Accueil Procès perdu de Bercy contre Orange : Bercy bloqué à l’Orange !
ACTUALITÉS, Autres informations financières

Procès perdu de Bercy contre Orange : Bercy bloqué à l’Orange !

ActuFinance.fr Pourquoi faire confiance à Actufinance Arrow down

L’équipe d’Actufinance se compose exclusivement d’éditeurs, de rédacteurs et de journalistes experts en finance, en trading et en jeux d’argent. Ils se portent garants de l’exactitude et de la pertinence de l’ensemble des contenus sur notre site, en vérifiant chaque fait via des sources fiables, et en faisant usage de leur expérience et expertise.

Qui a volé l’Orange, et qui Orange aurait-elle volé ?

Le litige porte sur la filiale Cogecom, gigantesque holding utilisée par France Télécom pour effectuer ses acquisitions, Orange, Equant, TPSA… La valeur des actifs de Cogecom ayant diminué, des provisions pour dépréciation de 11,5 milliards d’euros avaient été comptabilisées. Puis Cogecom a été absorbée par l’ex-France Télécom dans un souci de simplification, et l’opérateur en a profité pour déduire de son bénéfice les 11,5 milliards d’euros de dépréciations de Cogecom, réduisant d’autant son impôt sur les bénéfices, tel qu’il en est généralement des pertes, qui peuvent être  déduites de l’ impôt sur les bénéfices sur les années suivantes et qui constituent des déficits fiscaux.

Le contrôle et les soupçons du Fisc…

Or depuis 2008, un contrôle fiscal est venu contester cette déduction, et a corrélativement rehaussé le bénéfice de 11,5 milliards d’euros, soit un redressement fiscal de 1,9 milliard d’euros. Le Fisc a toujours soutenu qu’en agissant ainsi,

« Orange avait déduit deux fois de ses résultats les mêmes pertes, la première fois par la remontée des pertes de Cogecom, et la seconde au moment de l’absorption de Cogecom par Orange ».

… et personne ne répond aux « appels » d’Orange !…

Orange avait donc contesté ce redressement fiscal devant la Commission nationale des impôts directs et des Taxes sur le chiffre d’affaires, puis par voie de réclamation, puis devant le Tribunal Administratif, puis n’ayant toujours pas gain de cause, devant la Cour Administrative d’Appel, et en dernier ressort, devant le Conseil d’Etat.

…sauf le Conseil d’Etat !

Or le 5 décembre 2016, la Haute Assemblée  a décidé de donner raison à Orange, ne voyant pas que la provision pour dépréciation de 11,5 milliards d’euros ait été déduite du résultat fiscal de Cogecom au moment de la passation des écritures, mais plutôt qu’elle avait été effectivement déduite, comme il était normal qu’elle le fut, au moment de l’absorption de Cogecom par l’opérateur. Le Conseil d’Etat a donc décidé la décharge de l’imposition infligée à Orange, et il a ordonné le renvoi de l’affaire devant la Cour d’Appel pour qu’elle réexamine le dossier.

Ajoutez Actufinance à vos flux Google Actualités

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre votre Question

Laisser un commentaire

Lire notre revue

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles Ledoux Journaliste Crypto

Charles est un rédacteur expérimenté, livrant ses travaux de fond à Actufinance. Durant ses années d’étude à la fac d’éco-gestion, il a développé ses connaissances sur l’économie et sur le monde de la finance. Grâce à cette formation, il a réussi à mieux comprendre les objets et les instruments de l’univers financier, il a pu redécouvrir le plein potentiel du marché crypto. Charles est un écrivain français, dévoué à créer une planète consciente.

Il a écrit son premier livre à 10 ans, et en a écrit quatre autres depuis. Il met ensuite ses compétences d’écrivain au service de l’éducation des crypto-monnaies. Il décide alors de rejoindre la formation de la Crypto-Academy, du célèbre YouTubeur Pompliano. Suite à un mois en formation, avec les meilleurs spécialistes des crypto-monnaies, pour finalement recevoir un diplôme NFT. Charles est, depuis 2022, au cœur des crypto-monnaies et de la technologie blockchain.

C’est pourquoi Charles a rejoint tout naturellement l’équipe d'Actufinance. L’industrie crypto, étant encore toute jeune, nécessite des passionnés, afin d’accélérer leur adoption. Il fera tout pour continuer à éduquer les autres. Fort de sa curiosité, il a aussi développé une réelle expertise dans le domaine du casino et le monde du jeu en ligne. Il participe notamment à la rédaction de guides et avis pour les amateurs de jeu et du divertissement en ligne.

Dernières Actualités

3 altcoins qui ont démarré leurs bull run
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Voici notre top 3 des altcoins qui ont démarré leur bull run 2024

Prediction Mantra et Pepe Unchained
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Le prix de MANTRA atteint un plus haut historique, domine les cryptos RWA

Les altcoins sont très attendus au cours de cette deuxième moitié de l’année 2024. Après la baisse de la semaine dernière, la crypto MANTRA (OM) répond aux attentes avec un rallye explosif. Pepe Unchained attire toujours les investisseurs, se rapprochant de la prochaine étape de son ICO. MANTRA ($OM) : un nouvel ATH à 1,14 $...

Shiba Shootout depasse 635 000
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Shiba Shootout ($SHIBASHOOT) : Le jeux P2E lève 635 000 $ en prévente

Les mèmecoins continuent de performer sur le marché en 2024. Actuellement, ces jetons retrouvent le vert, alors qu’un nouveau venu prend de l’élan dans sa prévente. Il s’agit de Shiba Shootout ($SHIBASHOOT), un jeton mème mettant en avant un écosystème communautaire passionnant. Le token a déjà atteint 635 000 $ dans cette ICO. Les investisseurs injectent...

ACTUALITÉS

Recap : les projets crypto et IA qui ont levé des millions de dollars

Crédits

Pourquoi simuler votre crédit à la consommation ?

Spacepay
Autres informations financières, Sponsorisé

L’avenir des paiements avec SpacePay – Voici comment

hamster Kombat, la crypto arrive quand
ACTUALITÉS, Crypto-monnaies

Hamster Kombat ($HMSTR) : la crypto arrive quand après tout ?