Accueil PDG de BlackRock : « de plus en plus » d’investisseurs sont curieux sur les cryptos
Crypto-monnaies

PDG de BlackRock : « de plus en plus » d’investisseurs sont curieux sur les cryptos

BlackRock fait partie des voix qui comptent lorsqu’on parle économie. Chacun des interventions de la firme américaine est toujours scrutée et analysée. On n’en attend rien de moins pour une firme qui gère pas moins de 8,5 trillions de dollars ! Aussi, lorsque BlackRock parle des cryptomonnaies, la cryptosphère se montre très attentive. Justement, la firme vient d’ouvrir encore plus la porte aux cryptos.

logo blackrock

La crypto pour « transcender » la dévaluation du dollar pour BlackRock !

Les dernières déclarations du géant de la finance nous sont venues par son PDG, Larry Fink. Lors d’une interview sur la chaîne américaine CNBC, il a rapproché plusieurs sujets économiques majeurs comme la dévaluation du dollar, l’investissement en or et… les cryptos !

« Sur les 5 dernières années, de plus en plus, nos investisseurs majeurs nous ont posé des questions sur le rôle de la crypto. (…) Si vous regardez la valeur de notre dollar, combien il a perdu de valeur au cours des deux derniers mois et combien il en a perdu sur les 5 dernières années… un produit crypto international pourrait vraiment transcender cela (….) C’est pourquoi nous pensons qu’il y a de formidables opportunités et que nous voyons de plus en plus d’intérêt. Et cet intérêt est varié et mondial. » Larry Fink, PDG de BlackRock

Le PDG de BlackRock reconnaît donc ouvertement le rôle majeur que pourraient jouer les cryptos à l’avenir. Sans entrer dans les détails, il évoque un « produit crypto international ». Est-ce que ce « produit » pourrait être le Bitcoin ? Larry Fink ne l’a pas évoqué directement mais il y a quelques semaines en arrière, il avait qualifié le Bitcoin d’« or numérique ». Autant dire que BlackRock ne voit donc pas le Bitcoin d’un mauvais œil. D’ailleurs, le géant américain est même passé à l’action côté crypto…

BlackRock créé un ETF Bitcoin

Le mois dernier, BlackRock a soumis une demande pour lister un ETF spot Bitcoin. Ces derniers temps, plusieurs demandes similaires faites par d’autres acteurs de la finance ont été rejetées par le gendarme financier américain, la SEC. Mais la demande de BlackRock pourrait aller au bout ! En effet, dans la description de l’ETF, BlackRock a évoqué une « surveillance partagée », ce qui pourrait rassurer la SEC et ainsi gagner son feu vert. La firme a réitéré à plusieurs reprise la sécurisation d’un tel produit, d’autant plus si son nom est directement associé à l’ETF.

La création de cet ETF s’inscrit dans la politique de BlackRock visant à « démocratiser l’investissement ». Pour rappel, un ETF est une sorte de « bouquet » qui regroupe plusieurs actifs.

« Nous pensons que nous avons une responsabilité portant sur la démocratisation de l’investissement. Le rôle des ETFs dans le monde est de transformer l’investissement… et nous en sommes qu’aux débuts. » Larry Fink, PDG de BlackRock

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin Comitogianni Rédacteur Expert en Crypto-Monnaie

Kévin a suivi une formation d’ingénieur mécanique à l’Institut Mécanique des Sciences Appliquées (INSA) de Lyon. Après le diplôme, il a travaillé en France dans l’automobile puis dans le nucléaire pour EDF.  Par la suite, il s'est expatrié à Bristol en Angleterre où il a rejoint Atkins, en tant qu’ingénieur projet.

Après 10 ans dans l’ingénierie mécanique, il s'est réorienté pour devenir rédacteur web freelance en 2020. Cette activité lui permet de voyager tout en utilisant certaines compétences qu'il a acquises. A l’heure actuelle, il est installé en Italie, en Toscane. Il écrit pour des clients spécialisés principalement sur les thématiques suivantes : la crypto-monnaie, la blockchain, les NFT, le métavers, le P2E et la finance au sens large.

Les connaissances techniques acquises au cours de sa formation d’ingénieur l’aident à appréhender les aspects mathématiques associés à la blockchain et lui apportent la rigueur et le sérieux indispensables à tout rédacteur. Sa culture projet, quant à elle, lui permet d’organiser ses activités de manière à satisfaire le client en matière de qualité et de respect du planning.

Dernières Actualités

Crypto-monnaies, NFT

Recap de la semaine : Tous les plus gros investissements dans le web 3

Top 5 Memecoin Ethereum et Solana au potentiel x100
Crypto-monnaies

Top 5 Memecoins Ethereum et Solana au potentiel x100

Alors que les prix de l’ETH et du SOL se consolident, leurs blockchains sont quant à elles le théâtre de naissances de certaines pépites censées exploser durant ce bull run. Voici les 5 projets explosifs pour les mois à venir. Dogeverse ($DOGEVERSE) Lancé le 8 avril dernier, ce memecoin à thème canin se décrit comme le...

Bourse et économie, Devises / Forex

L’EUR/USD s’écroule sur un creux de 5 mois alors que le Forex ne croit plus à la baisse de taux de la Fed

Après un début de semaine en légère hausse, avec un pic à 1.0855 mardi, l’EUR/USD a commencé à fortement chuter, avec un creux à 1.0645 pour l’instant ce vendredi, au plus bas depuis novembre 2023, il y a plus de 5 mois. Plusieurs facteurs macroéconomiques ont en effet favorisé la hausse du dollar sur le...

Sponsorisé

Le Casino Scorpion Lance la PinkSale Après une Prévente de 10 Millions de Dollars : Dernière Opportunité de S’Assurer des $SCORP Avant la Cotation le 15 Avril

99bitcoins prevente learn to earn
Crypto-monnaies

99Bitcoins Token : la nouvelle crypto Learn 2 Earn en prévente, est-ce le prochain projet BRC-20 à exploser ?

99bitcoins, la prévente lancée
Crypto-monnaies

99Bitcoins : le jeton enfin lancé à l’approche du halving

dogeverse memecoin
Crypto-monnaies

Dogeverse : le nouveau memecoin multi-chain lève en 2 jours plus de 1,7 millions de dollars