou tout simplement la vie courante. Dans cette situation, il existe des prêts étudiants aux conditions particulièrement avantageuses.

Les crédits étudiants s’adressent surtout aux jeunes âgés de 18 à 25 ans. Pour y être éligible, une inscription dans un établissement d’études supérieures est exigée. De plus, le crédit devra être garanti par une caution parentale ou d’un tiers.

Le principal avantage des prêts étudiants est le taux attractif, nettement moins élevé que pour les prêts immobiliers par exemple. Le montant emprunté dépendra de la durée des études et des possibilités de remboursement une fois que l’étudiant aura fini ses études. Généralement, le montant maximum est de 30000 euros.

Il est également possible dans certaines banques d’opter pour un déblocage progressif, au lieu du versement en une fois. Cette formule est intéressante car les fonds sont versés au rythme des besoins de l’étudiant. Cela permet de réduire le coût du crédit puisque les intérêts ne courent qu’à partir des déblocages.

Un autre avantage spécifique des prêts étudiants est le fait que le début du remboursement commence après la fin des études. Dans la pratique, la durée de cette période de décalage est calculée en fonction de la durée des études, à laquelle on ajoute une marge.

Enfin, notons que comme pour tout les crédits, vous devrez effectuer une simulation de prêt étudiant avant de choisir votre intermédiaire.

Micro Crédit

microcréditLes micro crédits sont des crédits portant sur de faibles montants, destiné à financer les projets d’emprunteurs souvent exclus du réseau bancaire traditionnel. Bien que ces crédits aient une composante solidaire dans leur philosophie, un taux d’intrêt est appliqué comme pour tous les crédits.

Ce ne sont généralement pas les prêteurs classiques qui fournissent des micro crédit, mais plutôt des organismes spécialisés, qui souhaitent aider les populations les plus précaires à sortir de la pauvreté en leur permettant de démarrer une petite activité.

Il existe plusieurs organismes spécialisés dans le microcrédit, et dont la vocation est d’aider les entrepreneurs à financer leurs projets. On peut notamment citer l’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique) ou encore de PlaNet Finance.

Quelle est la différence entre un prêt et un crédit?

Sachez-le d’emblée, la différence est essentiellement sémantique. En effet, les mots Prêt et Crédit sont deux termes utilisés comme synonymes (selon le dictionnaire Larousse).

En effet la plupart des gens utilisent le mot « prêt » ou le mot « crédit » pour parler d’une seule et même chose. Les banques et autres organismes de crédits utilisent eux-mêmes ces deux termes de façon interchangeable.

Notons que l’on entend également souvent parler d’ « emprunts », quand on se place du point de vue de celui qui emprunte de l’argent.

La littérature bancaire et les différents sites internet de référence relèvent toutefois une légère différence entre un crédit et un prêt.

On peut utiliser le mot « prêt » pour désigner une transaction financière qui consiste à ce qu’un organisme de crédit ou un particulier prête de l’argent à un particulier.

Le mot « crédit » désigne une transaction financière qui consiste à ce qu’un organisme de crédit (crédit en ligne ou traditionnel) prête de l’argent à un particulier ou une entreprise. En d’autres termes, le terme crédit n’est pas correct pour désigner un prêt entre deux particuliers.

Rachat de crédit et regroupement de crédits

Rachat et regroupement de crédits sont synonymes. On peut aussi rencontrer les termes restructuration de crédit ou consolidation de crédits pour désigner la même opération.

Le principe est de regrouper plusieurs crédits en un seul. Cela permet de simplifier la gestion budgétaire, avec une seule mensualité unique à payer et un seul interlocuteur bancaire.

Mais surtout, cela permet de renégocier la durée et le taux des prêts. Le rachat ou regroupement de crédits consiste à refinancer un ou plusieurs crédits en cours grâce à un nouveau crédit unique englobant tous les autres. Le rachat ou regroupement de crédits nécessite de faire jouer la concurrence entre les banques, pour obtenir le meilleur taux d’intérêt possible (c’est-à-dire le plus bas !) et un changement de prêteur est donc souvent nécessaire. En gros, le nouvel établissement bancaire rachète alors le ou les prêts à regrouper, puis vous accorde un nouveau crédit unique avec des conditions globales plus favorables.

Enfin, notons que le rachat ou regroupement peut s’appliquer pour les crédits à la consommation aussi bien que pour les crédits immobiliers, ou même les deux en même temps.

Comment choisir un prêt ou un crédit ?

Une fois que vous aurez défini le type de prêt ou crédit qui correspond à vos besoins, vous devrez comparer les différentes offres des organismes de crédit et des banques, afin de choisir celle qui est la plus avantageuse dans votre cas.

