C’est la chute libre à Wall Street : le Nasdaq et le Dow Jones en baisse

0
130

Alors que le baril du pétrole monte au-delà des 120 dollars, la bourse de Wall Street a ouvert en baisse ce mercredi, toujours préoccupée par l’inflation et les taux. Tout ceci dans un contexte de remontée des rendements obligatoires justifiée par les craintes sur l’inflation.

Coup dur pour le Dow Jones et le Nasdaq composite

Déjà, dès l’ouverture de la section de New-York, les premiers échanges se sont soldés par une baisse pour l’indice Dow Jones. Ce dernier perd 0,7 % soit 232,33 points et se positionne à 32.947.81 points, pendant ce temps c’est une baisse de 0,53 % à 4.138.27 points qui est constatée pour le Standard & Poor’s. L’indice Nasdaq à forte coloration technologique cède lui aussi 0,15 %, soit de 18, 84 à 12.156.38.

Alors que les États-Unis publieront ce jour les chiffres mensuels des prix à la consommation, les rendements de bons de Trésor américain baissent également. Le bon de trésor américain à deux ans est à 27 555 % pendant que celui à dix ans quant à lui prend plus de quatre points de base à 30 123 %.

Janet Yellen, la secrétaire au Trésor, a déclaré le mardi au Sénat américain, devant la commission des finances, que l’inflation restera élevée. Elle a aussi souligné que sa valeur évolue actuellement en dessous de 8 %. Janet Yellen a donc le gouvernement américain à réorienter ses perspectives en termes d’inflation pour le budget de l’année à venir.

L’augmentation continuelle de l’inflation inquiète les marchés financiers. Ces derniers craignent une augmentation de plus d’un point sur les prochains mois. Il faut dire que l’inflation est à son plus haut taux depuis 40 ans et cela n’est pas près de s’arranger avec les prévisions faites.

La publication des estimations de l’OCDE n’est pas de nature à rassurer les investisseurs qui craignent quant à eux une récession de l’économie. L’OCDE prévoit en effet un taux d’inflation de plus de 8 % et au même moment un PIB mondial connaitra une croissance de 3 %.

Dans le rang des entreprises, la situation est mitigée

Apple et Microsoft connaissent une baisse de 0,2 % et de 0,4 % pendant que l’indice sectoriel des technologies plonge de 0,6 %. Ces deux entreprises avaient pourtant gagné plus de 1 % chacun le mardi. La hausse du prix du baril de pétrole profite aux groupes pétroliers comme Chevron ou ExxonMobil.

Avec une revue de ses options stratégiques comme le souhaite le fond activiste Elliott Management, Western Digital prend 3,2 %. Intel quant à lui recule de 4,6 % suite à la publication d’une note de Citigroup anticipant un deuxième trimestre difficile pour le géant de semi-conducteur.

Alors que Campbell Soup constate une hausse 2,9 % après un ajustement de sa prévision de vente annuelle, le croisiériste Carnival constate une baisse de plus de 3 % suite à une actualisation de ses objectifs de cours par par Morgan Stanley.