actu le bitcoin vient de battre un nouveau record
Crypto-monnaies

Le Bitcoin vient de battre un nouveau record !

A l’image de la finance traditionnelle, la crypto n’est pas en grande forme ! Les cours de la plupart des cryptos sont en forte baisse comparés aux sommets atteints en 2021. Pourtant, cela ne veut pas dire que les marchés cryptos sont amorphes. Par exemple, récemment, le Bitcoin a battu un record dans la plus grande discrétion. Retour sur cette actu Bitcoin qui est passée sous les radars…

Bitcoin : Qu’est-ce que le hashrate ?

L’activité sur la blockchain Bitcoin se mesure notamment au travers du hashrate. Mais qu’est-ce que le hashrate ? Pour comprendre le hashrate, il faut avant tout expliquer ce qu’est le hash. Le hash est une fonction mathématique. Concrètement, elle permet de transformer n’importe quel fichier (image, texte, graphique, etc.) en une chaîne hexadécimale de bits. Le hash (ou hashage) peut être vu comme une fonction de compression en quelque sorte. Mais quel est le rapport avec le Bitcoin ?

La fonction mathématique du hash est à la base du travail des mineurs de Bitcoin. Sur le Bitcoin, les transactions sont regroupées en bloc. Lorsque le bloc est remplit, il faut le valider. C’est là que les mineurs entrent en jeu. Une compétition s’organise entre eux. L’objectif pour eux est d’être le premier à valider ce bloc et l’inscrire sur la blockchain afin de percevoir une récompense. Sans entrer trop dans les détails, les mineurs doivent alors calculer un grand nombre de hash jusqu’à trouver le bon. On comprend maintenant pourquoi le minage de Bitcoin nécessite des ressources informatiques très importantes. En effet, plus vite le mineur peut faire « tourner » cette fonction de hash, plus il a de chance de réussir avant les autres mineurs.

Le hashrate est une unité de mesure. On pourrait comparer le hashrate à une vitesse. Une unité de vitesse mesure une distance parcourue dans un temps donné. Le hashrate, lui, mesure le nombre d’itérations (hash) réalisé dans un temps donné. Suivant le cas, le hashrate s’exprime en :

  • h/s, hash par seconde ;
  • Kh(s, Kilo(1 000 hash) ;
  • Mh/s, Mega (un million de hash) ;
  • Gh/s, Giga (un milliard de hash) ;
  • Th/s, Tera (trillion de hash) ;
  • Ph/s Peta (quadrillion de hash) ;
  • Eh/s, Exa (quintillion de hash) ;
  • Zh/s, Zeta (sextillion de hash).

Le hashrate du Bitcoin en forte hausse !

D’après les données du site coinwarz, le hashrate est de 264 EH/s au moment de la rédaction de cet article. Mais le 11 octobre, la blockchain Bitcoin a vu son hashrate s’envoler et battre un nouveau record historique avec 325,11 EH/s !

Si on met en perspective ces chiffres, il faut savoir que ces niveaux sont bien supérieurs aux hashrates mesurées à la même époque en 2021. Il y un an, le hashrate du Bitcoin tournait « seulement » autour de 150 EH/s.

Sur les 12 derniers mois, le hashrate n’a cessé d’augmenter pour finalement établir un nouveau record le 11 octobre. A la vitesse où le hashrate progresse, un nouveau record devrait être atteint rapidement !

Comment interpréter l’augmentation du hashrate ?

Le hashrate est un indicateur très regardé par les analystes pour étudier la blockchain Bitcoin. Comment interpréter un hashrate en hausse ? Il faut prendre en compte plusieurs paramètres.

Le hashrate, un signe de vitalité de la blockchain

Tout d’abord, un fort hashrate est un signe de vitalité pour la blockchain Bitcoin. En effet, cela signifie que les mineurs font tourner un grand nombre d’opérations. C’est donc un bon signe pour le Bitcoin ! Mais pour interpréter correctement le hashrate, il faut prendre en compte un autre aspect également.

Le lien entre le hashrate Bitcoin et le niveau de difficulté du minage bitcoin

La blockchain Bitcoin a été créée de façon à avoir un bloc de transactions validé toutes les 10 minutes environ. Or, comme expliqué ci-dessus, la validation d’un bloc est essentiellement une affaire de puissance informatique. Avec le temps, le matériel informatique devient de plus en plus puissant. Aussi, un mineur est en capacité de faire plus d’opérations maintenant qu’il ne l’était il y a 2 ans par exemple.

Pour prendre en compte cet aspect, les développeurs de la blockchain Bitcoin adaptent la « difficulté » de minage. En augmentant le niveau de difficulté, cela permet de garder un temps de validation et de création de bloc sur la blockchain à peu près autour des 10 minutes.

Mais une difficulté qui augmente signifie également qu’un mineur doit calculer davantage de hash pour valider un bloc. Mais le lien entre difficulté et hashrate n’est pas directement proportionnel ! Pourquoi ? Un niveau de difficulté en hausse rend le minage de Bitcoin plus dur et donc moins accessible. Aussi, cela peut amener certains mineurs à se retirer de cette activité (par ailleurs très coûteuse en ce moment avec la hausse des prix de l’énergie).

Il y a quelques jours, le niveau de difficulté sur le Bitcoin a été augmenté de 13 %. Peu après, le hashrate a établit le nouveau record de 325,11 EH/s. Cela signifie donc que l’activité des mineurs sur le réseau Bitcoin n’a pas été affecté négativement par l’augmentation de la difficulté de minage.

A l’heure actuelle, le temps de génération de bloc est autour de 9 minutes. Une nouvelle augmentation de la difficulté de minage devrait intervenir rapidement. Quel sera alors son effet sur le hashrate du Bitcoin ?

Kévin Comitogianni

De formation ingénieur mécanique, j'ai travaillé dans l'industrie pendant 10 ans, particulièrement dans le nucléaire. Reconverti dans la rédaction web depuis plusieurs années, j'utilise mes connaissances techniques pour l'écriture d'articles sur des thèmes spécifiques comme la finance, les cryptomonnaies, la blockchain.