Accueil L’exchange crypto Kraken fermera ses portes au Japon à partir de janvier 2023
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

L’exchange crypto Kraken fermera ses portes au Japon à partir de janvier 2023

ActuFinance.fr Pourquoi faire confiance à Actufinance Arrow down

L’équipe d’Actufinance se compose exclusivement d’éditeurs, de rédacteurs et de journalistes experts en finance, en trading et en jeux d’argent. Ils se portent garants de l’exactitude et de la pertinence de l’ensemble des contenus sur notre site, en vérifiant chaque fait via des sources fiables, et en faisant usage de leur expérience et expertise.

On ne le dira jamais assez, le marché des crypto-monnaies est indécis ces derniers temps. Et face à toutes ces incertitudes, la plateforme crypto Kraken vient de prendre une décision stratégique. Du moins, l’exchange Kraken va cesser ses activités sur le marché crypto nippon dès le 31 janvier 2023. Par conséquent, ses utilisateurs résidant au Japon doivent retirer leurs avoirs numériques avant la date sus-indiquée.

Un nouveau retrait de Kraken sur le marché crypto japonais

Point n’est besoin de rappeler que le domaine du trading des crypto-monnaies fait face à d’énormes difficultés. Ceci dit, Kraken a décidé de stopper ses services sur toute l’étendue du territoire japonais. En fait, la plateforme d’échange crypto n’arrive plus à drapier des intérêts économiques au japon. Pour cela, il a choisi de continuer ses activités dans le reste du monde.

Un nouveau retrait de Kraken sur le marché crypto japonais

Le groupe Kraken vise alors les secteurs géographiques où il pourra investir à succès sur le long terme. Voici le communiqué publié par l’équipe de développement de Kraken :

Nous tenons à vous informer qu’après mûre réflexion, Kraken a décidé de cesser ses activités au Japon et de se désinscrire de l’Agence des services financiers (JFSA) à compter du 31 janvier 2023.

La décision fait partie des efforts de Kraken pour prioriser les ressources et les investissements dans les domaines qui s’alignent sur notre stratégie et qui positionneront le mieux Kraken pour un succès à long terme.

Les conditions actuelles du marché au Japon, combinées à un marché mondial de la crypto faible, signifient que les ressources nécessaires pour développer davantage notre activité au Japon ne sont pas justifiées pour le moment. En conséquence, Kraken ne servira plus les clients au Japon via Payward Asia.

Toutefois, il est à signaler que ce n’est pas la première fois que Kraken cesse ses services au Japon. En avril 2018, la bourse crypto s’était d’abord retirée du marché crypto japonais à cause de l’augmentation des coûts de ses opérations. Il avait fallu attendre le retour de la dynamique haussière pour les crypto-actifs en 2020, pour que la plateforme revienne sur sa décision de cessation d’activités. Bien avant cela, Kraken avait déjà décidé licencier 1 100 employés afin d’économiser des fonds conséquents pendant cette période de vache maigre.

Une cessation d’activités justifiée par plusieurs paramètres

Dans un premier temps, il est à relever que les activités de Kraken se clôturent sur le marché crypto japonais le 31 janvier 2023. C’est la date à laquelle l’exchange crypto avait obtenu sa licence d’exploitation délivrée par la FSA (Financial Services Agency), l’organisme financier au Japon. C’est dire que les utilisateurs nippons doivent prendre des dispositions nécessaires face à cette clôture de ses activités locales.

Deuxièmement, il ne sera plus possible d’effectuer des dépôts sur la plateforme crypto Kraken à partir du 9 janvier 2023. Néanmoins, les clients japonais peuvent toujours y réaliser des opérations de trading. Seulement, ils sont tenus de retirer les fonds digitaux disponibles sur les comptes jusqu’au 31 janvier 2023 à 23h59.

Au cas où les avoirs seraient encore présents sur l’exchange Kraken, ils seront convertis en yen japonais. Par la suite, la loi exige que ces avoirs doivent être transférés au Bureau des affaires juridiques au Japon. Dès lors, les clients pourront récupérer leurs fonds auprès dudit bureau.