Dans cette section, nous allons donc vous en dire plus sur les points les plus importants à prendre en compte et les étapes à suivre lorsque vous comparez différentes offres de prêt.

Étape 1 : Repérez les types de prêts adaptés à votre projet

Comme nous l’avons vu en détaillant les différents prêts qui existent en France, le type de crédit à choisir est souvent dicté par la raison de votre emprunt. C’est-à-dire par comment vous prévoyez de dépenser l’argent.

La première étape est donc d’identifier les différents types de crédits qui sont possibles et autorisés pour votre projet spécifique. Très souvent, le crédit en ligne sera une solution adaptée et avantageuse.

Le crédit en ligne

Grâce à internet la souscription de crédit 100% en ligne explose depuis plus de 20 ans. Le crédit en ligne ne désigne pas un type de crédit en particulier, mais plutôt tous les crédit qui peuvent être souscrits sans se déplacer. Le crédit en ligne nécessite juste un accès à internet et sont souvent très simples à ouvrir. Ils sont dans ce sens une bonne option de crédit étudiant.

Ce crédit en ligne peut prendre plusieurs formes. Il peut s’agir d’un financement adapté pour concrétiser l’achat d’un bien immobilier, d’un prêt relais ou d’un prêt in fine, ou tout autre projet consistant notamment dans l’achat d’un véhicule, l’équipement de son habitation, grâce aux diverses formules de crédit à la consommation.

Particulièrement adaptés aux besoins actuels, le crédit en ligne permet de bénéficier d’une réponse rapide, nécessitant seulement des démarches simples, consistant uniquement à remplir un formulaire prévu à cet effet et à envoyer quelques justificatifs par email. C’est en ce sens un crédit rapide, voire parfois instantané.

Étape 2 : Comparez le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt nominal est l’information de base la plus important pour comparer des offres de crédit en ligne ou en agence. Le taux indique le coût des intérêts et peut vous permettre d’évaluer vos futures mensualités de prêt. En revanche, il ne comprend pas les frais annexes.

Notons que dans la majorité des cas, les établissements de prêts ne proposent que des taux nominaux fixes en France. Et bien évidemment, plus le taux est bas, plus le prêt est à priori avantageux.

Étape 3 : Comparez le TAEG (taux annuel effectif global)

Contrairement au taux nominal, qui ne concerne que les intérêts rémunérant le prêteur, le TAEG permet de mesurer et comparer le coût total d’un crédit, en incluant :

  • Le taux d’intérêt nominal
  • Les frais de dossier
  • Le coût de l’assurance-emprunteur, si celle-ci est exigée par l’organisme prêteur.

Attention, en cas d’assurance-emprunteur facultative, celle-ci ne sera pas prise en compte dans le TAEG.

Le TAEG est un élément critique de la comparaison de deux offres de crédit, puisqu’il crédit peut afficher un taux nominal peu cher, mais que les frais annexes rendent le TAEG beaucoup moins intéressant.

Étape 4 : Comparez la durée des offres de prêts

Dans le cadre de financement d’un même projet, la durée de deux propositions de prêts peut différer. Le choix dépend donc ici de vos finances. Un prêt court impliquera des mensualités importantes, mais vous paierez au final moins d’intérêts qu’avec un prêt plus long à mensualités plus petites.

Si vous optez pour un crédit en ligne, le site de l’organisme vous permettra souvent de simuler ces durées pour que vous puissiez voir s’il répond à vos besoins. N’hésitez pas non plus à consulter des sites comparateurs pour trouver la durée de pret faite pour vous.

Étape 5 : Choisissez une assurance emprunteur

Assurer son crédit est obligatoire dans certains cas, notamment pour les crédits immobiliers. Vous pouvez vous procurer une assurance pret immobilier mais aussi une assurance crédit auto, une assurance credit conso ou encore une assurance pret personnel.

Dans la plupart des cas, les banques et organismes de crédit proposent leurs propres assurances. Cependant, depuis 2010, la loi Lagarde permet aux consommateurs de choisir librement leur assurance-crédit. Si vous trouvez un crédit intéressant mais que l’assurance pret vous semble chère, vous avez donc légalement le droit de choisir une autre assurance.

Étape 6 : Souscrivez auprès de l’organisme choisi

Enfin, une fois votre crédit choisit et l’organisme sélectionné, il ne vous restera plus qu’à formaliser votre demande.

Comme nous l’avons vu plus haut, il est de nos jours très facile de souscrire à un crédit en ligne. Vous devrez cependant scanner et envoyer plusieurs justificatifs. Notamment en ce qui concerne votre identité, votre adresse, l’état de vos finances et éventuellement la raison du crédit. Cependant, les processus des assureurs et d’agences de crédit en ligne restent globalement simples et rapides.

