Accueil Arrestation d’Alex Mashinsky à la suite d’une plainte contre l’ex patron et Celsius pour fraude en valeurs mobilières
Crypto-monnaies

Arrestation d’Alex Mashinsky à la suite d’une plainte contre l’ex patron et Celsius pour fraude en valeurs mobilières

Le PDG de Celsius appelé Alex Mashinsky a été arrêté. Le principal motif évoqué sur l’arrestation du fondateur de Celsius est la fraude. Rappelons que Celsius est une plateforme de prêt des crypto-monnaies actuellement en faillite. Parmi les régulateurs qui font pression sur l’affaire Celsius, nous pouvons citer : la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), le Département de la justice (DOJ) et le Securities and Exchange Commission (SEC). Apparemment, l’implication de ce groupe de régulateurs acharnés contre Alex Mashinsky montre à quel point la chute de Celsius a entraîné des conséquences graves.

Arrestation du fondateur de Celsius : Les autorités américaines lancent des poursuites judiciaires

D’après les révélations de Bloomberg, les accusations citées contre le fondateur de Celsius parlent de la fraude, de la tromperie et de la manipulation. L’arrestation de Mashinsky est survenue ce jeudi quelques temps après une investigation du Département de la justice américaine sur la plateforme Celsius.

Celsius en faillite : Qu’est-ce qui motive l’arrestation d’Alex Mashinsky ? Selon le département de la justice, le fondateur de la plateforme de prêt crypto a planifié une stratégie qui lui a permis de détourner l’argent de sa clientèle. Alex Mashinsky aurait manipulé la valeur marchande de sa société en communiquant des fausses données à ses abonnées. Bloomberg révèle aussi que la tactique de manipulation et de tromperie existe depuis longtemps et la plateforme a longuement escroqué les clients.

En outre, la FTC accuse tous responsables du site Celsius d’avoir arnaqué les clients. Parmi les autres personnalités inculpées dans l’affaire Celsius, nous pouvons citer : Hanoch ‘’Nuke’’ Goldstein et Shlomi Daniel Leon. Ils étaient des hauts cadres dans l’administration de la plateforme. Le PDG n’adopte pas des décisions sur le fonctionnement de la plateforme tout seul, il faut bien que ses collaborateurs donnent leurs avis. C’est pour cette raison que la FTC affirme que ces deux cadres ont aussi joué un grand rôle dans l’escroquerie organisée sur leur plateforme.

D’ailleurs, le PDG de Celsius et ses collègues  n’ont pas l’intention de respecter les interdictions de la FTC qui mettent un terme aux services et produits de leur entreprise. Face à cette résistance, la FTC compte se plaindre auprès du tribunal fédéral pour faire respecter la loi dans le secteur des crypto-monnaies.

Une coalition des régulateurs américains contre l’ancien PDG de Celsius : FTC, SEC et CFTC

Parallèlement aux autres régulateurs, la SEC a décidé de poursuivre Mashinsky en justice. Ainsi le régulateur a insisté sur la fraude en valeur mobilière, dans sa plainte déposée auprès des autorités compétentes. Dans le même sens, la Commodity Futures Trading Commission prétend aussi rejoindre la SEC dans les poursuites judiciaires Celsius et pour les mêmes accusations.

Pour la CFTC, le fondateur a participé à l’escroquerie des utilisateurs de Celsius. Ce régulateur pense que l’ancien PDG a programmé sa plateforme de telle sorte qu’elle puisse générer des données fictives. Les manœuvres dévoilées par la CFTC avaient pour objectif d’escroquer les utilisateurs pendant plusieurs années. Aussi, l’ex PDG de Celsius avait empoché 10 millions de dollars avant de déposer le bilan.

Par ailleurs, la FTC (Federal Trade Commission) a pris un grand nombre de décisions concernant Celsius, lui interdisant presque toutes les activités liées aux actifs numériques. Ainsi, l’entreprise de prêt cryptographique n’a plus le droit sur la gestion des actifs des clients, elle ne peut non plus proposer des services aux investisseurs, selon la FTC.

