La Thaïlande impose une taxe de 15 % sur les plus-values des crypto-monnaies

0
70

Le monde des crypto-monnaies et de la blockchain connaît depuis ces derniers temps un grand bouleversement. En Thaïlande, le ministère des Finances prévoit notamment d’imposer les plus-values des crypto-monnaies à hauteur de 15 %. Ailleurs, la situation n’est pas meilleure : au Kazakhstan, le minage de Bitcoin devient plus complexe.

Une régulation plus stricte des crytos en Thaïlande

L’industrie de la blockchain reste très rentable et malgré une baisse de 8 % du cours du Bitcoin, les bénéfices des traders se comptent toujours en milliards. Et qui dit bénéfices, dit taxe, certains pays l’ont bien compris.

Le ministère du tourisme thaïlandais compte en effet sur l’attrait des investisseurs pour les crypto-monnaies pour relancer l’activité économique et touristique du pays

C’est notamment le cas de la Thaïlande qui prévoit de mettre en place une taxation de 15 % applicable aux investisseurs et aux mineurs de crypto-monnaies. Les échanges centralisés sur les plateformes telles que Binance ou Coinbase ne seront toutefois pas concernés par la nouvelle régulation.

L’opposition du ministère du Tourisme à la taxation des cryptos

Akalarp Yimwilai, le PDG de Zipmex, pointe du doigt les petites imperfections du système fiscal de la Thaïlande, notamment en ce qui concerne les modalités de calcul des impôts. Il ajoute que si le département des revenus dispose réellement d’un système d’analyse de données performant qui lui permet de calculer les plus-values des crypto-monnaies de manière précise et efficace alors il devrait le partager avec l’industrie.

Les investisseurs sont encore dans le doute, car il n’a pas été confirmé si le gouvernement va mettre en place un impôt sur les déclarations annuelles ou un prélèvement à la source. Si pour le ministère des Finances, la question est déjà réglée, il semblerait toutefois que le ministère du Tourisme ne soit pas du même avis.

Le ministère du tourisme thaïlandais compte en effet sur l’attrait des investisseurs pour les crypto-monnaies pour relancer l’activité économique et touristique du pays. Selon une porte-parole, la mise en place de la nouvelle régulation n’aide vraiment pas en ce sens.

L’investissement et la conservation des cryptoactifs sont proposés par eToro (Europe) Ltd en tant que prestataire de services d’actifs numériques, enregistré auprès de l’AMF. Les investissements en cryptoactifs sont très volatils. Pas de protection des consommateurs. Une taxe sur les bénéfices peut s’appliquer.