Conclusion : quel crédit ou prêt me convient?

Il existe donc de nombreux types de prêts, mais le choix est facilement réduit par la raison de votre emprunt. Choisir le crédit qui vous convient le mieux dépend donc en priorité de la façon dont vous souhaitez utiliser les fonds.

Ensuite, il faudra vous intéresser au coût du crédit. Or, il ne se résume pas simplement au taux d’intérêt qui rémunère le prêteur, comme nous l’avons vu lorsque nous avons expliquer comment comparer les différentes offres de crédit.

Si vous avez un projet nécessitant un prêt, vous n’avez donc plus qu’à faire vos recherches. Tenez compte des éléments présentés dans cet article et n’hésitez pas à vous tourner vers les solutions rapides de crédit en ligne si elles vous conviennent. Mais nous vous recommandons de prendre votre temps, les offres et les organismes de crédit étant très nombreux.

Questions fréquentes

Enfin, vous retrouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées par les personnes qui recherchent des offres de prêts et de crédits.

A quoi servent les assurances annexes au crédit immobilier ?

Plus le montant du crédit est élevé et plus sa durée est longue, plus les risques tels que décès ou perte d’emploi sont importants. Une assurance-crédit est donc un moyen efficace de protection, et offre une réelle sécurité à l'emprunteur ainsi qu'à son entourage. En effet, en cas de décès, d'invalidité ou de chômage prolongé de l'emprunteur, l'assureur prendra en charge tout ou partie des mensualités restant dues.

Quelle est la différence entre prêt amortissable et prêt in fine ?

La majorité des prêts octroyés par les banques sont amortissables, c’est-à-dire que le remboursement du capital est étalé dans le temps. Chaque mois, vous remboursez du capital et payez des intérêts. Avec un crédit in fine, vous ne payez chaque mois que les intérêts, et remboursez la totalité du capital à la fin du prêt en une fois.

Comment comparer deux offres de crédit ?

Il existe plusieurs paramètres à prendre en compte pour comparer les offres. Les plus importants sont le taux nominal, le TAEG, le coût de l’assurance et la durée du prêt. Comparez aussi la facilité d'ouverture du crédit, le crédit en ligne étant souvent la solution la plus rapide et accessible.

Combien d'argent peut-on emprunter dans le cadre d'un prêt personnel ?

En contractant un prêt personnel, l'emprunteur peut obtenir, en fonction de ses besoins, une somme allant de 200 € à plusieurs dizaines de milliers d'euros. Avec la loi Lagarde du 2 juillet 2010, le montant maximal de ce type de prêt est passé de 21 500€ à 75 000€. Le prêt personnel est également soumis à des contraintes relatives à la durée de remboursement, comprise entre 4 et 84 mois.

Quels justificatifs sont exigés pour les prêts personnels ?

Rien ne vous oblige à justifier la destination des fonds lorsque vous demandez un prêt personnel. Celui-ci peut donc financer tous types de projet. Cependant, en pratique, certains établissements peuvent vous demander un justificatif (un devis par exemple), selon l'importance de votre projet et de vos revenus. À noter que pour les montants inférieurs à 3 000 €, aucune justification ne peut légalement vous être exigée.

Est-il possible de modifier les conditions d'un crédit après l'avoir souscrit ?

Oui, mais cela s’évalue au cas par cas. Il est parfois possible de renégocier les crédits, en les regroupant. Ou en demandant un taux moins élevé, ou encore en allongeant ou raccourcissant la durée du prêt. L’organisme de crédit n’a toutefois aucune obligation d’accéder à votre demande.

Peut-on rembourser un crédit avant la date prévue ?

Oui, on parle alors de remboursement anticipé. Généralement, tous les contrats de prêts contiennent une clause de remboursement anticipé qui décrit en détail les conditions et conséquences d’un tel acte.

Existe-t-il des prêts à 0% ?

Il existe effectivement en France des prêts à taux 0 réservé aux personnes qui n'ont jamais été propriétaires de leur résidence principale. Vous aurez donc à remplir une déclaration sur l'honneur à propos de vos propriétés, et respecter d’autres conditions particulières.

David Julius
Diplômé d'un Master de Finance de Marché et fort d'une expérience de plus de 10 ans en tant que trader pour compte propre, David est également un contributeur régulier pour plusieurs importants sites Internet financiers, sur des sujets qui vont de la formation au trading, à la gestion de portefeuille et à l'analyse technique, en passant pas les crypto-monnaies.