Le jeton natif de Celsius cessera-t-il de circuler sur le marché des actifs ?

Depuis l’arrestation du PDG de Celsius, le token CEL n’a pas encore chuté. Au contraire, je jeton a conservé sa valeur, ce qui est étonnant, car les faillites des autres plateformes observées dans le passé entraînent automatiquement le chute des jetons correspondants. Celsius est une plateforme de prêt crypto en plein effondrement, avec les poursuites judiciaires et la récente arrestation de son PDG. Malgré ces pressions initiées par les régulateurs américains, le cours du jeton CEL a connu une petite augmentation.

Le jeton natif de Celsius cessera-t-il de circuler sur le marché des actifs ?

Actuellement, les investisseurs peuvent obtenir le token CEL au prix d’environ 0,16 dollars. Avant la fameuse faillite de Celsius, son jeton enregistrait une augmentation de 11,5 % de dollars, mais il a légèrement augmenté de 4,7 % ces dernières heures. A titre de rappel, l’entreprise Celsius a vu le jour en 2017. L’une de ses missions consistait à accorder des prêts aux utilisateurs sous formes d’actifs numériques. Certains utilisaient leurs crypto-monnaies empruntées pour le trading dans le but d’obtenir des bénéfices.

Le jeton natif de Celsius, CEL continue d’impressionner la communauté cryptographique à travers le maintien de sa valeur. Le token est plutôt en train de grimper, alors le PDG de sa plateforme est en état d’arrestation. Présentement, il est difficile de déterminer jusqu’à quel niveau le jeton augmentera ou bien chutera ; nous attendons encore la fin du procès entre le PDG de Celsius et les régulateurs américains.

Arrestation de Alex Mashinsky : pourquoi Celsius avait-il bloqué les transactions auparavant ?

En juin de l’année dernière, Celsius avait temporairement fermé les transactions, mettant alors les utilisateurs en difficulté. Néanmoins, le PDG de la plateforme a expliqué que les services étaient indisponibles à cause des mauvaises tendances du marché des crypto-monnaies.

D’ailleurs, les utilisateurs ont été informés de la situation très tôt et le site a rassuré la communauté, en disant que le blocage des transactions est une mesure idoine pour maîtriser les liquidités. Ces troubles du marché des monnaies digitales étaient causés par la chute catastrophique de Terra. Mais, l’équipe de Celsius a promis à ses utilisateurs de rouvrir les transactions une fois que le marché cryptographique serait stable. Nous comprenons donc que le jeton CEL n’avait pas mis une pause à ses services pour des difficultés internes, mais plutôt à cause de l’effondrement de Terra.

D’autre part, les années pendant lesquelles Celsius fonctionnaient ont aussi été marquées par l’instabilité du marché, provoquant la baisse des cours des crypto-monnaies. Même la chute de la plateforme Terra a eu un impact significatif sur le fonctionnement de Celsius et son effectif d’utilisateurs. A la suite de cet évènement, la plateforme de prêt avait déposé un bilan qui spécifie les conséquences de la baisse du cours des crypto-monnaies sur ses activités.

Comment expliquer les transferts de Bitcoin et Ethereum vers FTX ?

Avant d’annoncer la fermeture temporaire des retraits, la plateforme avait déjà transféré les fonds vers FTX. En rappel, Celsius comporte un système de fonctionnement centralisé, c’est l’option la plus adaptée aux plateformes d’emprunts. De fait, le transfert des actifs effectué en 2022 prouve que cette entreprise dispose des clés privées qui permettent d’accéder aux actifs numériques des investisseurs.

