actu les cryptos sont lautoroute des transactions du futur ancien pdg de morgan stanley
Crypto-monnaies,Economie numérique

Les cryptos sont l’autoroute des transactions du futur – Ancien PDG de Morgan Stanley

Si certaines pointures de la finance traditionnelle sont ouvertement hostiles au Bitcoin et aux cryptomonnaies en général, cet avis est loin de faire l’unanimité parmi les vétérans des marchés. Par exemple, l’ancien patron de la banque d’investissement Morgan Stanley, John Mack, a tenu des propos plutôt élogieux à propos du Bitcoin.

Il a notamment admis qu’il possède toujours des bitcoins, et a estimé que dans 50 ans, la cryptomonnaie pourrait être « un moyen énorme pour que les transactions monétaires aient lieu. »

L’ancien PDG de Morgan Stanley investit sur le Bitcoin

John Mack, qui a dirigé Morgan Stanley de 2005 à 2010, s’exprimait dans le cadre d’une interview accordée à CNBC en fin de semaine dernière.

En réponse à une question l’interrogeant sur d’éventuels investissements sur le Bitcoin, il a confirmé : « J’en possède, oui », précisant que son family office détient des positions directes dans la cryptomonnaie (par opposition à l’investissement Bitcoin via des contrats à terme).

Mack a également été interrogé sur l’avenir de Wall Street et de la finance traditionnelle face à l’essor des cryptomonnaies. À ce propos, il a déclaré : « Je ne pense pas que cela disparaisse, mais je pense que cela changera radicalement ».

Ainsi, malgré le fait qu’il ait aussi déclaré avoir du mal à comprendre pourquoi le Bitcoin a de la valeur, il en a souligné les avantages, et a envisagé :

« Dans 50 ans, ce sera peut-être un moyen énorme de réaliser des transactions monétaires. C’est facile à transférer. Vous n’avez pas à vous soucier de mettre dans une banque. C’est sur un ordinateur. »

Ainsi, plus que le remplacement de la finance traditionnelle par l’industrie de la cryptomonnaie, l’ancien patron de Morgan Stanley semble davantage prévoir une « fusion » des deux mondes.

À propos du support informatique, il a assorti ses propos d’une mise en garde sur la sécurité :

« Vous devez vous assurer que c’est isolé, protégé, et que personne ne peut s’y introduire. Dans cinquante ans, je pense que les choses seront encore plus électroniques et pilotées de plus en plus par les entrées des humains dans les ordinateurs sur la façon de négocier, de prendre des risques et de s’assurer qu’ils ne dépassent pas leurs limites. »

Quel est l’avis de la banque Morgan Stanley sur les cryptomonnaies ?

Enfin, en ce qui concerne l’avis officiel actuel de la banque qu’a dirigée Mack, on notera qu’elle s’exprime assez peu sur le sujet, notamment en ce qui concerne les prévisions.

Elle a par contre publié la semaine dernière une note soulignant que l’écosystème crypto devient davantage centralisé.

En effet, Morgan Stanley avait expliqué que les blockchains sont peut-être décentralisées, mais qu’à mesure que la réglementation des crypto-monnaies se développe, une tendance naturelle à exécuter une grande partie de la blockchain sur un seul ou petit groupe de fournisseurs de cloud se développera, ce qui deviendra selon elle un risque potentiel.

Le rapport de la banque a notamment pointé du doigt Ethereum, dont 65 % des nœuds d’Ethereum sont, selon la banque, hébergés dans le cloud, sont environ 50% utilisent Amazon Web Services (AWS), ce qui soulève le risque qu’un fournisseur de services décide de censurer certains participants ou produits crypto, ou plus simplement subissent des pannes majeures, avec à la clé un énorme impact sur le fonctionnement de la cryptomonnaie elle-même.

David Marcel

Vétéran du Forex en tant que trader, formateur et analyste, David Marcel a su recycler son expérience du marché des devises dans le monde des cryptomonnaies. Également analyste technique expérimenté, David écrit des analyses et des articles accessibles aux débutants, mais qui offrent également des informations utiles pour le trading crypto au quotidien.