Émirats Arabes Unis : le BTC sera-t-il bientôt un moyen de paiement légal ?

0
67
Émirats Arabes Unis : le BTC sera-t-il bientôt un moyen de paiement légal ?

Après la décision de politique monétaire de la FED, le marché des crypto-monnaies a enregistré une première spirale ascendante. Cela étant, le Bitcoin a connu un ratio de hausse de 1,21 % lors des dernières 24 heures. La reine des crypto-monnaies s’échange déjà à 19,176 $. Du coup, le volume des transactions s’est accru dans plusieurs pays et particulièrement aux Émirats arabes unis. Depuis 2020, l’on note un volume d’échange du BTC de plus de 1 500%, soit près de 26 milliards de dollars.

Une probable introduction du Bitcoin aux Émirats arabes unis

En effet, les Émirats arabes unis se retrouvent dans cercle très fermé des pays qui sont susceptibles d’adopter le Bitcoin (BTC). D’ailleurs, le pays accorde un intérêt particulier au BTC, une meilleure alternative aux systèmes de paiement classiques. De ce fait, un partenariat sera bientôt signé entre la Seed Group et CoinCorner afin de légaliser le Bitcoin dans cette région.

Bitcoin aux EAU

A fortiori, ce projet devrait aboutir si tant est qu’il bénéficie du soutien de Sheikh Saeed Ahmed AI Maktoum, le propriétaire de Private Office. Concernant cette probabilité sur le cours légal du Bitcoin aux Émirats arabes unis, le PDG de Seed Group, Hisham AI Gurg a dit ceci :

Outre les particuliers, de nombreuses entreprises sont prêtes à utiliser le Bitcoin et d’autres monnaies numériques comme moyen de paiement légal pour leurs futures transactions. Les E.A.U. souhaitent offrir aux entreprises fintech un environnement propice à la croissance en créant un écosystème pour les monnaies numériques. Les entreprises qui acceptent les crypto-monnaies ont un grand potentiel dans l’économie numérique des Émirats.

En outre, un constat se dégage : le Bitcoin pourrait devenir le moyen de paiement principal dans beaucoup de pays. Le Salvador a montré le chemin à d’autres pays d’Amérique latine qui ne cachent pas leur ambition d’adopter ou d’investir dans les crypto-monnaies, y compris le BTC. Par ailleurs, la Russie souhaite utiliser les crypto-actifs pour ses exportations afin de contrecarrer les sanctions économiques de l’Union Européenne.

Le Bitcoin a-t-il entamé sa phase de reprise ?

Après avoir franchi 18 190 $ tout au cours de la semaine dernière, le Bitcoin a progressé afin de se loger à 19,250 $. Dans le même temps, le retracement de Fibo est de 78,5%. Cette résistance pourrait consolider le prix du BTC à 20 500 tout au long de cette nouvelle semaine. Cependant, il faut s’attendre à une tendance vers le cycle baissier au cas où le retracement de Fibo plonge à moins de 78%.