Accueil KBC : perte nette 2008 de 2,484 Milliards d’Euros
Non classé

KBC : perte nette 2008 de 2,484 Milliards d’Euros

Sur l’ensemble de l’exercice 2008, KBC accuse une perte nette de 2,484 Milliards d’Euros, imputable à la crise financière. Corrigé de l’impact direct de la crise et d’autres facteurs exceptionnels, le bénéfice net (sous-jacent) s’inscrit à 2,270 MdsE. Pour le trimestre prenant fin au 31 décembre 2008, le bénéfice net atteint -2,625 MdsE (+176 millions en termes sous-jacents).

Selon André Bergen, CEO du groupe, “Les marchés financiers ont été rudement secoués au quatrième trimestre. Rien ni personne dans le secteur n’y a échappé. Nos performances, qui n’ont pas échappé aux effets de la crise, reflètent bien la morosité ambiante. Nous avons pris la mesure conservatoire de mettre à zéro toutes nos CDO sans statut super-senior. Par ailleurs, nous avons aussi décidé de comprimer les coûts et de diminuer le risque du portefeuille d’activités. La situation financière du groupe demeure solide, surtout après l’injection de capital par le gouvernement régional flamand au début de l’année Il est clair que la crise financière n’est pas encore terminée mais en ce début de 2009, les activités sous-jacentes présentent néanmoins des signes encourageants, comme le montre bien le fait que le mois de janvier ait été plus performant qu’il ne l’était en 2008”.

Il explique que sur le quatrième trimestre : “Les résultats pâtissent des corrections de valeur d’un montant de 1,7 Milliard d’Euros sur les portefeuilles de crédits structurés après la révision en baisse des ratings, de l’élargissement des différentiels de crédit de référence et par la mise à zéro nos investissements en CDO qui n’avaient pas le statut le plus élevé, appelé super-senior. En outre, nous accusons une perte de valeur de 0,7 Milliard d’Euros sur le portefeuille d’investissement, les cours des actions ayant à nouveau perdu 20% en moyenne en Europe. Finalement, la liquidation de l’exposition aux banques islandaises a eu un impact sur le résultat de 0,2 Milliard d’Euros net”.

“La position financière de KBC demeure très solide grâce à son ample matelas de liquidités et à ses bons ratios de solvabilité. Si l’on prend en compte l’aide de l’Etat belge et du gouvernement régional flamand, le ratio Tier-1 des activités bancaires s’inscrit à 11,2%. La division Assurance affiche pour sa part une marge de solvabilité de 188%. Des mesures décisives ont été prises pour comprimer les coûts et réduire les risques. Le volume des crédits octroyés ailleurs que sur les marchés domestiques – Belgique et Europe orientale – a été revu en baisse, tandis que le risque de marché a été réduit à la faveur d’une restriction des activités d’investment banking”.

Le Groupe indique que la révision en cours de notre stratégie se traduira par un ‘screening’ plus minutieux de l’affectation des capitaux dans les années à venir. “Cette année, le volume des prêts en dehors des marchés domestiques – Belgique et Europe centrale et orientale – restera encore réduit et le risque de marché sera mitigé par une restriction des activités d’investment banking”.

La stratégie de KBC se concentrera principalement sur l’amélioration de sa compétitivité en Belgique et en Europe centrale et orientale. “Nous chercherons à développer des stratégies de niches plus sélectives dans le domaine du merchant banking et de la gestion de fortune et n’envisagerons plus guère d’acquisitions dans le proche avenir. Des projets de compression des coûts sont actuellement en cours de déploiement partout dans le groupe”.

André Bergen, CEO du groupe, s’est exprimé en ces termes : “Comme tous nos concurrents du secteur, nous avons été rudement malmenés ces derniers temps. Néanmoins, nous sommes certains de suivre la bonne stratégie pour poursuivre le développement de nos activités de base et sauvegarder leur haute valeur à moyen terme”.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre ma Question

1 Commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

Faille de FTX : Sam Bankman-Fried attendu devant la chambre américaine des représentants
Crypto-monnaies

SBF profite de son séjour en prison pour promouvoir Solana

Sponsorisé

Predict-To-Earn excite la communauté Crypto, des milliers de personnes se précipitent pour investir dans la prévente de Green Bitcoin (GBTC)

La prévente de Green Bitcoin (GBTC) a attiré une attention considérable dans la communauté des crypto-monnaies, en grande partie en raison de son approche innovante pour générer des profits grâce aux prévisions de prix du bitcoin et de l’accent mis sur la durabilité environnementale. À mesure que la prévente gagne du terrain et attire davantage...

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin connaissent des hausses paraboliques autour de 40 - Quels memecoins vont exploser ensuite
Crypto-monnaies

Bonk, Shiba Inu et Dogecoin s’envolent de 50% : quels seront les prochains memecoins à exploser ?

Alors que le marché des crypto-monnaies est en ébullition, avec notamment le Bitcoin (BTC) qui se rapproche de son ATH de 69 000 $, les memecoins sont pris d’assaut par les investisseurs. En effet, BONK, Shiba Inu et Dogecoin connaissent chacun une hausse parabolique autour de 40% au cours des dernières 24 heures. Dans le même...

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir
Crypto-monnaies

Les investisseurs achètent ces 7 cryptos sans réfléchir pour faire x10

Sponsorisé

Le Casino Scorpion (SCORP) se démarque des autres casinos en ligne en atteignant un nouveau jalon lors de sa prévente

Bitcoin bondit de 10 , Green Bitcoin dépasse le million de dollars - Quels seront les prochains achats des traders - Actufinance
Crypto-monnaies

Bitcoin, bientôt un ATH à 70 000 dollars ! Les investisseurs FOMO aussi ces 5 cryptos

usdc
Actualité économique, Banque, Crypto-monnaies, Economie numérique, Vie politique

Les stablecoins enregistrent un ATH depuis 2022, l’USDC renait de ses cendres