Accueil Do Kwon transfère 7 millions de dollars à son cabinet d’avocat avant la faillite de Terraform Labs
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Do Kwon transfère 7 millions de dollars à son cabinet d’avocat avant la faillite de Terraform Labs

Anatole Bernard

ActuFinance.fr Pourquoi faire confiance à Actufinance Arrow down

L’équipe d’Actufinance se compose exclusivement d’éditeurs, de rédacteurs et de journalistes experts en finance, en trading et en jeux d’argent. Ils se portent garants de l’exactitude et de la pertinence de l’ensemble des contenus sur notre site, en vérifiant chaque fait via des sources fiables, et en faisant usage de leur expérience et expertise.

Peu de temps avant l’effondrement de Terraform Labs, Do Kwon a versé un montant de 7 millions de dollars à ses avocats. C’est la quintessence d’un rapport publié par le média local KBS sur la fameuse affaire Terra (UST) qui défraie la chronique depuis le printemps dernier. Selon Bloomberg, l’ancien magnat de la cryptographie aurait payé près de 9 milliards de wons au cabinet d’avocats Kim & Chang. La question qui se pose alors est de savoir si les équipes de Terra s’attendaient à une chute de la plateforme. Qu’en est-il réellement ?

Do Kwon se préparait-il à l’effondrement de Terra ?

Do Kwon se préparait-il à l’effondrement de Terra ?

Si l’on s’en tient à un rapport de KBS, un média sud-coréen, Do Kwon et sa plateforme Terra auraient effectué des transferts de fonds à hauteur de 7 millions de dollars, soit environ 9 milliards de wons. Le destinataire était nul autre que le célèbre cabinet d’avocats Kim & Chang. Tout ceci a eu lieu quelque temps avant l’effondrement de la crypto-monnaie LUNA et du stablecoin UST. Il s’agit là d’un élément qui a été relevé par les procureurs en charge de l’enquête sur l’affaire Terra. D’ailleurs, le gouvernement coréen a tenu à indiquer que ce rapport est vrai.

On ne le dira jamais assez, les versements ont été effectués juste avant la chute des crypto-monnaies associées. Ce qui laisse supposer que le fondateur de Terra et son équipe savaient que le pire allait arriver. Certainement, un autre chef d’accusation se rajouterait à l’encontre des dirigeants de l’empire déchu, à savoir une fraude financière.

Do Kwon se préparait-il à l’effondrement de Terra ?

Par ailleurs, les procureurs de Séoul continuent leurs enquêtes afin de déterminer la provenance de tout cet argent. A cet effet, ils travaillent en collaboration étroite avec les autorités Singapouriennes en charge de l’application de la loi. Il est question de savoir si les fonds dea clients ont été utilisés pour les besoins de la cause. Le fondateur de Teraform Labs n’aurait-il pas financé d’avance sa défense devant les autorités judiciaires ? Dans ce cas, l’on évoquerait un énième chef d’accusation, à savoir un détournement des fonds par cette entreprise. Pour l’instant, nous attendons les résultats de l’enquête pour définir les responsabilités des uns et des autres.

Do Kwon encourt une lourde peine d’emprisonnement

En effet, les procureurs sud-coréens et des organes régulateurs accusent Do Kwon d’être le principal coupable de l’effacement du token Luna et du stablecoin UST au mois de mai dernier. Voilà que l’ancien magnat de la cryptographie affiche une fois de plus une image peu reluisante à cause des transactions financières suspectes vers un cabinet d’avocats. Toutefois, les avocats impliqués reconnaissent avoir perçu des fonds provenant de Terraform Labs et Do Kwon. Kim & Chang se sont défendus en déclarant ceci :

Nous ne sommes pas en mesure de fournir des détails sur des cas individuels. Nous avons mené nos services de conseil juridique comme d’habitude et avons légitimement reçu les frais pour les services…

Après l’effondrement de Terra, Do Kwon a continué à faire des sorties publiques jusqu’à ce qu’il ait fui du côté du Monténégro. Pendant un an, il fréquentait de manière secrète les pays tels que : Singapour, Dubaï, Serbie, Russie. Mal lui en a pris le mois dernier, car les autorités monténégrines ont annoncé avoir arrêté le fondateur de l’écosystème crypto Terra. L’arrestation du Sud-Coréen de 31 ans est survenue à l’aéroport de Podgorica à la suite de la détention de faux papiers et de changement de domicile. Il y séjournera encore jusqu’à la fin du mois en attendant son jugement par les autorités judiciaires du Monténégro. Cela étant, Do Kwon a fait appel de la décision de prolonger sa détention jusqu’à 30 jours.