Enfin, Kraken rassure ses clients japonais que cette décision de se retirer du marché nippon est une stratégie pour résister à la rigueur de cet hiver crypto. Ses liquidités restent intactes, et elles ne sont guère affectées par ladite décision.  Il rassure en ces termes :

Les clients sont priés de transférer les crypto-actifs détenus sur le compte Kraken vers un portefeuille externe [ou] de retirer les fonds sur un compte bancaire national. Kraken dispose de liquidités suffisantes pour permettre à tous les clients concernés par cette décision de retirer leurs actifs rapidement.

Face au bear market actuel, l’on se demande bien quand est-ce que Kraken reviendra sur le marché crypto japonais.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Benjamin Okala Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Titulaire d'une licence en sciences économiques obtenu à l'Université de Yaoundé II-Soa, Benjamin Okala est un rédacteur crypto-sphérique depuis plusieurs années. En 2020, il débute comme consultant en affaires dans divers projets du secteur bancaire liés à la gestion des données, l'analyse et l'intelligence artificielle. Benjamin a commencé très tôt à s'intéresser à la technologie blockchain et est actuellement un expert en Blockchain et DeFi.

Passionné de la crypto-monnaie et de blockchain, Benjamin propose sa riche expérience dans la rédaction de guides et d’articles dans le domaine des cryptos / NFT / DeFI / Metaverse... Sur Actufinance, il affiche toutes ses connaissances en tant que rédacteur de contenu expert, se consacrant à expliquer de manière simple et graphique différents concepts sur la technologie blockchain et tout l'écosystème qui l'entoure. Il nous dit toutes les choses les plus importantes que nous devrions savoir sur les protocoles DeFi.

Tout simplement, il traite des problèmes du secteur blockchain d'un point de vue journalistique. A titre de rappel, la technologie blockchain est l'un des outils les plus puissants dont nous disposons aujourd'hui. Elle a prouvé sa pertinence dans différents usages, transformant radicalement la façon dont nous faisons les choses. Explorer et développer davantage cette technologie évolutive nous mènera à un point où nous pourrons mieux interconnecter le monde.

Benjamin a travaillé avec plusieurs sites web sur les jeux d’argent, les réseaux sociaux et logiciel en plus d'être un travailleur indépendant. Lorsqu'il ne travaille pas (bien que cela n'arrive pas très souvent), il est possible de le trouver en train de lire ou de voyager.

Dernières Actualités

JP Morgan prédit un rebond massif du Bitcoin en août - AF
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

JP Morgan prédit un rebond massif du Bitcoin en août

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies, Economie numérique

Plus de 220 protocoles DeFi menacés par Inferno Drainer

L’écosystème DeFi fait l’objet d’une attaque de grande ampleur. Plus de 220 protocoles sont menacés suite à l’attaque ayant visé des serveurs de Squarespace. Une attaque majeure contre la DeFi C’est l’une des attaques les plus importantes qu’ait connu l’écoystème DeFi dans son histoire. Au moins 228 protocoles DeFi seraient menacés à ce jour suite...

ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Hamster Kombat : comment profiter de l’airdrop et 4 alternatives

Le succès de Notcoin a engendré une nouvelle hype pour les projets P2E. Hamster Kombat a notamment surfé sur cette opportunité, avec son jeu tap-to-earn totalement innovant. Une approche intéressante qui a fait écho auprès des joueurs, lesquels deviennent de plus en plus nombreux sur Telegram. Parallèlement, d’autres projets P2E comme PlayDoge, Shiba Shootout, Sponge...

france tax
ACTUALITÉS

L’action Paulienne en fiscalité, c’est quoi ?

le Bitcoin est une matière première selon le CFTC
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Le bitcoin est une matière première : et après ?

Le scammer Inferno Drainer tente de blanchir 174ETH Railgun le stopper - AF
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Le scammer Inferno Drainer tente de blanchir 174ETH : Railgun le stoppe

ACTUALITÉS

Qui gère mieux le ZK et la scalabilité, ETH ou Solana ?