En somme, les accusations portées contre le PDG de Celsius aujourd’hui pourraient aussi tirer ses sources dans le passé de cette société. Les régulateurs américains ne souhaitent laisser aucun détail dans leurs plaintes contre Alex Mashinsky et les utilisateurs espèrent aussi que le tribunal prendra des bonnes décisions pour restituer des bénéfices qui seraient escroqués.

A lire également : Une enquête de la CFTC accable Celsius Network et son ex PDG, pour violation de la réglementation américaine

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Titulaire d'une licence en sciences économiques obtenu à l'Université de Yaoundé II-Soa, Benjamin Okala est un rédacteur crypto-sphérique depuis plusieurs années. En 2020, il débute comme consultant en affaires dans divers projets du secteur bancaire liés à la gestion des données, l'analyse et l'intelligence artificielle. Benjamin a commencé très tôt à s'intéresser à la technologie blockchain et est actuellement un expert en Blockchain et DeFi.

Passionné de la crypto-monnaie et de blockchain, Benjamin propose sa riche expérience dans la rédaction de guides et d’articles dans le domaine des cryptos / NFT / DeFI / Metaverse... Sur Actufinance, il affiche toutes ses connaissances en tant que rédacteur de contenu expert, se consacrant à expliquer de manière simple et graphique différents concepts sur la technologie blockchain et tout l'écosystème qui l'entoure. Il nous dit toutes les choses les plus importantes que nous devrions savoir sur les protocoles DeFi.

Tout simplement, il traite des problèmes du secteur blockchain d'un point de vue journalistique. A titre de rappel, la technologie blockchain est l'un des outils les plus puissants dont nous disposons aujourd'hui. Elle a prouvé sa pertinence dans différents usages, transformant radicalement la façon dont nous faisons les choses. Explorer et développer davantage cette technologie évolutive nous mènera à un point où nous pourrons mieux interconnecter le monde.

Benjamin a travaillé avec plusieurs sites web sur les jeux d’argent, les réseaux sociaux et logiciel en plus d'être un travailleur indépendant. Lorsqu'il ne travaille pas (bien que cela n'arrive pas très souvent), il est possible de le trouver en train de lire ou de voyager.

Dernières Actualités

Sponsorisé

Worldcoin a explosé de 700% en moins d’un an – Scorpion Casino est-il le prochain ?

Crypto-monnaies, NFT

Recap de la semaine : Tous les plus gros investissements dans le web 3

Découvrez tous les plus gros investissements qui ont été effectués cette semaine dans le web 3 : Mezo lève 21 millions de dollars Mezo, a Bitcoin L2 that lets HODLers earn yield, debuts after a $21 million Series A led by @PanteraCapital. https://t.co/BvfSutoyUg — Fortune Crypto (@FortuneCrypto) April 9, 2024 Alors que la course aux...

Top 5 Memecoin Ethereum et Solana au potentiel x100
Crypto-monnaies

Top 5 Memecoins Ethereum et Solana au potentiel x100

Alors que les prix de l’ETH et du SOL se consolident, leurs blockchains sont quant à elles le théâtre de naissances de certaines pépites censées exploser durant ce bull run. Voici les 5 projets explosifs pour les mois à venir. Dogeverse ($DOGEVERSE) Lancé le 8 avril dernier, ce memecoin à thème canin se décrit comme le...

Bourse et économie, Devises / Forex

L’EUR/USD s’écroule sur un creux de 5 mois alors que le Forex ne croit plus à la baisse de taux de la Fed

Sponsorisé

Le Casino Scorpion Lance la PinkSale Après une Prévente de 10 Millions de Dollars : Dernière Opportunité de S’Assurer des $SCORP Avant la Cotation le 15 Avril

99bitcoins prevente learn to earn
Crypto-monnaies

99Bitcoins Token : la nouvelle crypto Learn 2 Earn en prévente, est-ce le prochain projet BRC-20 à exploser ?

99bitcoins, la prévente lancée
Crypto-monnaies

99Bitcoins : le jeton enfin lancé à l’approche du halving