En outre, les pertes des acheteurs de LUNA et UST avoisinent les 40 milliards de dollars. Et si l’on y associe le climat hostile aux cryptos, Do Kwon devrait purger une sanction très lourde. Vraisemblablement, les procureurs pourraient exiger une peine de prison allant jusqu’à 10 ans.

Mais, le créateur de l’écosystème Terra sera-t-il jugé au Monténégro ? Sera-t-il extradé en Corée du Sud ou aux États-Unis ?  Pour le moment, nous ne savons pas dans quel pays il sera jugé. Ce qui est sûr, Do Kwon subira la foudre des procureurs.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Anatole Bernard

Anatole Bernard

En tant qu'expert en finance, Anatole se passionne pour l'investissement financier et partage son expérience sur les marchés financiers via des contenus de qualité portant sur le trading, la bourse, les crypto-monnaies, la DeFi, les NFT et le métaverse. Depuis 3 ans, Anatole est rédacteur pour Actufinance, écrivant des actualités et des articles avec la créativité d'un rédacteur expérimenté et la rigueur d'un marketeur accompli. Il est titulaire d'un Master en sciences juridiques obtenu à l'Université de Yaoundé II-SOA et pense que le monde a besoin d'en savoir plus sur les crypto-monnaies et la technologie de la blockchain. Anatole fournit un contenu de qualité, pertinent et actuel. Il a une passion pour les cybermonnaies, les smart contracts, les technologies quantiques et le marché des crypto-monnaies. Il propose ainsi des contenus de qualité sur l'investissement financier, le trading, la DeFi, les NFT, le métaverse, le Play-to-earn, le Vote-to-earn, le Web3... Fort de ses années d'expérience, Anatole a également écrit sur les marchés fintech et iGaming. Aujourd'hui, il partage sa riche expérience dans les casinos en ligne, les paris sportifs, les crypto-monnaies, etc. 

Dernières Actualités

JP Morgan prédit un rebond massif du Bitcoin en août - AF
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

JP Morgan prédit un rebond massif du Bitcoin en août

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

Plus de 220 protocoles DeFi menacés par Inferno Drainer

L’écosystème DeFi fait l’objet d’une attaque de grande ampleur. Plus de 220 protocoles sont menacés suite à l’attaque ayant visé des serveurs de Squarespace. Une attaque majeure contre la DeFi C’est l’une des attaques les plus importantes qu’ait connu l’écoystème DeFi dans son histoire. Au moins 228 protocoles DeFi seraient menacés à ce jour suite...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Hamster Kombat : comment profiter de l’airdrop et 4 alternatives

Le succès de Notcoin a engendré une nouvelle hype pour les projets P2E. Hamster Kombat a notamment surfé sur cette opportunité, avec son jeu tap-to-earn totalement innovant. Une approche intéressante qui a fait écho auprès des joueurs, lesquels deviennent de plus en plus nombreux sur Telegram. Parallèlement, d’autres projets P2E comme PlayDoge, Shiba Shootout, Sponge...

france tax
ACTUALITÉS

L’action Paulienne en fiscalité, c’est quoi ?

le Bitcoin est une matière première selon le CFTC
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Le bitcoin est une matière première : et après ?

Le scammer Inferno Drainer tente de blanchir 174ETH Railgun le stopper - AF
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Le scammer Inferno Drainer tente de blanchir 174ETH : Railgun le stoppe

ACTUALITÉS

Qui gère mieux le ZK et la scalabilité, ETH ou Solana ?